210913

Lundi 13 septembre 2021

La fin vaut mieux que le début

LIRE : Luc 12 : 22 - 34

Puis Jésus dit à ses disciples : « Voilà pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas au sujet de la nourriture dont vous avez besoin pour vivre, ou au sujet des vêtements dont vous avez besoin pour votre corps. »

- Luc 12 : 22 (NFC)


Lorsque j’ai été admise à l'université pour suivre une formation de cinq ans en vulgarisation agricole et développement rural, ma famille était au plus bas financièrement. Ma mère a dépensé une grande partie de son fonds de commerce pour payer mes études. Mon père m’a encouragée à me concentrer sur mes études.

Pensée du jour

Dieu subvient à mes besoins grâce à la gentillesse des autres.

Les circonstances sont devenues de plus en plus difficiles et ça m’attristait chaque jour davantage. Dans mon isolement, je me suis mise à écrire, participant à des concours d’écriture dans l’espoir de gagner des prix sans succès. Mais j’apprenais à faire davantage confiance à Dieu.

Après avoir passé des années à attendre fidèlement, Dieu s’est manifesté pour moi. En troisième année, j’ai reçu une bourse d’un an qui couvrait mes frais de scolarité. À la fin de ma quatrième année, mon parcours universitaire est devenu moins lourd car Dieu m’a envoyé des sponsors qui ont payé mes livres, mon transport quotidien et mes travaux de recherche. C’étaient de parfaits inconnus ; notre seul lien était la foi chrétienne. Grâce à cela, une amitié chaleureuse s’est épanouie entre nous.

Bien que mes études aient souffert de mes difficultés financières, j’ai pu terminer mes études avec de bonnes notes. Je suis pleine de gratitude envers Dieu qui a rendu ma fin meilleure que mon début modeste.

Mlle Ehi-kowochio Ogwiji (Territoire de la capitale fédérale, Nigeria)

PRIÈRE : Seigneur bien-aimé, merci pour la façon dont tu subviens à nos besoins à travers les autres. Aide-nous à faire ton travail et à subvenir aux besoins des autres quand nous le pouvons. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les étudiants en difficulté financière.