210803

Mardi 3 août 2021

Rester ferme

LIRE : Romains 1 : 8 - 17

Ma famille et moi, nous servirons le Seigneur.

- Josué 24 : 15 (NFC)



J’ai grandi dans une famille chrétienne en Ukraine. Malheureusement, ma famille et d’autres chrétiens ont souffert sous le régime soviétique. En tant qu’enfants chrétiens, nous étions persécutés à l’école. Nous étudiions sérieusement mais nous recevions toujours des notes inférieures à celles des autres. Lorsque des étudiants ont commencé à être recrutés pour une organisation de jeunesse athée, huit d’entre nous, issus de familles chrétiennes, ont refusé de s’y joindre. En conséquence, nous avons été enfermés dans une salle de classe pendant plusieurs heures. Un professeur nous a crié dessus et nous a ordonné de signer des formulaires, mais nous n’avons pas cédé.

Pensée du jour

La force et la puissance de Dieu m’aident à vivre fidèlement.

Après l’obtention de mon diplôme, j’ai voulu aller à l’université et j’ai passé deux fois les examens d’entrée. À cause de ma foi, mon nom a été rayé de la liste des admissions à chaque fois. Malgré la persécution, l’exemple de nos parents et grands-parents nous a donné le courage de rester fermes dans notre foi, et ils n’ont jamais cessé de prier pour nous.

Des années plus tard, alors que les choses avaient changé dans notre pays, ma sœur et moi nous promenions en ville et nous avons rencontré le professeur qui avait le plus humilié notre groupe chrétien. Nous avons été étonnées de l’entendre dire : "Pardonnez-moi, si vous le pouvez ! J’ai toujours admiré votre grande foi mais j’avais trop peur de prendre votre parti." J’ai alors compris que nos vies avaient témoigné de la miséricorde et de la protection de Dieu. La puissance de Dieu nous a rendus forts et nous a permis d’affronter nos épreuves.

Mme Mariya Lohinova (Ukraine)

PRIÈRE : Mon Dieu bien-aimé, merci de ne jamais abandonner tes enfants, même dans les situations les plus difficiles. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les chrétiens confrontés à la persécution.