210310

Mercredi 10 mars 2021

Le toucher qui guérit

Lire Marc 1:40-45

Jésus, ému de compassion, étendit la main, le toucha…

- Marc 1:41


J’ai été bouleversé par la naissance prématurée de notre fille, ses malformations congénitales, et ensuite de devoir laisser ma femme dans un autre hôpital.

Pensée du jour

Nos actions d’amour peuvent faire ressentir la présence de Dieu aux autres.

À l’unité de soins intensifs néonataux, j’observais debout mon bébé. Elle avait l’air si petite et si fragile. Puis une infirmière m’a dit : « Touchez-la. Elle a besoin de votre toucher ». J’ai hésité, mais l’infirmière a insisté. L’idée que le toucher maladroit d’un père hébété puisse contribuer à sa guérison m’a surpris. Tout en la touchant doucement, j’ai pensé qu’elle avait besoin du toucher de Dieu pour guérir, comme nous en avons tous besoin parfois.

Lorsqu’il m’est arrivé d’être en proie à un profond chagrin, j’ai ressenti l’amour de Dieu par la main d’un ami sur mon épaule. Lorsque d’autres chrétiens ont posé leurs mains sur moi pour prier, j’ai fait l’expérience d’une joie et d’une paix divines que je n’avais jamais connues auparavant. Leurs mains étaient les mains de Dieu pour moi.

Bien que nous ne puissions pas ressentir physiquement la main de Dieu comme mon bébé a ressenti la mienne, nous pouvons faire l’expérience de la présence de Dieu quand nous sommes guéris, réconfortés, bénis, calmés et transformés par les actions de ceux qui nous aiment.

M. Sam Wright (Floride, États-Unis)

Prière : O Dieu, merci de nous entourer de ton amour qui guérit. Amen.

Sujet de prière : les infirmières en néonatalogie.