210304

Jeudi 4 mars 2021

La bénédiction des larmes

Lire Apocalypse 21:1-4

Tu comptes les pas de ma vie errante ; Recueille mes larmes dans ton outre : Ne sont-elles pas inscrites dans ton livre ?"

- Psaume 56 : 8


Quand je réfléchis aux bénédictions de Dieu, je pense à ma famille, à mes amis, au soleil, ou même à ma tasse de café du matin. Jusqu’à récemment, je n’avais jamais considéré les larmes comme une bénédiction.

Au cours des trois dernières années, je me suis débattue avec le cancer d’un fils, la diminution de la vue d’un autre fils et, enfin, la perte de mon mari âgé de 58 ans.

Pendant tout ce temps, je ne suis pas arrivée à pleurer. Je gardais tout en moi - comme un poids énorme collé à mes côtes. J’ai toujours eu du mal à pleurer par le passé, mais maintenant je ne pouvais plus pleurer du tout.

Pensée du jour

Dieu peut renouveler mon esprit à travers mes larmes.

Après la mort de mon mari, je me suis enfin mise à pleurer. Cela arrivait à l’improviste, à des moments bizarres ; parfois juste quelques larmes, parfois des sanglots apparemment sans fin. Ruisseau ou cascade, mes larmes me rafraîchissaient, le poids dans ma poitrine s’allégeait et mon esprit se purifiait.

En marchant dans la vie, nous manquons souvent les bénédictions cachées dans les calamités. Même si les larmes brouillent notre vision, elles peuvent aussi la clarifier pour nous révéler de nouvelles vérités. Peut-être pouvons-nous voir ensuite comment tendre la main à quelqu’un qui souffre. Je crois que, une fois que nous avons traversé la douleur et le chagrin, nous sommes peut-être les seuls à voir clairement une autre personne marchant sur le même chemin - et là, nos larmes peuvent se mêler. Vraiment, les larmes peuvent être une bénédiction de Dieu pour cette vie.

Mme Eleanor Cowles (Oregon, États-Unis)

Prière : Seigneur Jésus, parce que toi aussi tu as pleuré, tu comprends nos larmes. Merci. Amen.

Sujet de prière : une personne dont le conjoint est décédé.