181221 - Tenir ferme

Vendredi 21 décembre 2018

Lire 1 Pierre 4: 12-19

Ainsi, que ceux qui souffrent selon la volonté de Dieu remettent leurs âmes au fidèle Créateur, en faisant ce qui est bien.

- 1 Pierre 4:19


Avec les jambes flageolantes et une voix tremblante, j’ai pris la parole lors d’une conférence sur le rôle des parents. Ce fut un grand pas de foi pour moi de me tenir devant une grande foule et de partager ce que Dieu m’avait appris.

Mais un homme dans l’auditoire s’est énervé. Il a écrit des notes et demandé qu’on me retire de la liste des intervenants de la conférence, simplement parce que j’étais une femme. Il a réussi et j’ai été écartée. Je n’ai pas parlé devant un autre public pendant des mois. Mon apitoiement sur moi-même me gardait silencieuse et m’empêchait de remplir le rôle que Dieu m’avait assigné.

Pensée du jour

Bien que je puisse souffrir, je suis un enfant béni de Dieu.

C’est étrange de constater comment l’apitoiement sur soi peut devenir une habitude confortable. Cela peut nous empêcher d’apprendre, de grandir et de continuer à faire le bien. Heureusement, Dieu utilise à la fois nos revers et nos victoires (voir Romains 8:28).

Petit à petit, Dieu m’a aidée à reprendre confiance et à recommencer à parler. J’ai appris que je n’apportais pas la bonne réponse aux défis en m’autorisant l’apitoiement sur moi-même pour dicter mes actions. Quand nous sommes mis au défi pour notre foi - et nous le serons - il vaut mieux continuer à servir, confiants que Dieu nous bénira. Dieu promet : « Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation ; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment » (Jacques 1:12).

(Mme) May Patterson (Alabama)

Prière : Seigneur, aide-nous à te faire confiance à chaque victoire et à chaque revers. Merci d’utiliser ces circonstances, à la fois pour tes desseins et pour ta gloire. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les persécutés pour leur foi.