181209 - Un bout de Noël

Dimanche 9 décembre 2018

Lire Luc 2: 8-20

Après l’avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit enfant.

- Luc 2:17


Il y a de cela longtemps, bien avant l’avènement des courriels et des vidéoconférences, je travaillais au bureau de poste local dans ma ville natale. Pendant plusieurs années, je distribuais des télégrammes la veille de Noël à des familles dont les maris et les fils étaient loin de chez eux. Après avoir reçu un télégramme, les gens disaient souvent : « Attendez, nous ne pouvons pas vous laisser partir comme ça, sans un petit bout de Noël ! » Ils me donnaient ensuite une pomme, une orange ou des bonbons.

Pensée du jour

Comment vais-je partager un bout de la bonne nouvelle aujourd’hui ?

À cette époque, Noël était pour nous un temps de vacances familiales. Après une brève visite à l’église, nous célébrions la fête en famille derrière des portes closes. Mais il n’y avait rien de privé à Noël. La bonne nouvelle de la naissance de Jésus concerne les gens qui nous entourent comme les gens du monde entier.

La présence de Jésus est notre plus grand espoir. En Jésus, des personnes de nationalités et de croyances différentes ont l’espoir de pouvoir se comprendre et se respecter mutuellement.

En lui, nous avons l’espoir que les familles qui ont connu la douleur et la tragédie puissent se réconcilier et se rapprocher les unes des autres.

En Jésus, nous avons l’espoir que nous pouvons laisser derrière nous toutes les erreurs, les regrets et les péchés et nous réconcilier avec Dieu. Nous ne devons donc pas hésiter à apporter un bout de la bonne nouvelle de Noël à tous ceux que nous rencontrons aujourd’hui et tout au long de la nouvelle année.

(M.) Hans Vaxby (Helsinki, Finlande)

Prière : Dieu d’amour, merci pour la joie de Noël. Aide-nous à partager cette joie avec les autres. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les personnes qui sont loin de la maison, à Noël.