181124 - Le meilleur et le pire des temps


Samedi 24 novembre 2018

Lire 2 Samuel 22: 1-7

David a chanté : "Dans ma détresse, j’ai invoqué l’Éternel, J’ai invoqué mon Dieu ; De son palais, il a entendu ma voix, Et mon cri est parvenu à ses oreilles.

- 2 Samuel 22: 7


Quand une tumeur cérébrale a été diagnostiquée chez mon mari, nous avons regardé la mort en face. Pourtant, du milieu de la laideur des scalpels et des scans, des tissus sains détruits par la maladie, de la faiblesse musculaire, de la perte de poids, de la nausée et de la fatigue est apparue une gratitude renouvelée pour la force quotidienne et la satisfaction de nos besoins fondamentaux.

Pensée du jour

Les temps d’épreuve peuvent me donner un nouvel aperçu de l’amour de Dieu pour moi.

La déclaration de la Bible de la présence inébranlable de Dieu a migré de nos têtes à nos cœurs, et nous avons commencé à vivre notre foi de manière nouvelle et différente. L’emploi perdu est devenu du temps gagné en famille.

Nous avons appris à apprécier le présent plutôt que de constamment planifier ce qu’il pourrait être. Nous avons reconnu la futilité de l’inquiétude et la valeur de la joie dans chaque circonstance.

Qu’ils soient bons ou mauvais, nous avons partagé ces moments entre nous et avec notre Dieu qui ne nous laisse jamais seul. Craignant que notre marche en couple ne se termine bientôt, nous nous sommes accrochés à la promesse de Dieu de marcher avec nous, quel que soit le futur.

Bien que les luttes persistent et que l’avenir reste inconnu, à travers les épreuves, nous pouvons devenir "mûrs et complets" ou même sages. (Voir Jacques 1: 2-12.) Et quoi qu’il arrive, Dieu travaille à travers nos épreuves pour faire ressortir le bien. (Voir Romains 8:28.)

(Mme) Diana C. Derringer (Kentucky)

Prière : Dieu tout-puissant, rappelle-nous que la souffrance et les problèmes n’excluent pas la paix, et que les temps difficiles ne peuvent pas vaincre l’espoir. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les familles aux prises avec des maladies engageant le pronostic vital.