181123 - A la poursuite de son but

Vendredi 23 novembre 2018

Lire Philippiens 3: 10-14

Oubliant ce qui est en arrière et me portant vers ce qui est en avant, je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus Christ.

- Philippiens 3: 13-14


La ville d’Hokkaido au Japon est connue pour ses chevaux de course. Un jour, quand ma famille et moi, sommes allés à Hokkaido, un guide nous a dit que certains des jeunes chevaux n’étaient pas dociles envers leurs entraîneurs.

Pensée du jour

« Je cours, pour tâcher de saisir le prix, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus Christ » (Phil 3:12).

Parfois, le poulain est renvoyé au ranch et à sa mère. Le poulain se souvient d’elle, mais la mère ne se souvient pas du poulain. En fait, lorsque le poulain s’approche d’elle, elle s’enfuit souvent.

L’entraîneur regarde à distance, et au moment où le poulain est laissé seul, l’entraîneur appelle le poulain d’une voix forte et gentille. À ce stade, le poulain commence à voir l’entraîneur comme un protecteur, un substitut à sa mère. Puis le poulain change et devient docile envers l’entraîneur.

Quand j’ai entendu cela, j’ai pensé aux similitudes entre cette relation cheval-entraîneur et notre relation avec Jésus-Christ. Avant de le rencontrer, nous nous livrons à nos désirs égoïstes. Mais une fois que nous savons que le Christ nous a sauvés, nous ressentons un profond sentiment de paix dans nos cœurs. Nous arrêtons de regarder en arrière et nous nous pressons plutôt vers ce qui nous attend. Comme un bon cheval de course galope sur la piste, nous espérons finir la course, en courant pour le perfectionnement de notre foi.

(M.) Atsushi Nomiyama (Japon)

Prière : Père céleste, merci d’avoir envoyé ton Fils. Aide-nous à grandir dans la foi jusqu’à la fin de la course. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les personnes qui travaillent avec des animaux.