Notre ancre - Marc 4.35-41

Vendredi 1er décembre 2017

Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l’âme, sûre et solide.
- Hébreux 6:19

LIRE : Marc 4: 35-41

Je n’ai jamais pensé à la nécessité absolue d’une ancre jusqu’à ce que je me tienne debout à bord d’un voilier à deux mats, 45 pieds, de 1935, à regarder de sombres nuages orageux rouler au-dessus de la baie de Chesapeake. Les nuages avaient obscurci la lumière du soleil d’en haut, alors que la mer agitée nous ballottait. Au milieu de cette tempête, le capitaine jeta l’ancre, et la lourde chaîne l’amena jusqu’au fond. Là, l’ancre s’enfonça dans le fond de la mer et le navire fut stabilisé par le poids de l’ancre, ce qui nous donna un sentiment de sécurité.

Pensée du jour

« Dieu est pour nous un refuge et un appui » (Psaume 46 : 1).

C’est alors que je compris pourquoi nous avions besoin d’une ancre. J’ai également appris ce que l’auteur de l’épître aux Hébreux voulait dire lorsqu’il disait que Dieu était comme notre ancre. Parfois, une ancre est la seule chose qui tient ferme. Au cours de notre voyage terrestre, nous pouvons nous sentir secoués comme si le vent déchirait nos voiles et que l’eau inonde le pont de notre navire. Nous pouvons réclamer la paix et désirer un passage sûr à travers la tempête.

Lorsque les tempêtes font rage, Dieu nous tient fermement, sans hésitation ni failles, toujours aimant et attentionné. Celui qui peut calmer une mer furieuse est notre ancre et notre Dieu tout-puissant.

(Mme) Belinda Jo "BJ" Mathias (Mississippi)

Prière : Dieu notre Père, lorsque les tempêtes de la vie font rage, aide-nous à nous rappeler que nous pouvons te faire confiance pour être notre ancre, nous tenant en sécurité au travers de chaque tempête. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui travaillent en mer.