La veuve et le petit oiseau - Luc 18.1-8

Lundi 11 décembre 2017

Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier et ne pas point se relâcher.
- Luc 18: 1

LIRE : Luc 18: 1-8

Pendant ma pause déjeuner, je marche souvent près de la rivière Swan. Un jour, à la fin du printemps, quelque chose a attiré mon attention. En haut, dans un arbre à côté, un Rhipidura Leucophrys (un petit oiseau australien) harcelait un corbeau noir assez grand. J’ai supposé que le petit oiseau était préoccupé par la sécurité de son nid et défendait son territoire de la manière la plus agressive possible. En revanche, le corbeau beaucoup plus grand semblait plutôt gêné par l’agitation. Finalement, le corbeau, fatigué d’être harcelé, prit son envol vers un arbre voisin, poursuivi intrépidement par le petit oiseau.

Pensée du jour

Dieu récompense ma persévérance dans la prière.

En y réfléchissant, je me suis rendu compte que j’avais vu un exemple de persévérance devant des situations apparemment insurmontables. J’ai également compris que, tout comme le petit oiseau, nous pouvons être confrontés à des situations qui semblent insurmontables. Dans le texte d’aujourd’hui, Jésus utilise l’exemple d’une veuve persévérante pour nous rappeler que nous ne devons pas renoncer à adresser nos demandes à Dieu. Notre Père céleste est prêt à répondre à nos cris de détresse.

(M.) Bill Gosling (Australie occidentale, Australie)

Prière : Seigneur Jésus, aide-nous à persévérer dans la prière, même quand la situation semble désespérée. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les veuves.