La consolation de Dieu - 2 Corinthiens 1.3-7

Samedi 2 décembre 2017

Car, de même que les souffrances de Christ abondent en nous, de même notre consolation abonde par Christ.
- 2 Corinthiens 1: 5

LIRE : 2 Corinthiens 1: 3-7

J’étais à Dhaka, au Bangladesh en avril 2013, lorsque l’immeuble Rana Plaza s’est effondré et a tué plus de 1 100 personnes, la plupart d’entre elles étant des femmes. J’ai décidé à contrecœur de ne pas me joindre à l’équipe de recherche des corps, car je savais que je ralentirais le processus de recherche et de sauvetage. Je me sentais tellement frustré de ne pas pouvoir aider les gens que ma famille et moi, nous étions pourtant venus servir.

Pensée du jour

Je compterai sur le réconfort de Dieu pour pouvoir le partager avec les autres.

Comme le nombre de morts augmentait au cours des jours et des semaines suivantes, d’autres chrétiens et moi-même, nous avons visité des hôpitaux et prié avec ceux qui étaient blessés ou dans le deuil. Tout au long de cette période, je me suis souvenu du verset cité ci-dessus. La catastrophe m’a donné une nouvelle compréhension de la réalité des souffrances du Christ. Si je pouvais ressentir de telles souffrances pour les personnes que j’aimais mais connaissais à peine, à plus forte raison Dieu - qui nous connaît parfaitement et a donné le Christ pour nous sauver - nous aime-t-il ? J’ai pleuré en pensant à la manière dont Dieu nous réconforte dans la détresse.

Dieu comprend la douleur que nous ressentons devant la perte d’un être cher et nous offre la paix au milieu du chagrin. Nous sommes appelés à laisser la consolation que Dieu nous donne toucher les autres.

(M.) David Powell (Cumbria, Angleterre)

Prière : Seigneur, merci de nous avoir accordé ton réconfort dans les temps de tristesse. Aide-nous à consoler ceux qui souffrent. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : le peuple du Bangladesh.