En union de prière - Esaïe 53.1-12

Vendredi 17 novembre 2017

LIRE : Esaïe 53 : 1-12

Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris…

- Esaïe 53 : 4, 5


Je suis atteint du VIH / SIDA, et c’est très difficile de vivre avec cette maladie. Récemment, ma santé s’est détériorée et j’ai été hospitalisé pendant huit jours, ce qui me semblait une éternité. Faible et avec très peu d’énergie, j’ai vu sur la table de chevet une copie de "El Aposento Alto" (la version espagnole de la Chambre Haute) fournie aux patients. Après moult efforts, mais en ressentant le besoin de Dieu, j’ai commencé à lire le recueil de méditations. À mes yeux, j’imaginais les auteurs des différents pays du monde unis à moi dans la prière pendant que j’étais couché dans mon lit d’hôpital.

Pensée du jour

La prière permet à la famille de Dieu dans le monde entier de garder le contact.

La paix de Dieu qui surpasse toute compréhension m’a entouré et rappelé les paroles du psalmiste : " Le soir arrivent les pleurs, et le matin l’allégresse." (Psaume 30 : 5). J’ai pu dormir. Je me suis réveillé le lendemain matin, calme et confiant, ressentant le soutien de la grande famille des lecteurs de la Chambre Haute, plateforme où le monde se réunit pour prier, indépendamment de notre appartenance ethnique, de notre statut social ou de notre condition physique.

Après avoir survécu à la dégradation de ma santé qui m’a fait entrer à l’hôpital, je continue mon chemin de foi avec un espoir renouvelé en Dieu et soutenu par une famille de prière internationale.

(M.) Hernan Hernandez (Cortés, Honduras)

Prière : Dieu d’espoir et de puissance, merci de nous accompagner tous les jours. Nous te remercions pour notre famille de prière à travers le monde. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui vivent avec le VIH / sida.