2017

Précédent

Jeudi 30 novembre 2017

[L'amour] ne soupçonne point le mal.
- 1 Corinthiens 13: 5

LIRE : Matthieu 6: 9-13

Quand j’étais enfant, ma mère préférait acheter la viande dans une petite épicerie au sud de la ville. Parfois, maman n’avait pas assez d’argent pour ses achats. M. Holler, l’épicier, disait alors : « Pas de problème ». Il sortait son mémo de clients et écrivait le montant dû. Quand maman revenait dans le quartier, elle réglait la note.

Pensée du jour

Qui Jésus me pousse-t-il à pardonner aujourd’hui ?

On continue à garder à l'œil  d’une autre manière - comme on le dit -. Nous pouvons soigneusement enregistrer dans un recoin de la tête le souvenir d’une situation où nous avons été ignorés, offensés ou blessés. Mais contrairement à M. Holler, nous soldons rarement les comptes et relevons la dette réglée. Cette fiche mémo se trouve au fond de notre esprit, prête à en enregistrer d'autres.

Jésus nous a rappelé l’importance du pardon dans la prière mentionnée dans la lecture d’aujourd’hui : "pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés". Jésus a déclaré et montré son amour en nous pardonnant totalement. Nous avons été appelés à aimer les autres comme Jésus le fait. Cela signifie que nous sommes appelés à pardonner même lorsque les autres ne le demandent pas.

Lorsque nous ne conservons plus un registre dans notre esprit portant le nom de cette personne et une liste d’infractions, nous pouvons savoir que nous avons pu pardonner suivant l’enseignement de Jésus.

(M.) Charles Huff (Illinois)

Prière : Seigneur, rappelle-nous combien nous avons été pardonnés afin que nous nous résolvions à pardonner et à aimer suivant l’enseignement de Jésus. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : quelqu’un à qui j’ai besoin de pardonner.

Mercredi 29 novembre 2017

LIRE : Luc 10: 25-37

Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands ?

- Luc 10:36


L’histoire du bon Samaritain m’est si familière que je la survole souvent au lieu de la considérer avec minutie. La plupart d’entre nous pensent qu’ils sont ou devraient être le bon Samaritain de la parabole de Jésus. Mais quel message l’histoire aurait-elle communiqué si nous étions celui qui a été battu, détroussé et laissé pour mort ? Imaginez que vous soyez couché, saignant sur le bas-côté d’une route et qu’une théologienne passe par là. Elle est tellement occupée à penser à Dieu et aux choses pieuses qu’elle ne vous remarque même pas. Ensuite, un pasteur arrive. Il est pressé car il est en retard pour l’église ; Et bien qu’il te voie, il ne prend pas le temps de s’arrêter et de t’aider. Vous vous trouvez là dans la douleur et l’inconfort quand soudain arrive… Un réfugié, un adolescent, un sans-abri, une personne de couleur ou de religion différente. Imaginez cette personne, soignant vos blessures, vous emmenant à l’hôtel le plus proche et payant à l’avance tous les frais que vous auriez dû payer lorsque vous vous serez rétabli.

Pensée du jour

Qui Dieu a-t-il envoyé pour m’aider ? Le recevrai-je ?

Parfois, il nous est difficile d’accepter l’amour d’un étranger, en particulier quand celui qui est différent de nous d’une manière ou d’une autre. Parfois, nous oublions que Dieu peut nous montrer de l’amour et de la miséricorde à travers des personnes qui, selon nous, sont les plus improbables à le faire. Cette histoire nous encourage à accepter les dons de Dieu à travers les autres – de n’importe quel autre – avec grâce et humilité.

(Mme) Pam Lewis (Essex, Angleterre)

Prière : O Dieu, aide-nous à accepter ton amour d’où qu’il vienne, et de qui il vient. Aide-nous à prodiguer de l’amour et des soins à ceux que nous rencontrons, pas seulement ceux qui sont comme nous. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les secouristes.

Mardi 28 novembre 2017

LIRE : Esaïe 40 : 28-31

Je prie pour que Christ habite dans vos cœurs par la foi ; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur. - Ephésiens 3: 17-18


Il y a plus de 30 ans, j’ai rencontré une femme qui avait laissé une impression durable sur moi, dans mon parcours de foi. Elle était brillante, éloquente, mère de deux jeunes enfants et menait une brillante carrière. Elle avait aussi un cancer du sein. Pourtant, elle avait une joie qui me laissait souvent perplexe.

Pensée du jour

Comment je ressens la bonté de Dieu dans ma vie ?

Nous avons parlé de choses et d'autres chaque fois que nous nous sommes rencontrés, et les conversations ont toujours inclus son affirmation : « Dieu est bon ». Un jour, lorsque le cancer qui a fini par l’emporter, a refait surface, elle m’a répété : « Dieu est bon ». Je me souviens avoir crié en mon for intérieur, comment peux-tu dire cela ? Tu as deux jeunes enfants et un mari affectueux qui ont besoin de toi dans leur vie ! Mais j’ai souri et hoché la tête.

Grâce au témoignage de mon amie, l’affirmation selon laquelle « Dieu est bon » me rappelle maintenant que notre vénérable Créateur souffre avec nous lorsque les mauvaises choses de ce monde croisent notre chemin. Dieu nous aime, nous réconforte, pleure avec nous et nous soutient dans nos moments les plus sombres.

Notre Dieu est un Dieu de bonté et de miséricorde qui vient à nous quand nous faisons l’expérience de la vie. Le don ultime de la foi en Christ est la promesse de la vie éternelle. Avec espoir, nous pouvons vraiment dire : « Dieu est bon ».

(Mme) Margaret Irick Axson (Caroline du Sud)

Prière : Dieu de miséricorde et d’amour, merci de cheminer avec nous au cours de notre périple sur terre. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les personnes vivant avec un cancer du sein.

Lundi 27 novembre 2017

LIRE : Exode 4: 1-12


Le Seigneur dit à Moïse : « Va donc, je serai avec ta bouche, et je t’enseignerai ce que tu auras à dire. »

- Exode 4:12

« Vous devriez écrire un livre », m’a dit mon pasteur après que j’ai animé un groupe dans son église. Il pensait que mes idées méritaient un public plus large ; Je pensais que son idée était ridicule. Qui, moi ? Écrire un livre ? Peu à peu, je me suis ouvert à l’idée, mais je ne me sentais pas qualifié. J’ai fait de l’accompagnement pastoral dans des cliniques, mais écrire était une tout autre affaire. Comment apprendrais-je à écrire ? Au cours d’une de mes méditations quotidiennes, j’ai lu Exode 4:1-12, qui relate la promesse de Dieu à Moïse. Se sentant inapte face à Pharaon, Moïse protesta, mais Dieu persista. J’ai posté ce verset du jour sur mon bureau. Chaque fois que je me sentais inapte en tant qu’écrivain, je le lisais. Comme avec Moïse, Dieu m’a finalement enseigné quoi dire. Dieu a utilisé un mentor, de nombreux instructeurs, des rédacteurs en chef et autres écrivains pour m’enseigner. Après 12 ans, mon livre a été publié.

Pensée du jour

Dieu peut utiliser les autres pour m’enseigner et me guider.

Nous nous sentons tous inaptes à certaines tâches. Mais Dieu est fidèle ; Si nous l’autorisons, Dieu nous enseignera ce qu’il faut dire. Grâce à de nombreux aides et inspirations créatives résultant de ma méditation des Écritures, Dieu m’a montré ce qu’il fallait écrire et appris comment le faire.

Si nous restons ouverts aux personnes pieuses autour de nous, Dieu les utilisera pour nous guider dans ce que nous avons à dire et à faire.

(M.) Gordon S. Grose (Oregon)

Prière : Seigneur, nous ne nous sentons pas toujours à la hauteur de la mission que tu nous confies. Comme tu as promis d’enseigner à Moïse ce qu’il devait dire, enseigne-nous. Au nom de Jésus, nous prions. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : pour que nous soyons disposés à obéir.

Dimanche 26 novembre 2017

LIRE : Luc 24 : 13-35

[Les deux disciples se dirent] : « Notre cœur ne brûlait-il pas au-dedans de nous, lorsqu’il nous parlait en chemin et nous expliquait les Écritures ? Se levant à l’heure même, ils retournèrent à Jérusalem. »

- Luc 24 : 32-33


Mon fils s’extasiait sur son sport favori, le rugby. Alors que j’étais assise, hochant de la tête à maintes reprises, tout ce que je pouvais dire était "Wow !" ou "Vraiment ?" Il agitait ses bras tout excité et son visage était marqué par la passion. Son enthousiasme était contagieux. Six mois plus tard, je me suis retrouvée dans un énorme stade à applaudir et à pousser des acclamations au milieu de supporters du monde entier. La passion de mon fils m’avait entraînée à m’enthousiasmer pour ce sport à mon tour.

Pensée du jour

Aujourd’hui, je partagerai la bonne nouvelle de Jésus-Christ.

Dans la lecture d’aujourd’hui, nous voyons que, sur la route d’Emmaüs, après une rencontre avec Jésus, deux disciples ont été transformés. Après que Jésus ait passé du temps avec eux et leur eut parlé, leur dépression s’est muée en une grande excitation, ils étaient motivés au lieu d’être découragés. Ils avaient hâte de partager la bonne nouvelle avec leurs amis. Ils sont retournés sur le champ à Jérusalem. C’est l’effet que Jésus produit sur les gens. Lorsque nous nous sentons découragés, abattus ou effrayés, nous pouvons demander à Jésus son point de vue sur la situation. Sa prise en charge est en mesure de changer les choses et de faire brûler nos cœurs avec une motivation renouvelée.

Nous pouvons dire que Jésus est à l’œuvre en nous quand nous nous sentons motivés à aller de l’avant avec un cœur plus léger.

(Mme) Fiona Massie (Oxfordshire, Angleterre)

Prière : Seigneur, quand les choses ne vont pas selon nos attentes, ouvre nos yeux sur ta perspective. Aide-nous à partager avec les autres les encouragements que tu nous communiques. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les athlètes.

Samedi 25 novembre 2017

LIRE : Psaume 119 : 9-16

Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier ? En se dirigeant d’après ta parole.

- Psaume 119 : 9


Je suis une adolescente et une étudiante internationale originaire de Chine, vivant dans une famille d’accueil aux États-Unis. Récemment, j’ai fait une énorme erreur et perdu la confiance de ma famille d’accueil. Quand j’ai admis mon erreur, j’ai accepté ma sanction.

Pensée du jour

Le pardon de Dieu nous offre un moyen de venir à bout de nos luttes.

Pendant deux mois, je n’ai pas eu le droit de participer à des activités extrascolaires que j’avais appréciées. C’était un moment difficile, et j’ai prié Dieu de me pardonner. J’ai prié Dieu de me guider à l'occasion de cette sanction et de m’aider à retrouver la confiance de mes amis et de ma famille. À la fin de ces deux mois, ma famille hôte a décidé de me donner une seconde chance d’être un membre responsable de la famille.

J’ai appris que, si nous ouvrons nos cœurs, Dieu nous parlera et nous guidera. Dieu nous affermira à travers toute lutte et nous pardonnera toujours nos méfaits. Le Psaume 119 : 9 me rappelle que, lorsque nous nous concentrons sur les voies de Dieu, en particulier le commandement de nous aimer, nous pouvons parcourir le chemin pour devenir le peuple que Dieu voulait que nous soyons lorsqu’il nous a créés.

(Mlle) Rayna Zhong (Caroline du Nord)

Prière : Dieu d’amour, conduis-nous dans tes voies de bonté et de vérité. Quand nous faiblissons, nous comptons sur ta grande miséricorde pour nous offrir un nouveau départ. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les étudiants dans le cadre d’un programme d’échanges d’étudiant.

Vendredi 24 novembre 2017

Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
- Matthieu 22:39

LIRE : Matthieu 22: 34-40

En novembre 2015, notre équipe de football universitaire venait d’essuyer une lourde défaite de fin de saison dans les séries éliminatoires. Nous nous sommes sentis abattus et démoralisés. Lorsque nous avons regagné l’hôtel, plusieurs télévisions rendaient compte des attentats à la bombe de Paris et diffusaient d’horribles images des dégâts. Pour moi, c’était une leçon sur ce qui est vraiment important dans la vie.

Pensée du jour

Manifester l’amour du Christ, c’est ne jamais tourner le dos à ceux qui en ont besoin.

Dans les jours qui suivirent, j’ai entendu les gens parler de refus d’admettre des réfugiés syriens aux États-Unis. Comme ma mère et moi en parlions cette nuit-là, elle a dit que si je voulais suivre les enseignements de Jésus, je devais pouvoir aimer les gens qui n’étaient pas faciles à aimer. Elle a ouvert sa Bible à Matthieu 22 et lu ces mots : « Maître, quel est le plus grand commandement de la loi ? Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». J’ai remarqué que le passage n’identifiait pas qui était notre prochain.

Aussi dur que cela soit, si nous voulons vraiment suivre les enseignements de Jésus-Christ, nous ne pouvons pas rejeter les réfugiés qui fuient les horreurs de la guerre en Syrie ou tout autre conflit.

(M.) Alex Heck (Caroline du Nord)

Prière : Seigneur, donne-nous le courage de travailler pour la paix et agir avec compassion envers tous. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui fuient leur pays pour des raisons de sécurité.

Jeudi 23 novembre 2017

LIRE : Psaume 34 : 17-22

Fortifie-toi et prends courage ? Ne t’effraie point et ne t’épouvante point, car l’Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras.

- Josué 1: 9


Dès mon plus jeune âge, mes parents m’ont appris à dire "s’il vous plaît" et "merci". À l’âge de dix ans, j’ai perdu ma mère et mon chagrin a été très grand. Il a fait place à un vide énorme dans mon cœur et à cet âge, je ne pouvais tout simplement pas tout comprendre. Je me demandais : « comment pourrai-je parler à Dieu de ce sujet ? » On m’a appris à toujours remercier Dieu, mais dois-je remercier Dieu pour cette perte ? Ce que j’ai appris, c’est que dès le moment où nous commençons à prier, Dieu fournit la force et les mots dont nous avons besoin. Dieu connaît nos besoins, même si nous ne pouvons pas les mettre en paroles.

Pensée du jour

Je peux être assurée du soutien de l’amour de Dieu.

Au fil du temps, je suis devenue reconnaissante de ce que Dieu m’a donné chaque jour. À travers des bénédictions et des problèmes, Dieu m’a aidée à rester ancrée dans la foi, dans l’assurance que Dieu demeure avec moi. Nous pouvons prier avec confiance à travers des moments de chagrin ou de douleur profonds. Dieu nous soutiendra et nous conduira à aller de l’avant.

(Mme) Irène Rodriguez (La Paz, Bolivie)

Prière : Dieu miséricordieux, merci pour ta promesse de nous soutenir en toutes circonstances quand nous prions : « Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal, car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles. »

(Matthieu 6: 9-13). Amen.

SUJET DE PRIÈRE : quelqu’un pleurant la mort d’un parent.

Mercredi 22 novembre 2017

LIRE : Luc 10: 38-42

Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

- Romains 12: 2


Pour Noël, il y a quelques années, ma sœur m’a offert une Bible qui incorporait une sélection de lectures pour chaque jour. J’étais tellement excité qu’au début je devais me faire violence pour ne pas lire des textes à l’avance. Je m’en suis tenu à la lecture quotidienne pendant environ deux ou trois mois, mais un jour où j’étais particulièrement occupé, j’ai pensé que ce ne serait pas trop grave de sauter un jour. Un jour s’est transformé en une semaine, une semaine en un mois et un mois en deux mois. Finalement, j’ai abandonné. J’avais accumulé trop de retard pour pouvoir le rattraper, alors j’ai juste abandonné la lecture de ma Bible.

Pensée du jour

Comment puis-je accorder mon attention à Dieu chaque jour ?

Peu de temps après, j’ai compris que je devenais moins conscient de l’implication de Dieu dans ma vie. Parce que la lecture de la Bible m’avait rendu plus sensible à la volonté de Dieu, j’ai récemment repris ma lecture. Je suis  à nouveau de plus en plus conscient de Dieu. Je me retrouve à prier plus souvent, et je suis beaucoup plus heureux et plus satisfait que je ne l’étais lorsque j’étais éloigné de la parole de Dieu.

Même lorsque nous nous sentons trop occupés, il est important pour nous de prier et de nous concentrer sur Dieu afin de permettre à Dieu de nous aider dans les temps difficiles. La discipline spirituelle quotidienne de la prière, du service et de la louange nous garde branchés sur Dieu.

(M.) Lucas Wenger (Virginie)

Prière : Tendre Père, aide-nous à garder notre attention sur toi chaque jour. Lorsque nous échouons, donne-nous le courage de recommencer. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui s’appliquent une discipline quotidienne.

Mardi 21 novembre 2017

LIRE : Nombres 13: 26-33

Mais les hommes qui y étaient allés avec lui dirent : Nous ne pouvons pas monter contre ce peuple, car il est plus fort que nous.

- Nombres 13:31


Mon cœur battait très fort. Je ne pouvais pas dormir. Seigneur, je ne peux pas faire ça. Même si j’avais passé des semaines à me préparer à parler lors d’une conférence de femmes, ma confiance a disparu la veille de l’événement. Et si je gaffais ? Et si elles ne m’appréciaient pas ? Je devais me rappeler que Dieu m’avait appelée à faire ce que je craignais. J’ai prié pour avoir du courage et la foi de croire que Dieu serait là – advienne que pourra.

La peur est puissante. Dieu a dit à Moïse d’envoyer des hommes pour explorer la terre promise de Canaan. Quand les espions sont revenus, ils ont affirmé que sur cette terre coulaient le lait et le miel. Mais ils se sont comparés aux personnes puissantes qui y vivaient et ont déclaré : « Nous ne pouvons pas les attaquer ».

Pensée du jour

Plutôt que de céder à la peur, je ferai confiance à Dieu et je prierai pour qu’il me donne du courage.

Pourquoi Dieu a-t-il dit à Moïse d’explorer le terrain ? C’est peut-être pour qu’ils croient que Dieu était présent et capable de tenir sa promesse, peu importe ce qu’ils avaient vu. C’est seulement alors qu’ils pourraient vaincre leurs ennemis. Mais les Israélites ont refusé de croire en Dieu.
Où repose notre foi lorsque nous avons peur ? Soit nous croyons que Dieu nous aidera, soit nous nous concentrons sur nos lacunes. La clé du courage réside dans le fait de se rappeler tout ce que Dieu a fait dans nos vies afin que nous puissions nous engager avec foi.

(Mme) Karen Foster (Californie)

Prière : Seigneur, lorsque nos circonstances nous amènent à nous enfermer dans la crainte, rappelle-nous que tu peux faire plus que nous ne pouvons imaginer.
Amen.

SUJET DE PRIÈRE : Les personnes intimidées à l’idée d’une prise de parole en public.

Lundi 20 novembre 2017

LIRE : 2 Timothée 3: 10-15

Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte.

- Hébreux 12: 1


Je ne suis pas un grand fan de course à pied, parce que je ne suis pas très bon dans cette discipline. Chaque fois que je me retrouve sur les pistes, je me dis à moi-même, j’ai juste besoin d’accroître mon endurance. Finalement, j’ai pu courir le mile en moins de dix minutes. La Bible parle beaucoup d’endurance. Paul énumère beaucoup d’épreuves qu’il a endurées, y compris l’emprisonnement, les coups de bâton, et à plusieurs reprises, il a été exposé à la mort. (Voir 2 Corinthiens 11: 16-33.) Dans la lecture d’aujourd’hui, Paul écrit à Timothée, l’implorant de lui venir en aide parce que tout le monde l’avait abandonné. Malgré ses souffrances, Paul s’adresse encore à Timothée avec des paroles d’encouragement.

Pensée du jour

Le Christ me donne de la force pour surmonter les obstacles.

Tous les chrétiens ne sont pas confrontés aux difficultés extrêmes que les apôtres ont connues, mais nos vies sont encore remplies de défis. Parfois, nous subissons des pertes profondes et des épreuves. Par la grâce de Dieu, nous sommes en mesure de résister à ces difficultés grâce à la force qui nous a été donnée par Jésus. Pendant que nous endurons des épreuves à cause du Christ, nous surmontons aussi ces épreuves grâce à lui.

Quand nous faisons face aux luttes, nous pouvons nous souvenir de Jésus-Christ qui a porté la croix pour nos péchés. Ensuite, nous pouvons surmonter les épreuves et continuer à courir la course devant nous.

(Mme) Megan Nagle (Caroline du Sud)

Prière : Tendre Père, aide-nous à regarder la récompense de la vie éternelle à travers le Christ Jésus, afin que nous puissions endurer et même surmonter nos luttes. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les coureurs.

Dimanche 19 novembre 2017

Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu.
- Ephésiens 6:11

LIRE : Luc 9: 1-6

Il y a quelques années, ma femme et moi, nous nous sommes rendus au Kenya pour servir pendant deux semaines à l’hôpital de Kijabe. Comme je faisais mes valises pour le voyage, je devais évaluer de près chaque élément puisque nous devions emporter non seulement nos effets personnels mais aussi des fournitures médicales pour l’hôpital. J’ai hésité à inclure ma Bible d’étude, un cadeau de remise de diplôme de mes parents. Peut-être pourrais-je me contenter à la place de sa version électronique ? Ai-je pensé.

Pensée du jour

Quels cadeaux les autres m’ont-ils donnés pour ma croissance spirituelle ?

Mais je me suis alors rendu compte que ma Bible qui pesait un kg était plus importante que tous les autres éléments. Sa couverture usée et ses pages marquées me rappellent que depuis 20 ans je l’ai emportée en de nombreux endroits comme source de force et de sagesse. Bien que ma mère soit décédée il y a quelques années, l’impact de son cadeau a dépassé de loin ce jour de mai 1996 pour atteindre l’autre côté du monde - au bénéfice de personnes qu’elle ne connaîtrait jamais.

Dans la lecture d’aujourd’hui, Jésus a ordonné aux disciples de ne prendre aucun objet avec eux. Certaines choses que nous transportons sont des bagages, mais la Bible, la parole de Dieu avec nous, est vitale et non négociable. Des cadeaux d’autres personnes m’ont équipé toute ma vie. Nous sommes équipés par notre église, notre communauté, nos enseignants et notre famille.

En prenant la parole de Dieu avec nous tous les jours et en la communiquant généreusement aux autres, nous pouvons aider des talents cachés à se développer au-delà de notre imagination.

(M.) Robert Boyce (Tennessee)

Prière : Tendre Père, dans nos déplacements quotidiens, rappelle-nous de prendre le don de l’Écriture afin que nous puissions l’offrir aux autres. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les personnes qui ont un accès limité aux services de santé.

Samedi 18 novembre 2017

Jésus a répondu : « Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu ».
- Luc 18:27

LIRE : Matthieu 8: 23-27

J’avais besoin d’accompagner mon frère de neuf ans à l’école un matin, mais le réservoir d’essence était presque vide. "Vous pouvez arriver à la station-service près de l’école", a déclaré mon père. « L’essence est moins chère là-bas ». Nous n’étions pas loin sur la route quand j’ai remarqué que l’aiguille sur la jauge d’essence n’avait pas bougé. J’ai commencé à m’inquiéter de l’éventualité d’être bloquée sur le bas-côté de la route, si je ne m’arrêtais pas immédiatement. Mais j’ai regardé mon petit frère et j’ai dit : « Si papa a dit que nous allons arriver, alors nous allons continuer à rouler ! »

Pensée du jour

Aujourd’hui, je placerai ma confiance dans la fidélité de Dieu.

Parce que notre père ne m’avait jamais égaré par le passé, je lui ai fait confiance, même si les circonstances tendaient à me convaincre du contraire. Plus tard, lorsque nous sommes arrivés à la station-service, mon frère s’est écrié : « Nous avons réussi ! Nous avons eu foi ». Il a vu que j’avais eu confiance en notre père et reconnu la foi en action. Parfois, la situation est désastreuse et nous nous demandons où est Dieu. Mais peut-être Dieu attend-il que nous avancions avec foi et agissions en fonction de ce que nous croyons.

Nous pouvons faire confiance à notre Dieu d’amour pour prendre soin de nous, aussi impossible que cela paraisse.

(Mlle) Samantha Trenkamp (Tennessee)

Prière : Ô Seigneur, aide-nous à te faire confiance lorsque la vie devient difficile et à nous rappeler que tu nous tiens dans ta bonne main. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les pères.

Vendredi 17 novembre 2017

LIRE : Esaïe 53 : 1-12

Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris…

- Esaïe 53 : 4, 5


Je suis atteint du VIH / SIDA, et c’est très difficile de vivre avec cette maladie. Récemment, ma santé s’est détériorée et j’ai été hospitalisé pendant huit jours, ce qui me semblait une éternité. Faible et avec très peu d’énergie, j’ai vu sur la table de chevet une copie de "El Aposento Alto" (la version espagnole de la Chambre Haute) fournie aux patients. Après moult efforts, mais en ressentant le besoin de Dieu, j’ai commencé à lire le recueil de méditations. À mes yeux, j’imaginais les auteurs des différents pays du monde unis à moi dans la prière pendant que j’étais couché dans mon lit d’hôpital.

Pensée du jour

La prière permet à la famille de Dieu dans le monde entier de garder le contact.

La paix de Dieu qui surpasse toute compréhension m’a entouré et rappelé les paroles du psalmiste : " Le soir arrivent les pleurs, et le matin l’allégresse." (Psaume 30 : 5). J’ai pu dormir. Je me suis réveillé le lendemain matin, calme et confiant, ressentant le soutien de la grande famille des lecteurs de la Chambre Haute, plateforme où le monde se réunit pour prier, indépendamment de notre appartenance ethnique, de notre statut social ou de notre condition physique.

Après avoir survécu à la dégradation de ma santé qui m’a fait entrer à l’hôpital, je continue mon chemin de foi avec un espoir renouvelé en Dieu et soutenu par une famille de prière internationale.

(M.) Hernan Hernandez (Cortés, Honduras)

Prière : Dieu d’espoir et de puissance, merci de nous accompagner tous les jours. Nous te remercions pour notre famille de prière à travers le monde. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui vivent avec le VIH / sida.

Jeudi 16 novembre 2017

Exercez l’hospitalité les uns envers les autres, sans murmures.
- 1 Pierre 4: 9

LIRE : 1 Pierre 4: 8-11

Tout le monde dans mon église aime voir venir Cindy. Avant le culte, elle se promène dans le sanctuaire avec une boîte de bonbons variés. Tout en parlant et en riant avec les gens en voie de trouver leurs sièges, elle offre des friandises à tous les membres de la congrégation. Son écrin déborde de menthe, de caramel et de sucettes. Un sac contenant des bonbons sans sucre pend à son bras, de sorte que personne n’est laissé de côté.

Pensée du jour

Comment vais-je offrir l’hospitalité chrétienne à quelqu’un aujourd’hui ?

En regardant Cindy chaque semaine, je m’émerveille sur ce ministère d’hospitalité simple mais combien important qu’elle a initié. Elle a vu une petite occasion de servir et s’est engagée à l’entreprendre. Avec les bonbons, elle offre des sourires et des encouragements. Et je ne peux penser à une façon plus accueillante d’aborder les visiteurs. Pas besoin de questions - Cindy se contente de présenter sa boîte et devient instantanément une amie pour tous ceux qui franchissent cette porte. Les ministères n’ont pas besoin d’être grands ni compliqués.

Au fur et à mesure que notre amour pour Dieu grandit, notre amour pour le peuple de Dieu se développe aussi. C’est de cet amour que Pierre a écrit quand il a demandé à ses lecteurs de recevoir les uns des autres. Pierre leur a demandé de mettre leurs talents au service des autres. Nous aussi pouvons offrir le don de l’hospitalité.

(Mme) Tracy Crump (Mississippi)

Prière : Tendre Père, montre-nous comment offrir l’hospitalité à ceux que nous rencontrons aujourd’hui. Que nos actions dirigent les autres vers toi et ton amour rédempteur. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les visiteurs dans mon église.

Mercredi 15 novembre 2017

LIRE : 1 Samuel 16: 1-12

Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière.

- 1 Pierre 2: 9


Quand je lis le passage des Écritures d’aujourd’hui, je me demande pourquoi Isaï n’a pas envoyé chercher David quand Samuel a demandé à voir tous ses fils. Au lieu de cela, Isaï a laissé David dans les champs, à s’occuper des moutons. Isaï a-t-il oublié David ? A-t-il pensé que David était insignifiant ? Indigne ? Cela n’a vraiment pas d’importance, a pu penser Isaï. Ce qui est important, c’est ce que Dieu pensait. Et Dieu avait choisi David pour être le roi oint d’Israël. De la lignée de David viendrait le roi des rois, Jésus-Christ.

Pensée du jour

Nous sommes tous importants aux yeux de Dieu.

Parfois, nous pouvons penser que, comme David, nous avons été délaissés. Nous n’avons pas été choisis pour ce poste désiré. On ne nous a pas demandé de faire partie de ce comité. Que nous ne pouvons pas faire partie de l’équipe. Nous ne nous sentons ni désirés ni aimés. D’autres personnes ont pu nous considérer non importants. Mais tout comme Dieu a choisi David, alors même que son père semblait l’avoir oublié, Dieu nous choisit. Dieu ne nous laisse pas sur le carreau. Dieu nous aime inconditionnellement.

Lorsque nous nous sentons insignifiants et sans importance, nous pouvons nous rappeler que l’opinion de Dieu est la seule qui compte vraiment. Aux yeux de Dieu, nous sommes des filles et des fils bien-aimés.

(Mme) Sandy Quandt (Texas)

Prière : Tendre Père, merci de nous avoir tellement valorisés que tu nous as donné Jésus pour nous conduire à une vie abondante. En son nom, nous prions. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les jeunes qui se sentent délaissés.

Mardi 14 novembre 2017

Il y a un temps pour tout… un temps pour planter, et un temps pour arracher ce qui a été planté ;
- Ecclésiaste 3: 1-2

LIRE : Psaume 1 : 1-6

Dans une semaine, ma fille ira à l’université. Ce sera une grande transition : elle s’éloigne de la maison et en laisse une vie familiale chrétienne protégée. Mon mari et moi étions également préoccupés, nous inquiétant pour sa sécurité et pour sa capacité à vivre de façon autonome, à poursuivre ses études et à se faire de bons amis. Comme j’ai prié pour ce sujet, je suis tombée sur Ecclésiaste 3: 1-2, où Dieu me rappelle que le temps est venu de déraciner et de semer.

Pensée du jour

Avec l’aide de Dieu, je m’engagerai dans chaque nouvelle saison de ma vie.

Tout comme nous pourrions retirer un plant de son petit plateau et le planter dans un jardin, notre fille est déracinée pour être plantée dans une nouvelle terre. Au début, une jeune plante peut fléchir un peu dans ce processus de replantation, mais finalement ses racines peuvent s’étaler et l’aider ainsi à devenir plus grande et plus forte. C’est mon espoir pour ma fille.

Chacun de nous sera confronté à des transitions difficiles. Mais je trouve encourageant que Dieu nous guide à travers chaque saison de notre vie, tout comme Dieu contrôle les temps et les rythmes de la nature. Nous ne devons pas avoir peur quand une saison de la vie prend fin et qu’une autre commence. Si nous regardons en arrière, nous pouvons voir que la présence de Dieu a été notre réconfort tout au long. En attendant, nous pouvons être assurés que Dieu sera avec nous partout où nous irons.

(Mme) Joan Campbell (Gauteng, Afrique du Sud)

Prière : Tendre Père, merci de nous avoir accompagnés pendant toutes les saisons. Aide-nous à nous tourner vers toi pour recevoir des orientations à chacune de nos transitions. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les étudiants de première année à l’université.

Lundi 13 novembre 2017

Mon âme, bénis l’Éternel ! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom !
- Psaume 103 : 1

LIRE : Psaume 103 : 1-5

Quand j’étais jeune, il me tardait de célébrer mes anniversaires. Mon 16e anniversaire a été une étape importante. Au-delà de l’envie d’obtenir mon permis de conduire et de pouvoir conduire, j’étais surtout impatient d’atteindre l’âge adulte.

Pensée du jour

Les anniversaires peuvent me rappeler la fidélité de Dieu.

Au fur et à mesure que je prenais de l’âge, les anniversaires perdirent leur attrait. Je n’attendais plus ces évènements avec impatience mais les célébrais plutôt à contrecœur. Récemment, mon attitude a changé lorsque j’ai réfléchi à la lecture du jour. Le psalmiste revoit les nombreuses façons dont le Seigneur l’a béni.
Il est facile de se plaindre des afflictions et des limitations qui surviennent avec l’âge, mais le psalmiste rappelle à notre attention les nombreux d’évènements que nous devrions célébrer. Le Seigneur pardonne nos péchés, nous rachète de la mort, nous revitalise et remplit notre vie d’espoir. Dieu a béni le psalmiste de sa présence et de sa providence durant tous les jours de sa vie. Le verset médité aujourd’hui peut aussi être notre réponse. Nous pouvons avoir de la gratitude de pouvoir vieillir.

Les anniversaires peuvent nous rappeler la fidélité de Dieu et nous rapprochent du jour où nous rencontrerons le Seigneur qui nous a bénis tous les jours de notre vie.

(M.) Wayne Greenawalt (Illinois)

Prière : Seigneur, rappelle-nous que prendre de l’âge signifie que nous nous rapprochons toujours plus de toi. Garde nos cœurs remplis de gratitude et nos lèvres débordantes de louanges. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les personnes célébrant un anniversaire aujourd’hui.

Dimanche 12 novembre 2017

La charité ne périt jamais. Les prophéties prendront fin, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra.
- 1 Corinthiens 13: 8

LIRE : Romains 5: 1-11

L’été dernier, j’ai travaillé dans un établissement préscolaire local comme animatrice d’un camp d’été. Trois jours par semaine, j’étais connue sous le nom de "Miss Lily" par un groupe d’enfants âgés de deux à trois ans. Nous faisions des peintures avec les doigts, des chenilles, des dessins à l’aquarelle et nous jouions dans la cour de récréation. J’adorais mon travail, mais la partie la plus difficile était inévitablement la reprise du matin. Chaque jour, peu importe le plaisir que nous avions eu la veille, de nombreux enfants ne voulaient pas quitter leurs parents. Je rappelais aux enfants désemparés que leurs parents reviendraient. Puis, à midi, tout comme je le leur avais promis, leurs parents venaient sans faute récupérer joyeusement leurs enfants.

Pensée du jour

Peu importe ce qui se passe, l’amour de Dieu ne meurt jamais.

Parfois, quand nous sentons que Dieu est loin, nous pouvons nous retrouver aussi désemparés que mes enfants d’âge préscolaire. Mais tout comme les parents, Dieu sera toujours là pour nous chercher. Dans la lecture d’aujourd’hui, Paul rapporte aux Corinthiens les caractéristiques de l’amour, en leur rappelant que « l’amour de Dieu ne meurt jamais ». Lorsque nous nous sentons désespérés, nous pouvons faire confiance à Dieu. L’amour de Dieu nous galvanise et nous rend forts.

(Mlle) Lily Hiser (Caroline du Nord)

Prière : Seigneur, aide-nous à nous rappeler que ton amour demeure toujours avec nous, même lorsque la vie est difficile. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les assistantes maternelles.

Samedi 11 novembre 2017

LIRE : 1 Corinthiens 12: 12-26

Tous les sentiers de l’Éternel sont miséricorde et fidélité, Pour ceux qui gardent son alliance et ses commandements. - Psaume 25 : 10


Pendant la guerre de Corée, j’étais un jeune marin affecté à un navire américain de type destroyer. Notre travail consistait à suivre les avions pour secourir les pilotes dont l’avion aurait raté la piste d’atterrissage et tomberait dans la mer.

Pensée du jour

Comment servirai-je les autres avec les talents que Dieu m’a donnés ?

Pour une partie de notre service, nous avons gardé un porte-avions américain. Lorsque les pilotes retournaient au transporteur, ils se positionnaient à environ deux km derrière le navire, le visaient directement et atterrissaient sur le pont. Plus tard, nous avons escorté un porte-avions australien. Leurs pilotes atterrissaient différemment. Ils s’approchaient du navire en faisant un virage à angle droit serré pour se présenter en mire avant d’atterrir sur le pont du porte-avions. J’aimais vraiment la technique d’atterrissage des Australiens ! Ils semblaient plus audacieux que les pilotes américains. Mais les deux groupes de pilotes manœuvraient leurs avions avec compétence, même si leurs techniques d’atterrissage étaient différentes.

Depuis lors, j’ai compris que cette image s’appliquait à merveille aux chrétiens. Certains servent de façon pondérée, tranquille et sans bruyantes expressions. D’autres débordent d’énergie et partagent l’Évangile avec ferveur. Quelle que soit la manière dont Dieu nous a amenés à servir, nous devrions le faire sans hésitation, sachant que Dieu nous a donné des moyens importants pour proclamer sa bonté.

(M.) Ken Claar (Idaho)

Prière : Tendre Père, conduis-nous dans notre témoignage avec l’assurance que tu nous as donné exactement les talents appropriés à mettre en œuvre pour propager ton message d’amour. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les pilotes d’avion et leurs équipages.

Vendredi 10 novembre 2017

En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. - Jean 12:24

LIRE : Jean 12: 20-26

Mon époux et moi sommes mariés depuis 30 ans. Quand je pense aux premiers mois de notre mariage, je me souviens des plans et des rêves que nous avions. Mais une maladie chronique m’a frappée, et la plupart de nos espoirs se sont envolés. Mes problèmes de santé nous ont obligés à modifier radicalement notre mode de vie. Nous avons traversé des moments difficiles, mais avons réussi à nous accrocher à l’essentiel, notre amour et notre engagement.

Pensée du jour

Mes épreuves peuvent me préparer à encourager les autres à faire confiance à Dieu.

Il m’a fallu plus de 30 ans pour comprendre que Dieu utilisait mon histoire pour encourager les autres. Comme j’ai appris à parler de mes luttes et de mes limites, j’ai compris comment la force de Dieu était apparente à travers mes faiblesses. Quand je partage mon histoire avec les autres, je suis étonnée de me rappeler la profondeur de la compassion de Dieu. Et grâce à mon histoire, d’autres ont approfondi leur confiance en Dieu et trouvé une foi plus forte.

Paul nous rappelle dans 2 Corinthiens 12: 9 que « la puissance de Christ s’accomplit dans notre faiblesse ». Lorsque nous parlons de nos épreuves, nous pouvons nous concentrer non seulement sur les problèmes, mais aussi montrer aux autres comment Dieu nous aide à les supporter. Indépendamment de ce à quoi nous faisons face, nos vies peuvent bénir et encourager les autres.

(Mme) Dorothea Love (Californie)

Prière : Tendre Père, renouvelle notre espoir. Aide-nous à encourager les autres avec des histoires de ton amour fidèle. Au nom de Jésus, nous prions. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui célèbrent un anniversaire.

Jeudi 9 novembre 2017

Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent.
- Luc 11:13

LIRE : Luc 11: 5-13

Après l’église, notre famille s’est rendue dans une pâtisserie pour acheter une douzaine de bagels variés. Chacun de nos enfants les plus âgés a choisi son bagel favori, alors que ma femme et moi avons partagé les nôtres avec les enfants les plus jeunes. Après le brunch, alors que je rangeais les bagels restants, les enfants me demandèrent s’ils pouvaient les manger au petit-déjeuner le lendemain. Ma réponse était la même pour chacune de nos six filles : « Oui, vous le pouvez ».

Pensée du jour

Aujourd’hui, je chercherai à me souvenir de l’amour de Dieu.

Le lendemain matin, j’étais étonné de voir chaque enfant s’approcher de moi avec hésitation pour me demander un bagel au petit-déjeuner. J’ai demandé si elles avaient oublié ma réponse de la veille. Avec des sourires légèrement embarrassés, elles ont répondu : « oh, j’ai oublié », ou « Oh, je ne me souviens pas de ta réponse », ou « Je voulais m’assurer ! »

Comme mes filles, j’oublie parfois la façon dont Dieu a été fidèle à mon égard. Je suis content que, même après mon oubli répété de l’étendue de son amour pour moi, Dieu pourvoit toujours à ma nourriture, répond à mes besoins et me rappelle son amour et son engagement à notre égard encore et encore.

Prière : Dieu de grâce, pardonne-nous quand nous perdons de vue ton amour inébranlable. Merci d’avoir toujours été patient avec nos doutes. Amen.

(M.) Cassius Rhue (Caroline du Sud)

SUJET DE PRIÈRE : quelqu’un qui doute de l’amour de Dieu.

Mercredi 8 novembre 2017

Confessez donc vos péchés les uns aux autres.
- Jacques 5:16

LIRE : Jacques 5: 13-16

Tôt un lundi matin, un voisin âgé a sonné à ma porte. « Allez chercher votre Bible », a-t-il dit. « Lisez Jacques 5:16. C’est ce que je viens de faire ». J’étais émerveillée ! Cet homme était un proviseur à la retraite et un responsable de la communauté. Il était apprécié en tant que chrétien exemplaire qui organisait des réunions hebdomadaires de prière chez lui à la maison. Je l’ai écouté pendant qu’il m’exposait ses réflexions et j’ai prié pour lui. Cette expérience m’a profondément touchée. Dès lors, le verset du jour est devenu très important pour moi.

Pensée du jour

En confessant mes péchés, je m’ouvre au pardon du Christ.

Confesser, c’est reconnaître ses faiblesses. Cela demande que nous nous fassions confiance. Jésus a dit : "Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos" (Matthieu 11:28).
Reconnaître nos fautes peut apporter un soulagement et une grande paix, mais seul Jésus peut donner l’assurance, le réconfort, la force, la guérison et le pardon dont nous avons besoin.

(Mme) Marie Braam (Cape Town, Afrique du Sud)

Prière : Seigneur Jésus, merci de comprendre notre fragilité et de supporter nos fardeaux. Affermis-nous alors que nous écoutons et prions pour les autres. Comme Jésus nous a enseigné, nous prions : "Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal, car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles. " Amen.

SUJET DE PRIÈRE : mes voisins.

 Mardi 7 novembre 2017

Car en ceci ce qu’on dit est vrai : Autre est celui qui sème, et autre celui qui moissonne.
- Jean 4:37

LIRE : 1 Corinthiens 15: 50-58

Mlle Mildred, mon ancienne monitrice de l’école du dimanche, a toujours occupé une place spéciale dans mon cœur. Je n’ai jamais oublié ses leçons ni son puissant exemple de foi chrétienne.

Pensée du jour

Quelles graines de foi puis-je semer aujourd’hui ?

Récemment, 25 ans après notre dernière rencontre, nous avons eu la chance de nous reconnecter. « Je n’ai jamais su si mes élèves assimilaient ce que j’enseignais », a commenté Mme Mildred après que je lui ai raconté comment j’avais consacré ma vie à Christ. « Je me souviens des enfants qui regardaient par la fenêtre et scrutaient leurs montres, impatients de voir arriver la fin de la séance », a-t-elle plaisanté. « Mais avoir l’opportunité de vous parler et savoir qu’au moins une des graines que j’ai plantées a pris racine est vraiment ma récompense ».

Souvent, nous plantons une semence de l’Évangile par nos actes ou nos conseils aimables sans jamais connaître le résultat final. Comme Mlle Mildred, nous pouvons nous demander si nous n’avons pas juste perdu notre temps. Après ma discussion avec elle, je me suis rendue compte que nous ne savons pas toujours ce qu’il advient de nos bonnes actions.

Nous sommes appelés à nous mettre en marche par la foi et, suivant l’exemple de notre Seigneur, semer une graine. Dieu en fera son affaire à partir de là !

(Mme) Monica A. Andermann (New York)

Prière : Éternel Dieu, donne-nous des cœurs charitables et fidèles pour que nous puissions aller dans la vie, en bénissant les autres par nos paroles et nos actes. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les moniteurs de l’école du dimanche.

Lundi 6 novembre 2017

Souviens-toi de ton créateur pendant les jours de ta jeunesse, avant que les jours mauvais arrivent.
- Ecclésiaste 12: 1

LIRE : Ecclésiaste 12: 1-7

Très tôt un lundi matin, je suis tombé dans ma routine matinale et parti travailler avec une tasse de café à la main. J’ai commencé ma journée de travail à écouter un nouveau chant entendu la veille à l’église. À la fin de ce chant, mon téléphone a commencé à jouer automatiquement d’anciens chants de louange que je n’avais pas écoutés depuis des années. Au fur et à mesure des chants, je prenais tout à nouveau conscience de la fidélité de Dieu. Je me suis rappelé des meilleurs comme des pires moments de ma vie - des premiers jours de ma relation avec ma femme à mes périodes de dépression à l‘université. Je me suis dit : je rends grâce de m’être souvenu de Dieu, jeune, de sorte que je peux en tirer un encouragement aujourd’hui. Et comme je me suis rappelé les nombreux cas de fidélité de la part de Dieu, je me suis demandé si j’avais assez investi dans ma vie spirituelle pour garder la foi dans mes vieux jours ?

Pensée du jour

Comment puis-je provisionner aujourd’hui des souvenirs de la fidélité de Dieu qui me soutiendront à l’avenir ?

Le verset cité aujourd’hui nous rappelle l’importance de pratiquer notre foi avant même de connaître des difficultés. Cultiver notre relation avec Dieu tout au long de notre vie peut nous aider à nous rappeler la fidélité de Dieu lorsque surviennent des défis : la maladie, des relations brisées, la mort d’êtres chers. Peu importe notre âge, nous avons besoin de force pour affronter le lendemain. Si nous investissons dans notre relation avec Dieu aujourd’hui, nous pouvons avoir l’assurance du soutien de Dieu par la suite, quoi que l’avenir puisse nous réserver.

(M.) Jeremy Stuart (Massachusetts)

Prière : Seigneur, réveille en nous le désir de nous reposer entièrement sur toi aujourd’hui afin que nous continuions à faire confiance à ta fidélité tout au long de notre vie. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les personnes souffrant de dépression.

Dimanche 5 novembre 2017

LIRE : Psaume 147 : 1-9

[Le Seigneur] guérit ceux qui ont le cœur brisé, Et il panse leurs blessures. - Psaume 147 : 3


Alors que j’attendais le début du culte un dimanche matin, j’ai ouvert la fermeture éclair de la couverture de ma Bible. À l’intérieur, j’ai trouvé plusieurs cartes funéraires avec des photos de personnes que j’avais connues et qui étaient allées à la rencontre du Christ.

Pensée du jour

Je ne suis jamais seul - Dieu est là !

Le fils du pasteur, un voisin juste en bas de la rue, une jeune femme qui avait perdu son combat contre le cancer, ma petite sœur qui était morte dans son sommeil, ma nièce de 36 ans qui est décédée subitement d’une crise cardiaque, la dame de 98 ans de notre église qui a dit qu’elle était impatiente d’être avec son Seigneur.

Comme j’attendais assise, j’écoutais la musique apaisante qui était jouée avant le service, j’ai eu envie de prier. J’ai prié pour les familles qui ont perdu récemment un être cher. J’ai prié pour que j’aie plus de compréhension pour moi-même, et puis j’ai rendu grâce à Dieu. Je sentais une grande sécurité là, dans la puissance et la présence du Christ ressuscité.

Comme il est bon de se rappeler que Dieu entend nos prières, nous réconforte dans nos crises et ne nous laisse ni ne nous abandonne jamais - dans la vie ou dans la mort !

(Mme) Glynis M. Belec (Ontario, Canada)

Prière : Consolateur céleste, merci pour ta grâce qui nous tient proches de toi lorsque nous nous sentons perdus et impuissants. Puissions-nous vivre de telle sorte que d’autres connaissent ton réconfort dans leurs vies. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les familles de mon église qui ont perdu un être cher cette année.

Samedi 4 novembre 2017

Jésus lui dit : « Je suis le chemin, la vérité et la vie ».
- Jean 14: 6

LIRE : Jean 14: 1-31

J’adore conduire. Et pendant que je conduis, j’aime écouter de la musique et admirer le panorama de la création de Dieu. Il y a quelques mois, je conduisais vers une ville familière pour rendre visite à des parents, et je pensais bien connaître le parcours. À un carrefour, j’ai lu les panneaux et me suis engagée dans un rond-point pour seulement prendre la mauvaise sortie. Ensuite survint une tempête, ce qui a augmenté encore plus ma confusion. J’ai parcouru plusieurs kilomètres à essayer de trouver mon chemin. Nerveuse et presque désespérée, j’ai décidé de revenir au rond-point où j’avais raté ma sortie.

Pensée du jour

Aujourd’hui, je rechercherai la direction de Dieu dans ma vie.

Cette situation me rappelle la panique que je ressens lorsque je réalise mes erreurs sur le plan spirituel. Souvent, je pense pouvoir surmonter une erreur sans l’aide de Dieu, mais je m’éloigne de Dieu encore plus. Je dois m’arrêter et me tourner vers Dieu pour obtenir de l’aide plutôt que d’essayer de trouver la bonne direction par moi-même.

Pendant que je sollicitais le secours de Dieu pour retrouver le bon chemin au cours de ce déplacement difficile, je me suis rendu compte que l’exemple du Christ était le chemin que nous devions suivre et j’ai rendu grâce à notre Seigneur.

(Mme) Lidiya Petrova (Pleven, Bulgarie)

Prière : Merci, Dieu, de nous aider à trouver le bon chemin. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les automobilistes.

Vendredi 3 novembre 2017

LIRE : Jean 15: 9-17

Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. - Jean 15:15


Pendant des vacances prolongées, j’ai décidé de rendre visite à un vieil ami de la Marine que je n’avais pas vu depuis des années. J’ai été surpris de constater que nous nous sommes retrouvés comme par le passé. Ce fut une joie de partager nos expériences.

Pensée du jour

J’ai toujours un ami en Jésus.

Commencer une relation avec Jésus est quelque chose de similaire. C’est comme réveiller une amitié que nous avions délaissée depuis des lustres. Quand cela arrive, nous nous rendons compte que nous aurions dû engager cette amitié depuis longtemps. Jésus est notre ami, mais il est beaucoup plus. Il a cheminé là où nous marchions et a connu les problèmes que nous pouvions rencontrer dans nos vies. Non seulement il sait ce que nous traversons, mais il promet aussi de nous remplir d’une joie qui ne peut être trouvée nulle part ailleurs. Nous pouvons cependant manquer des occasions de communiquer avec Dieu à travers Jésus. Il y a tellement de choses qui peuvent entraver la vie, l’attrait du divertissement, une culture qui décourage souvent une relation judicieuse avec Dieu. Tout comme ma visite à mon ami a exigé une action, le contact avec Dieu exige une initiative de notre part.

Jésus nous a recherchés depuis le début, mais il nous appartient d’ouvrir les yeux et les oreilles pour le trouver. La lecture d’aujourd’hui est un merveilleux point de départ.

(M.) Dave Caswell (Arkansas)

Prière : Seigneur Jésus, tu es venu du paradis pour être avec nous. Tourne nos cœurs vers toi afin que nous puissions te connaître et être remplis de la joie de ta présence. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les amitiés qui tiennent la route.

Jeudi 2 novembre 2017

LIRE : Matthieu 19: 16-19

Voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là. - Marc 12:31


Jésus a déclaré que le deuxième plus grand commandement était « d’aimer notre prochain comme nous-mêmes », mais pendant la plus grande partie de ma vie, j’ai ignoré les deux derniers mots du commandement. Je ne m’aimais pas. Je pensais que je devais être parfaite pour être acceptée, et je ne savais pas me pardonner pour mes imperfections. J’ai vécu sous l’autocondamnation et la culpabilité, jusqu’à ce que je me rende compte de la vérité : Dieu m’aime et m’accepte telle que je suis.

Pensée du jour

Parce que Dieu m’aime, je me traiterai avec gentillesse et amour.

« Telle que je le suis » signifie que Dieu m’aime entièrement. Dieu a envoyé Jésus pour nous sauver de nos péchés et nous apprendre à vivre, car Dieu nous aime inconditionnellement. Jésus nous a appris à aimer nos ennemis : "bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent" (Luc 6:28). Il a même pardonné à ceux qui le crucifiaient. Si je dois bénir mes ennemis et traiter les autres avec amour et gentillesse, alors, pourquoi ne pourrais- je pas en faire de même pour moi ?

Dieu peut faire des choses incroyables en nous et à travers nous quand nous apprenons à nous aimer. Lorsque nous nous aimons et que nous nous acceptons comme Dieu le fait, nous nous sentons en sécurité, nous développons la confiance et devenons capables de mieux servir les autres.

(Mme) Pamela Crowe (Delaware)

Prière : Éternel Dieu, aide-nous à apprendre à nous aimer afin que nous puissions vivre ton commandement d’aimer notre prochain. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui ont du mal à s’aimer.

Mercredi 1er novembre 2017

LIRE : Psaume 78 : 1-7 *

[Le Seigneur] a établi un témoignage en Jacob, Il a mis une loi en Israël, Et il a ordonné à nos pères de l’enseigner à leurs enfants, pour qu’elle fût connue de la génération future,… Et que, devenus grands, ils en parlassent à leurs enfants. - Psaume 78 : 5-7


La famille de mon père possède de nombreux héritages magnifiques ; certains datent des années 1700. L’histoire de leurs familles et de leurs ancêtres a toujours été respectée et honorée par les deux parents de mon père, et ils ont transmis cet amour à mon père et à moi. Ils m’ont souvent dit qu’un jour je serais le gardien fidèle de ces trésors familiaux jusqu’au jour où je les passerai à la génération suivante.

Pensée du jour

Comment puis-je laisser un héritage de foi aux autres ?

En pensant à cet héritage, j’ai commencé à comparer mon devoir de gardien de ces biens précieux à ma responsabilité d’inculquer l’amour de Dieu dans le cœur de mes futurs enfants.

Tout comme mes grands-parents avaient trouvé une grande joie à faire découvrir les objets précieux à notre famille, en tant que chrétiens, nous sommes appelés à entretenir avec joie notre relation avec Dieu et à transmettre notre foi à ceux qui viennent après nous.

(Mme) Kristen DiStasio (Caroline du Nord)

Prière : Père céleste, accorde-nous la possibilité de transmettre la connaissance de ton incroyable amour aux générations futures afin qu’elles puissent aussi te connaître. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les généalogistes.
---------
* Les lectures de la Bible sont sélectionnées avec beaucoup de soin, et nous vous invitons à inclure la lecture suggérée dans votre temps de méditation.