2017

Jeudi 31 août 2017

Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute.
1 Jean 5:14

Tom et sa fille Deanna

LIRE : 1 Jean 5: 1-14

Pendant des années, ma fille a souffert de migraines fréquentes et sévères que seul les médicaments et une chambre noire pouvaient soulager. Face à cela, je me sentais impuissant, et j’aurais bien aimé souffrir à sa place. Mais je ne le pouvais pas. Ainsi, depuis trois ans, en vue de sa guérison, j’ai prié avec ferveur, avec espoir, avec confiance, et avec autant de foi que je pouvais mobiliser. Et toujours, ma fille continuait de ressentir cette douleur que je ne pouvais pas atténuer.

Pensée du jour

Dieu voit la situation dans son ensemble bien au-delà de mon champ de vision.

La Bible nous dit que si nous demandons nous recevrons. Mais elle parle aussi de deux groupes de disciples qui ont prié pour que deux hommes de Dieu soient libérés de prison. Je suis certain que ces deux groupes ont prié avec ferveur, avec espoir, avec confiance, et avec autant de foi qu’ils pouvaient avoir. Pourtant, un ange libéra Pierre alors que Jean Baptiste fut décapité. Les disciples de Pierre ont-ils prié plus intensément que les disciples de Jean ? Sinon pourquoi Dieu semble-t-il exaucer certaines prières et pas d’autres ?

Assurément, Dieu entend toutes nos prières et nous répond. Parfois, la réponse est immédiate ; parfois, Dieu dit : « Pas maintenant ». Et il y a des moments où la réponse ne nous est jamais révélée. Je continuerai de prier pour ma fille, sachant que l’amour de Dieu pour elle est encore plus grand que mon amour pour elle. Je crois que Dieu nous entend et nous répond au-delà de notre compréhension.

(M.) Tom Smith (Utah)

Prière : Seigneur Dieu, aide-nous à croire que tu répondras toujours à nos prières, même s’il nous arrive de nous méprendre sur le moment ou la réponse elle-même. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui souffrent de migraines.

Mercredi 30 août 2017

LIRE : 2 Corinthiens 5: 15-21

Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait pas nous ; nous vous en supplions au nom de Christ : soyez réconciliés avec Dieu !
- 2 Corinthiens 5:20


Quelques années en arrière, six de mes parents et moi-même avons accompagné un autre parent de la famille dans sa belle-famille avant son mariage. Conformément à notre coutume, notre délégation comprenait des personnes représentant les parents de la mariée. Anesu, qui n’avait que la vingtaine, représentait le père. Il a pris son rôle très au sérieux et représenté valablement la famille. Il s’est même abstenu d’exhiber ses farouches pas de danse pendant la fête après le mariage. À ma grande surprise, les beaux-parents ont traité Anesu avec le respect et l’honneur généralement réservés aux personnes âgées selon notre culture.

Pensée du jour

Comment puis-je bien représenter Dieu aujourd’hui ?

Après notre mission, un vieillard a déclaré qu’Anesu était un bon représentant. Cela m’a conduite à me demander ce qui fait un bon représentant. De cette expérience, j’ai appris qu’un représentant a l’autorité de celui qu’il représente, porte les intérêts de celui qu’il représente et connaît bien celui qu’il représente. Ces mêmes qualités font de nous de bons ambassadeurs du Christ.

Nous tirons notre autorité de Jésus-Christ. Nous représentons les intérêts et les préoccupations du Christ décrits dans les Écritures, et nous connaissons le Christ par la prière et le culte. Je suis un bon représentant lorsque je cesse de vivre pour moi et que je vis pour le Christ.

(Mme.) Maaraidzo E. Mutambara (Manicaland, Zimbabwe)

Prière : Seigneur Dieu, aide-nous à mieux te connaître afin que nous puissions être tes vrais et fidèles représentants partout où nous allons. Amen.
SUJET DE PRIÈRE : les nouveaux mariés.

Mardi 29 août 2017

Ne vous amassez pas des trésors sur la terre… mais amassez-vous des trésors dans le ciel… Car là où est ton trésor là aussi sera ton cœur. Matthieu 6: 19-21

LIRE : Matthieu 6: 19-24

Au cours des deux premières années de mon engagement dans les camps et colonies de vacances, mon lit était petit, grinçant et grumeleux. Quand j’ai déménagé dans un nouveau camp, j’ai célébré l’évènement en me gratifiant du plus beau matelas que je pouvais m’offrir – avec en sus un cadre de lit personnalisé. C’était le meilleur lit que je n’avais jamais eu.

Pensée du jour

Je peux utiliser mes dons terrestres à des fins célestes.

Plus tard, les problèmes de santé m’ont obligée à retourner dans ma ville natale. Malheureusement, je ne pouvais pas prendre toutes mes affaires avec moi. Ma camionnette était trop imprévisible pour ce long voyage, et j’étais trop jeune pour louer un camion. Je pouvais fourrer la plupart de mes affaires dans quelques valises, mais je n’avais pas la place pour mon précieux lit. J’ai envisagé de dépenser des centaines de dollars pour envoyer ces bagages par fret. Mais Dieu m’a montré que j’essayais de m’accrocher à des trésors ici sur terre au lieu d’amasser des trésors dans le ciel.

Peu de temps après, j’ai rencontré un couple engagé dans une organisation chrétienne, un foyer d’accueil. Ils avaient besoin de lits pour enfants, et le type spécifique de lit que j’avais était ce qu’il fallait. Lorsqu’ils sont venus emporter mon lit, j’aurais pu regretter la perte du meilleur meuble que je n’avais jamais possédé. Au lieu de cela, et comme Dieu m’avait aidée à changer de centre d’intérêt, j’ai réussi à me réjouir parce que mon lit répondait au besoin de quelqu’un d’autre.

(Mlle) Jessica Lippe (Oregon)

Prière : Seigneur, aide-nous à te glorifier dans l’usage des dons que tu nous as faits afin d’aider les autres. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les enfants vivant dans des foyers d’accueil.

Lundi 28 août 2017

Éloigne-toi du mal et fais le bien ; Recherche et poursuis la paix.
- Psaume 34 : 15

Steven et Jerry

LIRE : Jean 14: 23-27

Des journées de frustration et des nuits blanches m’ont amené à partager avec mon ami Jerry ma situation d’angoisse lorsque nous nous sommes rencontrés pour notre séance de prière hebdomadaire. J’ai demandé des conseils à Jerry. Prudemment il m’a fait des suggestions, mais celles-ci n’ont apporté aucune solution véritable à mon dilemme. Plus tard, cependant, après que Jerry a fait cette prière : "Seigneur, donne la paix à Steve", la réponse s’est manifestée. La prière de Jerry a dissipé mon angoisse parce que la paix était ce dont j’avais le plus besoin. La paix de Dieu ne vient pas comme le résultat des problèmes résolus ; elle se manifeste au milieu des problèmes.

Pensée du jour

Comment vais-je chercher la paix de Dieu aujourd’hui ?

Plus tard, la prière de Jerry m’a rappelé un incident survenu dans mon jeune âge. Un jour, pendant une violente tempête de neige, j’ai traversé un petit bosquet d’arbres. Compte tenu du fait que les arbres tempéraient la fureur de la tempête, la zone boisée était calme et paisible. Les oiseaux voletaient d’une branche à l’autre et la faune gambadait dans la neige molle et poudreuse. Les flocons de neige tombaient drus du ciel car il n’y avait pas de vent pour les disperser. Toutefois lorsque je regardais au-delà des arbres, la violente tempête continuait de faire rage.

La prière de Jerry continue de m’apporter du soulagement, lorsque je me rappelle que la paix de Dieu, comme un bosquet d’arbres, peut me mettre à l’abri des tempêtes de la vie.

(M.) Steven Thompson (Iowa)

Prière : Père Saint, donne-nous ta paix qui surpasse notre entendement afin que nous puissions faire face avec courage aux luttes d’aujourd’hui. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : pour la paix.

Dimanche 27 août 2017

Jésus a dit : « Je suis le bon berger. Je connais mes brebis et elles me connaissent. »
Jean 10:14

LIRE : Jean 10: 14-18

Une fois, au cours d’une promenade après un gros orage, j’ai vu des moutons qui luttaient désespérément pour s’échapper aux eaux en crue afin de regagner des lieux plus élevés. Mais ils étaient empêchés par les eaux profondes devant le portail. Affolés, ils poussaient de longs bêlements et commençaient à courir en rond.

Pensée du jour

Le Christ entend mon cri et me conduira à bon port.

Quelque temps après, j’ai vu la bergère aller en hâte vers les moutons. Elle cria d’une voix forte, et, rassurés par cette voix familière, les moutons cessèrent de courir.
Elle plaça des planches sur l’eau et, les ayant traversées, elle retrouva le groupe de moutons. Elle leur parla gentiment pendant un moment, et ils retrouvèrent la sérénité et redevinrent calmes. L’on pouvait s’apercevoir que les moutons savaient par expérience que la présence de leur bergère leur redonnait confiance. Elle a exhorté la plus proche des brebis à la suivre sur le chemin en bois jusqu’à la terre ferme. Les autres moutons ont regardé et ont suivi à leur tour. Bientôt, ils avaient tous suivi la bergère pour se retrouver en sécurité hors du danger des eaux.

Cette expérience m’a rappelé comment Jésus, notre bon berger, court à notre secours lorsque nous l’appelons et nous fait traverser les eaux très agitées. Jésus-Christ nous guidera toujours sur le bon chemin.

(Mme) Pam Lewis (Essex, Angleterre)

Prière : Seigneur Dieu, écoute-nous quand nous crions à toi. Aide-nous à savoir que tu nous conduiras là où nous devons être. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les bergers.

Samedi 26 août 2017

Poussez vers l’Éternel des cris de joie, vous tous habitants de la terre ! Servez l’Éternel, avec joie, venez avec allégresse en sa présence !

- Psaume 100 : 1-2, 4

LIRE : Psaume 98 : 1-9

La femme de 88 ans était venue à la soupe populaire pour son dîner. Elle semblait être l’animatrice des discussions à sa table, encourageant tout le monde autour d’elle. Apparemment malentendante, elle parlait à haute voix. Cela a permis à tout le monde d’entendre les " que Dieu te bénisse" qu’elle disait à quiconque s’arrêtait pour la saluer.

Pensée du jour

Par mon attitude enjouée, Dieu peut m’aider à apporter de la joie aux autres.

Avant le repas, beaucoup de ceux qui sont entrés dans la salle à manger avaient l’air abattu et avaient honte d’être venus.
Mais l’Esprit de Dieu qui œuvrait à travers cette femme positive et joyeuse semblait changer toute l’atmosphère de la salle. En peu de temps, le rire et la franche camaraderie autour de sa table se sont répandus jusqu’à toutes les autres tables.

Servir le Seigneur avec joie est contagieux et apporte de la joie au cœur. Cela nous aide à comprendre que, peu importent nos conditions, nous pouvons être des agents des bénédictions de Dieu.

(M.) Walter N. Maris (Missouri)

Prière : Seigneur Jésus, toi qui es le soutien de toutes personnes, aide-nous à être pour toi des témoins positifs et joyeux partout où nous nous trouvons. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les sans-abri.

Vendredi 25 août 2017

Il dit aux enfants d’Israël : « Lorsque vos enfants demanderont un jour à leurs pères : Que signifient ces pierres ? Vous en instruirez vos enfants et vous direz : Israël a passé ce Jourdain à sec ».
Josué 4: 21-22

LIRE : Josué 4: 18-24

Quand j’ai fini de lire à haute voix une méditation à une amie, elle plongea la main dans la poche de son manteau. Elle en fit sortir une petite pierre lisse et rose. Elle me dit qu’elle l’a toujours en poche en guise de rappel ; qu’elle s’en sert comme point de réflexion pendant la journée, afin de remercier Dieu pour tous ses bienfaits à son égard, aller au-delà des tâches les plus terre à terre et voir tout à nouveau la beauté du moment présent ; pour donner du calme à son cœur et lui permettre sentir la présence de Dieu. Chaque fois que mon amie touche sa petite pierre, celle-ci l’invite à s’arrêter net et à se rappeler.

Pensée du jour

Le souvenir de la fidélité passée de Dieu me donne de l’espoir pour l’avenir.

Dans la lecture d’aujourd’hui, les Israélites avaient rassemblé 12 pierres dans le même but – se souvenir. Ces 12 pierres avaient une signification essentielle parce que les Israélites les ont ramassées lors de la traversée du Jourdain à pied, à sec. Chaque pierre représentait une tribu d’Israël, symbolisant ainsi la délivrance d’Israël de l’Égypte. Chaque fois que les Israélites regardaient les pierres, ils se souvenaient de l’intervention de Dieu à main-forte.

Dieu nous encourage également à nous rappeler. Lorsque nous considérons la bonté et l’amour de Dieu dans le passé, nous sommes encouragés et trouvons de bonnes raisons de faire confiance à Dieu pour les jours à venir.

(Mme) Lin Daniels (Massachusetts)

Prière : Seigneur, aide-nous à penser à toi tout au long de la journée, tous les jours. Donne-nous d’entrevoir ta présence et de ne pas oublier ta bonté envers nous. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : Les amis spirituels.

Jeudi 24 août 2017

Ce pauvre homme appelait, et l’Éternel l’entendit ; Il l’a sauvé de tous ses ennuis.
Psaume 34 : 6

LIRE : Psaume 34 : 1-18

Après avoir reçu des ordinateurs pour améliorer l’apprentissage de nos élèves du secondaire, nous étions ravis de communiquer avec les donateurs et les bienfaiteurs pour leur exprimer nos sincères remerciements. Nous espérions envoyer des rapports aux donateurs dès que nous serions connectés à Internet. Lorsque nous avions composé nos messages et que nous étions prêts à envoyer nos e-mails, le serveur n’était pas disponible. Il a fallu plusieurs minutes pour se connecter, mais au moment où le serveur était disponible, la vitesse de communication était en deçà de nos attentes.

Pensée du jour

Dieu est toujours disponible pour entendre nos prières.

Les ordinateurs nous ont fourni une technologie qui nous permet d’atteindre les gens de près ou de loin en un rien de temps – pourvu que le serveur soit disponible et fournisse un accès rapide. Mais pour tous ceux qui ont confiance en Jésus, les liens avec le Dieu Tout-Puissant sont accessibles en tout temps et en toutes circonstances. Il nous faut seulement appeler Dieu avec un cœur sincère.

Dieu est prêt à écouter nos prières, parce que nous avons cherché un lien authentique à travers notre Seigneur Jésus-Christ.

(M.) Benjamin R. K. Lall (Assam, Inde)

Prière : Seigneur, merci de ce que tu promets de nous entendre. Donne-nous l’assurance que tu nous écoutes toujours. Au nom de Jésus. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les personnes ayant des problèmes avec les nouvelles technologies.

Mercredi 23 août 2017

Servez-les avec empressement, comme servant le Seigneur et non des hommes.
- Ephésiens 6: 7

LIRE : Ephésiens 6: 5-9

À la fin de mes vingt ans, quelques années après m’être donné au Christ, je travaillais comme programmeur informaticien pour une grande société. Un jour, j’avais tellement cherché sans succès une erreur contenue dans un de mes programmes informatiques que j’ai commencé à remettre en question mon choix professionnel. Je me souviens de la prière que j’avais faite : « Seigneur, je préférerais te servir à plein temps ». J’avais toujours pensé que Dieu appelait les pasteurs, les ouvriers de l’église et les missionnaires à un service chrétien à plein temps. Mais ce jour-là, j’ai senti Dieu me dire : « Tu me sers déjà à plein temps. C’est moi qui t’ai placé dans cette société ».

Pensée du jour

Je servirai le Seigneur là où je suis aujourd’hui.

Par cette expérience, j’ai appris que Dieu se réjouissait du travail que nous faisions avec honnêteté dans divers domaines professionnels. Dieu appelle certaines personnes à servir comme pasteurs et d’autres comme ouvriers de l’église. Dieu appelle également des chrétiens à servir dans leurs maisons et en de nombreux et divers lieux de travail.
En tout ce que nous faisons, nous pouvons travailler de bon cœur comme pour le Seigneur et non pour les hommes (Voir Col. 3:23.).

Nous sommes appelés à servir avec intégrité, une attitude positive conformément aux normes éthiques du travail de sorte que, quelle que soit notre fonction, nous donnions gloire à Dieu.

(M.) Whitney V. Myers (Pennsylvanie)

Prière : Seigneur Dieu, aide-nous à travailler de manière à te donner honneur et louange. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les nouveaux chrétiens.

Mardi 22 août 2017

Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement ; mieux vaut un esprit patient qu’un esprit hautain.
- Ecclésiaste 7: 8

Joan et le figuier mentionné dans la méditation du jour.

LIRE : Jacques 5: 7-8

Il y a plus de deux ans en arrière, j’avais acheté un petit figuier et je l’ai planté dans mon jardin. Le figuier ne s’est pas bien porté et se mourrait pratiquement. Je l’ai déraciné et l’ai mis dans un grand pot. Il s’est tenu dans le pot pendant longtemps, luttant pour éclore. Pendant l’hiver, j’ai fait un autre trou dans le jardin en un endroit plus arrosé puis j’ai replanté l’arbre dénudé.

Pensée du jour

Dieu exige de moi un seul pas à la fois.

Avec l’arrivée du printemps, je l’arrosais et, jour après jour, j’inspectais mon arbre. Je n’ai trouvé aucun signe de vie. Sur les autres arbres, l’on voyait apparaître de nouvelles feuilles, mais le figuier était resté nu. Il ressemblait à un bois sec. Alors j’ai abandonné tout espoir de le voir revivre. Mais, quelque temps après, j’ai perçu un tout petit bourgeon vert. Le figuier a repris vie enfin. Tout récemment, il nous a fait manger ses premières figues.

Au moment où j’écris, je vois que ni rien ni personne n’est trop loin pour Dieu. De la même manière que j’ai persisté à relocaliser mon arbre pendant qu’il luttait pour grandir, ainsi Dieu continuellement nous relocalise, nous réoriente, nous transforme pour une croissance et une fécondité abondante. Le processus peut être lent et difficile, mais nous avons l’assurance que, si nous nous mettons dans les mains de Dieu, une nouvelle vie et de nouveaux fruits surgiront en leur temps.

(Mme) Joan Lake (Nouvelle-Galles du Sud, Australie)

Prière : Seigneur, aide-moi à être patiente pendant que tu agis en moi et avec moi pour créer une nouvelle vie. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : une personne que je peux encourager.

Lundi 21 août 2017

Le psalmiste a écrit : « L’Éternel est mon berger, je ne manquerai de rien. »

Psaume 23 : 1

LIRE : Psaume 23 : 1-6

J’ai reçu un appel téléphonique inattendu qui m’annonçait le décès de mon père après avoir souffert de la maladie d’Alzheimer pendant plusieurs années. Pendant que je parcourais près de 2000 km pour être avec la famille, j’ai eu le temps de réfléchir à la vie de mon père ; comment il avait été un bon père de famille et un soutien important. Il était maintenant temps pour moi de prendre soin de ma famille.

Pensée du jour

Dieu me fait marcher dans toutes les sombres vallées.

Au cours des trois dernières décennies, j’ai lutté contre l’alcool et la toxicomanie. Après m’être livré à Dieu, je me suis efforcé de rester propre et sobre pendant quelque temps. J’étais maintenant sur le point de participer activement à la célébration de la vie de mon père. J’ai éprouvé de la reconnaissance à Dieu qui m’a aidé à être assez fort pour gérer cette situation.

Une fois la semaine terminée, je me suis senti tellement reconnaissant d’avoir honoré mon père d’une manière qui l’aurait rendu fier. Dieu m’a disposé à consoler les gens comme il a disposé les gens à me consoler. J’ai pu tirer parti de la force de Dieu pour faire face à ces moments difficiles.

À la fin de la célébration de la vie de papa, j’ai reconnu la présence réconfortante de Dieu. J’ai ressenti la joie de savoir que Dieu pouvait nous faire traverser toutes les vallées. Je me sens maintenant plus proche de mon père que jamais auparavant. Gloire soit rendue à Dieu !

(M.) Todd Ricketts (Floride)

Prière : Éternel Dieu, merci d’accorder aux malades la guérison et aux faibles la force. Aide-nous à reconnaître toutes les occasions de partager ton amour autour de nous. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les personnes en lutte avec des problèmes d’addiction.

Dimanche 20 août 2017

Jésus a dit : « L’Esprit de vérité me glorifiera, car il prendra ce qui est à moi et vous l’annoncera ».
Jean 16:14

Les anneaux de Tim et de Lynn mentionnés dans la méditaiton du jour.

LIRE : 1 Pierre 4: 8-11

Lorsque j’avais 21 ans, mon meilleur ami, Tim, et moi avons eu des emplois d’été à Skagway, en Alaska. Nous nous fréquentions pendant plusieurs mois. J’ai été alors très ravie lorsqu’il m’a proposé un anneau en or et me l’a passé au doigt.

Pensée du jour

Où puis-je voir l’or de Dieu en ceux que j’aime ?

Quelques mois plus tard, nous nous sommes mariés. De même que les prospecteurs tamisent soigneusement le minerai afin d’en extraire des pépites d’or, de la même façon nous avons eu à faire un gros travail de tamisage. Peu de temps après que Tim et moi-même nous sommes mariés, nous avons eu plusieurs discussions. D’un, Tim tire son énergie de la solitude tandis que moi, j’aime sortir et passer du temps en compagnie de mes amies. Ces différences de personnalité me frustraient et m’irritaient.

Étant donné que j’arrivais à mieux connaître Dieu, j’ai fini par comprendre comment Dieu donnait de la valeur à ma personne et à mes talents. De la même manière, j’ai décidé de reconnaître les valeurs de Tim. Je l’ai félicité pour ses compétences en conception de logiciel et aussi pour son attention à être à l’écoute de nos trois enfants. Chaque jour, mes prières et ma croissance dans mes relations avec Dieu nous ont rapprochés Tim et moi l’un de l’autre. La négativité s’éloigne lorsque nous choisissons de trouver la bonté chez nos proches.

Dans ce processus, nous pouvons étendre à ceux que nous aimons, l’authenticité de la nature du Dieu qui nous accepte tous.

(Mme) Lynn Hare (Oregon)

Prière : Saint Esprit, aide-nous à tamiser nos frustrations et notre négativité afin que nous puissions percevoir l’or qui est en chacun de nous. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les mineurs.

Samedi 19 août 2017

Que ma bouche soit remplie de tes louanges, que chaque jour elle te glorifie.

- Psaume 71 : 8

LIRE : Psaume 150 : 1-6

Tout récemment, le responsable de mon groupe de jeunes chrétiens a demandé à chacun de nous pourquoi nous aimons participer aux réunions. Un de mes amis a dit avec un sourire : « Parce que les plats sont toujours délicieux ». D’autres ont répondu : « Le sermon répond toujours à nos aspirations ». Certains ont dit qu’ils aimaient les échanges. J’ai dit que j’aimais le temps de louange et d’adoration. J’aime bien chanter. Et en faisant monter mes louanges à Dieu, je sens mon cœur déborder de paix et de joie.

Pensée du jour

Comment vais-je louer et adorer Dieu aujourd’hui ?

Je n’avais pas toujours une bonne situation. J’éprouvais souvent le stress et la déprime ; toujours en lutte pour trouver des mots pour prier. Pendant cette période, par la louange et l’adoration je me suis rendu compte que Dieu était toujours avec moi et ne me laisserait jamais seule. J’ai senti Dieu me consoler par ce murmure : « Je ne te délaisserai point ; Je ne t’abandonnerai point » (Hébreux 13: 5). Par la louange et l’adoration, nous pouvons tous nous connecter à Dieu qui nous soutient et nous donne la force.

(Mme) Meliana Santoso (East Java, Indonésie)

Prière : Dieu d’amour, merci d’être avec nous en toutes circonstances. Nous te louons de tout notre cœur, notre âme et notre force. Daigne agréer notre adoration lorsque nous te prions : « Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal, car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles » Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les responsables de la louange.

Vendredi 18 août 2017

Qui d’entre vous est sage et intelligent ? Qu’il montre ses œuvres par une bonne conduite, avec la douceur de la sagesse.
- Jacques 3:13

LIRE : Jean 1: 14-17

Quelques jours par semaine, je fais du bénévolat dans la bibliothèque de notre église. J’ai souvent aperçu un homme qui descendait dans le couloir avec un tournevis ou une perceuse ou une ponceuse à la main. Lorsque je lui demandais ce qu’il faisait, il disait : « Oh, j’ai remarqué que cela devait être fait, et je venais juste m’en occuper pendant mon temps libre ». Il ne reçoit aucun salaire pour ces nombreux petits boulots, et la plupart des membres de l’église ne savaient rien de ce qu’il faisait souvent pendant la semaine. Mais ce sont des disciples comme cet homme qui assurent la maintenance des églises afin de les garder utilisables.

Pensée du jour

Quels actes du service chrétien puis-je reconnaître aujourd’hui ?

Certains pensent qu’être disciple signifie rendre témoignage à des centaines de personnes ou prêcher à des foules entières ; et nombreux sont les disciples qui agissent ainsi. Pourtant, il n’est pas moins important le disciple qui, jour après jour, fait avec joie de petites choses afin de rendre la vie des autres plus agréable et plus productive. Nous avons tous un certain talent que nous pouvons consacrer à l’expansion du Royaume de notre Seigneur.

Tout ce que nous devons faire, c’est identifier cette compétence ou ce talent, décider de l’utiliser pour le Seigneur - puis se lever et le faire effectivement.

(M.) Ken Claar (Idaho)

Prière : Seigneur, aide-nous à apprécier les petits gestes de service que font en ton nom certaines personnes tout à fait effacées. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : Les personnes qui servent dans l’humilité et de façon pratique.

Jeudi 17 août 2017

Que ta bonté soit ma consolation.
- Psaume 119 : 76

Samantha et Chloé

LIRE : Psaume 91 : 1-16

Mes deux chattes, Samantha et Chloé, adorent toutes les deux se reposer sur mes genoux. Chloé est assez amicale et affectueuse. Samantha, par contre, semble avoir constamment besoin de savoir qu’elle est aimée. Il est des jours où, Samantha semble n’attendre que je m’assieds pour sauter sur mes genoux. Parfois, je la trouve en train d’essayer d’attirer constamment mon attention, faute de quoi elle pourrait se fâcher.

Pensée du jour

Aujourd’hui, je vais encourager quelqu’un en lui montrant l’amour de Dieu.

Un matin que j’ai repoussé Samantha, j’ai pensé au fait que Dieu ne me repoussait jamais quand je venais à lui. Parfois, je me sens confiante dans mes relations avec Dieu, et je me réjouis de louer Dieu autant que je le fais en cherchant l’aide de Dieu. D’autres fois, je viens à Dieu dans le désespoir, cherchant un lieu de refuge et de restauration. J’ai aussi besoin de l’assurance que Dieu m’aime. Beaucoup de passages dans la Bible nous disent que Dieu nous aime et sera toujours avec nous. Je ne devrais jamais me demander si Dieu prendra du temps pour moi ou comment je serai reçue.

Dieu a toujours le temps et constamment il étend vers moi ses bras d’amour.

(Mme) Pat Luffman Rowland (Tennessee)

Prière : Seigneur Dieu, merci de nous aimer et d’être toujours disponible pour nous consoler et nous encourager. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les personnes ayant besoin d’être rassurées.

Mercredi 16 août 2017

LIRE : Actes 12 : 1-5

Jésus vit Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère, qui, eux aussi, étaient dans une barque et réparaient les filets. Aussitôt, il les appela ; et, laissant leur père, Zébédée dans la barque avec les ouvriers, ils le suivirent.

- Marc 1: 19-20


Jésus a appelé au même moment Jacques et Jean qui étaient des frères. Ils l’ont suivi immédiatement et étaient avec Jésus tout au long de son ministère. Fait intéressant, presque toutes les références à Jacques ont quelque lien avec Jean et Pierre. Jacques est celui que j’appelle ici un « disciple caché ».

Pensée du jour

Le Christ voit et chérit toute personne qui le suit.

Jacques était l’un des disciples de la première heure qui, après la résurrection de Jésus, a continué à apporter sa pierre à l’édification de l’Église. Il semblait être l’un des trois amis les plus proches de Jésus qui ont parfois été invités à faire l’expérience d’événements auxquels le reste des Douze n’avaient pas accès. Mais nous ne connaissons presque rien de la personnalité ni du ministère de Jacques. Il est mort au début du livre des Actes et, contrairement à Étienne dont le martyre est décrit à travers deux chapitres (Actes 6-7), la mort de Jacques a été relatée en une seule ligne (Actes 12 : 2). Cela ne signifie pas que Jacques était sans importance. Jésus l’a appelé pour un but spécifique qui s’est joué dans sa vie et sa mort. Nous pouvons honorer Jacques, pour le simple fait – nous le savons – qu’il était un disciple de Jésus.

Il y a parmi nous beaucoup de disciples « cachés » du Christ. Certains servent en arrière-plan. D’autres sont isolés du corps du Christ par des circonstances diverses. Mais Jésus chérit chaque croyant. Il appelle chacun de nous comme disciple par une voie particulière. Aussi donne-t-il de la valeur à chaque membre du corps du Christ.

(Mme) Claire Bell (Australie-Méridionale, Australie)

Prière : Merci Seigneur, de ce que notre valeur à tes yeux n’est pas à la mesure de ce que les gens savent de nous. Car nous savons qu’aucun d’entre nous n’est caché à ton regard bienveillant. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les disciples cachés de ma vie.

Mardi 15 août 2017

Qui n’est pas contre nous est pour nous.
- Marc 9:40

LIRE : Marc 9: 38-41

Un collègue musicien et moi venions de commencer un culte contemporain avec seulement deux instruments : une batterie et une guitare acoustique. Nous avons fait de notre mieux, mais le culte souffrait d’un nombre insuffisant d’instruments. Les jours qui ont suivi, une adolescente, membre de notre église, a demandé avec insistance que son frère vienne jouer avec nous. Il avait un incroyable talent de guitariste électrique, mais il m’a dit qu’il ne croyait pas en Dieu. J’ai refusé d’autoriser un athée à jouer dans le groupe de louange de l’église. En fait, ma foi en Dieu n’était pas assez grande. Heureusement, sa sœur avait tellement insisté que j’ai fini par accepter de le laisser jouer. En jouant avec l’équipe de louange, le jeune homme est parvenu à la foi en Christ.

Pensée du jour

L’œuvre de Dieu dans notre monde ne connaît pas de limites.

Quelle leçon importante je venais d’apprendre ! Il n’y a aucune limite à la manière dont Dieu peut agir ! Les disciples ont appris une leçon similaire. Un jour, Jean vit un homme qui ne faisait pas partie de leur groupe et qui chassait les démons au nom de Jésus. Jean a essayé de l’en empêcher. Il pensait, comme moi, que Dieu n’agissait que par des méthodes que nous approuvons. Cet homme n’avait pas l’approbation générale. Mais Jésus a répondu : « Ne l’en empêchez pas… Qui n’est pas contre nous est pour nous ». (- Marc 9:40)

Je prie que nos yeux s’ouvrent et que nous voyions ce que Dieu fait dans notre monde, en particulier au travers des personnes inattendues à des endroits inattendus.

(M.) Kevin L. Thomas (Alabama)

Prière : Seigneur Dieu, aide-nous à te voir à l’œuvre afin que nous y participions pleinement et de tout notre cœur. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les musiciens dans l’église.

Lundi 14 août 2017

Je t’instruirai et je montrerai la voie que tu dois suivre ; je te conseillerai et j’aurai le regard sur toi.

- Psaume 32 : 8

LIRE : Psaume 32 : 8-11

J’ai obtenu en 2014 une maîtrise en éducation. Après l’obtention du diplôme, j’ai fait mes bagages et suis partie pour une autre province à la recherche d’un emploi. Mon intention était de travailler partout où je pourrais m’installer. Je n’avais jusque-là jamais pensé aux plans de Dieu pour ma vie. J’avais laissé derrière moi ma famille et le travail que je faisais dans mon église. Arrivée dans la nouvelle province en compagnie d’un parent, j’ai commencé à rechercher un emploi.

Pensée du jour

Dieu a de grands projets pour moi.

Deux mois se sont écoulés, et aucun emploi ne m’a été proposé. C’est alors que j’ai commencé à ressentir fortement le besoin de voir ma famille et mon église. Je me consolais en lisant El Aposento Alto (l’édition espagnole de la Chambre Haute). Mais j’avais un grand vide dans le cœur. J’ai commencé à me demander si Dieu ne m’avait pas abandonnée, mais en même temps, j’avais l’assurance que Dieu veillait sur moi et qu’il s’occupait de mon bien-être.

En ce moment de déprime dans ma vie, j’ai reçu un appel avec une offre d’emploi dans la province que j’avais abandonnée. J’ai vu en cet appel la réponse de Dieu à mes prières. Sans y réfléchir par deux fois, j’ai repris mes effets pour repartir. J’ai appris par cette expérience que les plans de Dieu pour moi n’étaient pas toujours les mêmes que mes propres plans. Dieu avait toujours veillé sur moi.

Lorsque nous persévérons dans la prière avec foi, nous pouvons avoir l’assurance que Dieu a constamment le regard sur nous et nous guide.

(Mlle) Abigail Pijal (Equateur)

Prière : Dieu d’amour, aide-nous à comprendre que tu ne veux que le meilleur pour nous et que tes projets pour nous sont bien au-dessus des nôtres. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les enseignants au chômage.

Dimanche 13 août 2017

 LIRE : 2 Timothée 1: 1-7

Gardant le souvenir de la foi sincère qui est en toi, qui habita d’abord dans ton aïeul Loïs et dans ta mère Eunice, et qui, j’en suis persuadé, habite aussi en toi.
- 2 Timothée 1: 5

Donyale avec son fils Dylan.


Quand mon fils a commencé à manger des aliments solides, c’était assez difficile de lui faire manger des légumes. De menus morceaux mâchés de carottes, de brocolis et de courges tombaient plus vite par terre que je ne pus les lui servir à la cuillère dans l’assiette. Un jour, je me suis rendu compte que, bien que mon fils montre peu d’intérêt à la nourriture dans son assiette, il s’intéressait à celle qui était dans la mienne. Il aurait bien voulu manger tout ce que j’avais dans mon assiette afin de m’imiter.

Pensée du jour

Comment puis-je planter des graines de foi pour la prochaine génération ?

J’ai alors appris à rempiler mon assiette de suffisamment de légumes de toutes les couleurs afin de partager avec mon fils. Avec le temps, il a développé un tel appétit pour les légumes qu’il a commencé à les apprécier dans sa propre assiette.

Lorsque je considère l’influence de Loïs et d’Eunice, il me paraît évident qu’un partage similaire a dû se produire dans la vie de Timothée. Cette grand-mère et cette mère ont partagé une assiette spirituelle pleine de leur foi en Christ. Au fil du temps, la foi qu’elles ont plantée a grandi en Timothée pour devenir une vie de foi au service du Seigneur.

Les parents et les grands-parents veulent offrir à leurs enfants et leurs petits-enfants la meilleure maison, la meilleure éducation et les plus grandes opportunités. Loïs et Eunice nous permettent de nous souvenir que nous avons nous aussi à l’égard des générations à venir la responsabilité de leur procurer le fondement de la foi, afin qu’ils puissent être nourris jusqu’à ce qu’ils parviennent eux-mêmes à une foi sincère.

(Mme) Donyale Fraylon (Texas)

Prière : Seigneur, aide-nous à vivre de manière à montrer notre amour pour toi et une foi sincère en Jésus-Christ pour les générations qui viendront après nous. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les enfants n’ayant pas assez de nourriture.

Samedi 12 août 2017

Courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi.

Hébreux 12: 1-2

LIRE : 2 Corinthiens 12: 1-10

À l'âge de 16 ans, lorsque j’ai participé à un périple à vélo de six semaines en Hollande, en Angleterre et en France, j’ai trouvé la Hollande abordable. Mais les collines de l’Angleterre étaient exténuantes. Je ne m’étais pas correctement entraînée pour faire du vélo sur plus de 50 à 80 kilomètres par jour. J’étais souvent esseulée et traînais derrière, surtout lors des montées abruptes. Quand mes compagnons de voyage s’arrêtaient pour une courte pause, ils guettaient mon arrivée et criaient : « Continue, Jane ! Ne t’arrête pas ! » Maintenant, lorsque je suis confrontée à un revers ou que je suis débordée par des défis, je vois Dieu dans le rôle de mes compagnons de voyage du passé. Mais Dieu est plus qu’un meneur. Dieu est ma force et pourvoit à mes besoins. Lorsque je prie pour avoir la force d’aller de l’avant, ce qui semble être terrifiant à un moment donné devient pour moi facile et possible.

Pensée du jour

Je suis capable d’aller loin avec Dieu, ma force.

La lecture des grands exemples de foi dans Hébreux 11 ainsi que les paroles que Dieu adressa à Paul dans le texte du jour, me redonnent du courage : « Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse ». Chaque épreuve à laquelle nous sommes confrontés est l’occasion de faire preuve de diligence et de dévouement. Dès lors, nous pouvons ne pas nous arrêter uniquement à toutes les tâches qui prennent toute notre énergie pour trouver en Jésus toute la force et l’encouragement dont nous avons besoin pour continuer.

(Mme) Jane Compton (Oregon)

Prière : Seigneur Dieu, merci de nous donner les occasions pour pratiquer la persévérance. Aide-nous à devenir plus persévérants afin que nous puissions atteindre la maturité dans notre foi. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les cyclistes.

Vendredi 11 août 2017

Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l’âme, sûre et solide

- Hébreux 6:19

LIRE : Hébreux 6: 10-20


Une fois, un ami m’a offert une décoration d’extérieur faite de billes en verre aux multiples facettes qui tournoient dans le vent. Je l’ai accrochée à l’extérieur. À mon réveil au lever du soleil le lendemain matin, j’ai été ravi de découvrir de petits arcs-en-ciel clignotants qui éclaboussaient les murs de ma maison. Ils m’ont rappelé la promesse de Dieu à Noé de ne jamais plus détruire la terre par inondation.

Pensée du jour

Quand je verrai un arc-en-ciel, je me souviendrai de toutes les promesses.

En fait, chaque fois que je traverse des moments difficiles, je me souviens des nombreuses promesses que Dieu a faites et qu’il a tenues. Dieu a promis à Abraham que ses descendants seraient aussi nombreux que les étoiles, et c’est ce qu’ils sont ; Dieu a promis que Moïse conduirait les Israélites hors d’Égypte, et il l’a fait ; Dieu a promis au peuple d’Israël qu’ils allaient revenir de l’exil, et ils sont revenus. Chaque promesse exigeait une réaction de fidélité. Jésus a dit : "Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et toutes ces choses vous seront données" (Matthieu 6:33). Tout au long de mes 35 années de marche avec Dieu, j’ai agi sur cette base et je l’ai vérifié.

La Bible déclare que ceux qui appartiennent à Dieu par Jésus-Christ seront avec lui au ciel pour toujours. À la vérité de cette promesse, également, j’ai accroché ma vie. Et, à cause de la fidélité de Dieu, je crois que je ne serai jamais confondu.

(M.) James Forayter (Queensland, Australie)

Prière : Seigneur Dieu, merci de ta fidélité et de prendre soin de nous en toutes choses. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : Ceux qui luttent avec le doute.

Jeudi 10 août 2017 

LIRE : Proverbes 3: 1-8

Ne pensez plus aux événements passés, et ne considérez plus ce qui est ancien. Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d’arriver. Je mettrai un chemin dans le désert et des fleuves dans la solitude.
- Ésaïe 43 : 18-19


À l'âge de 42 ans, j’ai développé une maladie qui a affecté mes capacités motrices. Ma démarche est devenue irrégulière, ma tête basculait vers la droite, et une série d’autres problèmes musculaires me rendaient faible et me causaient beaucoup de douleur. Pendant quatre ans, j’avais peur de l’avenir et prié pour recouvrer force et guérison. J’ai trouvé des raisons d’espérer en Ésaïe 43 : 18- 19, avec l’assurance que Dieu agirait en ma faveur.

Pensée du jour

Comment je cède la place à Dieu pour m’aider ?

Après plusieurs années vécues dans la peur, j’ai fini par faire la paix avec ma situation, sachant que Dieu serait avec moi, même si je devais être confinée dans un fauteuil roulant ou pire. Un neurologue compétent m’a été recommandé. Ce médecin a diagnostiqué une maladie génétique rare qui entraînait une insuffisance en dopamine, un produit chimique requis pour le fonctionnement normal du cerveau et des nerfs. J’avais foi en Dieu pour mon avenir, j’ai commencé à prendre des médicaments et, très vite, j’ai vu mon état s’améliorer. En l’espace d’un an, je pouvais marcher, me tenir debout et me déplacer correctement.

Aujourd’hui, il me faut trois doses de médicaments chaque jour. Mais je loue Dieu pour mon corps. Sans mon état de faiblesse, je n’aurais jamais connu la profondeur de la force, de la sagesse et de l’amour inconditionnel de Dieu. C’est seulement quand j’ai arrêté d’essayer de résoudre le problème moi-même, que j’ai de fait de la place à Dieu pour qu’il exauce mes prières.

(Mme) Tamar Piehler (Géorgie)

Prière : Seigneur, aide-moi à me fier moins à ma propre compréhension des choses et à faire reposer sur toi mes fardeaux. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les neurologues.

Mercredi 9 août 2017

LIRE : 2 Timothée 3: 14-17

Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre.
- 2 Timothée 3: 16-17

Sharon et le châle qu’elle mentionne dans la méditation du jour

J'ai découvert un motif de châle fascinant et stimulant. Les variétés de fils avaient l’éclat des nuances de tiède apparenté au coucher de soleil. Lorsque je parcourais les instructions de la notice, je me suis dit : À quoi bon ? Cela n’a aucun sens ! C’est impossible ! Je savais comment réaliser les points de couture demandés mais je ne pouvais pas savoir comment passer des instructions sur la page imprimée à la réalisation concrète du châle. Peut-être que cela dépassait mes compétences. Je me demandais s’il fallait m’engager dans un projet aussi coûteux et ambitieux.

Pensée du jour

La Bible m’offre des outils nécessaires au discernement.

Le discernement chrétien peut être du même ordre que mon projet de crochet. Quand nous ressentons l’envie de faire quelque chose de nouveau pour Dieu, il peut nous arriver de trouver une occasion de service fascinante, mais le service semble hors de notre portée. Peut-être que nous savons comment effectuer les tâches nécessaires, mais nous ne savons pas par quoi commencer. Peut-être que l’occasion semble au-delà de nos capacités. Nous nous demandons si nous devrions y consacrer notre temps et notre énergie.

À la fin, j’ai fait confiance aux instructions du maître crochet. J’ai acheté le fil, puis j’ai parcouru la notice ligne après ligne, et j’ai suivi le modèle avec précaution. Mon châle est tout ce que j’espérais voir.

De la même manière, si nous nous engageons à lire la Bible petit à petit, chaque jour, et à vivre conformément à ses instructions, nous allons expérimenter tout ce que nous espérons et même plus.

(Mme) Sharon B. Capron (Oklahoma)

Prière : Seigneur Dieu, aide-nous à discerner les prochaines étapes à suivre. Arme-nous de courage afin d’aller de l’avant. Au nom du Christ, nous prions. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : pour discerner la volonté de Dieu.

Mardi 8 août 2017

LIRE : Romains 8: 31-39

C’est en cela que l’amour est parfait en nous afin que nous ayons de l’assurance au jour du jugement, car, tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde. La crainte n’est pas dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la crainte.
- 1 Jean 4: 17-18


Quand j’étais tout petit, ma famille ne fréquentait pas régulièrement l’église. Mon contact majeur avec la prédication était par des sermons radiophoniques qui portaient essentiellement sur la peur de la condamnation de Dieu. J’ai commencé à fréquenter l’église à l’âge de 12 ans et j’ai éprouvé du soulagement lorsque j’ai découvert que la prédication était toute autre chose. L’accent était mis sur l’amour de Dieu pour nous et notre amour pour les autres. Mais j’avais au-dedans de moi-même cette peur que notre église ne soit pas en train de diluer le message biblique.

Pensée du jour

Rien ne peut nous séparer de l’amour de Dieu.

Puis, un jour, je suis tombé notre verset du jour. J’ai été ravi de découvrir que Dieu ne veut pas que nous vivions dans la peur de la condamnation. Un tel amour mêlé à de la frayeur n’est pas complet ; il est immature, imparfait. Le message d’amour que j’ai entendu à l’église est vrai. Je suis maintenant pasteur et j’encourage les membres de mon église à ne pas craindre la condamnation de Dieu ; ou encore moins des personnes qui prétendent que nous ne sommes pas de vrais chrétiens pour la seule raison que nos croyances et nos pratiques diffèrent des leurs. Le message de Paul aux Romains dans la lecture d’aujourd’hui nous rappelle : « C’est Dieu qui justifie. Qui peut nous condamner ? » (Romains 8: 33-34).

En tant que disciples du Christ, nous pouvons savoir que rien ne peut nous séparer de l’amour de Dieu. (Voir Romains 8: 38-39). Grâces soit rendues à Dieu !

(M.) Michael A. Macdonald (Caroline du Nord)

Prière : Dieu de grâce, libère-nous de la peur et aide-nous à nous approprier la vérité selon laquelle, par la mort et la résurrection de Jésus-Christ, nous sommes justifiés par ta grâce. Amen.

Sujet de prière : ceux qui ont peur de la condamnation de Dieu.

Lundi 7 août 2017

LIRE : 1 Samuel 1: 1-18

Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications avec actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ.
Philippiens 4: 6-7


Nous étions à quelques kilomètres de la ville la plus proche. Le voyant du carburant de mon véhicule avait viré au rouge et j’avais encore deux montagnes à gravir. J’ai prié : « Nos téléphones cellulaires ne fonctionnent pas ici, et nous sommes deux jeunes femmes qui ne veulent pas marcher sur ces routes dans le noir. Aide-nous à arriver en toute sécurité ».

Pensée du jour

A travers la prière, Dieu se charge de mon souci et m’offre la paix.

Après avoir prié, j’ai continué à m’inquiéter jusqu’à ce que nous ayons atteint notre destination en toute sécurité. Plus tard, lorsque j’ai lu la prière d’Anne, j’ai pensé à notre voyage et à ma prière. Sa prière m’a montré que j’avais oublié l’un des avantages de la prière. Anne avait fait sa demande à Dieu, « puis… elle poursuivit sa route, a pris de la nourriture et n’a plus été triste » (1 Sam. 1:18,). Anne s’est déchargée sur Dieu de son inquiétude ; elle a retrouvé la paix avant même que Dieu l’ait exaucée.

Moi, au contraire, je ne me suis pas totalement libérée de mon souci jusqu’à ce que Dieu ait répondu à ma prière et que nous soyons arrivées en toute sécurité à la ville voisine. Plutôt que de remercier Dieu d’avoir entendu ma prière et de croire qu’une réponse viendrait, je continuais à m’inquiéter avant d’avoir vu le résultat.

L’histoire d’Anne m’a appris que l’un des grands cadeaux qu’offre la prière consiste à savoir que Dieu répondra, même si nous ne savons quand ni comment. Lorsque nous prions, nous pouvons déjà remercier Dieu pour la réponse qui viendra. Cela peut nous permettre d’abandonner nos préoccupations et de commencer à accepter la paix que Dieu nous offre.

(Mlle) Bethany Hayes (Oregon)

Prière : Seigneur Dieu, merci d’avoir répondu à nos prières et pour ta paix qui garde notre esprit et nos cœurs. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : prier avec action de grâce.

Dimanche 6 août 2017

LIRE : Josué 24 : 14-17

Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous.
- 1 Pierre 5: 7


En tant que pasteure, j’ai reçu récemment une affectation pour une nouvelle communauté. Au moment où je faisais mes bagages et où j’attendais le grand changement de ma vie, j’ai découvert la vieille montre de ma grand-mère qu’elle avait reçue de son père. Elle avait plus de 60 ans et fonctionnait encore bien. Le soir avant mon départ définitif de ma maison, j’ai réfléchi à ma vie et me suis rappelé la vie qu’avait menée ma grand-mère. La vieille montre avait dénombré ses heures dans ce monde de même que les heures de la vie de son père. Et je sais qu’elle était en train de compter aussi les heures de ma propre vie, une vie que je considère être un don de Dieu. Puis, j’ai pensé à quoi ressemblerait mon service. Quel exemple pourrai-je laisser après moi ? Je me suis souvenu des paroles du Psaume 90 : 12 : « Enseigne-nous à bien compter nos jours afin que nous appliquions notre cœur à la sagesse ».

Pensée du jour

Comment je me montre reconnaissante à Dieu pour la vie qu’il m’a donnée ?

Nous n’avons pas assez de temps dans ce monde. Nous ne savons pas à quel moment s’arrêteront les aiguilles de la vieille montre de notre vie. Mais ce que nous savons, c’est que le Dieu qui nous aime nous a donné la vie de même que la possibilité de choisir comment la mener. Vivement que nos vies soient pleines de foi, d’espoir et d’amour pour tout ce que Dieu a créé !

(M.) Vladimir Angelov (Ruse, Bulgarie)

Prière : Seigneur, dirige-nous sur ton chemin et donne-nous des cœurs sages afin que nous puissions rester fidèles à toi, notre créateur qui nous aime. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : quelqu’un qui traverse de grands changements.

Samedi 5 août 2017

Jésus dit à Pierre : « Suivez-moi ».- Jean 21:19

LIRE : Jean 21: 15-23

Dans la lecture d’aujourd’hui, nous voyons Jésus s’adresser à Pierre après qu’il l’a renié. Jésus essaie de l’aider à se concentrer sur sa propre vie. Mais, Pierre se préoccupe spontanément d’un autre disciple et de ce qui pourrait lui arriver. J’ai parfois agi comme Pierre. Je regarde la vie des autres et je commence à comparer ma vie à la leur. Pourquoi Dieu leur a-t-il accordé une telle fortune et pas à moi ? Pourquoi n’ai-je pas un mari, des enfants, une belle maison ou un certain travail ? Mais lorsque je commence à faire la comparaison, je me sens frustrée et je deviens mécontente de ma propre vie.

Pensée du jour

Dieu veut toujours le meilleur pour moi.

La réponse de Jésus pour moi fut la même que celle qu’il donna à Pierre : "Que cela t’importe-il ? Toi, suis-moi". Jésus sait que je peux me laisser distraire par la vie des autres. Tout ce qu’il veut de moi, c’est de me concentrer sur ce qu’il m’a appelée à faire.

Nous avons tous des capacités et des talents spécifiques que Dieu peut utiliser. Aucun de nous ne peut être entièrement le même que les autres. Même si Dieu ne nous donne pas quelque chose que nous voulons, nous pouvons croire que le plan de Dieu pour nous est toujours bon. Lorsque nous acceptons la vie que Dieu nous a donnée et que nous la vivions fort bien, nous pouvons faire l’expérience du contentement.

(Mlle) Melissa Wilson (Kansas)

Prière : Père céleste, merci de nous aimer. Nous sommes à toi. Aide-nous à vivre notre vie de manière à te rendre gloire. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : quelqu’un qui a du mal à vivre une vie de contentement.

Vendredi 4 août 2017

LIRE : Esaïe 55 : 8-13

Ainsi parle le Seigneur : « Ainsi en est-il de ma parole… qui sort de ma bouche… elle ne retourne point à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté ».
- Esaïe 55 : 11


Mon amie Robin était découragée. Seuls 13 enfants ont pris part à la colonie biblique de vacances annuelle de notre église. « Nous y avons dépensé tout cet argent », a-t-elle déclaré. « J’ai recruté des gens pour aider. J’ai pris la semaine sans aller au travail, et seulement 13 enfants sont venus. »

Pensée du jour

Partager la Bonne Nouvelle de Dieu n’est jamais une perte de temps.

Je lui ai parlé de ma première colonie de vacances biblique. Elle avait été organisée dans une petite église, et seule une poignée d’enfants du quartier y ont pris part. J’étais l’un d’entre eux. « C’est là que j’ai reçu ma première Bible », lui dis-je. « Et là également j’avais mémorisé mon premier verset de la Bible, et pour la première fois je venais de chanter 'Jésus m’aime'. Treize ans plus tard, quand un ami, dans le partage de l’Évangile avec moi, a cité Jean 3:16, je connaissais déjà le verset, parce que je l’avais mémorisé des années auparavant.

Je n’avais pas pris la décision de suivre le Christ cet été-là, au moment où j’avais participé à cette colonie de vacances biblique. Les personnes bienveillantes de cette église n’avaient jamais su que je suis venue à la foi 13 ans plus tard. En réalité, Dieu avait utilisé le verset qu’ils m’ont aidée à mémoriser pour m’ouvrir le cœur. J’ai servi Dieu fidèlement pendant plus de 30 ans !

Même s’il nous est impossible de le voir en ce moment-là, nous pouvons croire que la Parole de Dieu accomplit toujours les desseins de Dieu.

(Mme) Lori Hatcher (Caroline du Sud)

Prière : Seigneur Jésus, aide-nous à partager fidèlement ta parole et à te faire confiance pour accomplir tes desseins en ceux qui nous entourent. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les dirigeants bénévoles de colonies des vacances biblique.

Jeudi 3 août 2017

Mon âme, bénis l’Éternel ! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom ! Mon âme, bénis l’Éternel, Et n’oublie aucun de ses bienfaits.- Psaume 103 : 1-2

LIRE : Psaume 126 : 1-6


Un matin, j’ai entendu un chant qui mentionne le fait d’avoir 10 000 raisons de bénir le Seigneur. Pendant que j’écoutais, je me demandais : ai-je 10 000 raisons d’être reconnaissant ?

Pensée du jour

Pour quelle nouvelle bénédiction puis-je exprimer ma reconnaissance aujourd’hui ?

J’ai commencé à réfléchir à la bénédiction du réveil chaque nouveau jour et à la bénédiction qu’est pour moi la vie de mes enfants, de ma femme, de mes parents, de mes frères et sœurs, de mes beaux-parents et de ma famille d’église. J’ai pensé aux maisons que j’ai habitées, aux vêtements que j’ai portés et à toutes les autres grâces dont j’ai été l’objet tout au long de ma vie. J’ai pensé au fait que chaque jour est rempli d’au moins une de ces bénédictions. Autant le réveil d’hier était une bénédiction autant celui d’aujourd’hui est un nouveau don et une nouvelle bénédiction de la part de Dieu.

Alors, j’ai commencé à passer en revue mes raisons de reconnaissance. À l’âge de 39 ans, j’ai 365 jours multiplié par 39 ans de réveil chaque matin ; soit 14,235 raisons de magnifier Dieu ! À cela s’ajoutent plus de 16 années de mariage et la bénédiction d’avoir mes deux parents présents pendant toute ma vie. En considérant tous mes jours sans accident, les jours avec mes enfants, les jours avec mon meilleur ami et les jours avec les grands-parents, les beaux-parents et les frères et sœurs, mon cœur a trouvé bien plus de 10 000 raisons de bénir le saint nom du Seigneur.

Chaque jour, la miséricorde et la grâce de Dieu à mon endroit se renouvellent.

(M.) Cassius Rhue (Caroline du Sud)

Prière : Ô Dieu, aide-nous à voir chaque nouveau jour comme une bénédiction nouvelle venant de toi et à mener notre vie comme un moyen de te dire merci. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : Voir chaque jour la bonté de Dieu.

Mercredi 2 août 2017

LIRE : Colossiens 1: 9-24

Il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix. - Colossiens 1:20


Il y a quelques années, il nous a été donné, à mon mari et moi, de réconcilier un père et son fils qui ont connu des années d’amertume et de séparation. Pendant toute la discussion, une table ronde placée au milieu de la pièce séparait les deux parties en conflit. Cela les empêchait également de se lancer des poings l’un à l’autre.

Pensée du jour

Je peux pardonner parce que, par le Christ, j’ai été pardonné.

Quand ils avouèrent tous les deux, être serviteurs de notre Seigneur Jésus-Christ, la médiation fut portée sur l’élément qui les unissait à savoir le Christ. Avec le Christ au centre de leur vie, ils sont parvenus à ce qui semblait impossible : la réconciliation de deux hommes et de leurs familles.

Lorsque nous sommes réconciliés avec le Christ, nous pouvons aussi nous réconcilier les uns avec les autres parce que nous sommes tous membres du Corps du Christ.

(Mme) Charlotte Mande Ilunga (Cape Town, Afrique du Sud)

Prière : Dieu notre cher Père et notre grand médiateur, merci de nous réconcilier avec toi et par Jésus Christ, les uns avec les autres. Comme Jésus nous a enseignés, nous prions : « Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal, car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles. » Amen (Matthieu 6: 9-13).

SUJET DE PRIÈRE : Les familles confrontées à des conflits.

Mardi 1er août 2017

LIRE : Jérémie 29 : 11-15

« Car je connais les projets que j’ai formés sur vous dit l’Éternel, projet de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance ».
Jérémie 29 : 11


J’étais récemment confrontée à de nombreux défis, mais j’avais la conviction que Dieu m’aiderait. Néanmoins, il m’arrivait quelques fois d’avoir des doutes et de me sentir accablée et impuissante. Après avoir suivi un épisode de mon émission de télévision préférée où, habillée en superhéros de bande dessinée, une équipe de personnes douées a pu sauver le monde, je me suis posé la question : pourquoi ne puis-je pas être un super-héros ? Pourquoi ne puis-je pas être dotée de pouvoirs mystérieux pour être en mesure de sauver des milliers de vies, réparer les torts et apporter la justice au monde ?

Pensée du jour

Quels « pouvoirs mystérieux » Dieu m’a-t-il donnés pour aider le monde ?

Dès que ces questions me traversèrent l’esprit, les réponses me parvinrent. Nous sommes tous des super-héros ! Notre foi est pour nous une armure, nos talents spécifiques sont nos pouvoirs, et notre Dieu est notre force ! Chaque jour, Dieu nous offre l’occasion de réparer les torts en communiquant l’amour du Christ, afin que, par notre agir, nous puissions sauver des vies par la gentillesse et la compassion. Nous pourrons ainsi rétablir la justice en répandant la Parole de Dieu. Nos actions peuvent ne pas sembler aussi grandes ni aussi audacieuses que celles des super-héros à la télévision.

Nous ne pouvons jamais savoir si nos actes renouvellent la foi de quelqu’un ni si notre compassion redonne l’espoir à quelqu’un. Nous ne pouvons jamais savoir si nous répondons à la prière de quelqu’un. Mais comme la lecture d’aujourd’hui nous l’assure, Dieu a un plan pour nous.

Saisir les opportunités quotidiennes pour aider les autres peut constituer une grande partie de ce plan.

(Mme) Kathy Morgan (Maryland)

Prière : Dieu notre cher Père, aide-nous à toujours nous confier à toi et à ton amour qui ne nous fait jamais défaut. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : quelqu’un qui se sent sans appui.