2017

Lundi 31 juillet 2017

LIRE : Jean 12: 44-50

Jésus leur parla de nouveau, et dit : « Je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie ».
- Jean 8: 12


Notre maison et l’église dans laquelle ma femme et moi servons sont situées hors de la ville. Je peux donc vraiment apprécier les merveilles de la nature, de jour comme de nuit. J’apprécie particulièrement l’éclat de la pleine lune qui répand sa lumière à travers la campagne.

Pensée du jour

Dieu m’appelle à refléter la lumière du Christ dans le monde.

La lune n’a pas de source lumineuse propre mais reflète la lumière du soleil. Pourtant, alors que la lune tourne en orbite autour de la terre environ tous les 27 jours, ses forces gravitationnelles sont constamment actives affectant, entre autres choses, les marées.

Le texte du jour nous rappelle que Jésus-Christ est la lumière du monde. Aussi devons-nous encourager les autres en partageant cette lumière qui illumine nos vies. Comme la lune, nous ne produisons pas la lumière mais reflétons celle continuellement fournie par notre propre source lumineuse, Jésus-Christ.

La lumière du Christ est pour tous. Lorsque nous reflétons cette lumière, nous vivons dans l’espoir que le monde entier "aura la lumière de la vie".

(M.) Hernaldo Lara (Carazo, Nicaragua)

Prière : Dieu créateur, merci pour le cadeau de ta lumière d’amour. Aide-nous à l’offrir généreusement aux autres. Amen.
SUJET DE PRIÈRE : les astronomes.

Dimanche 30 juillet 2017

LIRE : Job 1: 1-21

[Job] dit : « Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. L‘Éternel a donné, et l’Éternel a ôté ; que le nom de l’Éternel soit béni »

- Job 1:21


La technicienne déplaçait la sonde échographique sur mon abdomen. Avec un visage arborant un regard inquiet, elle dit : « Je suis désolée ; il n’y a pas de battement de cœur. Le bébé est parti ». Mon cœur se serra alors que les larmes coulaient sur mon visage. J’ai hoché la tête comme pour dire que j’avais compris, même si je ne comprenais pas du tout.

Pensée du jour

Je louerai Dieu dans ma tristesse et ma joie.

Cette perte m’a aidé à sympathiser encore plus avec Job, un homme de grande richesse possédant de nombreux domestiques, du bétail, dix enfants et tenu en estime dans sa communauté. Selon le texte du jour, Job suivait fidèlement Dieu et Dieu le considérait comme intègre et droit. Malgré cela, Job a subitement tout perdu. Au milieu du chagrin, Job avait encore la foi pour adorer. Au point le plus bas de sa vie, il s’est humilié devant Dieu s’écriant : « Béni soit le nom du Seigneur ».

Personne ne comprend pourquoi la tragédie se produit, mais elle nous arrive à nous tous. Après avoir perdu mon bébé, j’ai passé plusieurs mois dans le chagrin et la prière. Avec le temps, j’ai pu accepter ce qui s’était passé. À ce moment-là, j’ai pu me joindre à Job en disant : « Béni soit le nom du Seigneur » et remercier Dieu pour toutes les bénédictions que j’ai reçues.

(Mme) Sarah Lyons (Kansas)

Prière : Père, merci pour toutes tes bénédictions. Aide-nous à t’adorer et à te reconnaître, même lorsque nous sommes dans le deuil. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : quelqu’un pleurant la mort d’un enfant.

Samedi 29 juillet 2017

...Car Dieu lui-même a dit : « Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point ».
- Hébreux 13: 5

LIRE : Deutéronome 31 : 1-8


Je conduisais prudemment sur une longue allée, lorsque je vis un fin renard roux assis sur sa queue et surveillant ses trois petits turbulents. Ne voulant pas les effrayer, je me suis arrêtée sur le côté lorsque le trio en plein jeu a sauté et s’est roulé dans la terre sur l’allée, apparemment inconscient de la présence de leur mère. Patiemment, elle les suivait, sans jamais les perdre de vue.

Pensée du jour

La présence bienveillante de Dieu me donne la liberté.

Il m’a semblé voir, à ce moment-là, que la mère renard attentive reflétait Dieu prenant soin de moi. Elle a calmement donné à ses bébés une complète liberté sur un territoire inconnu tout en étant constamment disponible pour guider leur pas. Notre texte du jour indique que, juste avant de transférer le leadership à Josué, Moïse a parlé de la loi et exhorté le peuple à faire pleinement confiance à Dieu. Dieu a promis de ne jamais nous délaisser ni de jamais nous abandonner. Pourtant, combien de fois me suis-je débattue toute seule en ignorant Dieu, parce que j’étais trop préoccupée d’obtenir l’aide d’un parent ?

Pour moi, l’image de ce renard rouge reflétait une très petite mesure des soins infinis de Dieu. Je me suis rendu compte que, indépendamment des défis et des changements qui surviennent dans nos vies, nous pouvons faire confiance à l’amour et à la présence constante de Dieu.

(Mme) Gaël Stuart Phaneuf (Colorado)

Prière : Dieu de tous les siècles, donne-nous la grâce de vivre chaque jour, assurés que tu es digne de confiance et toujours présent avec nous. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les parents.

Vendredi 28 juillet 2017

Je t’aime d’un amour éternel.
- Jérémie 31 : 3

Mme Rebecca Martino avec ses pintades

LIRE : 1 Jean 4: 7-18

J’élève des pintades [numididae], des volailles assez répandues dans les fermes du sud des États-Unis. Comme les poulets, ces oiseaux mangent des insectes et ont un goût particulier pour les tiques, ce qui en fait d’excellents animaux dans les fermes contenant du bétail. En outre, les pintades créent un tumulte cacophonique à l’approche d’invités ou de tout ce qui leur paraît inhabituel, ce qui leur vaut le surnom de « chien de garde ».

Pensée du jour

Comment puis-je partager l’amour inconditionnel de Dieu avec les autres ?

Malheureusement, ce sont aussi des créatures stupides. Elles peuvent accidentellement se noyer, voler dans des clôtures, se casser le cou et tourner sur elles-mêmes pendant des heures après s’être fait piéger la patte dans une cage. Elles volent par-dessus la clôture pour atterrir dans un espace où mes porcs bedonnant [sus scrofa domesticus] passent la journée, puis faire des allées et venues pendant des heures devant la porte, semblant oublier que si elles ont pu voler pour entrer, elles peuvent également voler pour sortir.

Un jour, alors que je nourrissais les pintades, je les regardais et pensais : Pourquoi est-ce que j’aime ces oiseaux ? Je ne sais pas pourquoi. Je les aime tout simplement. Je me suis soudainement aperçue que Dieu pourrait ressentir quelque chose de semblable pour nous. Pourquoi est-ce que j’aime ces personnes ? Je les aime tout simplement. Je suis tellement reconnaissante que Dieu nous aime, malgré notre ingratitude, nos mauvaises décisions et nos erreurs.

Peu importe ce que nous faisons, Dieu nous aime !

(Mme) Rebecca Martino (Tennessee)

Prière : Seigneur, merci de nous aimer en toutes circonstances. Aide-nous à aimer les autres de la même manière. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les agriculteurs.

Jeudi 27 juillet 2017

LIRE : Daniel 3: 8-30

L’Éternel marchera lui-même devant toi, il sera lui-même avec toi, il ne te délaissera point, il ne t’abandonnera point : ne crains point, et ne t’effraie point.
- Deutéronome 31 : 8


La migration internationale est en hausse. Sa portée, sa complexité et son impact continuent de croître. Voyager vers une nouvelle destination peut susciter l’anxiété et la peur de l’inconnu. Les Israélites ont souvent réagi à une telle anxiété en se tournant vers d’autres dieux. Ils ont ainsi encouru la colère de Dieu lorsqu’ils s’installèrent sur de nouvelles terres.

Pensée du jour

Je peux faire confiance et obéir au Seigneur où que je sois.

Cependant, de nouveaux environnements peuvent également offrir des occasions d’approfondir notre foi, comme on l’a vu avec Abram, lorsque Dieu lui a demandé de quitter sa patrie pour aller dans un pays étranger. Les histoires de Joseph, de Schadrac, Méschac, et Abed-Nego montrent comment nous pouvons cultiver la présence de Dieu, même dans des endroits qui ne nous sont pas familiers. Finalement, ce qui compte vraiment, c’est que nous nous efforcions de faire la volonté de Dieu partout où Dieu nous conduit.

La Bible a été mon compagnon pendant tous mes voyages, m’aidant à compter sur Dieu, à étudier et à me concentrer sur la Parole de Dieu plutôt que sur mon environnement.

Choisir de faire confiance et se concentrer sur l’amour et la provision constante de Dieu peut nous fortifier devant tous les changements de la vie.

(M.) Felix Kwabena Donkor (Gauteng, Afrique du Sud)

Prière : Seigneur, enseigne-nous à te faire confiance et à t’obéir, quelles que soient nos circonstances. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les migrants.

Mercredi 26 juillet 2017

 LIRE : Philippiens 4: 4-9

Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point et ne s’alarme point.
- Jean 14:27


Dans les Évangiles, Jésus dit à ses disciples de ne pas craindre. Pourtant, lorsque je regarde les notes que j’ai écrites dans les marges de ma Bible, je remarque qu’elles se rapportent à des soucis et des inquiétudes. Je prie pour ces sujets, et dans mon anxiété, je veux que Dieu y réponde tout de suite. Cependant, certaines de ces préoccupations sont celles pour lesquelles j’ai prié pendant plusieurs années, apparemment sans aucune réponse. Seulement plus tard, quand je regarde en arrière, je vois la main de Dieu dans ces situations. Dieu a entendu mes supplications mais les réponses étaient souvent différentes, et même meilleures que celles que j’avais prévues.

Pensée du jour

Le temps de Dieu est toujours parfait.

Dans les moments où je doutais que mes prières étaient entendues, Dieu m’a aidé à apprendre la patience, la compréhension et l’empathie pour les autres. Dieu nous donne tout le temps de grandir et de devenir plus forts. Dans le processus, nous apprenons à ne jamais abandonner. Maintenant, quand je suis tenté de m’inquiéter, j’essaie de me décharger complètement sur Dieu et je ne m’attends pas à des réponses rapides et faciles.

L’inquiétude nous prive de joie et de paix ; mais Jésus dit : « Que votre cœur ne se trouble point et ne s’alarme point » (Jean 14:27). Si nous croyons vraiment que Dieu pourvoit avec amour à tous nos besoins, nous pouvons compter sur Dieu pour répondre à nos appels - en Son temps. Ainsi, nos cœurs peuvent se reposer dans cette connaissance et trouver la paix de Dieu.

(Mme) Église Phyllis Stone (Kentucky)

Prière : Père céleste, calme nos cœurs inquiets. Réconforte-nous dans notre détresse, et aide-nous à te faire totalement confiance. Amen.
SUJET DE PRIÈRE : abandonner les inquiétudes et les peurs. 

Mardi 25 juillet 2017

LIRE : Jean 4: 7-15

Jésus… s’écria : « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture. Il dit cela de l’Esprit que devraient recevoir ceux qui croiraient en lui.
- Jean 7: 37-39


Je vis au Texas, un État qui peut être extrêmement chaud et sec en été. Récemment en été, nous avons connu une longue et sévère sécheresse. Les lacs qui autrefois grouillaient de bateaux étaient secs, fendus. Les gens traversaient des rivières où il leur était pourtant déjà arrivé de nager. Les pelouses jadis luxuriantes et vertes étaient sèches, cassantes et brunes. Au printemps suivant, de fortes pluies étaient tombées finalement. L’herbe desséchée est devenue épaisse, luxuriante, et verte. Des plaisanciers et des nageurs tout heureux sont retournés dans les lacs et les rivières.

Pensée du jour

L’eau vive de Dieu étanche ma soif.

Dans les moments de ma vie où j’étais au plus bas, mon âme s’est sentie desséchée. Mon esprit a probablement ressemblé à une pelouse brune ou à un lit de ruisseau sec. Cependant, en communiquant avec Dieu par la prière, l’adoration, et la lecture de la Bible, mon esprit s’est ranimé. De nouveau, mon âme est arrosée par l’eau fraîche et vivifiante de Dieu.

Dieu nous offre un moyen d’étancher notre soif en buvant à satiété l’eau vive qu’Il offre par Jésus-Christ. L’eau que Dieu donne peut restaurer ce qui apparaît sec et irrécupérable.

(M.) Dennis Burk (Texas)

Prière : Seigneur, quand arrivent les temps de sécheresse, nous savons que tu offres l’eau vive qui remplit à nouveau et renouvelle nos âmes. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les personnes connaissant la sécheresse.

Lundi 24 juillet 2017-

Je puis tout par celui qui me fortifie.
- Philippiens 4:13

LIRE : Psaume 18 : 1-6

« Le Christ nous donne le pouvoir de persévérer ». Ces mots étaient écrits sur le tableau de la cuisine familiale depuis janvier 2003. À l’époque, j’avais l’habitude d’écrire la pensée du jour de « La Chambre Haute » sur le tableau pour permettre à toute la famille de méditer là-dessus pendant la journée. Cependant, à l’époque où j’avais écrit : « Le Christ nous donne le pouvoir de persévérer », une crise familiale s’est produite. La citation est restée sur notre tableau depuis lors. Ces mots nous ont rappelé que nous devons constamment nous appuyer sur la force du Christ.

Pensée du jour

Le Christ est ma force, aujourd’hui et tous les jours.

La Bible nous dit que Dieu seul est la source de notre force (Ps. 18:1, 28 : 7) et que nous prenons de la force en nous confiant en l’Éternel (Ésaïe 40 : 31). L’apôtre Paul a appris cette leçon par son « écharde dans la chair » (2 Corinthiens 12:7). Nous pouvons aussi apprendre des expériences difficiles.

Ainsi, notre tableau familial qui nous rappelle que Dieu à travers Christ nous donne le pouvoir de supporter, a vu notre famille à travers la maladie de ma grand-mère qui a duré une décennie, le suicide d’un ami de famille, le diagnostic de cancer de mon père, la mort de ma grand-mère et de mon père. Dans les années qui ont suivi, ces mots ont été un réconfort quotidien pour ma mère et moi.

Plutôt que d’être une pensée pour un seul jour, la promesse de la force du Christ peut être un rappel et un encouragement tous les jours.

(Mme) Janine A. Kuty (Virginie)

Prière : Seigneur, merci pour les rappels quotidiens de ton amour. Aide-nous à compter sur ta force chaque jour. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les aides soignants.

Dimanche 23 juillet 2017

LIRE : Exode 4: 1-12

L‘Éternel lui [Moïse] dit : « Qui a fait la bouche de l’homme ?… N’est-ce pas moi, l’Éternel ? Va donc, je serai avec ta bouche et je t’enseignerai ce que tu auras à dire. » - Exode 4: 11-12


Depuis l’âge de 12 ans, aller à l’église chaque semaine me donne un sentiment de paix ; cela élève mon esprit et m’aide à faire face à la semaine à venir. Cependant, parfois, il m’est arrivé de laisser les voies de l’église, estimant que le sermon entendu ne m’avait pas été utile. Récemment, un sermon a commencé à attirer mon attention plus puissamment que jamais auparavant. Il s’agissait de servir le Christ - pas seulement de laisser l’église me servir. Peu de temps après avoir entendu ce sermon, j’ai lu dans le bulletin de l’église que l’école du dimanche avait besoin de moniteurs. Est-ce Dieu qui me parle ? Pas possible - je n’ai jamais été douée avec les enfants. Quand j’ai dit à mes amis que je pensais enseigner, ils se sont moqués et ont dit : « tu seras mangé vivante ».

Pensée du jour

Même avec tous mes doutes et mes craintes, je peux rapprocher les autres du Christ.

J’ai pensé aux excuses données par Moïse lorsque Dieu lui a demandé de conduire les Israélites de l’esclavage à la Terre Promise. Comme Moïse, je voulais dire à Dieu : « S’il te plaît, envoie quelqu’un d’autre ! » Il a fallu une année complète de résistance à la voix de Dieu avant de dire : « OK, Seigneur je te fais confiance ». J’ai ainsi commencé à enseigner les enfants à l’église. Un dimanche, un garçon qui avait toujours semblé peu intéressé a demandé à me parler après la classe. Il a dit :

J’ai alors su que Dieu m’avait équipée pour servir mon église.

(Mme) Melissa Ramoo (Nouvelle Galles du Sud, Australie)

Prière : Seigneur, aide-nous à entendre ta voix et à te faire confiance lorsque tu nous appelles à te servir différemment. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : Les moniteurs d’école du dimanche.

Samedi 22 juillet 2017

LIRE : Hébreux 2:14-18 ; 4:14-16

Car, ayant été tenté lui-même [Jésus] dans ce qu’il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés.
- Hébreux 2:18

Michael Wolff et son père en 1969

Quand j’étais jeune et que je faisais quelque chose que je n’aurais pas dû, je savais que je me ferais gronder lorsque mon père entrerait dans ma chambre, tournerait ma chaise et s’y assiérait. Une fois, lorsque je m’apprêtais à me faire réprimander, mon père m’a dit quelques mots que j’ai gardés en mémoire jusqu’à ce jour. Il a dit : « Mon fils, quand tu penses avoir trouvé un caniveau dans lequel je n’ai pas traîné, fais le moi savoir ». Il me disait deux choses : qu’il avait été tenté par la même chose que j’avais faite, et qu’il n’était pas dupe. Bien que cela ait été déconcertant, cela m’a pourtant rapproché de mon père parce que j’ai su qu’il me comprenait et qu’il se souciait de moi.

Pensée du jour

Comme moi, Jésus a été tenté et comprend mes luttes.

Contrairement à mon père et à moi, Jésus n’a pas cédé face à la tentation (Voir Hébreux 4:15). Il a été persécuté parce qu’il menait une vie juste, tenté dans le désert et mort d’une manière très atroce. Notre Sauveur comprend notre tentation parce que lui aussi a été tenté. Parce que Jésus nous aime, il nous rappelle que nous ne pouvons pas le tromper, et nous n’avons pas besoin de garder nos distances en pensant qu’il ne peut pas nous comprendre.

En ces moments-là, nous pouvons nous rappeler que Jésus sait, comprend et se soucie de nous parce qu’il est passé par là.

(M.) Michael Wolff (Colorado)

Prière : Dieu de compassion, aide-nous à reconnaître nos péchés et à rechercher ton amour et ton pardon. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : accepter le pardon.

Michael Wolff avec son père aujourd’hui.

Vendredi 21 juillet 2017 

LIRE : Ephésiens 3: 14-21

Jésus a déclaré : « si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul. Mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. »

- Jean 12:24


En conduisant dans une forêt luxuriante et verte, j’ai pris un virage pour voir des centaines de cylindres blancs étalés sur une colline dégarnie. La scène ressemblait à un cimetière marqué par des rangées de pierres tombales. J’ai ensuite regardé de plus près.

Pensée du jour

Avec chaque perte, Dieu offre une opportunité pour une nouvelle croissance.

Chaque cylindre blanc entourait un petit arbuste planté à la main, le protégeant des cerfs et des vents violents. En quelques décennies, une forêt couvrirait de nouveau cette colline. J’ai médité sur la plus grande vérité de cette image : la perte crée de l’espace pour une nouvelle croissance. Alors j’ai pensé : combien de fois ai-je subi la perte de biens, de personnes ou d’emplois dans ma vie ? Chaque fois, ma réponse immédiate avait été la colère et la frustration. J’avais gaspillé de l’énergie en regardant en arrière quand j’aurais pu attendre la nouvelle vie que Dieu pourrait planter dans cet espace maintenant vide.

Au lieu de lutter contre le changement, nous pouvons plutôt considérer combien quelque chose de nouveau et de beau est susceptible de se développer au plus vite, pour peu que nous laissions seulement Dieu prendre le contrôle sur notre vie, Lui qui ne demande qu’à nous bénir. Contrairement à l’attitude de « moi premier » que le monde encourage, Dieu nous dit que si nous mourrons à nos désirs égoïstes (voir Gal. 5:24), nous verrons des portes s’ouvrir à une nouvelle croissance - « au-delà de ce que nous pouvons demander ou imaginer » (Ephésiens 3:20).

Prière : Seigneur, aide-nous à te faire confiance malgré nos pertes. Aide-nous à attendre la nouvelle croissance que toi seul peux donner. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : être ouvert à une nouvelle vie.

(Mme) Linda Jett (Oregon)

Jeudi 20 juillet 2017

LIRE : 1 Timothée 6: 6-12

Et ce que l’Éternel demande de toi, c’est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, et que tu marches humblement avec ton Dieu ? - Michée 6: 8


Mon grand-père a mené une vie simple ; Il se contentait toujours de tout ce qu’il recevait. Il a développé une bonne maîtrise de la langue anglaise alors qu’il travaillait avec des médecins et des missionnaires avant et après que l’Inde a gagné son indépendance.

Pensée du jour

Qui m’a montré comment vivre fidèlement ?

Après son départ à la retraite, mon grand-père a consacré sa vie à la langue et à la littérature. Il a enseigné l’anglais aux élèves et étudiants séminaristes. Il a écrit d’innombrables méditations et articles pour des périodiques chrétiens. Il a également écrit des livres chrétiens. Sa pratique de l’anglais m’a aidé à avoir une compréhension plus large de la culture.

À l’âge de 88 ans, mon grand-père est mort. Il ressort clairement de ses funérailles qu’il a eu un impact puissant sur la vie de ceux qu’il a rencontrés et gagné un énorme respect auprès de notre famille et de notre société. Grâce à son mode de vie simple, il avait utilisé son talent pour les langues pour élever le nom du Seigneur plus haut, ajoutant de la joie et de la paix à la vie des autres.

Notre monde fait l’éloge de ceux qui rêvent « grand » et qui réalisent de « grandes » choses. Il y a cependant ceux qui travaillent en accomplissant de « petites » choses avec les talents que Dieu leur a donnés pour toucher nos vies et les rendre meilleures. Dans le monde agité d’aujourd’hui, c’est un défi pour nous tous.

(M.) Rohan P. Diarsa Guj

Prière : Seigneur, merci pour les personnes qui nous ont amenés à toi et qui nous ont montré comment vivre simplement afin que nous appréciions tes bénédictions. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les grands-parents.

Mercredi 19 juillet 2017

LIRE : Matthieu 5: 13-16

Le roi leur [à ceux à sa droite] répondra, « Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites ».
- Matthieu 25 : 40

Jeanne et la carte mentionnée dans la méditation du jour.


Enfant, j’étais fascinée par les cartes. Le monde semblait alors si grand. Récemment, une organisation de bienfaisance m’a envoyé une carte du monde, et j’ai été frappée de voir comment le monde semblait plus petit maintenant. Je suis convaincu que nous ne pouvons pas nous isoler quand il y a tant de besoins urgents dans le monde.

Pensée du jour

Je suivrai ce que Dieu me suggérera de faire pour aider où je peux.

J’ai mis la carte du monde sur mon réfrigérateur et marqué tous les endroits où j’avais fait un don : des lieux en train de se remettre d’une catastrophe naturelle, des communautés qui souffrent d’une crise sanitaire, une organisation de réfugiés pour laquelle j’ai tricoté des cadeaux. J’inclus aussi ma propre communauté où j’ai aidé à répondre à un besoin. Lorsque les amis voyagent à l’étranger, je leur remets un don et je leur demande de le partager partout où Dieu les pousse. Je fais cela pour que cet acte bénisse non seulement celui qui en a besoin et moi, mais aussi mon ami servant d’intermédiaire.

Je crois qu’en tant que citoyens du monde, nous sommes appelés à faire la différence par tout ce que nous avons et autant que nous le pouvons. Alors que les flèches colorées de ma carte ont augmenté pour inclure tous les continents, je souris en me rendant compte que même si je ne peux pas voyager dans tous ces lieux, je peux encore faire quelque chose pour aider les gens là-bas. Je ne pourrais peut-être rencontrer aucun d’entre eux, mais je suis certaine que Dieu dirige mes ressources vers ceux qui ont besoin de mon aide.

(Mlle) Jeanne Carper (Maryland)

Prière : Dieu de tous les peuples, équipe-nous pour aider ceux qui luttent dans des situations difficiles hors de leur contrôle. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux à qui manquent les produits de première nécessité.

Mardi 18 juillet 2017

LIRE : Juges 6: 11-18

Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour, et de sagesse.
- 2 Timothée 1: 7


On m’a offert un nouveau travail avec plus de responsabilités et une augmentation substantielle de salaire. La description du poste était longue et intimidante. J’ai commencé à me sentir anxieux. Cela semblait être un travail de rêve, mais je me sentais mal préparé et sous-qualifié. J’ai donc prié : « Seigneur, je ne sais rien à ce sujet ». J’ai répondu à la société en lui faisant part de mes préoccupations. Mais la première chose que je sus, c’est que j’avais le poste.

Pensée du jour

Dieu me donne le courage de faire de nouvelles choses.

L’Écriture regorge de gens ordinaires appelés à faire des choses extraordinaires. L’ange du Seigneur a appelé Gédéon pour délivrer Israël des Madianites. La réponse de Gédéon ressemblait à ceci : « Ma famille est insignifiante, et je suis le plus insignifiant de ma famille » (Juges 6:15). Moïse a demandé à Dieu de choisir quelqu’un d’autre pour affronter Pharaon parce qu’il ne savait pas parler en public (Exode 4:10). Saul s’est caché dans une salle de bagages le jour de son couronnement (1 Sam. 10:22). Dieu choisit souvent les personnes non qualifiées, et les rend capables.

Parfois, nous avons tous des angoisses, des sentiments d’insuffisance et des doutes. Mais une conscience renouvelée de la présence de Dieu en nous nous donne des capacités extraordinaires.

Lorsque Dieu nous appelle à prendre un travail, à commencer un ministère, à nous tendre la main, nous pouvons être assurés que Dieu nous donne aussi le pouvoir, la capacité, l’amour et l’autodiscipline pour accomplir la tâche.

(M.) Kenneth Avon White (Tennessee)

Prière : Seigneur, merci de nous avoir créés pour avoir un impact dans le monde. Nous demandons ton aide pour relever de nouveaux défis. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les demandeurs d’emploi.

Lundi 17 juillet 2017

 LIRE : Colossiens 3: 12-17

Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d’entrailles de miséricorde, de bonté, d’humilité, de douceur, et de patience.
- Colossiens 3:12

Betsy et José

J’avais peur lorsque nous sommes entrés dans la salle d’urgence à 4 heures du matin. Mon mari avait des picotements ainsi que son côté gauche engourdi, et boitait légèrement, symptômes d’un mini-accident vasculaire cérébral. Lorsque le personnel nous a examinés dans une pièce, j’ai lutté pour retenir mes larmes.

Pensée du jour

Qui pourrait avoir besoin de connaître le Christ par mes paroles ou mes actions aujourd’hui ?

J’étais anxieuse et effrayée, mais la gentillesse d’une infirmière m’a rassurée. « Je m’appelle Sarah », a-t-elle dit. « Faites le moi savoir si vous avez besoin de quelque chose, d’accord ? » Sarah a pris un moment pour sourire et nous regarder dans les yeux. En fait, tous ceux qui sont entrés dans notre chambre n'ont cessé de se présenter et de nous demander si nous étions à l’aise. À chaque sourire, l’hôpital est devenu moins froid et effrayant. Ma peur a diminué quand j’ai senti que Dieu m’encourageait à travers le soin silencieux et amical du personnel. Quelle différence la gentillesse peut-elle apporter ! C’est un moyen puissant de partager la grâce de Dieu avec les autres. Lorsque nous nous revêtons de bonté, nous ressemblons davantage à Jésus.

Nous ne savons jamais quand un geste réfléchi pourrait réconforter un collègue, un enfant en difficulté ou l’étranger derrière nous au café. Nous pouvons partager l’amour du Christ avec ceux qui nous entourent grâce à nos paroles et nos actions aimables.

Prière : Seigneur, merci de nous aimer. Aide-nous à être comme le Christ, en allant vers les autres avec gentillesse et compassion. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les urgentistes.

(Mme) Betsy de Cruz (Texas)

Dimanche 16 juillet 2017


--LIRE : Genèse 50 : 15-20

Joseph a répondu à ses frères : « Vous aviez médité de me faire du mal : Dieu l’a changé en bien, pour accomplir ce qui arrive aujourd’hui, pour sauver la vie à un peuple nombreux ».
- Genèse 50 : 20


Il y a quelques années, je me promenais dans les bois avec Bob, un ami de l’Église qui était professeur de foresterie. Comme nous étions en train de profiter de l’environnement naturel, il m’a montré une excroissance bulbeuse de la taille d’un ballon de basket sur la branche d’un arbre et m’a dit que c’était un cancer.

Pensée du jour

Dieu peut transformer notre échec en quelque chose de beau.

Le cancer avait créé le chaos à un endroit minuscule, poussant les cellules à se développer de façon incontrôlée, dans n’importe quelle forme et direction. Ainsi, l’arbre m’avait l’air déformé et moche. Pourtant, Bob m’a dit que les menuisiers appréciaient ces excroissances parce qu’elles leur permettaient de faire les bols et les sculptures les plus spéciaux. Le grain est multicolore, et il tourne en vagues. Une fois poli, il devient une œuvre d’art unique.
De même qu’un artiste qualifié peut transformer une force destructrice en une œuvre de beauté, notre Dieu aimant peut transformer notre échec en œuvres uniques de grâce et d’amour.

(M.) Keith M. Curran (Virginie)

Prière : Père, agis à travers les luttes de nos vies pour nous aider à les transformer en témoignages de ton amour et de ta puissance, alors que nous prions : « Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ; que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien ; pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ; ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. »

(Matthieu 6: 9-13). Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les menuisiers.

Samedi 15 juillet 2017

LIRE : Romains 12: 10-18

Voici, oh ! Qu’il est agréable, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble !
- Psaume 133 : 1


J’ai récemment lu un article dans un journal sur les oiseaux tisserands sociables qui vivent dans le désert du Kalahari en Afrique. Ils forment des nids assez grands pour abriter des centaines d’oiseaux sur les arbres et d’autres objets de grande taille. Les nids sont utilisés comme abris contre la chaleur de jour et contre les températures glaciales du désert de nuit.

Pensée du jour

« Aime ton prochain comme toi-même » (Matthieu 22:39).

Les tisserands sociables sont hospitaliers et de bons hôtes. Ils partagent leur nourriture et savent comment travailler en équipe, par exemple pour réparer le nid lorsqu’il montre des signes de détérioration. Ils permettent même à une variété d’autres oiseaux de vivre dans leurs colonies. Dans ce cadre diversifié, ils vivent ensemble dans la paix et l’harmonie.

Quand j’ai fini de lire cet article intéressant, j’ai conclu que le comportement des tisserands sociables était digne d’être imité au sein de nos familles, de nos Églises, et de nos communautés. Cette leçon de la nature est aussi la leçon que nous tirons de la lecture du jour. Paul nous rappelle que Dieu nous invite à nous aimer les uns les autres, à maintenir notre ferveur spirituelle et à exercer l’hospitalité les uns envers les autres (Voir Romains 12: 10-14).

(Mme) María M. Urdaz de Rosario (Porto Rico)

Prière : Dieu d’amour, aide-nous à vivre en harmonie avec nos voisins. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : pour l’harmonie dans ma communauté.

Vendredi 14 juillet 2017

LIRE : Deutéronome 6: 4-9

Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous.
- Jacques 4: 8


Lire « La Chambre Haute » est devenu l’un de mes rituels tôt le matin. Avant de faire autre chose, je médite la méditation quotidienne qui m’a été envoyée par mail au milieu de la nuit. Cela m’aide à me détendre et à préparer ma journée.

Pensée du jour

Je peux toujours trouver du temps pour faire une pause pour Dieu.

Dans le cadre du travail, je voyage parfois sur plusieurs fuseaux horaires. Le courrier électronique contenant les méditations quotidiennes arrive dans ma boîte à différents moments de la journée. Quand je voyage dans la côte ouest des États-Unis, la méditation arrive avant le coucher du soleil, devenant la dernière chose que je lis durant la journée. En Chine, la méditation arrive peu après le déjeuner, ce qui me conduit à arrêter ce que je fais pour me concentrer sur le texte du jour et la méditation. J’ai découvert qu’il n’y a aucun mauvais moment pour prendre un instant avec le Seigneur.

Peu importe l’heure ou le lieu, je lis et contemple la parole de Dieu. Partout où nous sommes et peu importe ce que nous faisons, une conversation avec Dieu nous attend. C’est une énorme bénédiction.

(M.) Andrew Billings (Alabama)

Prière : Père, merci de dominer le temps et l’espace pour nous accueillir avec ta Parole. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les voyageurs d’affaires.

Jeudi 13 juillet 2017

 LIRE : Ezéchiel 34 : 11-16

Quel homme d’entre vous, s’il a cent brebis, et qu’il en perde une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller après celle qui est perdue jusqu’à ce qu’il la retrouve ? Lorsqu’il l’a retrouvée, il la met avec joie sur ses épaules.
- Luc 15: 4-5

Ashley et un collègue volontaire du Corps de la paix sur un parcours de cross country en Gambie en mai 2016. 

J'ai toujours trouvé que faire du jogging était un bon moyen de passer du temps avec Dieu. Je continue cette pratique pendant mon service dans le Corps de la Paix ici en Afrique de l’Ouest. Étant nouvelle dans la région, il m’a fallu un certain temps pour me familiariser avec mon petit village comme avec les villages environnants.

Pensée du jour

Dieu me conduira toujours à la maison quand je perds mon chemin.

Un matin de très bonne heure, pendant mon troisième mois de service, j’ai fait du jogging. Après une certaine distance, j’ai décidé de retourner au village. Avec le soleil qui montait à l’horizon, je pouvais correctement voir mon chemin ; Cependant, arrivée à une croisée de chemins, je suis allée dans la mauvaise direction me retrouvant ainsi dans un village voisin inconnu. Au début, j’étais submergé par l’inquiétude, mais une femme du village m’a montré la bonne direction. J’ai marché pendant un moment ; j’ai ensuite compris que je ne savais toujours pas où j’étais. Puis, comme un berger, un villageois à cheval m’a montré le carrefour qui menait à mon village.

Alors que je suivais mon nouveau « berger », je pensais à notre grand Berger qui nous conduit à la maison, à Dieu, quand nous sommes perdus. Maintenant, je ne m’inquiète pas de me perdre, car je crois que le Christ me reconduira à chaque fois à la maison.

(Mme) Ashley Justice (Gambie)

Prière : Seigneur, notre Berger, lorsque nous nous perdons en chemin, cherche-nous et conduis-nous à la maison, dans tes bras pleins d’amour. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les volontaires du corps de la paix.

Mercredi 12 juillet 2017

LIRE : Jean 2: 1-11

Jésus a fait encore beaucoup d’autres choses ; si on les écrivait en détail, je ne pense pas que le monde même pût contenir les livres qu’on écrirait. - Jean 21:25


Vous vous attendriez à ce que le Fils de Dieu commence son ministère par un miracle spectaculaire : ressusciter quelqu’un des morts, multiplier des pains et des poissons, ou du moins marcher sur la mer. Mais Jésus a commencé son ministère en sauvant une cérémonie. Il y avait plus d’invités que prévu à une réception de mariage, et le vin manquait. Alors Jésus a transformé l’eau en vin.

Pensée du jour

Où ai-je vu de petits miracles de Dieu aujourd’hui ?

Le fait de transformer l’eau en vin ne ramène aucun des morts à la vie, ne guérit personne d’une maladie mortelle ou ne défie aucune force de la nature. Cependant, cela révèle un Dieu qui s’intéresse non seulement aux problèmes de la vie et de la mort auxquels nous sommes confrontés, mais aussi à notre vie quotidienne.

De la même manière, le Seigneur travaille même dans les moments mondains de nos vies. Une relation avec un dieu qui ne s’intéresserait qu’aux grands enjeux de la vie ne serait pas plus personnelle qu’une relation avec l’opérateur 911. Mais notre Dieu infini et tout-puissant choisit d’être avec nous à un niveau plus intime, non seulement sur les sommets des montagnes mais aussi dans les salles à manger de nos vies.

(M.) James N. Watkins (Indiana)

Prière : Merci, Seigneur, pour les petits miracles qui nous montrent combien tu nous aimes et te soucies de nous. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les personnes planifiant un mariage.

Mardi 11 juillet 2017

LIRE : Romains 14: 7-9

Enseigne-nous à bien compter nos jours, afin que nous appliquions notre cœur à la sagesse.
- Psaume 90 : 12

Elmer à côté de l’avion monomoteur qu’il mentionne dans la méditation du jour


Un hymne intitulé « La vieille croix robuste », contient ce vers dans son refrain : « Je vais chérir la vieille croix robuste, jusqu’à ce que mes trophées, enfin, je les dépose ». Il s’agit de l’espérance chrétienne du paradis, où nous allons mettre de côté nos trophées terrestres et recevoir une couronne céleste.

Pensée du jour

Le plus grand trophée est l’amour infini de Dieu.

Au milieu de mes quatre-vingts ans, je me suis mis à pleurer les « trophées » de la vie que j’avais abandonnés depuis ma retraite. En tant que pasteur à la retraite, je prêche rarement. Je ne peux plus m’engager dans des activités récréatives dont je jouissais autrefois, comme le volley-ball, la natation, et les voyages en canoë dans la nature. Depuis plus de 60 ans, l’un de mes précieux « trophées » était ma licence de pilote qui m’avait permis de vivre la joie de voler dans un avion monomoteur.

En méditant sur le sens de « s’accrocher à la vieille croix robuste », j’ai compris plus clairement que je n’avais pas besoin d’abandonner le grand amour de Dieu qui nous rachète à travers la vie, la mort et la résurrection de Jésus. Mes maux corporels et mes limitations n’empêchent pas ma participation à une vie de foi. Je rends grâce pour tout ce que signifie la croix du Christ, et je célèbre cette histoire de la grâce et de la bonté de Dieu pour tous comme la véritable couronne transformatrice de cette vie et de la vie à venir.

(M.) Elmer A. Dickson (Floride)

Prière : Seigneur, quel que soit notre âge ou nos capacités, nous voulons être tes fidèles serviteurs. Aide-nous à garder le Christ au centre de nos vies. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les pasteurs retraités.

Lundi 10 juillet 2017

LIRE : Luc 6: 12-19

En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier et il passa toute la nuit à prier Dieu.
- Luc 6:12


Le feu rouge à l’intersection semblait durer éternellement. Je me suis assise dans ma voiture, bouillonnant d’impatience, tapotant mes doigts sur le volant. J’avais une longue liste de courses. Soudain, je me suis demandé : « quand, au cours de la journée, aurai-je un moment de silence pour écouter ce que Dieu me dit ? Quand, aurai-je le temps de prier pour ceux qui me sont chers ? » En priant, je me suis calmée, le feu est devenu vert et je redémarrais. J’ai eu le feu vert, et ce, à plus d’un titre.

Pensée du jour

La prière me prépare pour la route à venir.

Trop souvent, nous sommes distraits par nos listes de choses à faire. Se concentrer sur ce qu’il faut faire ici et maintenant est souvent plus facile que penser à la suite. Même Jésus a pris du temps pour prier, et sa « liste » était plus longue que la mienne. Après avoir passé sa journée à guérir et à nourrir la multitude, il enseignait ses disciples. Au milieu de tout cela, il a accompli la seule chose essentielle ; Il a pris le temps de s’éloigner de la foule et de prier.

Penser à Jésus assis tranquillement au sommet d’une montagne m’aide à contrôler mon impatience et me rappelle l’importance de profiter de moments paisibles inattendus pour prier.

(Mme) Patricia Marks (Géorgie)

Prière : Seigneur, aide-nous à nous rappeler que tout notre temps t’appartient. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : Les agents de sécurité routière.

Dimanche 9 juillet 2017 

LIRE : Psaume 103 : 1-5

C'est ici la journée que l’Éternel a faite ; qu’elle soit pour nous un sujet d’allégresse et de joie.
- Psaume 118 : 24

Julie et son fils Colin


La vie peut être chargée de responsabilités à n’en point finir. Je suis piégée dans le chaos et le stress du rythme accéléré du mode de vie d’aujourd’hui. À la fin de la journée, je suis souvent tendue, épuisée et impatiente.

Pensée du jour

Je louerai Dieu pour la beauté et les bénédictions de chaque jour.

Dernièrement, quand je mettais au lit mon enfant de trois ans, il m’a dit : « Maman, je pense que demain sera une belle journée ». Cette simple déclaration m’a profondément affectée. Ses paroles me rappellent que chaque jour est un don de Dieu, plein de beauté et de bénédictions. Par conséquent, au lieu de m’interroger sur ce que je n’ai pas accompli en ce jour et de me soucier du lendemain, je médite sur les bénédictions que j’ai reçues. J’essaie de reconnaître la beauté qui m’environne et me réjouis de ce que Dieu me réserve en offrant une prière d’action de grâces. Je suis plus concentrée sur la grâce de Dieu, et je peux voir plus clairement l’œuvre de Dieu dans ma vie et dans le monde.

Mes enfants et moi-même accueillons la journée en récitant le Psaume 118 : 24 ensemble ; je le répète tout au long de la journée lorsque je commence à me sentir anxieuse ou débordée. Ainsi, même au milieu des occupations et de la complexité de la vie, je suis capable de proclamer comme le psalmiste : « Mon âme, bénis l’Éternel et n’oublie aucun de ses bienfaits » (Psaume 103 : 2).

(Mme) Julie Calleja (Michigan)

Prière : Dieu de grâce, merci pour tes nombreuses bénédictions. Aide-nous à surmonter le stress et à rester pleins d’adoration et de gratitude envers toi. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : gratitude pour les bénédictions d’aujourd’hui.

Samedi 8 juillet 2017

LIRE : 1 Pierre 3: 13-16

Mettez-vous donc dans l’esprit de ne pas préméditer votre défense ; car je vous donnerai une bouche et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront résister ou contredire.
- Luc 21: 14-15

(M.) Richard Mel Capli au cours de ses études au Japon


Quand j’étais étudiant au Japon dans le cadre d’un programme d’échange, j’étais sorti de ma zone de confort. C’était difficile. Un jour, un ami m’a invité à un dîner d’anniversaire où je ne connaissais aucun des trois autres invités.

Pensée du jour

Dieu peut m’aider à partager ma foi dans n’importe quelle situation.

Heureusement, puisque nous étions tous des étudiants de la même université, nous partagions des choses en commun dont nous pouvions discuter pendant que nous mangions des pizzas et des pâtes. Une des femmes m’a demandé : « Quelle est votre religion ? » J’ai répondu « Je suis chrétien ». Elle et l’autre dame m’ont posé des questions sur l’importance de la religion, de ce que je croyais et même de la politique et de la crise financière mondiale. L’autre homme a commencé à se renseigner sur les principes fondamentaux de ma dénomination. Pour couronner le tout, il m’a interrogé sur la Sainte Trinité ! Après deux heures de conversation, j’appris que mes trois nouveaux amis appartenaient tous à d’autres religions, mais ils ont dit avoir mieux compris le christianisme. En revenant à la résidence, je me suis demandé : Ai-je dit la vérité ? Ai-je montré que ma relation avec le Christ était le centre de ma vie ? Ai-je aidé les autres à voir que l’amour était le centre et l’essence de ma foi ? Le verset d’aujourd’hui m’a donné la paix.

Tant que nous gardons notre relation avec Christ, nous pouvons faire confiance à Dieu pour nous aider à dire et à faire ce qu’il faut au bon moment.

(M.) Richard Mel Caplis (Benguet, Philippines)

Prière : Seigneur, aide-nous à te glorifier au travers de tout ce que nous disons et faisons afin que d’autres personnes viennent à toi. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les étudiants participant à un programme d’échange.

Vendredi 7 juillet 2017

LIRE : Jean 15: 1-10

Marchez en lui [Jésus-Christ], étant enracinés et fondés en lui, et affermis par la foi, d’après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâces.
- Colossiens 2: 6-7

Le cyprès mentionné par Patricia dans sa méditation du jour.

Au cours de ma promenade quotidienne, je passe par un lac avec des cyprès [taxodium distichum] le long des rives. Un jour, je me suis arrêtée pour regarder plus attentivement l’un de ces arbres et ses grandes racines enchevêtrées. Certaines des racines s’enroulaient hermétiquement autour de l’arbre ; d’autres provenaient de l’arbre. D’autres racines encore semblaient jaillir du tronc de l’arbre lui-même. Beaucoup semblaient enchevêtrés. J’étais émerveillée par le système d’enracinement fort de l’arbre.

Pensée du jour

Aujourd’hui, je resterai enracinée dans l’amour de Dieu.

J’ai pensé à quel point notre vie avec Dieu ressemble à cet arbre. Nous aussi, nous avons besoin de l’appui de fortes racines. Certaines des racines deviennent droites et hautes, imitant les enseignements forts et directs de l’Écriture et de l’Église. D’autres s’enroulent les unes au-dessus des autres, formant de solides groupes de soutien d’amis et de famille, qui nous entourent et nous fortifient avec amour. Et d’autres s’étendent loin de l’arbre, nous rappelant que nous devons atteindre et embrasser les autres avec le grand amour de Dieu. Je conserve cette image du système d’enracinement fort du cyprès comme un guide de vie, sachant que j’ai besoin de divers types de soutien pour rester forte et connectée à Dieu.

(Mme) Patricia M. Daniels (Floride)

Prière : Dieu saint, aide-nous à nous rappeler que nous sommes connectés à toi ainsi qu’à nos communautés de foi, aussi fortement que les racines sont liées à un arbre. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les groupes de soutien.

Jeudi 6 juillet 2017

 LIRE : Matthieu 25 : 1-13

Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour ni l’heure.
- Matthieu 25 : 13

Amy et deux de ses collègues


En tant que personnel de cuisine, nous avons la responsabilité de garder propre notre lieu de travail. Chaque jour avant de quitter le travail pour la maison, mes collègues et moi-même nettoyons les ustensiles de cuisine, lavons le sol et essuyons les tables dans la salle à manger. Garder le lieu de travail propre est important car cela protège la santé de la population. Nous pourrions également avoir des problèmes avec le bureau de santé publique si nous ignorons leurs exigences. Une personne du bureau de santé publique inspecte nos installations fréquemment, mais nous ne savons jamais quand cette personne viendra. C’est pourquoi nous faisons toujours notre nettoyage quotidiennement.

Pensée du jour

Suis-je prête à recevoir Jésus quand il reviendra ?

Notre besoin de diligence me rappelle la seconde venue de Jésus. Le texte du jour nous encourage à veiller. Comme les cinq vierges sages qui ont pris de l’huile supplémentaire pour leurs lampes, nous devons être constamment préparés pour le jour du Seigneur. La foi inébranlable en Dieu et l’obéissance aux commandements de Dieu nous tiendront prêts à accueillir Jésus quand il reviendra. Et ce jour-là, je veux être parmi ceux qui sont prêts à le recevoir et à entrer dans son Royaume éternel.

(Mme) Amy Sutikdja (Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Allemagne)

Prière : Ô Dieu, aide-nous à marcher dans tes pas, jour après jour, jusqu’à ce que le Christ revienne. Au nom de Jésus, nous prions. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les restaurateurs.

Mercredi 5 juillet 2017

LIRE : Actes 8 : 26-38

Un ange du Seigneur, s’adressant à Philippe, lui dit : « Lève-toi et va du côté du midi, sur le chemin qui descend de Jérusalem à Gaza, celui qui est désert ». Il se leva et partit. Et voici, un Éthiopien, un eunuque […]
- Actes 8 : 26-27


Je pouvais sentir l’odeur de la peinture sécher sur ma dernière œuvre alors que je m’agenouillais pour prier : « Merci, Seigneur, de m’avoir inspiré cette pièce. Maintenant, à qui voudrais-tu que je la donne ? » Dieu me suggéra ma sœur. Je dis cependant : « Seigneur, elle est athée ». Ma sœur détournait les yeux quand quelqu’un parlait de religion. Cependant, j’obéis à la voix de Dieu, en joignant même une note expliquant que Dieu m’avait dit de lui envoyer la peinture. Quelques semaines plus tard, je reçus sa réponse : « Je priais Dieu pour un signe, et j’ai reçu cette pièce de toi moins d’une heure plus tard. Quand j’ai lu que Dieu t’avait dit que c’était pour moi, j’ai pleuré. J’ai ouvert mon cœur à Dieu ».

Pensée du jour

Aujourd’hui, je ferai attention au chemin que Dieu me trace.

Ma sœur pense que j’ai été la réponse à sa prière, mais elle a été vraiment la réponse à la mienne. Dieu a aidé à croiser nos prières à un moment critique qui a changé nos vies à tous les deux pour le mieux.

Étant en prison dans le couloir de la mort, je me demande souvent comment et pourquoi Dieu pourrait m’utiliser. Je lutte avec des sentiments d’inutilité, bien que je sois un croyant sincère et repentant, et même si la Bible dit que Dieu a un plan pour chacun de nous. La lettre de ma sœur m’a confirmé que Dieu peut utiliser tous les membres du corps du Christ, y compris moi et ma sœur.

(M.) George T. Wilkerson (Caroline du Nord)

Prière : Seigneur, donne-nous la foi pour obéir à ton Esprit, même si nous ne savons pas ni ne comprenons pas ce que tu essaies d’accomplir. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les familles de prisonniers.

Mardi 4 juillet 2017

LIRE : Matthieu 21: 18-22

Tout ce que vous demandez dans la prière avec foi, vous en recevrez.
- Matthieu 21:22

Lydia et son cheval Norman


Je permets à une de mes amies d’emprunter mon cheval, Norman. Il est resté avec elle pendant près d’un an. L’été suivant, j’ai réalisé combien j’étais solitaire sans lui. J’avais l’habitude de lui parler à l’oreille de ce qui se passait dans ma vie et presque de tout le reste.

Pensée du jour

Dieu m’écoute toujours.

En l’absence de Norman, j’avais découvert que je n’avais pas à relater mes sentiments à un simple cheval ; je pourrais les présenter à Dieu. Je me suis rendu compte que Dieu a toujours été là pour moi et le sera toujours, alors j’ai accepté d’être baptisée. Je voulais changer ma vie pour le mieux et essayer d’être comme le Christ.
Je savais que le Saint-Esprit me dirait le moment opportun d’être baptisée. Je sais que je ne serai pas parfaite comme Dieu, mais je veux faire de mon mieux.

Nous pouvons tous écouter Dieu et le souffle du Saint-Esprit pour apprendre à grandir dans notre foi et à approfondir notre relation avec Dieu.

(Mlle) Lydia Harbour (Montana)

Prière : Cher Père, merci d’avoir écouté nos prières. Sois avec nous et aide-nous à encourager les autres à trouver leur chemin vers toi. Nous prions comme Jésus nous a appris en disant : « Père, sanctifié soit ton nom, ton royaume vienne. Donne-nous chaque jour notre pain quotidien. Pardonne-nous nos péchés, car nous pardonnons aussi à tous ceux qui pèchent contre nous. Et ne nous conduis pas à la tentation » (Luc 11: 2-4). Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui ne connaissent pas encore le Christ.

Lundi 3 juillet 2017

LIRE : Esaïe 40 : 27-31

Bien que nous trébuchions, nous ne tomberons pas tête haute, car le Seigneur nous retient par la main.
- Psaume 37 : 24


Ma récupération fonctionnelle à la suite d’une chirurgie pour une fracture de la hanche consiste en une physiothérapie quotidienne intensive pour rééduquer les muscles de ma jambe affaiblie. Je commence par un massage très doux et des mouvements passifs d’amplitude articulaire, puis je passe à des exercices actifs pour renforcer les muscles. Enfin, j’avance sur le tapis roulant, tout en saisissant fermement les rampes, de peur de trébucher, pendant que mes jambes se rappellent comment marcher correctement. La thérapie quotidienne prend du temps et des efforts, mais cela en vaut la peine. Je me sens un peu plus forte chaque jour.

Pensée du jour

Lorsque nous trébuchons, Dieu est là pour nous rattraper et nous donner de la force.

Je suis en train d’apprendre qu’il me faut la même discipline dans ma marche spirituelle. Clopiner est facile pour moi. Il m’arrive de sauter mon temps de méditation quotidienne lorsque le temps est court et je fais de courtes prières en courant d’une activité à l’autre. Au fil du temps, mes muscles spirituels s’affaiblissent jusqu’à ne plus pouvoir marcher avec confiance face aux défis de la vie quotidienne. Cependant, par la prière, les méditations, l’étude de la Bible et le culte, je suis en mesure de renforcer ma marche avec Dieu.

Quand des difficultés surgissent et que je trébuche, Dieu me tient par la main, me relève et me donne l’opportunité de renouveler mon cheminement spirituel.

(Mme) Susan Walker-Spring (New York)

Prière : Seigneur, merci d’être avec nous à travers les défis de la vie. Renforce notre désir de marcher plus étroitement avec toi. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les personnes en convalescence après une opération chirurgicale.

Dimanche 2 juillet 2017 

LIRE : Proverbes 3 : 13-18

Ainsi parle l’Éternel, Dieu : Voici, je pose en Sion une pierre de fondation, une pierre testée, une pierre angulaire précieuse, un fondement sûr : « Celui qui se confie ne panique pas ».
- Ésaïe 28 : 16


Au bout de plusieurs années, ma femme et moi sommes arrivés à la conclusion que nous ne pouvions plus entretenir notre résidence. Les enfants que nous avions élevés ont grandi et sont partis, et nos années d’activité ont pris fin. Ce qui avait jadis été un « travail réalisé avec amour » venait de devenir un « labeur ». Il était temps de passer à autre chose.

Pensée du jour

Quand nous sommes avec Dieu, nous sommes toujours à la maison.

Déménager n’est jamais facile, mais c’est encore plus difficile lorsque vous savez que tant d’objets que vous avez recueillis et chéris pendant si longtemps doivent être abandonnés pour toujours. Nous avons prié pour que Dieu nous aide à prendre les décisions que nous n’étions pas en mesure de prendre nous-mêmes.

Je me suis souvenu ensuite de toutes les merveilleuses histoires de la Bible, des histoires poignantes d’hommes et de femmes qui abandonnaient tous leurs biens et plaçaient leur confiance dans la sagesse de Dieu seulement. Dieu nous aime toujours et ne nous égarera jamais ; cette certitude rendra plus facile la première étape de ce déplacement.

Ma femme et moi savons maintenant que ce qui compte vraiment, indépendamment des choses terrestres que nous abandonnons, c’est la volonté de Dieu et l’obéissance à Dieu.

(M.) Mark A. Carter (Texas)

Prière : Seigneur, ne nous laisse jamais oublier que, tant que nous sommes avec toi, nous n’avons pas tout perdu. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : quelqu’un qui emménage dans une nouvelle maison.

Samedi 1er juillet 2017 

LIRE : 1 Corinthiens 12 : 12-25 *

Il y a plusieurs parties, mais un seul corps. L’œil ne peut pas dire à la main : « Je n’ai pas besoin de toi ! » Et la tête ne peut pas dire aux pieds : « Je n’ai pas besoin de toi ! » Au contraire, les parties du corps qui semblent être plus faibles sont indispensables.
- 1 Corinthiens 12: 20-22


Je travaille sur une chaîne de montage fabriquant des miroirs de voiture. Lorsque je travaille sur la pièce dont j’ai la charge à mon poste, je me sens parfois frustré par l’apparente insignifiance de mon rôle. Mais je me rappelle alors que si je ne fais pas mon travail correctement et en phase avec les personnes à mes côtés, alors tout le processus peut s’effondrer. Je dois également reconnaître que les miroirs jouent un rôle important pour les conducteurs.

Pensée du jour

Dieu peut m’aider à utiliser toutes mes compétences pour servir les autres.

Dans notre service de chrétien, il nous arrive aussi de dévaluer notre rôle. Quand, par exemple, nous aidons les gens à se sentir à l’aise dans l’église, cela peut les amener à Dieu d’une manière que nous ne pourrons jamais comprendre vraiment. Dieu peut exprimer son amour et ses soins de multiples façons, mais nous sommes les mains et les pieds de Dieu dans le monde. Nous, membres du corps du Christ, nous avons pour privilège entre autres de se consacrer les uns aux autres et à ceux qui sont à l’extérieur de l’église.

Bien que nous ne voyions pas les résultats finaux de nos petites tâches, Dieu voit comment notre petite partie du corps du Christ contribue à l’Évangile dans la vie de ceux qui nous entourent et dans le monde.

(M.) Keith Osmun (Ohio)

Prière : Seigneur, merci de nous avoir permis de faire partie d’un corps aussi diversifié et de nous habiliter à servir. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui travaillent sur des chaînes de montage.
------------
* Les lectures de la Bible sont sélectionnées avec beaucoup de soin, et nous vous invitons à inclure la lecture suggérée dans votre temps de dévotion.