Une expérience révélatrice - Matthieu 20.29-34

Mercredi 6 Janvier 2016

LIRE : Matthieu 20: 29-34

[Deux hommes aveugles] dirent à [Jésus] : « Seigneur, que nos yeux s’ouvrent. »
- Matthieu 20:33

« Je n'aime pas la retraite. Je me sens inutile », me plaignis-je à Dieu. Je ne pouvais sortir de la routine dans laquelle je pensais me trouver ce jour-là.

Plus tard cet après-midi, je me promenais avec mon petit-neveu de deux ans. Il ne se contentait pas juste de marcher; il voulait explorer le monde au-delà de la route. Nous avons regardé un rouge- gorge tirer un ver gras d'un jardin fraîchement labouré, nous avions salué de la main et souri à un vieux voisin, nous nous sommes arrêtés pour sentir le vent dans nos cheveux et avions poursuivi nos ombres au soleil. Mon attitude a changé. Je n’étais plus préoccupée par mes soucis; mes yeux étaient ouverts sur le monde autour de moi.

Pensée du jour

Je guetterai Jésus passer sur mon chemin aujourd’hui.

Dans notre lecture d'aujourd'hui, Jésus a changé la vision de deux hommes aveugles qui ont probablement estimé que leurs vies étaient inutiles. La présence et la compassion de Jésus ont donné à leur monde une nouvelle perspective lorsqu’il leur ouvrit les yeux. Dès ce moment-là, ils pouvaient regarder dans les yeux de leurs proches et profiter du paysage aux alentours de leur ville. Non seulement ont-ils reçu la vision physique, mais aussi, ils ont gagné une nouvelle vision spirituelle ce jour-là.

Il nous arrive à tous d’être découragés souvent, mais il est important de se rappeler que Jésus traverse aussi notre chemin chaque jour. Si nous lui demandons, il ouvrira nos yeux sur l'espoir offert pour chacun de nous.

(Mme) Connie L. Coppings (Kentucky)

Prière : Seigneur, donne-nous des yeux pour voir au-delà de notre vision limitée. Apprends-nous à te voir dans nos vies quotidiennes. Amen.

SUJET DE PRIERE : Quelqu'un qui cherche à donner un sens à sa retraite.