Une consolation pour l’âme - Exode 14.5-14

Vendredi 22 Juillet 2016 

LIRE : Exode 14 : 5-14 (PdV)

5On dit au roi d'Égypte : « Le peuple d'Israël est parti. » Alors le roi et les gens qui l'entourent changent d'avis au sujet des Israélites. Ils disent : « Qu'est-ce que nous avons fait là, en les laissant partir ? Ils ne pourront plus être nos esclaves ! » 6Le roi fait atteler son char et il part avec son armée. 7Il prend avec lui ses 600 meilleurs chars, suivis de tous les autres chars d'Égypte. Sur chaque char, il y a une équipe de trois hommes. 8Le SEIGNEUR ferme le cœur du Pharaon, roi d'Égypte, et celui-ci se met à poursuivre les Israélites. Mais les Israélites sortent d'Égypte en levant la main en signe de liberté. 9Les Égyptiens les poursuivent avec leurs chevaux, leurs chars, leurs cavaliers et toute l'armée du roi d'Égypte. Et ils les rattrapent près de Pi-Hahiroth, devant Baal-Sefon, là où ils campent près de la mer. 

10Comme le roi d'Égypte approche, les Israélites lèvent les yeux : voici les Égyptiens qui avancent derrière eux ! Ils ont très peur, ils se mettent à appeler le SEIGNEUR avec force 11et ils disent à Moïse : « Tu nous as amenés ici dans le désert pour nous faire mourir ! Pourquoi donc ? Est-ce qu'il n'y avait pas assez de tombes en Égypte ? Pourquoi est-ce que tu nous as fait sortir de ce pays ? 12Quand nous étions en Égypte, nous t'avons dit : “Laisse-nous servir les Égyptiens ! Nous aimons mieux travailler pour eux que de mourir dans le désert ! ”  » 13Moïse répond au peuple d'Israël : « N'ayez pas peur ! Résistez ! Vous allez voir comment le SEIGNEUR va vous sauver aujourd'hui. En effet, les Égyptiens que vous voyez maintenant, vous ne les verrez plus jamais ! 14Le SEIGNEUR va combattre à votre place. Et vous, vous n'aurez rien à faire. » 

Quand je suis dans la crainte, en toi je me confie. 

- Psaumes 56 : 3 


Il y a plus de 50 ans, j’ai mémorisé mon premier verset de la Bible, le Psaume 56:3, à l’école du dimanche. Le moniteur a dit à notre petit groupe d’enfants que, lorsque nous avons peur, il était très important de faire confiance à Dieu, parce que Dieu prend soin de nous. C’était seulement plusieurs années plus tard que j’ai commencé à comprendre le vrai sens de ce psaume puissant. Comme nouveaux parents, mon mari et moi, nous avons observé que les mains et les jambes de notre premier enfant semblaient se mouvoir anormalement de temps en temps. Nous avons pris un rendez-vous avec notre pédiatre. Je craignais de connaître le diagnostic tout comme j’avais peur de ne pas le connaître. J’avais peur à cause de notre manque actuel d’expérience en tant que parents et peur de ce que le diagnostic à venir pourrait nécessiter l’expérience de parents chevronnés. La peur a commencé à me submerger. Mais je me suis rappelé le premier verset de la Bible que j’avais appris il y a plusieurs années : « Quand je suis dans la crainte, en toi je me confie » (Psaume 56:3). 

Pensée du jour

En périodes d’incertitudes, je peux compter sur les Saintes Écritures pour me réconforter.

Nous pouvons avoir peur de beaucoup de choses, des problèmes de santé, des préoccupations financières, des naissances, ou de l’approche de la mort. Quoi qu’il en soit, nous pouvons prier ce psaume et lui permettre de circuler à
travers nos âmes pour nous apporter la paix. 

Nous pouvons faire confiance à Dieu dans toutes les situations et pour toutes nos préoccupations. 

(Mme) Le-Ann Splawn Little (Alabama) 

Prière : Père céleste, je te remercie pour la paix qui inonde mon âme quand je place ma confiance en toi. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les parents en attente du diagnostic d’un enfant.