Trouver notre chemin - Nombres 14.1-11

Vendredi 27 Mai 2016

LIRE : Nombres 14 : 1-11 (PdV)

Le peuple refuse d'entrer en Canaan

1Toute la communauté des Israélites se met à pousser des cris. Ils passent la nuit à pleurer. 2Tous parlent contre Moïse et Aaron, et ils leur disent : « Ah ! Pourquoi est-ce que nous ne sommes pas morts en Égypte ou dans ce désert ? 3Pourquoi le SEIGNEUR nous conduit-il en Canaan ? Là-bas, nous allons mourir au combat. On va prendre nos femmes et nos enfants. Si nous revenions en Égypte, est-ce que cela ne vaudrait pas mieux ? » 4Ils se disent entre eux : « Nommons un autre chef et retournons en Égypte ! » 

5Alors Moïse et Aaron se jettent à terre devant toute la communauté d'Israël. 6Josué, fils de Noun, et Caleb, fils de Yefounné, deux des hommes qui sont allés se renseigner sur le pays, déchirent leurs vêtements parce qu'ils sont très tristes. 7Ensuite, ils disent à la communauté : « Le pays sur lequel nous sommes allés nous renseigner est un très très bon pays. 8Il déborde de lait et de miel. Si le SEIGNEURnous veut du bien, il nous conduira dans ce pays et il nous le donnera. 9Ne vous révoltez donc pas contre le SEIGNEUR. N'ayez pas peur des habitants de ce pays. Nous les vaincrons très vite. En effet, les dieux qui les protègent les ont abandonnés. Mais le SEIGNEUR, lui, est avec nous. N'ayez donc pas peur d'eux ! » 

10Toute la communauté parle de tuer Josué et Caleb en leur jetant des pierres. Mais au même moment, la gloire du SEIGNEUR apparaît à tous les Israélites, sur la tente de la rencontre. 

Moïse demande pardon au Seigneur pour le peuple

11Le SEIGNEUR dit à Moïse : « Ce peuple va me rejeter jusqu'à quand ? Pourtant j'ai fait beaucoup d'actions puissantes au milieu d'eux. Est-ce qu'il refusera toujours de me faire confiance ? 

« Vos paroles sont rudes contre moi, dit l'Éternel. Et vous dites : Qu'avons-nous dit contre toi ? »
- Malachie 3:13 

Comme tuteur bénévole dans un centre communautaire, j’avais été désigné pour aider un étudiant nommé Tony à faire ses devoirs de mathématiques. Pendant plus d'une heure, j’avais travaillé avec lui, mais Tony n’était pas intéressé par mes conseils. En fait, pendant la majeure partie de la séance de tutorat, il grommelait et se plaignait, en m’expliquant qu'il ne voyait pas l'utilité de l'apprentissage des mathématiques. Après avoir écouté ses plaintes, je commençai à lui dire pourquoi je pensais que les mathématiques étaient importantes. Plusieurs minutes plus tard, Tony regarda ses problèmes de mathématiques, présenta ses excuses pour son comportement, et me dit qu'il était prêt à faire ses devoirs. 

Pensée du jour

Dans les moments de doute et de frustration, je peux m’approcher de Dieu.

Il n’en faut pas beaucoup pour que nous nous plaignons. Tout comme les Israélites dans la lecture des Nombres, nous aussi, nous pouvons nous retrouver à grommeler et à exprimer nos doutes à Dieu. Souvent, ces doutes viennent du fait que nous ne comprenons pas ce que Dieu fait dans nos vies. Mais Dieu sait ce qui est le mieux pour nous et a un plan pour nous. 

Si nous obéissons à Dieu et nous reposons fermement sur ses promesses, Dieu va ouvrir nos cœurs et nos esprits et nous permettre de voir la voie à suivre. 

(M.) James C. Hendrix (Indiana)

Prière : Seigneur, aide-nous à te rester fidèles, comme tu l'as été avec nous. Amen.
SUJET DE PRIERE : Tuteurs bénévoles.