Tourner le dos au péché - Jean 8.1-11

Jeudi 11 Février 2016

LIRE : Jean 8 : 1-11

Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ. En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort.
- Romains 8:1-2

La femme que les pharisiens avaient traînée devant Jésus a été prise en état d'adultère. Les autorités religieuses voulaient la lapider en conformité avec la loi. Ils pensaient qu'ils pouvaient piéger Jésus en lui demandant ce qu'il pensait être la sanction appropriée. Au lieu de répondre, il fit face à leur hypocrisie: « Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle.» Quand personne ne s’avançait, Jésus leur fit un traitement de choc en donnant à la femme - et à nous tous - la réponse nécessaire pour se libérer du péché: Jésus déclara : « Je ne te condamne pas non plus: va, et ne pèche plus.» (Jean 8:11). Je peux comprendre cette femme de Jean 8: 1-11. Je me souviens du sentiment désespéré d'être piégé dans un péché qui continue d’avoir cours dans ma vie. Mon comportement de pécheur avait une mainmise sur moi, et je ne pouvais pas trouver un moyen d’en sortir. Lorsque je compris que Jésus voulait me sauver de mon péché, je trouvai la liberté que j'avais désirée.

Pensée du jour

En m’aimant comme en m’acceptant, Dieu m’offre un nouveau départ.

Jésus n'a pas été envoyé dans ce monde pour nous condamner. La condamnation n'a pas le pouvoir de changer nos vies. C’est seulement quand nous croyons et acceptons la grâce de Dieu qui pardonne et le nouveau départ que Dieu nous donne chaque jour que nous pouvons abandonner nos vies de péché.
Quand nous embrassons la vérité de l'amour de
Dieu, nos vies ne seront plus jamais les mêmes.

(M.) Tchad McComas (Oregon)

Prière : Merci, Seigneur, de ne pas nous condamner, mais de nous pardonner. Nous te remercions de nous libérer pour vivre sans péché. Amen.

SUJET DE PRIERE : Accepter le pardon de Dieu.