Rétablir notre foi - Malachie 3.6-12

Samedi 14 Mai 2016 

LIRE : Malachie 3 : 6-12 (PdV)

Invitation à revenir vers le Seigneur

6« Moi, le SEIGNEUR, je ne change pas. Et vous, vous êtes toujours les enfants de Jacob ! 7Tout comme vos ancêtres, vous vous êtes éloignés de mes enseignements, vous ne les avez pas suivis. Revenez vers moi, et je reviendrai vers vous, je le dis, moi, le SEIGNEUR de l'univers. Mais vous demandez : “Comment pouvons-nous revenir vers toi ? ” 8Je vous réponds : “Est-ce qu'un être humain peut tromper Dieu ? Pourtant, vous me trompez ! ” Vous demandez encore : “En quoi t'avons-nous trompé ? ” Je vous réponds : “Quand vous devez donner le dixième de vos biens et quand vous me faites des offrandes.” 9Malheur à vous ! Vous êtes maudits parce que vous me trompez, vous, le peuple tout entier. 10Apportez donc réellement le dixième de vos biens dans la salle du trésor, pour qu'il y ait toujours de la nourriture dans le temple. Je l'affirme, moi, le SEIGNEUR de l'univers : vous pouvez vérifier que je dis la vérité. Vous verrez alors que j'ouvrirai pour vous les réservoirs d'eau du ciel, et que je vous couvrirai de bienfaits abondants. 11Pour vous, je détournerai les criquets : ils ne détruiront pas vos récoltes, ils n'empêcheront pas vos vignes de donner du raisin. Je le promets, moi, le SEIGNEUR de l'univers. 12Tous les autres peuples diront que vous êtes heureux, car la vie sera très agréable dans votre pays, je le dis, moi le SEIGNEUR de l'univers. »

Je vous ai aimés, dit l'Éternel. Et vous dites : En quoi nous as-tu aimés ? Ésaü n'est-il pas frère de Jacob ? dit l'Éternel. Cependant j'ai aimé Jacob. - Malachie 1:2 

Les factures et les paperasseries de mon entreprises en difficulté étaient éparpillées dans mon espace de vie déjà exigu. Je ne pouvais pas m’empêcher de me demander si mon environnement était un champ de ruines, la marque d'une vie ratée, la preuve d’attentes non satisfaites. Dieu était-il déçu de moi ? Je me le demandais. Sinon, où est Dieu en ce moment ? 

Après avoir été libérés de leur captivité à Babylone, les Israélites se sont posé les mêmes questions quand ils portaient leur regard au-delà des ruines de leur vie sur Jérusalem. Dieu a répondu avec une assurance à la fois toute simple et profonde : « Je vous ai aimés » (Mal. 1:2). Dieu ne s’est pas préoccupé des murs qui s’effritaient ni de la nécessité de rattraper le temps perdu. Dieu voulait plutôt que les gens réalisent l'amour de Dieu. 

Pensée du jour

Au milieu de mes ennuis, où puis-je ressentir la présence de Dieu ?

La réponse est la même pour nous. Dieu nous aime là où nous en sommes aujourd'hui. Ce que nous pouvons voir comme des ruines, Dieu le voit comme les pièces maîtresses d’une vie plus accomplie que nous ne pourrions imaginer nous-mêmes. Quand nous détachons notre attention du fouillis de notre environnement pour la porter sur Dieu, Dieu rachètera et reconstruira nos vies. 

(Mlle) Megan L. Anderson (Indiana) 

Prière : Merci, Seigneur, pour ton amour indéfectible et ta proximité, peu importe où nous en sommes dans la vie. Amen. 

SUJET DE PRIERE : Propriétaires de petites entreprises.