Rage ou bénédiction ? - Jacques 3.1-12

Samedi 6 Février 2016

LIRE : Jacques 3 : 1-12

Mais la langue, aucun homme ne peut la dompter; c'est un mal qu'on ne peut réprimer; elle est pleine d'un venin mortel.
- Jacques 3: 8

Les mots sortaient en rafales de ma bouche comme j’étais en palabres avec mon collègue de travail. Des frustrations refoulées durant des mois ont débordé, devenant comme une rivière en furie de colère. Cet homme avait critiqué mes décisions de travail, m’avait parlé avec grossièreté, et m'avait ignoré en face des autres. Je pensais que je lui avais pardonné, mais en réalité je pense que j'avais gardé des rancunes en moi. Comme je l’affrontais, mon explosion l’avait irrité. Bien que plus tard je lui eus demandé pardon, il n’était plus disposé à me parler.

Pensée du jour

Aujourd’hui, je vais laisser Dieu inspirer mes pensées et mes actes.

Parfois, nos humeurs prennent le pas sur nous. Nous pouvons même utiliser le verset cité ci-dessus pour excuser notre défoulement. Bien que nous soyons impuissants à contrôler nos langues, Dieu ne l’est pas. Paul nous met en garde : « Si vous vous mettez en colère, ne péchez point» (Ephésiens 4:26), ce qui nous suggère qu'il y a des façons de gérer la colère sans blesser les autres.

Je commençai à penser à ce que j’aurais pu avoir fait autrement. Quelques mois plus tôt, avant que les frustrations ne se fussent accumulées en colère, j’aurais pu parler calmement à mon collègue au sujet de nos différences. Ou j’aurais pu tout simplement commencer à demander à Dieu de le bénir, ce qui aurait pu changer mon point de vue sur la situation.

Nous avons chacun le choix de la façon dont nous allons lutter contre les frustrations. Serons-nous pris de rage, ou, allons-nous dire

des bénédictions ?

(Mme) Karen Jean Dorsey (Oregon)

Prière : Seigneur, aide-nous chaque jour à mettre nos langues sous ton contrôle et à tenir compte de ta voix. Amen.

SUJET DE PRIERE : Collègues de travail s’efforçant de s’entendre.