Qui suis-je pour me plaindre ? - Psaume 8.1-9

Lundi 20 Juin 2016

LIRE : Psaume 8 : 1-9 (PdV)

Seigneur, ton nom est magnifique sur toute la terre !

1Psaume de David, pris dans le livre du chef de chorale. Avec la harpe de Gath.

2SEIGNEUR notre Maître, 

ton nom est magnifique sur toute la terre ! 

Ta beauté dépasse la beauté du ciel.

3Par la bouche des enfants, des tout-petits, 

tu affirmes ta puissance devant tes ennemis.

Ainsi, tu fais taire tes adversaires qui sans cesse luttent contre toi.

4Je regarde le ciel que tes mains ont fait, 

la lune et les étoiles que tu as fixées.

5Et je me demande : 

Qu'est-ce que l'homme pour que tu penses à lui ? 

Qu'est-ce qu'un être humain pour que tu prennes soin de lui ? 

6Pourtant, tu l'as fait presque l'égal des anges, 

tu l'as couronné de gloire et d'honneur.

7Tu lui donnes pouvoir sur tout ce que tu as fait, 

tu as tout mis à ses pieds : 

8moutons, chèvres et bœufs, tous ensemble, 

même les bêtes sauvages, 

9les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, 

et tout ce qui passe sur les routes des mers.

Nous recevons de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal !
- Job 2:10 


Un matin, j’ai écouté à la radio une femme pasteur témoigner sur sa vie. Elle avait de nombreux handicaps physiques, mais accomplissait beaucoup de choses et restait joyeuse et reconnaissante au Seigneur. Le fait qu'elle avait consacré sa vie à un ministère de service en dépit de toutes les souffrances qu'elle endurait, m'a impressionnée. 

Il semble que beaucoup d’entre nous trouvent difficile d’utiliser à plein le potentiel pour lequel nous avons été créés ou d’adopter une vie de prière, quand bien même nous jouissons de l’intégrité et de la santé. Je me suis sentie gênée de passer mon temps à grommeler contre les moindres irritations quotidiennes. Je me plains quand il pleut ou quand il ne pleut pas assez, quand il fait assez froid ou quand il ne fait pas froid. On dirait parfois que je ne pourrais jamais être satisfaite. Je suis donc confrontée à la question: Qui suis-je pour me plaindre? 

Pensée du jour

Je peux servir le Seigneur avec joie.

Pour beaucoup d'entre nous, se plaindre est si coutumier, que nous le remarquons à peine quand nous le faisons. Il est plus important de valoriser ce que nous avons. Notre espoir réside dans les dons, talents, et les forces que nous possédons et qui peuvent être mis au service de Dieu. Nous pouvons reconnaître ces bénédictions quand nous nous rappelons que Dieu est toujours présent avec nous. 

(Mme) Narda Luz Vargas (République dominicaine) 

Prière : Dieu d’amour, aide-nous à arrêter nos jérémiades et à reconnaître toutes les bénédictions que tu nous as données. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les personnes avec des handicaps physiques.