Les paroles qui sortent de nos bouches - Jacques 3.1-12

Mercredi 18 Mai 2016 

LIRE : Jacques 3 : 1-12 (PdV)

Le pouvoir de la langue

1Mes frères et mes sœurs, ne vous mettez pas tous à enseigner ! Vous le savez, nous qui enseignons, on nous jugera plus sévèrement que les autres. 2Nous faisons tous beaucoup d'erreurs. Si quelqu'un parle sans faire d'erreur, il est parfait, il peut être maître de tout son corps. 3Quand nous mettons une tige en fer dans la bouche des chevaux pour les faire obéir, nous pouvons diriger tout leur corps. 4Regardez les bateaux ! Ils sont grands, et ce sont des vents très forts qui les font avancer. Pourtant, c'est avec un petit morceau de bois qu'on les dirige, et ils vont là où le pilote veut. 5La langue, c'est pareil. C'est une petite partie du corps, pourtant elle peut se vanter de grandes choses. Regardez ! Il faut seulement une petite flamme pour mettre le feu à une grande forêt.6La langue aussi est comme une flamme, c'est là que le mal habite. Elle fait partie de notre corps et elle le salit tout entier. Notre langue met le feu à notre vie, de la naissance jusqu'à la mort ! Ce feu vient du lieu de souffrance lui-même. 7Les êtres humains sont capables de faire obéir tous les animaux : bêtes sauvages et oiseaux, serpents et poissons. 8Mais la langue, personne ne peut la faire obéir ! C'est une chose mauvaise qui ne reste jamais tranquille, et elle est pleine d'un poison qui donne la mort. 9Avec la langue, nous chantons la louange de notre Seigneur et Père. Avec elle aussi, nous jetons des malédictions aux êtres humains que Dieu a faits à son image. 10Bénédiction et malédiction sortent de la même bouche ! Mes frères et mes sœurs, cela ne va pas ! 11Est-ce que la même source fait couler de l'eau douce et de l'eau amère ? 12Est-ce qu'un figuier peut donner des olives ? Est-ce qu'une vigne peut donner des figues ? De même, une source d'eau salée ne peut pas donner de l'eau douce.

De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction. Il ne faut pas, mes frères, qu'il en soit ainsi.
- Jacques 3:10 

Enfant, j’avais des difficultés avec la lecture et l'orthographe, jusqu'à ce que je rencontre Mme G., mon professeur de la classe de cinquième. Un jour, juste avant un test d'orthographe, Mme G. m'a prise à part. « Je me demande si tu serais plus à l'aise à épeler les mots à voix haute pendant que tu m’aides à décorer ce babillard. » 

Quelques minutes plus tard, Mme G. a dit, «tu as épelé correctement tous les mots, même ceux que tu n’étais pas censé connaître! » Étudiante passable de tout temps, je fus étonnée. Avais-je vraiment tout réussi? 

Pensée du jour

« L’inquiétude dans le coeur de l’homme l’abat. Mais une bonne parole le réjouit ».

La compassion et la sensibilité de Mme G. m'a encouragée et m'a montré que je pouvais réussir. À bien des égards, elle m'a dit qu'elle croyait en moi quand je n’arrivais pas à croire en moi. Pas étonnant que la Bible nous rappelle que nos paroles ont le pouvoir de bénir ainsi que de maudire ! Ma vie a été vraiment bénie par les mots d'amour de Mme G. 

Avec l'aide de Dieu, chacun de nous peut expérimenter les paroles du Psaume 19:14 : « Reçois favorablement les paroles de ma bouche Et les sentiments de mon cœur, O Éternel, mon rocher et mon libérateur ! » 

(Mme) Ramona Furst (Ontario, Canada) 

Prière : Aide-nous, ô Dieu, à dire des paroles de bonté et de compassion. Rends-nous  sensibles à ceux qui ont besoin d'entendre ton amour aux travers de nos lèvres. Au nom de Jésus. Amen. 

SUJET DE PRIERE : Les élèves en difficulté scolaire.