Les obstacles - Marc 2.1-5

Samedi 20 Août 2016 

LIRE : Marc 2 : 1-5 (PdV)

Jésus guérit un homme paralysé

Quelques jours après, Jésus revient à Capernaüm. On apprend qu'il est à la maison. Beaucoup de monde se rassemble, et il ne reste plus de place, même pas dehors devant la porte. Jésus leur annonce la parole de Dieu. Des gens arrivent pour lui amener un homme paralysé. Quatre personnes portent le malade, mais, à cause de la foule, ils ne peuvent pas le placer devant Jésus. Alors, ils enlèvent une partie du toit au-dessus de l'endroit où Jésus se trouve. Et, par ce trou, ils font descendre le paralysé couché sur sa natte. Quand Jésus voit leur foi, il dit au paralysé : « Tes péchés sont pardonnés. »

Comme ils ne pouvaient l’aborder, à cause de la foule, ils découvrirent le toit de la maison où il était, et ils descendirent par cette ouverture le lit sur lequel le paralytique était couché.
- Marc 2 : 4 


Le jour où Jésus était à Capharnaüm, quatre hommes ont su que quelqu’un avait besoin de Jésus. Ils partent alors chercher leur ami. Quand ils arrivent à la maison, ils ne peuvent y entrer à cause de la foule. 

Dans cette histoire, je vois trois groupes de personnes. Il y a l’homme qui ne peut pas marcher. Il y a les aides qui tentent d’amener leur ami à Jésus. Et enfin il y a les obstacles – la foule. Les gens dans la foule ne cherchaient pas délibérément à empêcher le paralytique de rencontrer Jésus; beaucoup d’entre eux ne se sont même pas rendu compte qu’ils empêchaient son approche. 

Pensée du jour

Je peux être une aide ou un obstacle. Que serai-je aujourd’hui ?

Combien de fois avons-nous été comme cette foule? Ceux qui ont faim ont besoin de nourriture. Les prisonniers ont besoin de quelqu’un pour leur rendre visite. Mon église a besoin de bénévoles. La liste est longue. Que suis-je en train de faire? Je réalise, souvent trop tard, que j’ai même été un obstacle dans le processus. J’ai appris que, pour être de fidèles aides et travailleurs au service du Christ, tout mon être était requis. Nos yeux et nos oreilles sont requis pour reconnaître les besoins autour de nous ; nos mains et nos pieds le sont pour faire l’œuvre, nos cœurs pour reconnaître quand nous devenons des obstacles et mettre en action notre compassion pour fournir des soins aux personnes dans le besoin. 

(Mme) Lynda Prevatt (Alabama) 

Prière : Seigneur, fais de nous des instruments à ton service. Aide-nous à reconnaître les besoins des autres et à te servir fidèlement. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les ministères dans mon église.