Les contre-courants - Romains 10.12-15

Samedi 24 Septembre 2016 

LIRE : Romains 10 : 12-15 (PdV)

12Alors, il n'y a pas de différence entre les Juifs et ceux qui ne sont pas juifs. Tous ont le même Seigneur, il donne ses bienfaits à tous ceux qui font appel à lui. 13Les Livres Saints le disent : « Tous ceux qui feront appel au Seigneur seront sauvés. » 

Annoncer la Bonne Nouvelle

14Mais comment s'adresser au Seigneur si on ne croit pas en lui ? Et comment croire au Seigneur si on n'a pas entendu parler de lui ? Et comment entendre parler de lui si personne ne l'annonce ? 15Et comment l'annoncer si personne n'est envoyé pour cela ? Les Livres Saints le disent bien : « Quelle joie de voir arriver ceux qui apportent de bonnes nouvelles. » 

swimmer-1449437 640

Joenomias - CC0 Public Domain

Jésus a commandé : « Puis il leur dit : Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. »
- Marc 16 : 15 

De la passerelle qui surplombe la plage d’Ipanema, près de Rio de Janeiro, au Brésil, j’ai vu un terrible spectacle : un jeune homme pris dans un impétueux contre-courant avant d'être rapidement rejeté à la mer. Il a essayé de nager de toutes ses forces vers le rivage mais n'a fait que s’épuiser. Il a disparu sous les flots, refait surface en hurlant et en agitant les bras pour appeler au secours, avant de disparaître à nouveau sous les flots. On ne l’a plus jamais revu. 

Pensée du jour

Avec qui puis-je partager mon espérance dans le Christ ?

Je sais comment m’y prendre avec les contre-courants. Si seulement j’avais pu passer quelques minutes avec ce jeune homme avant qu’il ne s’aventure dans l’océan, pour lui expliquer ce qu’il faut faire quand on est pris dans un contre-courant ! Bien sûr, je l’aurais mis mal à l’aise, de deux choses l’une, soit il aurait rejeté mon explication, soit il n’aurait pas voulu être dérangé. Mais toujours est-il que, s’il avait pu écouter mes instructions basiques, il aurait su comment survivre. 

Il en est de même pour la bonne nouvelle de l’Évangile du salut en Christ. Avec une explication simple de la nécessité de croire au sacrifice de Jésus et en la puissance de la résurrection de Jésus, les gens peuvent être sauvés quand ils se font prendre dans les «contre-courant» de la vie - le divorce, la perte d’êtres chers, les désastres financiers, ou la santé brisée. Lorsque nous partageons notre espérance dans le Christ, certaines personnes peuvent se sentir mal à l’aise, nous rejeter, ou se considérer trop occupés pour discuter de salut. Pourtant, les vérités de l’Évangile que nous partageons avec elles peuvent les encourager au cours des épreuves de la vie et leur donner l’espérance pour l’éternité. 

(M.) Randy Swanson (Utah) 

Prière : Seigneur, aide-nous à être audacieux dans la proclamation de ton Evangile. Amen.
SUJET DE PRIERE : ceux qui ont peur ou sont réticents à partager la Bonne Nouvelle du Christ.