Le Dimanche des Rameaux - Luc 19.28-40

Dimanche 20 Mars 2016 

LIRE : Luc 19 : 28-40

Comme ils [les deux disciples] détachaient l'ânon,
ses maîtres leur dirent : Pourquoi détachez-vous l'ânon? Ils répondirent : « Le Seigneur en a besoin. »
- Luc 19:33-34

L'idée qu’un étranger pourrait s’approcher de moi et me demander mon poulain (ou ma voiture, ou mon vélo) était bizarre, voire carrément comique. Je n’avais jamais pensé vivre ce que le propriétaire de l’ânon dans Luc 19 a connu jusqu'à ce qu’une nuit froide de Février, une femme m'ait accosté pendant que je faisais le plein dans une station-essence juste à côté d'une autoroute. Elle se présenta tout gentiment, mais je pensais savoir où cette conversation allait aboutir. Mes soupçons ont été confirmés lorsque la femme m'a demandé de l'argent; Je l’ai envoyé balader et j’ai poursuivi mon chemin.

Alors que je payais pour mon carburant, la femme s’est adressée à un autre client lui demandant de l’aider et cette personne lui a donné un peu d'argent. En me dirigeant vers ma voiture, j’ai secoué la tête en me disant que c’était une perte d'argent. Puis, j'ai vu l'étrangère ouvrir la porte de sa fourgonnette dans laquelle il y avait deux enfants souriants, contents de recevoir un repas. La femme avait utilisé l'argent pour acheter de la nourriture pour ses enfants.

Pensée du jour

Qui le Seigneur m’appelle-t-il à aider aujourd’hui ?

Je me rendis compte que je venais de vivre une situation qui ressemble fortement à celle du propriétaire de l’ânon dans le passage d'aujourd'hui. La personne que j’ai considérée comme une étrangère et une source de problème était une personne dans le besoin. Je suis parti, en étant résolu de me souvenir qu’en aidant les gens autour de nous à subvenir à leurs besoins, nous servons Christ.

(M.) Jonathan Redding (Tennessee)

Prière : Ô Dieu, ouvre nos yeux et montre-nous que les besoins de ton peuple sont aussi tes besoins. Aide-nous à continuer de te servir en servant les autres en ton nom. Amen.

SUJET DE PRIERE : Les parents qui ont du mal à nourrir leurs enfants.