Le calme au milieu du chaos - Luc 21.25-31

Samedi 17 Décembre 2016 

 LIRE : Luc 21 : 25-28 (Français Courant)

25« Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles. Sur la terre, les nations seront dans l'angoisse, rendues inquiètes par le bruit violent de la mer et des vagues. 26Des hommes mourront de frayeur en pensant à ce qui devra survenir sur toute la terre, car les puissances des cieux seront ébranlées. 27Alors on verra le Fils de l'homme arriver sur un nuage, avec beaucoup de puissance et de gloire. 28Quand ces événements commenceront à se produire, redressez-vous et relevez la tête, car votre délivrance sera proche. » 

L'enseignement donné par le figuier

29Puis Jésus leur dit cette parabole : « Regardez le figuier et tous les autres arbres : 30quand vous voyez leurs feuilles commencer à pousser, vous savez que la bonne saison est proche. 31De même, quand vous verrez ces événements arriver, sachez que le Royaume de Dieu est proche. 

Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche.
- Luc 21 : 28 

Des nouvelles de chaos dans les communautés à travers le monde m’incitent à vivre dans la peur. Les menaces d’attaques violentes, les catastrophes naturelles, la guerre, la maladie, la famine et les crises financières m’alarment. Quand j’ai fait face à une peur, une autre prend sa place. Je me demande : comment puis-je me protéger ? Comment puis-je surmonter mes craintes ? 

Pensée du jour

Je veillerai à garder Jésus à la première place en tout temps.

Lorsque ces préoccupations commencent à me submerger, je pense aux paroles de Jésus dans la lecture d’aujourd’hui. Je suis réconforté lorsque je me détourne du chaos et que je regarde à Jésus - ma rédemption - qui apaise mes craintes. 

Nous pouvons nous débattre avec des préoccupations concernant nos familles, notre santé ou nos finances. Nous pouvons vivre dans une zone de violences quotidiennes en raison de la guerre ou du crime. Les maladies et les catastrophes naturelles constituent une menace constante. 

Lorsque nous vivons l’une de ces choses, nous pouvons nous rappeler la promesse de la rédemption. Nous pouvons regarder avant tout à Jésus comme une source de réconfort, d’espoir et de joie au milieu du chaos. 

(M.) Gerald Bauer (Ohio) 

Prière : Seigneur Jésus, merci pour ta présence constante. Donne-nous la force de regarder d’abord vers toi quand nous éprouvons des menaces contre notre bien-être. Amen. 

SUJET DE PRIÈRE: ceux qui vivent dans une peur constante.