L’ancre et la croix - Hébreux 6.13-20

Lundi 19 Septembre 2016 

LIRE : Hébreux 6 : 13-20 (PdV)

La promesse de Dieu ne peut pas changer

13Quand Dieu a fait la promesse à Abraham, il l'a faite avec un serment. Mais personne n'était plus grand que Dieu pour être témoin de ce serment. Alors Dieu l'a fait par lui-même. 14Il a dit : « Oui, vraiment, je te bénirai et je te donnerai une grande famille. » 15Abraham a attendu avec patience, et il a reçu ce que Dieu lui avait promis. 16Quand les gens font un serment, ils ont besoin d'un témoin plus grand qu'eux. Le serment rend leur parole sûre, et ainsi, on ne peut plus dire le contraire. 17Avec Abraham, c'est la même chose. Sa famille devait recevoir les biens promis par Dieu. Dieu a voulu montrer clairement qu'il ne changerait jamais d'avis. C'est pourquoi il a ajouté un serment à sa promesse. 18Une promesse et un serment, voilà deux choses qu'on ne peut pas changer. Dans sa promesse et dans son serment, Dieu ne peut donc absolument pas mentir, et cela nous encourage beaucoup. Ainsi nous avons tout laissé pour saisir l'espérance qui nous est offerte. 19Pour notre vie, cette espérance est comme une ancre. Elle traverse même le rideau du temple dans le ciel et elle est fixée solidement. 20C'est là que Jésus est entré avant nous et pour nous. Il est devenu grand-prêtre pour toujours à la façon de Melkisédec. 

Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l’âme, sûre et solide ; elle pénètre au-delà du voile.
- Hébreux 6 : 19 

Notre petit-fils Landon, adore les bateaux. Quand il nous rend visite, il joue à se représenter notre long porche comme un navire. Il "hisse les voiles" en tirant sur les cordons des stores et "nettoie le pont" avec un balai à poussière. À l’extérieur, le tuyau d’arrosage devient une corde pour hisser l’ancre. 

Un matin, nous nous promenions dans le quartier, Landon avait repéré une plaque de bronze fixée à un rocher au milieu d’un jardin. "Une ancre !" s’écria-t-il : "Une ancre !" 

Pensée du jour

La croix est un point d’ancrage pour tous ceux qui croient.

Je le tirai loin du jardin. "Cela n’est pas une ancre, mon chéri, c’est une croix." "C’est une ancre !" Sa voix était forte et insistante. 

Plus tard dans la journée, comme je repensais à l’événement, j’ai souri de sa conviction que la croix était une ancre. Ensuite, les paroles d’un cantique familier me traversent l’esprit : "Nous avons une ancre qui maintient l’âme, ferme et sûre tandis que les vagues déferlent, soudés au rocher immuable, fermement et profondément enracinés dans l’amour du Sauveur". ** 

Il se trouve, que nous avions raison tous les deux. L’assurance du salut représentée par la croix est ancrée dans la solution divine du Christ. Son sacrifice nous fournit un ancrage solide dans l’espérance. 

(Mme) Judyann Grant (New York) 

Prière : Père céleste, beaucoup de choses dans la vie, témoignent de ta présence constante. Aide-nous à nous mettre en harmonie avec les expériences quotidiennes qui nous conduisent à toi. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les marins.

** « Nous avons une ancre », Paroles de Priscilla J. Owens 1882.