La paix qui dépasse l’intelligence - Psaume 18.31-36

Mardi 6 Décembre 2016 

LIRE : Psaume 18 : 31-36 (BFC)

31Dieu est un guide parfait, les avis qu'il donne sont sûrs ; il est comme un bouclier pour tous ceux qui se réfugient auprès de lui. 32Un seul est Dieu, c'est le Seigneur ; un seul est un rocher pour nous, c'est notre Dieu ! 33C'est lui qui me donne la force d'agir, qui fait réussir ce que j'entreprends, 34qui me donne l'agilité de la gazelle, et me maintient debout sur les hauteurs. 35C'est lui qui m'entraîne au combat et m'aide à tendre l'arc le plus puissant. 36Seigneur, ta main droite me soutient ; comme un bouclier, tu me protèges et me sauves, tu réponds à mes appels et tu me rends fort.

La paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ.

- Philippiens 4 : 7 

Mon amie Helen exprimait son inquiétude pour son fils, qui vivait dans une maison pour personnes handicapées. À 86 ans, elle et son mari savaient qu’ils ne seraient plus avec David pour de nombreuses années. Je lui ai offert ce qui semblait être une réponse utile. « Vous avez fait tout votre possible pour David. Remettez vos soucis au Seigneur. Permettez à Dieu de prendre vos fardeaux ». Helen semblait encouragée et j’étais heureuse d’être un réconfort pour elle. 

Pensée du jour

Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix (Jn 14,27) LSG.

Le lendemain, je reçus un appel me disant que ma mammographie montrait une anomalie. Un nouvel examen le confirma, et une biopsie a été prescrite pour une semaine plus tard. Mes paroles dites à Helen me revinrent. « Remets tes soucis au Seigneur », m’étais-je dit; mais la peur inonda mon esprit, et je ne pouvais pas le faire. En pleine panique, j’envoyais des demandes de prière par e-mail à ma famille et à des amis. En quelques heures, j’étais inondée de l’assurance de la prière de personnes compatissantes. 

Dans la soirée, une paix incroyable me submergea. « Je ne peux pas contrôler le résultat, pensais-je. Ce qui se passe est dans les mains de Dieu maintenant. Si l’anomalie est bénigne, j’aurai perdu un temps précieux à m’inquiéter. Si elle est maligne, avec l’aide du Seigneur, je passerai au travers ». La Bible promet la paix de Dieu. Notre travail consiste à faire confiance au Seigneur. 

(Mme) Betty Rosian (Pennsylvanie) 

Prière : Seigneur, nous trouvons du réconfort en sachant que lorsque la vie est difficile, tu enlèves nos soucis et tu nous donne la paix. Amen. 

SUJET DE PRIÈRE: les parents d’enfants handicapés.