La paix intérieure - Psaume 139.1-12

Mercredi 24 Août 2016 

LIRE : Psaume 139 : 1-12 (PdV)

Seigneur, tu me connais parfaitement

1Psaume de David, pris dans le livre du chef de chorale.

SEIGNEUR, tu regardes jusqu'au fond de mon cœur

et tu me connais.

2Tu sais quand je m'assois et quand je me lève, 

longtemps à l'avance, tu sais ce que je pense.

3Tu sais quand je marche et quand je me couche, 

et tu connais toutes mes actions.

4Je n'ai pas encore ouvert la bouche, 

tu sais déjà tout ce que je vais dire ! 

5Tu es derrière moi, tu es aussi devant moi, 

tu poses ta main sur moi.

6Tu me connais parfaitement. 

Pour moi, c'est trop beau, 

cela dépasse tout ce que je peux comprendre.

7Où aller loin de toi ? 

Où fuir loin de ton regard ? 

8Si je monte au ciel, tu es là, 

si je me couche au milieu des morts, te voici.

9Si je m'envole sur les ailes du matin 

pour aller au-delà des mers, 

10même là, tu me conduis par la main 

et tu me tiens solidement.

11Je peux dire : « Je veux me cacher complètement dans l'obscurité. 

Que le jour devienne nuit autour de moi ! »

12Mais pour toi, même l'obscurité est lumière, 

et la nuit est claire comme le jour.

Obscurité ou lumière, pour toi c'est la même chose.

Tire mon âme de sa prison, afin que je célèbre ton nom !
Les justes viendront m’entourer, quand tu m’auras fait du bien. - Psaumes 142 : 7 

J‘ai récemment développé une amitié avec le fils de mon ami qui est en prison. Quand je lis ses lettres, je suis souvent frappée par sa capacité à appréhender en profondeur sa vie. Dans une lettre, il a expliqué la manière dont il demeurait concentré sur des choses positives: la communion avec Dieu et le fait de permettre à la Parole de Dieu de le soutenir, de l’encourager et de le réconforter quand il avait des pensées négatives et destructrices. Parfois, il incluait quelques unes de ses citations bibliques préférées. 

Pensée du jour

Parce que Dieu m’a affranchi, je suis effectivement libre.

J’ai appris par les lettres de mon ami que nos esprits pouvaient être libres, peu importe où nous étions - même à des endroits inconfortables. 

A l’inverse, nous pouvons être physiquement libres de nous déplacer et être à la recherche de la paix, et nos esprits être dans l’incapacité de trouver cette paix véritable. Si nous sommes honnêtes, nous pouvons tous admettre connaitre cette forme de confinement qui menace notre paix. 

Que nous soyons en prison ou non, le message du Psaume 139 peut nous apporter la paix. Où que nous soyons, où que nous allions, Dieu est là. Ceux que Dieu affranchit sont réellement libres! 

(Mme) Sharon Owens-Davis (New Jersey) 

Prière : O Seigneur, tu es notre berger, et nous ne manquerons de rien. Oui, le bonheur et la grâce nous accompagneront Tous les jours de notre vie. (Voir Psaume 23.) Nous sommes éternellement reconnaissants. Amen. 

SUJET DE PRIERE : ceux qui sont en prison.