Être un missionnaire - 1 Pierre 4.12-16

Samedi 13 Août 2016 

LIRE : 1 Pierre 4 : 12-16 (PdV)

Souffrir à cause de la foi chrétienne

12Amis très chers, vous êtes dans le feu de la souffrance. Ne soyez pas surpris, ce n'est pas étonnant ! Ce feu va montrer ce que vous valez. 13Si vraiment vous participez aux souffrances du Christ, soyez joyeux. Alors, quand vous verrez sa gloire, vous serez également heureux et pleins de joie. 14Si on vous insulte parce que vous êtes disciples du Christ, quel bonheur pour vous ! L'Esprit de Dieu, l'Esprit glorieux est sur vous ! 15Parmi vous, si quelqu'un souffre, il ne faut pas que cela lui arrive parce qu'il a tué, parce qu'il a volé, parce qu'il a fait le mal, ou parce qu'il a semé le désordre. 16Mais s'il souffre parce qu'il est chrétien, il ne doit pas avoir honte. Il doit plutôt remercier Dieu de pouvoir porter le nom du Christ.

Mais si quelqu’un souffre comme chrétien, qu’il n’en ait point honte, et que plutôt il glorifie Dieu à cause de ce nom.
-1 Pierre 4 : 16 

Le terme de "missionnaire" évoque des images de voyage à l’étranger pour propager la parole de Dieu, et je suis toujours inspirée par des lettres de missionnaires décrivant les voies par lesquelles ils servent Dieu en servant les gens autour d’eux. 

Cependant, nous n’avons pas besoin d’aller dans un autre pays pour être missionnaire. Je peux être un missionnaire en annonçant la Bonne Nouvelle dans mon propre quartier. Avec l’évangélisation, le problème n’est pas de savoir le lieu où nous sommes, mais de savoir si nous avons la volonté de répandre le message de Dieu. Avons-nous la foi pour invoquer l’Esprit Saint et croire en lui pour nous aider à affronter nos peurs, l’inconfort et l’insécurité quand nous partageons l’Évangile de Jésus avec les autres ? 

Pensée du jour

Mon champ de mission, c’est là où je me tiens.

Dans le passé, la peur du rejet de mes pairs a tempéré mon envie d’afficher mon identité et de partager ma foi chrétienne. Il était plus facile de renoncer devant ces situations que d’affronter résolument mon malaise avec l’assurance que le Saint-Esprit m’aiderait à réussir. Mais j’ai découvert que la prière, la lecture de la Bible et une confiance accrue peut préparer n’importe lequel d’entre nous à partager avec audace la connaissance du Christ – que ce soit dans le vaste monde ou dans notre petit coin. 

(Mme) Margie Harding (Maryland) 

Prière : Tendre Père, pardonne notre hésitation à parler de toi aux autres. Aide-nous à partager ton Évangile avec audace.
Amen. 

SUJET DE PRIERE : Les missionnaires.