Envie de changement - Hébreux 12.7-11

Lundi 26 Septembre 2016 

LIRE : Hébreux 12 : 7-11 (PdV)

7C'est pour être corrigés que vous souffrez. Dieu vous traite comme ses fils. Quel est le fils que son père ne corrige pas ? 8Si Dieu ne vous corrige pas comme tous ses enfants, vous êtes des enfants illégitimes, vous n'êtes pas de vrais fils. 9Nous avons eu des pères sur cette terre, ils nous ont corrigés et nous les respections. Alors, c'est sûr, nous devons obéir davantage à Dieu notre Père pour avoir la vie. 10Oui, nos pères nous corrigeaient pendant quelque temps selon leurs idées à eux. Mais Dieu, c'est pour notre bien qu'il nous corrige, il veut nous rendre saints, comme lui. 11Sur le moment, une correction ne fait pas plaisir, elle donne de la tristesse. Mais plus tard, ceux qui ont été formés de cette façon deviennent justes et trouvent ainsi la paix.

Il est vrai que tout châtiment semble d’abord un sujet de tristesse, et non de joie ; mais il produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice.
- Hébreux 12 : 11 

«J‘ai vraiment dit ça ? » L’assistant du nouveau professeur ne savait pas qu’elle venait de passer cinq minutes à réprimander un élève en difficulté. 

En entendant ses paroles et l’irritation dans sa voix, le garçon de classe de CE1, démoralisé, s’est affalé sur sa chaise. Etant son superviseur, j'ai voulu l’aider à comprendre les dégâts causés par ses paroles. Elle a insisté, à travers ses larmes, sur le fait qu’elle n’avait pas réalisé avoir parlé de cette façon. Sa détresse a dénoté son désir de changer. J’ai donc passé du temps à lui montrer d’autres façons de gérer ses frustrations en salle de classe. Elle s’est détendue et a recommencé à apprécier le temps qu’elle passait avec l’élève. Quant à l’élève, il a repris goût au travail. 

Pensée du jour

Quel changement Dieu m’exhorte-t-il à faire aujourd’hui ?

Dans ma relation avec Dieu, je me retrouve à faire la même chose. «Dieu, ai-je vraiment fait cela ?» Mon incrédulité a été tout aussi authentique et remplie de douleur quand Dieu m’a aidé à voir mes carences. Dans Apocalypse 3:19, Dieu dit : « Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime ». Combien de fois nous débitons des commérages sans penser aux blessures qu’ils peuvent causer ? Combien de fois nous sommes en désaccord avec quelqu’un et supposons qu’il a tort ? Combien de fois ne parvenons-nous pas à dire toute la vérité ? 

Nous ne pouvons pas reconnaître nos péchés à moins que Dieu nous les signale. Quand nous répondons à la correction, Dieu, sans nous condamner, nous donne la force et le courage de changer. 

(Mme) Karen Dorsey (Oregon) 

Prière : Tendre Père, donne-nous la volonté de reconnaître notre comportement pécheur et d’accepter ton aide pour changer nos voies. Nous te remercions de toujours nous pardonner. Amen. 

SUJET DE PRIERE: les enseignants du Primaire.