En ce temps-là… - Philippiens 3.12-14

Précédent

Samedi le 31 décembre 2016

LIRE : Philippiens 3 : 12-14 (La Bible en français courant)

Courir vers le but

12Je ne prétends pas avoir déjà atteint le but ou être déjà devenu parfait. Mais je poursuis ma course pour m'efforcer d'en saisir le prix, car j'ai été moi-même saisi par Jésus-Christ. 13Non, frères, je ne pense pas avoir déjà obtenu le prix ; mais je fais une chose : j'oublie ce qui est derrière moi et m'efforce d'atteindre ce qui est devant moi. 14Ainsi, je cours vers le but afin de gagner le prix que Dieu, par Jésus-Christ, nous appelle à recevoir là-haut.

« Je connais tes œuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer. »
- Apocalypse 3 : 8

Une de mes émissions préférées des années soixante-dix à la télévision commence toujours avec deux personnages principaux assis devant un piano à chanter ceci : « En ce temps-là ». Pendant que je pensais à cette chanson, je me suis rendu compte qu’il était facile pour nous de regarder en arrière et d’idolâtrer le « bon vieux temps ». Mais l’Écriture nous invite à chanter : « Aujourd’hui, c’est le jour ! »

Pour l’église de Philadelphie, Jean a été invité à écrire : « Je connais tes œuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer » (Apocalypse 3:8). Ici et maintenant, nous sommes appelés à célébrer la présence de Dieu. Ici et maintenant, nous sommes appelés à accueillir à bras ouverts ce que Dieu fait dans nos vies. Dieu nous a ouvert de nouvelles possibilités.

Pensée du jour

Aujourd’hui, je vais célébrer et accueilir à bras ouverts ce que Dieu fait dans ma vie.

Nous ne voulons pas les manquer en regardant en arrière ou en ayant peur de ce qui se trouve de l’autre côté du seuil. Au lieu de cela, nous pouvons suivre l’exemple de l’apôtre Paul : « Je fais une chose : j’oublie ce qui est en arrière et je me porte vers ce qui est en avant » (Phil. 3:13). Comme Paul, nous pouvons célébrer et accepter ce que Dieu fait et va faire dans nos vies.

(M.) Christopher Yopp (Virginie)

Prière : ô Dieu qui nous aime, fortifie-nous pour aller de l’avant dans la foi, sachant que tu nous montres d e nouvelles opportunités. Conduis-nous, éclaire-nous et dirige-nous par ton Esprit. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : quelqu’un en proie avec ses erreurs passées.