Élus - Ésaïe 43.1-6

Dimanche 7 Août 2016 

LIRE : Ésaïe 43 : 1-6 (PdV)

1Maintenant, Israël, 

le SEIGNEUR te dit ceci, 

lui qui t'a créé et formé : 

« N'aie pas peur, je te libère.

Je t'ai appelé par ton nom, 

tu es à moi.

2Quand tu traverseras l'eau profonde, 

je serai avec toi, 

quand tu passeras les fleuves, 

tu ne te noieras pas.

Quand tu marcheras au milieu du feu, 

il ne te brûlera pas, 

les flammes ne te toucheront pas.

3En effet, moi, le SEIGNEUR

je suis ton Dieu.

Moi, le Dieu saint d'Israël, 

je suis ton sauveur.

Pour payer ta libération, 

je donne l'Égypte, 

je donne l'Éthiopie et Séba

en échange de toi.

4Oui, je tiens beaucoup à toi, 

tu es précieux et je t'aime.

C'est pourquoi je donne des peuples à ta place, 

des êtres humains en échange de toi.

5« N'aie pas peur, je suis avec toi. 

De l'est, je vais faire revenir tes enfants, 

de l'ouest, je les rassemblerai.

6Je dis au nord : “Rends-les”, 

et au sud : “Ne les retiens pas.” 

Ramenez mes fils de ces pays éloignés

et mes filles du bout du monde.

Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière.
-1 Pierre 2 : 9 

« Nous choisissons Lisa.» « Nous voulons Debbie. » "Susan". "Janice." Je les écoutais attentivement appeler un nom après l’autre pour répartir mes camarades de classe en équipes. Les filles, sourire aux lèvres, couraient d’un côté ou l’autre, en riant et en battant des mains sous l’excitation. Ce n’était pas mon cas. En grandissant, je n’étais bonne dans aucun sport. Mon incapacité à rester concentrée sur le jeu était aussi grande que ma maladresse. En conséquence, j’étais toujours parmi les dernières à être choisie. Debout seule, attendant qu’un chef d’équipe vienne me chercher, je sentais les minutes durer comme des heures. Je voulais et j’avais besoin d’acceptation. Le jour où j’ai obtenu mon diplôme du cycle secondaire, une partie de ma joie procédait du fait que cette souffrance allait maintenant être derrière moi. 

Pensée du jour

Tout le monde appartient à l’équipe de Dieu.

Peu importe notre expérience dans les sports scolaires, aucun d’entre nous ne doit se sentir indésirable, abandonné, ou rejeté parce que Dieu a appelé nos noms. Inexplicablement, Dieu a choisi chacun de nous pour faire partie d’une équipe de stars. Nous n’avons pas besoin de compétences particulières pour gagner une place ou besoin de nous tenir sur la touche en attendant d’être choisi. Bien avant notre naissance, notre Père nous a choisis et nous soutiendra contre tout adversaire, même le péché et la mort. Bénis par la liberté de l’acceptation et rassurés par la promesse de Dieu de ne jamais nous rejeter, nous pouvons exceller. 

Nous sommes les enfants bien-aimés de Dieu, nous encourageant les uns les autres jusqu’à la victoire finale.

(Mme) Heidi Gaul (Oregon) 

Prière : Père céleste, aide-nous à nous rappeler que tu nous as choisis pour faire partie de ton équipe. Amen.
SUJET DE PRIERE : ceux qui se sentent abandonnés.