Dieu répond aux prières - 2 Samuel 12.15-23

Lundi 22 Août 2016 

LIRE : 2 Samuel 12 : 15-23 (PdV)

15Ensuite Natan rentre chez lui. Le SEIGNEUR envoie une maladie à l'enfant que la femme d'Urie a donné à David.

L'enfant de David et de Batchéba meurt

16David supplie Dieu pour l'enfant. Il se met à jeûner, et quand il rentre chez lui pour la nuit, il couche par terre. 17Ses serviteurs les plus respectés viennent auprès de lui et ils l'invitent à se relever. Mais le roi refuse et ne veut rien manger avec eux. 18Au bout d'une semaine, l'enfant meurt. Les serviteurs ont peur de le dire à David. Ils pensent : « Quand l'enfant vivait encore, nous avons parlé au roi. Il ne voulait pas nous écouter. Comment lui annoncer maintenant que l'enfant est mort ? Il risque de réagir très mal. » 19David les voit parler tout bas entre eux. Il comprend que l'enfant est mort. Il demande à ses serviteurs : « Est-ce que mon fils est mort ? » Ils répondent : « Oui, il est mort. » 20Alors David se relève de terre. Il se lave, se parfume et change de vêtements. Puis il va dans la maison du SEIGNEUR pour l'adorer. Ensuite il rentre chez lui, il demande qu'on lui serve un repas et se met à manger.21Ses serviteurs lui demandent : « Qu'est-ce que tu fais là ? Quand ton fils vivait encore, tu jeûnais et tu pleurais. Maintenant qu'il est mort, tu te relèves de terre et tu manges ! » 22Le roi répond : « Oui, quand l'enfant vivait encore, je jeûnais et je pleurais. Je me disais : “Qui sait ? Le SEIGNEUR aura peut-être pitié de moi, et l'enfant vivra.” 23Maintenant qu'il est mort, à quoi sert de jeûner ? Je ne pourrai pas le faire revenir à la vie ! Moi, j'irai vers lui, mais lui ne reviendra pas vers moi. »

L’Éternel marchera lui-même devant toi, il sera lui-même avec toi, il ne te délaissera point, il ne t’abandonnera point ; ne crains point, et ne t’effraie point.
- Deutéronome 31 : 8 

Quand mon mari était gravement malade, je priais et jeûnais, demandant à Dieu de le guérir, mais mon mari est mort. A ce moment-là, je ne pouvais pas comprendre pourquoi Dieu n’avait pas répondu à ma prière. Mais pendant mon temps de deuil un ami a partagé avec moi l’histoire de David rapportée dans la lecture d’aujourd’hui. J’ai trouvé de la force dans les paroles de David quand il a dit : « Puis-je le faire revenir ? Je vais vers lui, mais il ne reviendra pas à moi ».

Pensée du jour

La vie continue et Dieu nous accompagne.

Dieu répond à nos prières, mais pas toujours de la manière que nous le souhaitons ou l’attendons. Dans 2 Samuel, le fils de David est malade. David jeûne et prie désespérément pour que l’enfant vive, quand bien même il savait que Dieu avait clairement dit que l’enfant allait mourir. David pensait que sa prière et le jeûne pourraient changer l’issue – mais cela n’a pas été le cas. Dieu n’a pas guéri le fils de David ou mon mari, mais Dieu est resté présent. 

Perdre un être cher est douloureux, mais nous pouvons apprendre à aller de l’avant. Nous pouvons nous fortifier dans la promesse de Dieu à Paul : « Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse »  (2 Cor. 12:9). Lorsque nous nous appuyons sur la grâce de Dieu, jour après jour et permettons à Dieu de restaurer notre âme blessée, la vie va continuer, et Dieu sera toujours là pour nous. 

(Mme) Rhoda Gowarto Manzo (Gombe, Nigeria) 

Prière : Seigneur, réconforte-nous quand nous pleurons et donne-nous la grâce d’aller de l’avant, sachant que tu seras avec nous. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les personnes dont le conjoint est décédé.