Dieu, le grand Maître fromager - 1 Corinthiens 3.1-9

Mardi 14 Juin 2016

LIRE : 1 Corinthiens 3 : 1-9 (PdV)

Les chrétiens appartiennent au Christ

1Pour moi, frères et sœurs chrétiens, je n'ai pas pu vous parler comme à des personnes qui ont l'Esprit Saint. Je vous ai parlé seulement comme à des personnes faibles, à des chrétiens qui sont encore des bébés dans la foi. 2Je vous ai donné du lait à boire, et non une nourriture solide, parce que vous ne pouviez pas la supporter. Même maintenant, vous ne pouvez toujours pas la supporter, 3parce que vous êtes encore faibles. En effet, parmi vous, il y a de la jalousie et des disputes. Alors, est-ce que vous n'êtes pas des gens faibles ? Est-ce que votre façon de vivre n'est pas encore bien humaine ? 4Quand l'un de vous dit : « Moi, j'appartiens à Paul », quand un autre dit : « Moi, j'appartiens à Apollos », est-ce que ces paroles ne sont pas encore bien humaines ? 

5Apollos, c'est qui ? Et Paul, c'est qui ? Nous sommes seulement des serviteurs de Dieu. C'est par nous que vous êtes devenus croyants, et chacun de nous a travaillé selon les dons que Dieu lui a faits. 6Moi, j'ai planté, Apollos a arrosé, mais c'est Dieu qui a fait pousser. 7Celui qui plante n'est rien, celui qui arrose n'est rien. Mais celui qui fait pousser est tout, et c'est Dieu. 8Entre celui qui plante et celui qui arrose, il n'y a pas de différence. Mais Dieu donne à chacun sa récompense, selon son travail. 9Car nous travaillons ensemble au service de Dieu, et vous êtes le champ de Dieu. Vous êtes aussi la maison de Dieu.

J'ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître.
- 1 Corinthiens 3:6 


Je suis souvent stressée par la multitude des problèmes dans le monde, -la faim, la guerre, les violations des droits de l'homme- et de mon incapacité à faire quelque chose pour aider. Oh je tente. J’offre quelques heures de bénévolat, quelques dollars à des oeuvres de bienfaisance; mais mes efforts paraissent si insignifiants. Je voudrais pouvoir faire plus. Je voudrais pouvoir régler les problèmes du monde. 

Pensée du jour

Je peux faire confiance à Dieu pour transformer mes modiques efforts pour le bien du monde.

J’ai vu récemment un reportage à la télévision sur un homme qui élève des moutons et gagne sa vie en fabriquant avec leur lait du fromage de manière artisanale. C’est un travail minutieux qui demande des bras forts et beaucoup de patience. L'histoire m'a fait réfléchir. Pour la fabrication du fromage, les moutons produisent la matière première: le lait. Le maître fromager est celui qui transforme le lait pour créer au finish un merveilleux produit final. Faire fonctionner la crémerie requiert du lait d'un grand nombre de moutons, et chaque mouton est valorisé. 

Les croyants sont comme ces moutons. Nous pouvons vivre des vies fidèles dans nos pâturages et nous focaliser sur la production d’une matière première simple: manifester l'amour de Dieu aux gens autour de nous. 

Dieu est le maître fromager qui transforme nos efforts pour apporter de réels changements dans le monde. 

(Mme) Jennifer Oxley (Washington) 

Prière : Seigneur, aide-nous à voir que même si nos efforts paraissent dérisoires, ils sont la matière première que tu utilises pour construire ton Royaume. Amen. 

SUJET DE PRIERE : Les bénévoles dans ma communauté.