Dieu est proche - Psaume 42.1-5

Samedi 8 Octobre 2016 

LIRE : Psaume 42 : 1-5 (PdV)

Pourquoi me décourager ? Il vaut mieux compter sur Dieu

1Enseignement du groupe de Coré, pris dans le livre du chef de chorale.

2Comme une biche désire l'eau du ruisseau, 

ainsi je te désire, toi, mon Dieu.

3J'ai soif de Dieu, du Dieu vivant. 

Quand pourrai-je entrer dans son temple et me présenter devant lui ? 

4Jour et nuit, je passe mon temps à pleurer, 

car on me dit sans arrêt : « Et ton Dieu, que fait-il ? »

5J'ai des souvenirs qui me touchent le cœur : 

autrefois, je marchais en tête de la procession.

J'avançais vers la maison de mon Dieu dans la foule en fête, 

parmi les cris de joie et de louange.

Pourquoi t’abats-tu, mon âme, et gémis-tu au dedans de moi? Espère en Dieu, car je le louerai encore; Il est mon salut et mon Dieu.

- Psaume 42 : 5 

Une des premières choses que j’ai apprise en tant que moniteur de l’école du dimanche, c’est qu’un enfant pleurera toujours pour appeler ses parents. Dimanche après dimanche, un enfant au moins fond en larmes, quand les parents quittent la pièce après avoir constaté que leur enfant était en sécurité. 

J’explique doucement à chaque enfant que leurs parents sont à côté, et qu’ils les ont amenés en classe pour les aider à apprendre. Cela ne signifie pas qu’ils aient été abandonnés ni qu’ils soient séparés très longtemps. 

Pensée du jour

Je vais chercher la présence de Dieu dans tout ce que je fais.

Ainsi quand un défi particulier perturbe mon monde et me laisse un sentiment d’impuissance, je comprends la réaction des enfants. Quand je regarde en arrière, je me demande : Pourquoi avais-je eu peur ? Pourquoi la vie était-elle si difficile ? Pourquoi m’étais-je sentie seule ? Mon Seigneur est à côté de moi, il veille sur moi, mais me permet aussi d’apprendre et forge mon caractère. 

Maintenant, quand dans l’adversité je risque de me sentir loin de Dieu, je réfléchis à ces enfants en détresse au cours de l’école du dimanche. 

Avec une confiance renouvelée, je le répète : « Dieu est proche ».

(Mme) Esther Ruiz Saldana (Coahuila, Mexique) 

Prière : Dieu saint, Dieu d’amour, fortifie-nous par ta puissante présence dans nos temps de besoin. Amen. 

SUJET DE PRIERE: quelqu’un qui se sent abandonné.