Dans le brouillard - Luc 24.13-35

Vendredi 26 Août 2016 

LIRE : Luc 24 : 13-35 (PdV)

Deux disciples rencontrent Jésus

13Le même jour, deux disciples vont à un village appelé Emmaüs. C'est à deux heures de marche de Jérusalem. 14Ils parlent ensemble de tout ce qui vient de se passer. 15Pendant qu'ils parlent et qu'ils discutent, Jésus lui-même s'approche et il marche avec eux. 16Les disciples le voient, mais quelque chose les empêche de le reconnaître. 17Jésus leur demande : « Vous discutiez de quoi en marchant ? » Alors les disciples s'arrêtent, ils ont l'air triste. 18L'un d'eux, appelé Cléopas, lui répond : « Tous les habitants de Jérusalem savent ce qui est arrivé ces jours-ci ! Et toi seul, tu ne le sais pas ? » 19Il leur dit : « Quoi donc ? » Ils lui répondent : « Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth. C'était un grand prophète. Sa parole était puissante et il faisait des choses extraordinaires devant Dieu et devant tout le peuple. 20Nos chefs des prêtres et nos dirigeants l'ont livré pour le faire condamner à mort. On l'a cloué sur une croix. 21Et nous, nous espérions que c'était lui qui allait libérer Israël. Mais, voici déjà le troisième jour depuis que c'est arrivé. 22Pourtant, quelques femmes de notre groupe nous ont beaucoup étonnés. Ce matin, très tôt, elles sont allées à la tombe. 23Elles n'ont pas trouvé le corps de Jésus et elles sont revenues nous dire : “Des anges se sont montrés à nous. Ils nous ont dit : Jésus est vivant ! ” 24Quelques-uns de notre groupe sont allés à la tombe, eux aussi. Ils ont tout trouvé comme les femmes l'avaient dit, mais Jésus, ils ne l'ont pas vu ! » 25Alors Jésus leur dit : « Vous ne comprenez rien ! Votre cœur met beaucoup de temps à croire ce que les prophètes ont annoncé ! 26Il fallait que le Messie souffre de cette façon et que Dieu lui donne sa gloire ! » 27Et Jésus leur explique ce que les Livres Saints disent à son sujet. Il commence par les livres de Moïse, ensuite, il continue par tous les livres des prophètes. 

28Ils arrivent près du village où les disciples devaient aller. Jésus fait semblant d'aller plus loin. 29Mais les deux hommes lui disent en insistant : « Reste avec nous ! C'est le soir et bientôt il va faire nuit. » Jésus entre dans la maison pour rester avec eux. 30Il se met à table avec eux. Il prend le pain et dit la prière de bénédiction. Ensuite, il partage le pain et il le leur donne. 31Alors, les disciples voient clair et ils reconnaissent Jésus. Mais, au même moment, Jésus disparaît. 32Ils se disent l'un à l'autre : « Oui, il y avait comme un feu dans notre cœur, pendant qu'il nous parlait sur la route et nous expliquait les Livres Saints ! » 

33Ils se lèvent et ils retournent tout de suite à Jérusalem. Ils arrivent dans la ville, là où les onze disciples et tous les autres sont réunis. 34Tous disent aux deux disciples : « C'est bien vrai, le Seigneur s'est réveillé de la mort ! Simon l'a vu ! » 35Les deux disciples leur racontent ce qui s'est passé sur la route et ils disent : « Nous avons reconnu Jésus quand il a partagé le pain. » 

Ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment.
- 1 Corinthiens 2 : 9 


Je quittais le travail plus tôt que d’habitude et décidais d’emprunter une route panoramique pour me rendre à la maison. Normalement, je voyais les collines, les champs pittoresques et vivants, et les chevaux en train de brouter le long de la route. Mais ce jour-là, tout ce que je pouvais voir était du brouillard, de la pluie et du brouillard. J’avais l’impression de conduire dans le néant. Le trajet de retour était l’écho de ma vie à ce moment-là. Je venais de recevoir une lettre me laissant entendre que je risquais de perdre mon emploi. On m’expliquait dans le détail ce qui allait arriver: mon avenir était incertain. Je traversais un temps brumeux dans la vie et devais faire confiance à Dieu pour être dirigé.

Pensée du jour

Quand je chemin qui est devant nous s’avère incertain, je peux faire confiance à Dieu pour me diriger.

Quelques mois plus tard, je conduisais à nouveau sur la même route. Le soleil illuminait le paysage et je pouvais tout distinguer autour de moi. Encore une fois, ce décor ne faisait que refléter l’humeur de ma vie présente. J’avais obtenu un nouvel emploi, et il y avait une direction nette de la part de Dieu pour ma vie. Le Seigneur, une fois de plus, m’avait fait traverser le brouillard pour me conduire à nouveau dans la lumière et la beauté de la vie.

Nous sommes tous confrontés à des temps d’incertitude lorsque le chemin devant nous manque de clarté. Nous pouvons souvent ne pas comprendre pourquoi telle ou telle chose se produit ni où tout cela va finir. Tout comme les deux disciples qui allaient à Emmaüs ont fini par reconnaître Jésus, il arrive parfois que nos yeux s’ouvrent soudainement et que nous comprenions alors le dessein et la direction de Dieu. Même lorsque nous n’en sommes pas conscients, Dieu est toujours avec nous.

(M.) Chris Hall (Berkshire, Angleterre) 

Prière : Dieu fidèle, aide-nous à faire confiance à ton orientation, même quand nous ne pouvons pas voir tout le trajet devant nous. Amen.
SUJET DE PRIERE : la personne qui a perdu son emploi.