Cache-cache - Genèse 3.1-10

Mardi 12 juillet 2016 

LIRE : Genèse 3 : 1-10  (PdV)

Le Seigneur Dieu chasse Adam et Ève du jardin

1Parmi les bêtes sauvages que le SEIGNEUR Dieu a faites, le serpent est le plus rusé. Il demande à la femme : « Est-ce que Dieu vous a vraiment dit : “Ne mangez aucun fruit du jardin” ? » 2La femme répond au serpent : « Nous pouvons manger les fruits du jardin. 3Mais pour l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : “Ne mangez pas ses fruits et n'y touchez pas ! Sinon, vous mourrez.”  »4Le serpent répond à la femme : « Pas du tout ! Vous ne mourrez pas ! 5Mais Dieu le sait bien : le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront. Vous serez comme des dieux, vous pourrez savoir ce qui est bien ou mal. » 

6La femme se dit : les fruits de cet arbre sont beaux, ils doivent être bons. Ils donnent envie d'en manger pour savoir plus de choses. Elle prend un fruit de cet arbre et le mange. Elle en donne à son mari qui est avec elle, et il en mange aussi. 7Alors leurs yeux s'ouvrent. Maintenant, ils voient qu'ils sont nus. Ils attachent ensemble des feuilles d'arbre, et cela leur sert de pagne. 

8Le soir, un vent léger se met à souffler. Le SEIGNEUR Dieu se promène dans le jardin. L'homme et la femme l'entendent et ils se cachent devant lui, parmi les arbres du jardin. 9Le SEIGNEUR Dieu appelle l'homme. Il lui demande : « Où es-tu ? » 10L'homme répond : « Je t'ai entendu dans le jardin. J'ai eu peur parce que je suis nu. Alors, je me suis caché. »

Il répondit : J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur, ... et je me suis caché.

- Genèse 3 : 10 


Un de mes jeux préférés quand j’étais enfant était le jeu de cache-cache. Parce que j’étais petit, je pouvais me glisser dans des endroits inaccessibles aux enfants plus grands. Parce que je savais grimper, je pouvais me percher en hauteur dans la cime des arbres, tandis que les autres enfants me cherchaient en bas. J’étais convaincu que j’étais le meilleur au jeu de cache-cache ! 

Des années plus tard, je compris que mon succès de l’enfance au jeu de cache-cache était directement lié au manque de passion de mes amis à me chercher. Après tout, il est facile de se cacher, quand personne ne vous cherche. 

Pensée du jour

Dieu n’a de cesse de me chercher.

Il y a eu des moments dans ma vie où j’ai essayé de me cacher de Dieu. Des accès de rébellion m’ont conduit à des endroits où je pensais que Dieu n’irait pas. J’étais comme Adam et Eve, blotti derrière les arbres ou comme Jonas fuyant vers des endroits que je croyais au-delà de la portée de Dieu. Même quand je me cachais, Dieu cherchait à garder un contact avec moi avec une passion que je ne pouvais pas comprendre. 

Je pense que le psalmiste décrit le mieux cette situation : « Si je monte aux cieux, tu y es ; si je me couche au séjour des morts, t’y voilà...Là aussi ta main me conduira, et ta droite me saisira. » Dieu cherche chacun de nous avec passion. 

(M.) Chuck Kralik (Missouri) 

Prière : Tendre Père, notre compagnon, pardonne-nous quand nous essayons de nous cacher de toi. Merci de nous chercher passionnément. Nous prions au nom de Jésus. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les personnes qui se sentent abandonnées.