Bonne terre - Luc 8.4-8

Vendredi 2 Septembre 2016 

LIRE : Luc 8 : 4-8 (PdV)

L'histoire du semeur

4Une grande foule se rassemble, des gens de toutes les villes viennent vers Jésus. Alors Jésus utilise une comparaison : 5« Le semeur va au champ pour semer ses graines. Pendant qu'il sème, une partie des graines tombe au bord du chemin. On marche dessus, et les oiseaux mangent tout. 6Une autre partie des graines tombe dans les pierres. Elles poussent, mais les plantes deviennent sèches parce qu'elles n'ont pas assez d'eau. 7Une autre partie des graines tombe au milieu des plantes épineuses. Les plantes poussent en même temps qu'elles, et elles les étouffent. 8Une autre partie des graines tombe dans la bonne terre. Les plantes poussent et produisent des épis : chacun donne 100 grains. » Et Jésus dit d'une voix forte : « Celui qui a des oreilles pour écouter, qu'il écoute ! »

Une autre partie tomba sur le roc : quand elle fut levée, elle sécha, parce qu’elle n’avait point d’humidité.
- Luc 8 : 6 

Comme je préparais les sols pour les semis de printemps, la parabole du semeur m’est venue à l’esprit. Je me suis souvenu des moments où j’avais essayé de créer un jardin sur un sol dur et rocailleux. Peu de graines ont pu survivre et se développer. J’ai dû amener du compost et du sable pour le mélanger au sol. Chaque année, j’ai trouvé des zones du jardin qui, s’étant appauvries, avaient besoin d’être enrichies. 

Pensée du jour

La Parole de Dieu peut enrichir mon coeur.

Dans la lecture d’aujourd’hui, Jésus a utilisé la parabole pour aider les disciples à comprendre que tout le monde n’était pas prêt à accepter leurs enseignements. Le terrain du cœur de certains auditeurs n’est pas à même de permettre aux graines de croître et de se développer. De même, nos cœurs ne constituent pas toujours une bonne terre. Nous ne pouvons jamais supposer qu’ils soient riches et fertiles. Les expériences de la vie peuvent aider à préparer nos cœurs à croître et à mûrir pour devenir le sol dont Dieu a besoin pour planter ses graines. Mais nous avons aussi besoin de prières assidues, d’études de la Bible et de la communion chrétienne pour garder nos cœurs riches et fertiles. 

Le plaisir que je ressens quand je vois mon jardin s’embellir est similaire au plaisir que Dieu trouve à voir le Royaume grandir et fleurir. 

(Mme) Madeline Peterson (Nebraska) 

Prière : Seigneur, prépare nos cœurs pour la semence de ta Parole. Amen. 

SUJET DE PRIERE: les spécialistes de la conservation des sols