2016

De la mort à la vie - Jean 5.24-26

Lundi 31 Octobre 2016 

LIRE : Jean 5 : 24-26 (PdV)

24« Oui, je vous le dis, c'est la vérité, si quelqu'un écoute mes paroles et croit au Père qui m'a envoyé, il vit avec Dieu pour toujours. Il n'est pas condamné, mais il est passé de la mort à la vie. 

25Oui, je vous le dis, c'est la vérité, le moment arrive, et c'est maintenant : les morts vont entendre la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l'entendront vivront. 

26Le Père possède la vie, le Fils aussi possède la vie. C'est le Père qui lui a donné cela. 

Jésus dit: «celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, à la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. ».
- Jean 5 : 24 

Je prenais soin de ma sœur, Joséphine, qui avait une maladie en phase terminale. Pendant deux semaines, mon devoir était de lui montrer de l’amour en l’écoutant, en l’aidant la manger, et en lui assurant que Dieu était présent avec elle. Au cours de l’une des visites, les infirmières me demandèrent de rester à son chevet, même après les heures de visite. J’étais reconnaissant pour le temps supplémentaire passé avec ma sœur. Tandis que j’étais là, ma sœur me demanda de l’aider à prendre un bain. Pendant que je l’aidais à s’habiller, la mettais dans le lit et la bordais après le bain, je me souviens avoir pensé que sa santé s’améliorait. Puis Joséphine murmura : « Violet, tu peux y aller maintenant. Dieu te bénira ».

Pensée du jour

En face de la mort, Dieu offre la vie éternelle.

Alors que j’étais en chemin pour la maison, on me demanda de revenir à l’hôpital. À l’arrivée, je fus introduite dans une salle d’attente et on me dit que ma sœur est morte peu de temps après mon départ. Bien que je ressente une grande douleur, ses dernières paroles m’ont consolée: « Dieu te bénira ».

Je n’avais jamais imaginé que j’aurais le privilège d’entendre les dernières paroles de quelqu’un, et ces paroles me rappelèrent ce que j’avais enseigné à l’école du dimanche sur les sept dernières paroles de Jésus. La septième, « Père, entre tes mains je remets mon esprit », signifie que Jésus savait où son esprit irait. Comme Jésus et ma sœur, quelqu’un qui connaît Dieu et lui obéit peut faire face à la mort avec l’assurance qu’il bénéficiera bientôt du repos
dans les bras de Dieu. 

(Mme) Violet Mutasa (Harare, Zimbabwe) 

Prière : Seigneur, merci pour ta promesse qu’en Jésus-Christ, nous avons la vie éternelle avec toi. Amen. 

SUJET DE PRIÈRE : les infirmières. 

Si seulement ils savaient - Romains 2.1-6

Dimanche 30 Octobre 2016 

LIRE: Romains 2 : 1-6 (PdV)

Le jugement de Dieu

1Toi qui juges les autres, tu es donc sans excuse, peu importe qui tu es. Tu juges les autres, mais tu fais comme eux ! Alors, en jugeant, c'est toi-même que tu condamnes. 

2Oui, nous le savons, Dieu juge avec vérité ceux qui agissent ainsi. 

3Toi, tu juges ceux qui font ces choses-là, mais tu fais comme eux ! À ton avis, est-ce que tu vas échapper au jugement de Dieu ? 

4Dieu est très bon, très patient, il sait attendre. Est-ce que tu t'en moques ? Cette bonté de Dieu te pousse à changer ta vie, tu ne le sais donc pas ? 

5Tu refuses de comprendre, tu ne veux pas changer. C'est pourquoi tu prépares contre toi une grande colère pour le jour de la colère. Ce jour-là, Dieu va montrer qu'il juge les gens avec justice. 

6« Il récompensera chacun selon ses actes. » 

Il respirera la crainte de l’Éternel ; il ne jugera point sur l’apparence, il ne prononcera point sur un ouï-dire.
- Esaïe 11 : 3 

Je conduisais sur la voie de droite avec mon pied au plancher. La vitesse limite était de 80 km/h, mais ma voiture n’allait pas plus vite que 32 km/h. Plusieurs conducteurs me regardaient furieusement en accélérant pour me dépasser. Certains avaient les poings serrés, prononçant des mots que je ne pouvais heureusement pas comprendre. Ils ne savaient pas que j’allais aussi vite que ma voiture me le permettait. J’étais injustement jugé uniquement par ce qu’ils avaient vu. 

Pensée du jour

La miséricorde triomphe du jugement (Jacques 2.13).

Les circonstances et les situations ne sont pas toujours telles qu’elles paraissent. Lorsqu’une information pertinente manque ou est négligée, nous avançons tous des hypothèses. J’ai appris ce que c’est que de recevoir un jugement immérité. Dieu a utilisé cet incident pour m’humilier et me révéler le péché qui est dans mon propre cœur. Il était temps pour moi de me repentir, et me détourner de mon péché. 

Combien de fois ne tirons-nous pas des conclusions erronées, parce que nous avons manqué de rassembler tous les faits ? Combien de fois les pensées que nous avons sur les autres ne sont-elles pas critiques ? Au lieu de juger les autres, nous pouvons prendre plaisir dans la bonté de Dieu et commencer à apprendre comment étendre la grâce de Dieu aux autres dans leur temps de besoin. 

(Mme) Lydia Gomez Reyes (Texas) 

Prière : Seigneur, laisse nos cœurs chercher au-delà de ce que nos yeux voient, afin que nous veillions à ne pas porter un jugement sur les autres. Amen. 

SUJET PRIÈRE : quelqu’un que j’ai jugé. 

Donner du fond du coeur - Luc 21.1-4

Samedi 29 Octobre 2016 

LIRE : Luc 21 : 1-4 (PdV)

La veuve pauvre

1Dans le temple, Jésus regarde autour de lui. Il voit des gens riches qui mettent leurs offrandes à l'endroit réservé pour cela. 

2Il voit aussi une veuve très pauvre, elle met deux pièces qui ont très peu de valeur. 

3Jésus dit : « Vraiment, je vous le dis, cette veuve pauvre a donné plus que tous les autres. 

4En effet, tous les autres ont mis de l'argent qu'ils avaient en trop. Mais elle qui manque de tout, elle a donné tout ce qu'elle avait pour vivre. »

« En vérité, je vous le dis, [dit Jésus], cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres. »
- Luc 21 : 3 

Il y a quarante ans, quand je vivais aux États-Unis, j’avais entendu parler d’une organisation qui aidait les enfants pauvres dans le monde entier. Mais en tant que mère célibataire de trois enfants, j’étais trop pauvre pour apporter une contribution. Puis en 1976, Dieu me rappela en Islande pour enseigner la Bible ici. Nous étions encore pauvres, mais en 1978 Dieu me fit devenir sponsor d’enfants du monde entier. Le premier enfant que je parrainais était une fille de l’Inde. Depuis lors, j’ai parrainé des enfants au Mexique, au Honduras, au Guatemala, au Rwanda, à la Barbade, en Thaïlande, ainsi que dans les réserves amérindiennes. 

Pensée du jour

Dieu rend toute chose possible.

À 77 ans, je parraine encore quatre enfants, bien que je sois handicapée depuis 1985. Je suis encouragée par la lecture d’aujourd’hui dans laquelle Jésus nous enseigne que ce n’est pas la taille du don qui importe à Dieu, mais la générosité du cœur de celui qui donne. Ma petite contribution soutient deux enfants en Ouganda pour un mois entier ! Je contribue à hauteur de ce que je peux, et je remercie Dieu pour la joie que je reçois en aidant ces enfants. 

(Mme) Sonja R. Haralds (Islande) 

Prière : Seigneur, permets que nous n’oublions pas les personnes qui ont faim dans ce monde, mais aide-nous à nous rappeler que même de petites contributions peuvent faire une grande différence. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les enfants qui ont faim. 

Flèches directionnelles - Deutéronome 6.5-9

Vendredi 28 Octobre 2016 

LIRE : Deutéronome 6 : 5-9 (PdV)

6« Je suis le SEIGNEUR ton Dieu. C'est moi qui t'ai fait sortir d'Égypte, où tu étais esclave. 

7« Tu ne dois pas avoir d'autres dieux que moi. 

8« Ne fabrique pas de statues de dieux. Ne représente pas ce qu'il y a là-haut dans le ciel, en bas sur la terre, ou dans l'eau sous la terre. 

9Ne te mets pas à genoux devant ces dieux, ne les adore pas. En effet, le SEIGNEUR ton Dieu, c'est moi, et je suis un Dieu exigeant. Je punis la faute de ceux qui me détestent. Je punis aussi leurs enfants, jusqu'à la troisième ou la quatrième génération. 

Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l’âme, sûre et solide ; elle pénètre au-delà du voile, là où Jésus est entré pour nous comme précurseur.

- Hébreux 6 : 19-20

Aune heure du lever de soleil, mon ami et moi, nous avions la responsabilité de marquer le parcours 5K pour les marcheurs et les coureurs participant à la course parrainée par deux églises de quartier. Dans une camionnette, nous commencions ce travail en transportant des panneaux directionnels, de l’eau pour la mi-course, et une carte. Nous marquions les lignes droites et les virages pour les participants avec des flèches directionnelles temporaires, pour nous assurer que personne n’irait dans le mauvais sens. 

Pensée du jour

Même les mauvais virages peuvent être une occasion de grandir dans la foi.

Parfois dans ma vie, je suis allé dans le mauvais sens, en ignorant les flèches directionnelles que j’avais trouvées dans la Bible. Avec le temps, les flèches sur le parcours de la course ont disparu ; mais la sagesse et les conseils de la Bible perdurent. Ma capacité à apprendre des mauvais virages et à suivre la direction de Dieu dépend de mon engagement quotidien à me connecter au Seigneur à travers la lecture de la Bible. 

Proverbes 3:3 exprime la direction dont j’ai besoin : « Que la bonté et la fidélité ne t’abandonnent pas ; lie-les à ton cou, écris-les sur la table de ton cœur ».

Prière : Père céleste, aide-nous à être plus loyaux et plus fidèles à toi chaque jour. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les équipes de planification des évènements de l’église. 

(M.) Bill Pike (Virginie) 

Identité manifeste - Esaïe 43.1-7

Jeudi 27 Octobre 2016 

LIRE : Ésaïe 43 : 1-7 (PdV) 

1Maintenant, Israël, 

le SEIGNEUR te dit ceci, 

lui qui t'a créé et formé : 

« N'aie pas peur, je te libère.

Je t'ai appelé par ton nom, 

tu es à moi.

2Quand tu traverseras l'eau profonde, 

je serai avec toi, 

quand tu passeras les fleuves, 

tu ne te noieras pas.

Quand tu marcheras au milieu du feu, 

il ne te brûlera pas, 

les flammes ne te toucheront pas.

3En effet, moi, le SEIGNEUR, 

je suis ton Dieu.

Moi, le Dieu saint d'Israël, 

je suis ton sauveur.

Pour payer ta libération, 

je donne l'Égypte, 

je donne l'Éthiopie et Séba

en échange de toi.

4Oui, je tiens beaucoup à toi, 

tu es précieux et je t'aime.

C'est pourquoi je donne des peuples à ta place, 

des êtres humains en échange de toi.

5« N'aie pas peur, je suis avec toi. 

De l'est, je vais faire revenir tes enfants, 

de l'ouest, je les rassemblerai.

6Je dis au nord : “Rends-les”, 

et au sud : “Ne les retiens pas.” 

Ramenez mes fils de ces pays éloignés

et mes filles du bout du monde.

7Ramenez tous ceux qui portent mon nom, 

tous ceux que j'ai créés, que j'ai formés, 

que j'ai faits pour qu'ils me rendent gloire. »

Il n'y a pas d'autre Dieu que le Seigneur

Le Seigneur dit : « Ô Israël ! Ne crains rien, car je te rachète, 

je t’appelle par ton nom : tu es à moi ! »

- Esaïe 43 : 1

Un dimanche, la caissière d’un magasin du coin me faisait un grand sourire pendant qu’elle calculait ma facture. Quand elle me tendit mon reçu, elle dit : « Je te souhaite une belle journée, John ! » J’étais intrigué par le fait qu’elle connaisse mon nom. Puis je me suis aperçu que je portais toujours mon nom sur le badge de l’église. 

Pensée du jour

Comment puis-je montrer aux autres que Dieu m’a appelé par mon nom ?

Nos badges avec nos noms portent également le nom de notre église et le verset du jour tiré du livre d’Esaïe. En portant ces badges, les membres de l’église espèrent aider les nouveaux arrivants à apprendre les noms des personnes et à se sentir les bienvenus. La citation sur les badges rappelle aussi au porteur (du badge) et au lecteur que Dieu nous appelle chacun par son nom. Je me suis aperçu qu’en portant mon nom sur le badge, je partageais ce message de bienvenue avec les gens du magasin – et je ne le savais même pas ! Après cette expérience, je prends, maintenant, soin de mettre le badge portant le nom de mon d’église dans les lieux publics avant et après nos cultes. Mon nom sur le badge me rend plus conscient que les gens peuvent remarquer mon comportement, et je suis donc conscient que je peux être le meilleur exemple de chrétien que quelqu’un pourrait observer ce jour-là. 

Cette pratique me rappelle que Dieu a appelé chacun de nous par son nom pour être des exemples vivants de l’amour de Dieu en Christ, peu importe où nous sommes. 

(M.) John Blossom (Connecticut) 

Prière : Seigneur, tu nous as appelés par nos noms à être ton peuple. Aide-nous à proclamer ton salut en Christ au monde. Amen. 

SUJET DE PRIERE : pour le courage de partager le Christ avec les autres. 

Importuner Dieu - Luc 18.1-7

Mercredi 26 Octobre 2016 

LIRE : Luc 18 : 1-7 (PdV)

L'histoire du mauvais juge et de la veuve

1Jésus raconte une histoire aux disciples pour leur montrer ceci : il faut toujours prier et ne pas se décourager. 

2Il leur dit : « Dans une ville, il y a un juge. Il ne respecte pas Dieu et il se moque des gens. 

3Dans cette ville, il y a aussi une veuve. Souvent, elle va chez le juge pour lui dire : “Fais-moi justice contre mon adversaire ! ” 

4Pendant longtemps, le juge ne veut pas. Ensuite il se dit : “Je ne respecte pas Dieu et je me moque des gens, 

5mais cette veuve me fatigue. C'est pourquoi je vais lui faire justice. Alors elle ne viendra plus m'ennuyer sans arrêt.”  » 

6Le Seigneur ajoute : « Écoutez bien ce qu'il dit, ce mauvais juge ! 

7Eh bien, est-ce que Dieu ne va pas faire justice à ses amis qui crient vers lui jour et nuit ? Est-ce qu'il les fait attendre ? 

Vous qui la rappelez au souvenir de l’Éternel, point de repos pour vous !

- Esaïe 62 : 6-7

« Oh s’il te plaît, maman! S’il te plaît! Oh s’il te plaît! » Dis-je. Quand j’étais enfant et que je voulais que ma mère dise oui, je l’importunais constamment. Elle me disait souvent d’arrêter de la supplier, qu’elle m’avait déjà entendu et qu’elle étudiait ma demande. Mais il était difficile pour moi d’être calme ; plaider pour quelque chose que je voulais semblait être dans ma nature. 

Il y a quelques années, un de mes enfants était en difficulté, et j’étais inquiète. Je priais en permanence pour ce sujet. Je ne pouvais pas m’arrêter. Ma préoccupation était si grande que je me surpris à penser que j’étais en train de rendre Dieu fou, de la manière dont j’avais l’habitude de rendre ma mère folle quand je l’importunais. 

Pensée du jour

Dieu accueille toujours mes prières. 

Puis à ma grande surprise et mon soulagement, je découvris la parabole de Jésus dans Luc 18: 1-7. Dieu n’est pas dérangé par nos prières constantes. C’est si rassurant de savoir que Dieu veut que nous apportions nos préoccupations maintes et maintes fois! Aujourd’hui, la situation pour laquelle j’étais si préoccupée a été résolue. Mais bien entendu, j’importune toujours Dieu. 

Maintenant, je souris et je remercie le Seigneur de me laisser exprimer mes préoccupations dans la prière encore et encore. 

(Mme) Harriet Michael (Kentucky) 

Prière : Père céleste, je te remercie pour ta patience. Allège nos fardeaux quand nous te les apportons dans la prière. Nous prions au nom de Jésus. Amen. 

SUJET DE PRIERE : la personne pour laquelle je suis inquiet. 

PENSÉE DU JOUR 


 

Jamais oublié - Josué 1.7-9

Mardi 25 octobre 2016 

LIRE : Josué 1 : 7-9 (PdV)

7Sois fort et très courageux. Efforce-toi d'obéir à toute la loi que mon serviteur Moïse t'a donnée. Ne t'éloigne jamais de cette loi. Alors tu réussiras dans tout ce que tu feras. 

8Répète sans cesse les enseignements du livre de la loi, redis-les dans ton cœur jour et nuit. Ainsi tu t'efforceras d'obéir à tout ce qui est écrit. De cette façon, tu mèneras tes projets avec succès et ils réussiront. 

9Je t'ai commandé d'être fort et courageux. Ne tremble pas, n'aie pas peur, car moi, le SEIGNEUR ton Dieu, je serai avec toi partout où tu iras. » 

Jésus dit : « Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.» - Matthieu 28 : 20 

En marchant le long du lac du parc local de notre comté, tout en prenant des photos du beau paysage et en profitant du soleil et de la brise chaude, je remarquais quelque chose qui était dans les ordures. C’était un minuscule camion jouet d’un enfant – rouillé, bosselé, apparemment abandonné et oublié par son jeune propriétaire. En tant que quelqu’un qui lutte contre la dépression, je ressens souvent la même chose : mis de côté et oublié. Mais la parole de Dieu me rappelle que ce n’est pas ainsi ! 

Pensée du jour

Parce que Dieu m’a créée, Dieu ne m’oublie jamais.

Après la mort de Moïse qui laissa Josué avec l’écrasante responsabilité de conduire les Israélites dans la Terre Promise, Dieu encouragea Josué en promettant : « Je serai avec toi, comme j’ai été avec Moïse; je ne te délaisserai point, je ne t’abandonnerai point » (Josué 1:5.). Et dans Jean 14, Jésus prépara ses disciples pour son départ imminent. « Que votre cœur ne se trouble point... », leur dit-il (v.1) ; et un peu plus tard, il promit : « Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous ». (v.18). 

Parfois, on se sent comme si personne ne se souciait de nous, ce qui nous fait penser que nous avons été abandonnés et oubliés. Mais nous pouvons être réconfortés par la vérité de la promesse de Dieu, de ne jamais nous délaisser ni de ne jamais nous abandonner. 

(Mme) Pamela Manners (New Jersey) 

Prière : Seigneur, je te remercie pour ton amour, ta fidèle présence dans nos vies, même si nous ne pouvons pas te sentir ici avec nous. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les personnes en proie à la dépression. 

La joie de l’obéissance - Deutéronome 28.1-6

Lundi le 24 octobre 2016

Lire : Deutéronome 28 : 1-6 (PdV)

Promesses de bonheur pour ceux qui obéiront

1Moïse dit : Si vous écoutez vraiment le SEIGNEUR votre Dieu, si vous obéissez avec soin à tous les commandements que je vous donne aujourd'hui, le SEIGNEUR votre Dieu fera de vous le peuple le plus important de la terre. 

2Voici toutes les bénédictions qui viendront sur vous et qui vous atteindront parce que vous aurez écouté le SEIGNEURvotre Dieu : 

3Il bénira ceux qui habitent les villes et ceux qui habitent la campagne. 

4Il vous donnera beaucoup d'enfants. Vous aurez de belles récoltes. Vos troupeaux de bœufs, de moutons et de chèvres seront nombreux. 

5Il remplira de nourriture vos paniers et vos coffres à pain. 

6Ainsi, il vous bénira dans toutes les circonstances de votre vie.

Voici toutes les bénédictions qui se répandront sur toi et qui seront ton partage, lorsque tu obéiras à la voix de l’Éternel, ton Dieu.

- Deutéronome 28 : 2 

Récemment, j’ai vu un étudiant se balancer sur sa chaise en classe. Je lui ai rappelé qu’un autre étudiant était tombé en se balançant sur sa chaise et avait eu besoin d’aller à l’hôpital pour des points de suture. J’ai dit à l’étudiant de ne pas remuer la chaise, et j’ai continué d’aider un autre étudiant en mathématiques.

Pensée du jour

Comment puis-je obéir à Dieu aujourd’hui ?

Quelques minutes plus tard, quand l’étudiant qui se balançait sur sa chaise est tombé, je me suis souvenu de la manière dont des personnages de la Bible avaient souvent du mal à obéir à Dieu.
Dans la Bible, Dieu nous appelle à obéir parce que l’obéissance provoque des bénédictions. Dans la lecture d’aujourd’hui, Moïse a exhorté Israël à « obéir à tous les commandements de l’Eternel » (Deut. 28: 1). Moïse a rappelé à Israël qu’en les gardant, « toutes les bénédictions se répandront sur toi et seront ton partage » (Deut. 28: 2): Leurs villes seront bénies. Leurs familles et leurs fermes seront bénies. Ils éprouveront de l’abondance. Moïse a conclu : « Tu seras béni à ton arrivée, et tu seras béni à ton départ. » (Deut. 28: 6).
Une vie d’obéissance à Dieu exige beaucoup et est parfois difficile, mais cette voie mène à la joie et aux bénédictions. 

(Mme) Mary Ng Shwu Ling (Singapour) 

Prière : Dieu notre Père, aide-nous à obéir à tes commandements, surtout quand cela nous est difficile. Nous te remercions pour nos joies et nos bénédictions. Amen.  

SUJET DE PRIERE : les étudiants. 

La puissance d’un Psaume - Psaume 121

Dimanche 23 Octobre 2016 

LIRE : Psaume 121 : 1-8 (PdV)

Qui pourra me secourir ?

1Chant de pèlerinage.

Je lève les yeux vers les montagnes.

Qui pourra me secourir ? 

2Le secours me vient du SEIGNEUR, 

qui a fait le ciel et la terre.

3Qu'il t'empêche de glisser, 

qu'il ne dorme pas, ton gardien ! 

4Non, il ne ferme pas les yeux, 

il ne dort pas, le gardien d'Israël.

5Le SEIGNEUR est ton gardien, 

le SEIGNEUR te protège, il est auprès de toi.

6Pendant le jour, le soleil ne te frappera pas, 

pendant la nuit, la lune ne te fera aucun mal.

7Le SEIGNEUR te protégera de tout mal, 

il veillera sur ta vie.

8Le SEIGNEUR veillera sur toi depuis ton départ jusqu'à ton retour, 

dès maintenant et pour toujours ! 

Je lève mes yeux vers les montagnes... D’où me viendra le secours ? Le secours me vient de l’Éternel.

- Psaume 121 : 1-2 

Au cours de la formation de notre fils en tant que cadet dans l’US Air Force, lui et les autres cadets ont été testés à l’extrême. En tant que parents, nous l’avions soutenu pendant ces jours difficiles. Nous lui écrivions, priions tous les jours pour lui, et l’encouragions à puiser des forces dans le Psaume 121 – une de nos lectures préférées. Ce psaume lui parla directement dans les montagnes du Colorado lorsque le psalmiste dit : « Je lève mes yeux vers les montagnes, d’où me viendra le secours ? Le secours me vient de l’Eternel ». Nous encouragions souvent notre fils à regarder les montagnes qui l’entouraient et à se souvenir de ce psaume. 

Pensée du jour

Où que je sois, je peux demander l’aide de Dieu.

À l’issue de sa formation de base, il dit que nos encouragements et la force spirituelle qu’il tira de ce passage – et sa foi personnelle - lui avaient permis chaque jour, de faire face avec une confiance renouvelée, à des défis difficiles. Tout au long de ses années en tant que cadet, notre fils a continué à être inspiré par le Seigneur en se recueillant régulièrement dans la chapelle de l’Armée de l’air. Tout au long de ses 20 années en tant que pilote, il savait que Dieu était proche de lui. 

Lorsque nous sommes confrontés à des difficultés – telles que la maladie, la perte d’un être cher, ou la perte d’un emploi – nous pouvons revenir au Psaume 121 et lever les yeux vers le Seigneur avec l’assurance que Dieu nous aidera et nous soutiendra. 

(M.) Donald Huffman (Caroline du Nord) 

Prière : Merci, Seigneur, de ce que nous pouvons toujours regarder à toi, sachant que tu es avec nous et que tu te soucies de nous. Amen. 

SUJET DE PRIERE : Ceux qui servent dans les forces armées. 

L’Esprit intercède - Romains 8.18-27

Samedi 22 Octobre 2016 

LIRE : Romains 8 : 18-27 (PdV)

Dieu veut faire participer les êtres humains à sa gloire

18Comparons les souffrances d'aujourd'hui avec la gloire que Dieu nous montrera clairement plus tard. À mon avis, elles sont peu de chose. 

19Oui, le monde créé par Dieu attend avec impatience le moment où Dieu montrera la gloire de ses enfants. 

20Ce monde est tombé sous le pouvoir de forces qui n'ont aucune valeur. Ce n'est pas lui qui a voulu cela, mais c'est Dieu qui l'a mis sous ce pouvoir. Pourtant, il y a encore de l'espoir pour ce monde. 

21Lui aussi, il sera libéré des forces qui le détruisent et qui le rendent esclave. Alors il participera à la liberté et à la gloire des enfants de Dieu. 

22Nous le savons, tout le monde créé gémit et souffre encore maintenant, comme une femme qui accouche, 

23mais il n'est pas le seul. Nous aussi, nous gémissons dans notre cœur en attendant d'être vraiment enfants de Dieu et de devenir complètement libres. Pourtant, nous avons déjà reçu l'Esprit Saint, comme première part des dons que Dieu a promis. 

24En effet, nous sommes sauvés, mais en espérance seulement. Quand on voit ce qu'on espère, on n'appelle plus cela espérer. Les choses qu'on voit, est-ce qu'on peut encore les espérer ? 

25Espérer ce que nous ne voyons pas, c'est l'attendre avec beaucoup de patience. 

26De plus, l'Esprit Saint aussi vient nous aider, nous qui sommes faibles. Nous ne savons pas prier comme il faut. Alors l'Esprit Saint lui-même prie pour nous, avec des gémissements que la bouche ne peut pas redire. 

27Mais Dieu voit le fond des cœurs, il sait ce que l'Esprit veut demander. Oui, l'Esprit Saint prie comme Dieu le veut pour ceux qui lui appartiennent.

De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables;

- Romains 8 : 26 

Pendant des années, j’ai eu du mal à prier. Le problème n’était pas dans l’acte même de prier, mais dans la crainte que je ne priais pas correctement. J’ai reçu tant de conseils sur les différentes manières de prier que je craignais de ne pas me faire comprendre. En plein dans une crise mineure pour laquelle je voulais prier pour dire à Dieu que j’ai besoin de Lui, peu importe ce qui est arrivé, l’Esprit m’a conduit à insister sur Romains 8:26. Je finis par comprendre. L’essentiel n’est pas dans les mots que j’utilise ; je dois tout simplement prier. Dieu sait ce qui se passe dans nos vies et ce dont nous avons besoin. Et le Saint-Esprit nous aide à prier, donnant la parole à tout ce que nous essayons de dire. 

Pensée du jour

Je peux me reposer sur la promesse que l’Esprit intercède pour moi.

Dès lors, la prière a été plus facile pour moi. Parfois, je prie d’une nouvelle manière ou d’une manière différente. Même quand je me sens confus, je comprends maintenant que l’Esprit intercède, en rendant mes prières claires pour Dieu. 

(M.) Donald Lett (Ohio) 

Prière : Merci, Père, pour un intercesseur qui nous assure que lorsque nous prions tu sais ce que nous voulons dire. Comme Jésus nous l’a enseigné, nous te prions : «Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié. Que ton règne vienne. Que ta volonté soit faite sur la terre, comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses ; comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation; mais délivre-nous du mal, car c’est à toi qu’appartienne, le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles ». Amen. (Luc 11 : 2-4) 

SUJET DE PRIERE : les personnes novices dans la prière.

Préparé à agir - 2 Timothée 2.15-21

Vendredi 21 Octobre 2016 

LIRE : 2 Timothée 2 : 15-21 (PdV)

15Tâche de te présenter à Dieu comme un homme solide, un ouvrier qui peut être content de son travail et qui annonce correctement la vraie Parole de Dieu. 

16Évite les discours creux et contraires à la foi. Oui, ceux qui les font s'éloigneront de Dieu de plus en plus. 

17Leurs discours seront comme une plaie infectée qui s'élargit. Parmi ces gens-là, il y a Himéné et Philète. 

18Ils se sont éloignés de la vérité. Ils disent que Dieu nous a déjà relevés de la mort et ainsi, ils renversent la foi de certains. 

19Pourtant, les solides fondations que Dieu a posées résistent. Voici les paroles qui sont écrites sur elles : « Le Seigneur connaît ceux qui sont à lui. » Et encore : « Celui qui dit : J'appartiens au Seigneur, doit s'éloigner du mal. » 

20Dans une belle maison, il n'y a pas seulement des plats en or et en argent, il y a aussi des plats en bois et en terre. Les uns servent les jours de fête, les autres servent tous les jours. 

21Celui qui se débarrasse de ces enseignements faux, il ressemble à un plat qu'on utilise les jours de fête. On le gardera pour le Seigneur. Il sera utile à son maître et il servira pour faire tout ce qui est bien.

C’est pourquoi, ceignez les reins de votre entendement, soyez sobres, et ayez une entière espérance dans la grâce qui vous sera apportée, lorsque Jésus Christ apparaîtra.

- 1 Pierre 1 : 13 

On attendait du soleil et de chaudes températures pour lundi, et j’avais prévu de faire un peu de jardinage. Mais le jour venu, je n’ai trouvé qu’un seul gant de jardinage, et ma petite pelle avait disparu. Frustrée par la recherche infructueuse de mes outils, j’ai renoncé à la tâche que j’avais prévu d’achever. 

Pensée du jour

Je vais me préparer pour répondre à l’appel de Dieu.

De même qu’il est important d’être préparé pour une tâche physique telle que le jardinage, il est également important que je sois prête mentalement et spirituellement chaque jour pour les tâches que Dieu me réserve. Je ne peux pas savoir, toujours à l’avance, les «rendez-vous » que Dieu me donnera tel jour, mais je peux préparer mon esprit pour l’action. Grâce à la Bible, la prière et l’espérance, je peux être préparée d’avance  aux missions imprévues que Dieu me ménagera. Et quand je suis prête, je suis plus apte à obéir. 

Récemment, j’ai ressenti le besoin d’appeler la mère de l’ami de mon fils pour inviter son fils à un événement de l’église. J’ai fait cet appel parce que mon esprit était préparé à l’action. Le jeune homme est venu avec nous et il s’est tellement amusé qu’il espère revenir. 

Dieu honore notre préparation en nous permettant d’être des semeurs de graines pour le Règne de Dieu sur la terre. 

(Mme) Kim Harms (Iowa)

Prière : Seigneur, aide-nous à préparer nos esprits afin que nous soyons prêts lorsque tu nous confieras une mission. Amen. 

SUJET DE PRIERE : quelqu’un qui se décourage facilement. 

Le don de l’amour - 1 Corinthiens 13.4-13

Jeudi 20 Octobre 2016 

LIRE : 1 Corinthiens 13 : 4-13 (PdV)

4L'amour est patient, l'amour rend service. Il n'est pas jaloux, il ne se vante pas, il ne se gonfle pas d'orgueil. 5L'amour ne fait rien de honteux. Il ne cherche pas son intérêt, il ne se met pas en colère, il ne se souvient pas du mal. 6Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il se réjouit de la vérité. 7L'amour excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. 

8L'amour ne disparaît jamais. Les paroles dites au nom de Dieu s'arrêteront, le don de parler en langues inconnues disparaîtra, la connaissance finira. 

9En effet, nous ne connaissons pas tout, et les paroles dites au nom de Dieu ne sont pas complètes. 

10Mais quand tout deviendra parfait, ce qui n'est pas complet disparaîtra. 

11Quand j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant. Maintenant, je suis un homme et je n'agis plus comme un enfant. 

12À présent, nous ne voyons pas les choses clairement, nous les voyons comme dans un miroir, mais plus tard, nous verrons face à face. À présent, je ne connais pas tout, mais plus tard, je connaîtrai comme Dieu me connaît. 

13Maintenant, trois choses sont toujours là : la foi, l'espérance et l'amour. Mais la plus grande des trois, c'est l'amour.

La charité est patiente, elle est pleine de bonté. 

1 Corinthiens 13 : 4 

1Corinthiens 13 est ma lecture préférée, et je voulais la lire au mariage de mon fils. N’étant pas à l’aise pour parler en public, mais voulant offrir en cadeau ce texte aux nouveaux mariés, je m’y préparais en en faisant à haute voix, chaque matin, la lecture à mon mari. 

Pensée du jour

L’amour de Dieu pour moi est toujours patient.

Et chaque matin, il se joignait à moi pour dire les derniers versets: « mais la plus grande de ces choses, c’est l’amour. » (1 Cor 13:13.).
A l’approche du jour du mariage, la santé de mon mari a rapidement commencé à se détériorer. Il est vite devenu clair qu’il ne serait pas en mesure d’assister au mariage. Il avait besoin d’aide pour se baigner, pour manger, et s’habiller. Enfiler un T-shirt le laissait souvent hors d’haleine. Il était reconnaissant pour l’aide que je lui apportais, et il exprimait souvent sa reconnaissance. Nous nous retrouvions à citer l’un à l’autre ces versets de l’Écriture : « L’amour est patient ; l’amour est plein de bonté ».

Mon mari décèdera dix jours après le mariage. Ma nouvelle belle-fille lira 1 Corinthiens 13 à son enterrement. En ces jours-là, j’ai appris que l’amour était un véritable don du ciel. 

(Mme) Elizabeth K. Bush (Maine) 

Prière : Seigneur, merci pour ta présence dans les moments heureux et les moments difficiles. Ton amour est toujours patient et aimable. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les personnes qui ont perdu un conjoint. 

Écoutez-moi - Luc 10.38-42

Mercredi 19 Octobre 2016 

LIRE : Luc 10 : 38-42 (PdV)

Marthe et Marie reçoivent Jésus

38Jésus est en route avec ses disciples. Il entre dans un village. Là, une femme qui s'appelle Marthe le reçoit dans sa maison. 

39Elle a une sœur qui s'appelle Marie. Marie s'assoit aux pieds du Seigneur et elle écoute ce qu'il dit. 

40Marthe est très occupée par tout ce qu'il faut préparer. Elle vient auprès de Jésus et elle lui dit : « Seigneur, ma sœur me laisse seule pour tout préparer, cela ne te fait rien ? Dis-lui donc de m'aider ! » 

41Le Seigneur lui répond : « Marthe, Marthe, tu es inquiète et tu as du souci pour beaucoup de choses, 

42mais une seule est nécessaire. Marie a choisi ce qui est vraiment bon, et personne ne lui enlèvera cela. »

Prends garde à ton pied, lorsque tu entres dans la maison de Dieu ; approche-toi pour écouter, plutôt que pour offrir le sacrifice des insensés.

- Ecclésiaste 5 : 1 


                     Le Christ chez Marthe et Marie

Quand j’étais enfant, je prenais des cours d’arts martiaux. Nous commencions chaque cours en nous inclinant devant l’instructeur et le membre le plus ancien de la classe, par respect et reconnaissance pour ce qu’ils nous enseigneraient ce jour-là. Ensuite, nous participions à la méditation. Nous devions mettre de côté les problèmes de la journée, faire le vide en nous afin de pouvoir mettre l’accent sur les consignes et les instructions du Maître.

Pensée du jour

Quand je lis la Bible, je dois demander à Dieu de faire taire toutes les autres voix.

Quand nous lisons la Parole de Dieu, cette même pratique de la méditation peut nous aider à mettre de côté les distractions avant de commencer. Nous pouvons mettre de côté les pensées du collègue qui nous agace, de l’étudiant fauteur de troubles, les relations brisées, les craintes sur les finances. Alors, nous pouvons nous concentrer sur ce que Dieu a à nous enseigner. Dieu peut en effet nous en apprendre sur le collègue ou nos finances, mais si nous glissons tous ces problèmes spécifiques dans notre lecture, nous pouvons rater la leçon de Dieu. Voilà pourquoi Ecclésiaste 5: 1 dit : « Prends garde à ton pied, lorsque tu entres dans la maison de Dieu ; approche-toi pour écouter, plutôt que pour offrir le sacrifice des insensés ». Le psalmiste proclame : « Ta parole est une lampe à mes pieds, une lumière sur mon sentier » (119:105). Si nous mêlons les distractions de notre journée à notre temps de lecture biblique, nous pouvons finir par marcher sur le mauvais chemin. 

Quand nous faisons notre lecture avec humilité, avec un esprit épuré, prêt à écouter, Dieu éclaire chaque étape de notre vie. 

(M.) Kyle Taft (Tennessee) 

Prière : Seigneur, ouvre nos cœurs pour que nous puissions t’entendre. Aide-nous à être silencieux et calme afin que nous puissions écouter ton enseignement. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les participants à l’étude biblique. 

Le calme - Matthieu 8.23-27

Mardi 18 Octobre 2016 

LIRE : Matthieu 8 : 23-27 (PdV)

Jésus calme la tempête

23Jésus monte dans la barque et ses disciples l'accompagnent. 

24Tout à coup, une grande tempête se met à souffler sur le lac. Les vagues vont bientôt recouvrir la barque, et Jésus dort. 

25Les disciples s'approchent de lui, ils le réveillent en disant : « Seigneur, sauve-nous ! Nous allons mourir ! » 

26Jésus leur dit : « Pourquoi est-ce que vous avez peur ? Vous n'avez pas beaucoup de foi ! » Alors il se lève, il menace le vent et l'eau, et tout devient très calme. 

27Tous sont très étonnés et disent : « Qui donc est cet homme ? Même le vent et l'eau lui obéissent ! »

Il [Jésus] leur dit : « Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi ? » Alors il se leva, menaça les vents et la mer, et il y eut un grand calme. - Matthieu 8 : 26 


A la fin de mon régime alimentaire, j’ai décidé de marcher le long de la plage. A un moment donné, je me suis arrêté pour regarder et apprécier la puissance d’une vague déferlante pendant qu’elle s’approchait de moi. Je m’inquiétais d’être immergé par la vague, j’avais donc deux options: rester et voir ce qui allait se passer, ou reculer. J’ai décidé de rester sur place. Lentement, la grande vague est venue vers moi avant de se retirer. 

Nous pouvons avoir un sentiment d’anxiété similaire lorsque les circonstances menacent de nous submerger. Nous pouvons nous sentir pris au piège dans un tourbillon émotionnel et spirituel. 

Quand nous permettons à nos angoisses de nous vaincre, nous ressemblons aux  disciples qui étaient effrayés pendant la tempête, dans la lecture d’aujourd’hui. Ils étaient témoins de la puissance de Dieu, et Jésus était parmi eux. Pourtant, ils avaient perdu la foi. 

Si nous apprenons à dépendre entièrement de la puissance de Dieu, nous pouvons rester en paix, sachant que tout ira bien. Même quand nous voyons de grandes vagues venir vers nous, nous pouvons avoir confiance que peu à peu elles vont se retirer. 

(M.) Eymi Jairon Vásquez Suárez (République Dominicaine) 

Prière : Seigneur, aide-nous à compter entièrement sur toi quand nous sommes submergés par les circonstances de notre vie. Amen. 

SUJET DE PRIERE: Le peuple de la République dominicaine. 

PENSÉE DU JOUR 

Je peux avoir la paix et la joie quand je fais confiance à Dieu.

La rosée du matin - Osée 14.1-9

Lundi 17 Octobre 2016 

LIRE : Osée 14 : 1-9 (PdV)

1Les habitants de Samarie 

devront payer pour leurs fautes, 

parce qu'ils se sont opposés à leur Dieu.

Ils mourront à la guerre, 

leurs bébés seront écrasés, 

leurs femmes enceintes auront le ventre ouvert.

Israël guérira en revenant vers le Seigneur

2Reviens, Israël, vers le SEIGNEUR ton Dieu. 

C'est ta faute qui t'a fait tomber.

3Revenez vers le SEIGNEUR 

en lui apportant ces paroles : 

« Pardonne nos fautes

et accepte ce que nous offrons de bon.

À la place des taureaux, 

nous t'offrirons en sacrifice

les paroles de notre bouche.

4L'Assyrie ne peut pas nous sauver. 

Nous ne monterons plus sur des chevaux de combat.

Les statues que nous avons fabriquées nous-mêmes, 

nous ne les appellerons plus “Notre Dieu” .

En effet, toi seul, tu as pitié des orphelins. »

5Le SEIGNEUR dit : 

« Je guérirai Israël de son infidélité.

Je l'aimerai de bon cœur, 

car je ne suis plus en colère contre lui.

6Pour Israël, je serai comme la rosée du matin, 

il fleurira comme un lys, 

il enfoncera ses racines dans le sol

comme les arbres du Liban.

7Ses branches se développeront, 

il sera beau comme l'olivier, 

et il répandra l'odeur agréable des montagnes du Liban.

8Les habitants d'Israël reviendront 

s'asseoir à mon ombre.

Ils cultiveront de nouveau le blé, 

ils fleuriront comme la vigne, 

ils seront célèbres comme le vin du Liban.

9Éfraïm, est-ce qu'il y a encore quelque chose de commun 

entre moi et les faux dieux ? 

Moi, je te réponds et je veille sur toi.

Moi, je suis comme un cyprès, 

un arbre toujours vert.

C'est moi qui te donne tes récoltes. »

Je serai comme la rosée pour Israël. 

- Osée 14 : 5 (NIV) 

Il faisait chaud, et j’étais à la retraite des femmes en été, dans la ferme de mon ami. Tout le monde sauf moi dormait à l’intérieur. Allongée sur l’herbe, j’étais moite et mal à l’aise dans un sac de couchage conçu à partir d’un grand drap. Je ne pouvais pas dormir, je parlais donc aux vaches alors qu’elles fixaient vers moi leurs yeux à travers la clôture et qu’elles regardaient les moutons mâcher dans le champ voisin. Dans le ciel bleu foncé, des millions d’étoiles scintillaient. Enfin, je m’endormis. 

Pensée du jour

Je veux expérimenter l’amour de Dieu comme une rosée rafraîchissante.

Je me suis réveillée plusieurs fois dans la nuit - non pas parce que j’avais trop chaud, mais parce que j’étais étonnamment refroidie et merveilleusement rafraîchie. Une rosée s’était déposée sur mon drap, m’enveloppant d’ une sensation de bien-être et de satisfaction. Je me suis tout simplement réveillée pour profiter de cette sensation. 

Quelques jours plus tard, lors de la lecture d’Osée, je me suis souvenue de la rosée rafraîchissante. Osée 14:4-5 décrit Israël se détournant du péché. Dieu dit : « Je réparerai leur infidélité, j’aurai pour eux un amour sincère ; car ma colère s’est détournée d’eux. Je serai comme la rosée pour Israël ». Avec un frisson de reconnaissance, je pensais, oui ! J’ai expérimenté ces sensations. 

Cette promesse d’Israël nous rappelle que l’amour de Dieu pour nous ne faiblit jamais et nous donne le repos et la restauration auxquels nous aspirons. 

(Mme) Donna Scales (Oregon) 

Prière : Seigneur, aide-nous à te confesser nos péchés afin que nous soyons apaisés par la rosée de ton pardon et de ta miséricorde. Amen. 

SUJET DE PRIERE: les participants et les responsables d’une retraite. 

Les bons et les mauvais moments - Lamentations 3.19-24

Dimanche 16 Octobre 2016 

LIRE : Lamentations 3 : 19-24 (PdV)

19Je suis dans le malheur 

et je ne sais pas où je vais.

Penser à mon malheur

est pour moi comme un poison amer.

20J'y pense sans arrêt, 

je ne peux pas oublier, 

et je suis abattu.

21Mais voici la pensée 

qui me vient à l'esprit, 

voici pourquoi j'espère : 

22La bonté du SEIGNEUR n'est pas épuisée, 

il n'a pas fini de montrer son amour.

23Chaque matin, 

sa bonté et son amour sont tout neufs.

Oui, ta fidélité est immense ! 

24Je me dis : 

« Le SEIGNEUR est mon trésor. »

C'est pourquoi je compte sur lui.

Paul écrit : « Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans  l’abondance. En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette ».

- Philippiens 4 : 12 

Je traverse une période prolongée de chômage. Dans le passé, j’avais toujours été en mesure de trouver du travail. Mais au cours de cette période de chômage, j’en suis venu à accepter que j’allais éprouver des difficultés dans ma vie. 

Pensée du jour

Aujourd’hui je chercherai l’amour et la miséricorde de Dieu.

Les épreuves ne sont pas nécessairement des temps de jugement ou de punition. Les bons et les mauvais moments font tous deux parties intégrantes de la vie. Je serais naïf de ne pas m’attendre à des difficultés; mais en tant que chrétien, je peux aussi espérer et avoir confiance en Dieu le Père. 

Tous deux, Job et Paul ont exprimé de la sagesse en faisant face à des difficultés. « Allons-nous accepter de Dieu le bien, et non le mal?» Demande Job (Job 2:10). La sagesse de sa déclaration est subtile et difficile à saisir. Paul écrit dans Philippiens 4:11 : « J’ai appris à être content quelles que soient les circonstances ». Pour moi, c’est une acceptation pacifique que je vivrai à la fois des bons et des mauvais moments. 

Mais ma confiance, ma foi et mon espérance sont en Dieu, dont l’inébranlable amour et les compassions se « renouvellent chaque matin » (Lam. 3:23). 

(M.) William Peoples (Californie) 

Prière : Seigneur, prends notre peur quand nous sommes confrontés à des difficultés. Donne-nous la paix dans ta connaissance et en te faisant confiance. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les chômeurs. 

Éveillé - Proverbes 3.1-6

Samedi 15 Octobre 2016 

LIRE : Proverbes 3 : 1-6 (PdV)

Comment posséder la sagesse ?

1Mon enfant, n'oublie pas mon enseignement, garde mes commandements dans ton cœur. 

2Si tu les gardes, tu vivras plus longtemps et tu seras heureux. 

3Sois toujours bon et fidèle. Attache ces qualités à ton cou, écris-les sur ton cœur. 

4Alors Dieu et les hommes t'aimeront, et tu réussiras. 

5Ne t'appuie pas sur ton intelligence, mais de tout ton cœur, mets ta confiance dans le SEIGNEUR. 

6Reconnais-le dans tout ce que tu fais, et lui, il guidera tes pas. 

Voici, il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël. L’Éternel est celui qui te garde, l’Éternel est ton ombre à ta main droite. 

- Psaume 121 : 4-5 

Notre avion glissait sur des bandes de nuages. Peu de temps après, l’équipage a annoncé qu’en raison des conditions météorologiques le vol pourrait être turbulent, mais qu’il n’y avait aucune raison de paniquer. Je n’avais cependant jamais eu autant peur que lors de ce vol. Je m’adossais au siège et fermais mes yeux. 

Pensée du jour

Même quand le chemin semble incertain, Dieu nous conduit finalement de l’avant.

Tout à coup, le verset d’aujourd’hui faisait écho à mon oreille, et je ressentais quelque chose de différent. Ah ! C’était la présence de Dieu ! C’était tellement différent, tellement réconfortant et vivant. 

Je commençais à penser au pilote qui restait éveillé pendant que les passagers dormaient. Il était en alerte et contrôlait l’avion. Notre Père céleste, Créateur et pilote de tout l’univers, ne dort jamais, ni ne sommeille. (Voir Ps 121:4, TOB). Nous pouvons nous appuyer sur lui.
Il n’y a pas de crainte en Dieu. 

Si nous nous abandonnons entre les mains de Dieu, Dieu, nous conduira fidèlement, même si nous ne sommes pas sûrs du chemin à parcourir. Je suis reconnaissant pour la Parole de Dieu et pour les yeux de Dieu sur chacun de nous jusqu’à la fin de notre parcours de vie. 

(Mme) Surama Mohapatra (Odisha, Inde) 

Prière : Père céleste, aide-nous à nous appuyer sur toi et à faire confiance à tes promesses. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les pilotes et équipages d’avion. 

Un peu plus profond - Matthieu 14.23-31

Vendredi 14 Octobre 2016 

LIRE : Matthieu 14 : 23-31 (PdV)

23Jésus les renvoie donc, puis il monte dans la montagne pour prier. Quand la nuit arrive, Jésus est là, seul. 

24La barque est déjà assez loin de la terre. Le vent souffle contre la barque, et les vagues viennent la frapper. 

25Vers la fin de la nuit, Jésus vient vers ses disciples en marchant sur l'eau. 

26Quand les disciples le voient marcher sur l'eau, ils sont effrayés, ils disent : « C'est un fantôme ! » Et ils se mettent à crier, parce qu'ils ont peur. 

27Mais Jésus leur parle tout de suite en disant : « Rassurez-vous, c'est moi ! N'ayez pas peur ! » 

28Alors Pierre lui dit : « Seigneur, si c'est bien toi, donne-moi l'ordre de venir vers toi sur l'eau. » 

29Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre sort de la barque et il se met à marcher sur l'eau pour aller vers Jésus. 

30Mais, en voyant qu'il y a du vent, il a peur, il commence à s'enfoncer dans l'eau. Alors il crie : « Seigneur, sauve-moi ! » 

31Aussitôt, Jésus tend la main à Pierre, il le saisit et lui dit : « Tu n'as pas beaucoup de foi ! Tu n'as pas eu confiance. Pourquoi ? » 

Aussitôt Jésus dit à [ses disciples] : «Rassurez-moi, c’est moi». 

- Matthieu 14 : 27 


Ma fille de deux ans se tenait debout sur le rivage, avec hésitation. Les eaux de la côte du Golfe ruisselaient doucement à ses pieds. « J’ai peur », dit-elle fermement. Sa tante l’encouragea « Tout va bien », « fais juste un pas ». Elle fit un pas de bébé. «D’accord », dit tante Nikki, « maintenant juste un peu plus ». Elle fit un autre pas et un autre tout en empoignant avec confiance la main de sa tante. «Un peu plus loin, maintenant un peu plus profond ». En quelques instants, ma fille avait triomphalement de l’eau à la taille. « J’y suis! J’y suis! », cria-t-elle avec enthousiasme. 

Pensée du jour

Avec l’aide du Christ, nous pouvons surmonter nos peurs et notre insécurité.

Je l’enviais, en pensant à toutes les fois où j’avais triché sur ce même sentiment de victoire parce que j’avais eu trop peur de suivre Jésus un peu plus loin. Combien de fois avais-je choisi de rester sur le rivage de l’insécurité ? 

Nos insécurités peuvent avoir beaucoup de sens pour nous, mais elles nous maintiennent sur le rivage en nous rappelant constamment les jugements négatifs des autres. Mais le Christ ne porte pas de tels jugements. Il ne veut pas que nous restions sur le rivage, mais nous encourage à aller là où la véritable intimité et victoire peuvent être trouvées. « Juste un peu plus », dit, quand a elle joué dans les vagues avec jubilation –  et le sentiment de la victoire sur mes peurs, mes doutes et mes insécurités. Mais le chemin de ce genre de joie nous renvoie à des eaux plus profondes. 

Mme) Sarah Reeves (Géorgie)
Prière : Seigneur, donne-nous le courage de te suivre pour une expérience chrétienne plus profonde aujourd’hui.
Amen.
SUJET DE PRIERE : pour que nous ayons du courage. 

Écoute active - Psaume 119.97-105

Jeudi 13 Octobre 2016 

LIRE : Psaume 119 : 97-105 (PdV)

97J'aime beaucoup ta loi, 

je réfléchis sur elle tous les jours.

98Ton commandement me rend plus sage que mes ennemis, 

je le fais mien pour toujours.

99Je suis plus savant que tous ceux qui m'enseignent, 

car je réfléchis longtemps à tes ordres.

100Je sais mieux juger que les anciens, 

car j'obéis à tes exigences.

101J'évite de prendre le chemin du mal, 

pour obéir à ce que tu dis.

102Je respecte fidèlement tes décisions, 

car c'est toi qui me les as apprises.

103Dans ma bouche, 

tes paroles sont douces, plus douces que le miel.

104Tes exigences me permettent de bien juger. 

Aussi je déteste tout ce qui est mensonge.

105Ta parole est une lampe qui éclaire mes pas, 

une lumière sur ma route.

Jésus a dit : « Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. »

- Jean 10 : 27-28 

Je sers en tant que pilote instructeur dans la réserve marine des États-Unis et enseigne aux étudiants à voler avec des avions à réaction complexes qui se déplacent à des vitesses élevées. L’un des domaines dans lesquels les élèves-pilotes rencontrent des difficultés, c’est dans l’apprentissage à écouter efficacement et à comprendre les communications radio critiques. Les contrôleurs de la circulation aérienne parlent rapidement et utilisent souvent une terminologie abrégée, ce qui rend parfois leurs communications difficiles à saisir. Quand mes élèves sont dans la confusion à cause d’un appel radio qu’ils ne comprennent pas, je puise dans ma formation et mon expérience passées pour les aider à traduire les instructions du contrôleur. En tant que pilotes, nous avons besoin de ces instructions afin de continuer à voler en toute sécurité et d’achever notre mission. 

Pensée du jour

Comment vais-je écouter Dieu et les autres aujourd’hui ?

Les défis auxquels sont confrontés mes étudiants ne sont pas différents de ceux auxquels nous sommes confrontés en tant que chrétiens,quand nous essayons d’accomplir la volonté de Dieu. Nous pourrions être enthousiastes et déterminés à suivre le plan de Dieu dans nos vies, mais trop souvent nous négligeons de travailler sur nos capacités d’écoute. Heureusement, comme mes étudiants, nous avons la possibilité de devenir de meilleurs auditeurs. 

Former nos oreilles par l’étude régulière de la Bible et la participation fidèle au culte rend plus facile la compréhension des communications que Dieu nous envoie. 

(M.) William P. Moynahan (Virginie) 

Prière : Seigneur, aide-nous à chercher pieusement et continuellement tes conseils. Aide-nous également à suivre ces conseils afin que nous puissions mieux te servir. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les contrôleurs de la circulation aérienne. 

Avec l’aide de Dieu - Romains 4.16-21

Mercredi 12 Octobre 2016 

LIRE : Romains 4 : 16-21 (PdV)

16Pour cette raison, c'est en croyant qu'on reçoit les biens promis, et c'est vraiment un don gratuit. Alors la promesse est valable pour tous ceux qui sont nés d'Abraham. Elle est valable, non seulement pour ceux qui sont soumis à la loi, mais également pour ceux qui croient comme Abraham, notre père à tous. 

17Oui, les Livres Saints le disent : « J'ai fait de toi le père de beaucoup de peuples. » Abraham est notre père devant Dieu en qui il a cru. C'est le Dieu qui donne la vie aux morts et qui appelle à exister ce qui n'existe pas encore. 

18Il n'y avait plus d'espoir, et pourtant Abraham a espéré. Il a cru en Dieu et pour cela, il est devenu « le père de beaucoup de peuples ». Les Livres Saints le disent : « Ceux qui vont naître de toi seront très nombreux. » 

19La foi d'Abraham est restée solide, pourtant il avait à peu près 100 ans. Et il le savait : son corps était déjà comme mort et Sara ne pouvait pas avoir d'enfant. 

20Devant la promesse de Dieu, il n'a pas manqué de confiance. Au contraire, sa foi l'a rempli de force, et il a rendu gloire à Dieu. 

21Il était sûr d'une chose : ce que Dieu a promis, il est assez puissant pour le faire.

L'armée de Pharaon engloutie dans la mer de Gustave Doré

Je reconnais que tu peux tout, et que rien ne s’oppose à tes pensées. 

- Job 42 : 2 

Quand Moïse dit aux dirigeants hébreux tout ce que Dieu avait promis d’accomplir, ils y ont cru. Et quand ils ont appris que le Seigneur était préoccupé... ils se sont prosternés et ont adoré (cf. Exode. 4:31, LG). Quelle excitation pour les Israélites de savoir que Dieu les délivrerait ! Peut-être imaginaient-ils un exode facile et rapide. Au lieu de cela, leur situation a empiré. 

Pharaon n’était pas près de les libérer simplement parce que Moïse le lui demandait; en fait, il leur a imposé des exigences plus sévères. Ainsi, plutôt que de se prosterner et d’adorer Dieu, ils se sont répandus en plaintes. 

Pensée du jour

Avec l’aide de Dieu, je peux surmonter les obstacles.

Parfois, je suis comme les Israélites. Je suis confiante en la direction de Dieu et j’adore avec joie. Puis le sentier devient rocailleux; et au lieu de me tourner vers Dieu, je me plains. Au lieu de voir les obstacles comme des occasions de faire confiance à Dieu, je me décourage. 

Plusieurs fois dans la Bible, les circonstances se sont empirées avant que les promesses de Dieu ne deviennent réalité : Joseph a été emprisonné avant de devenir un dirigeant; il a été demandé à Abraham de sacrifier son fils, avant qu’il ne devienne le père des nations ; Paul a été aveuglé avant qu’il ne devienne l’apôtre des Gentils. Mais Dieu a continué de travailler dans la vie de ces personnes et continue de travailler dans les nôtres. 

Sachant que Dieu est toujours présent, nous pouvons nous réjouir et adorer, même dans les moments difficiles. 

(Mme) Georgia Bruton (Caroline du Nord) 

Prière : Seigneur, merci pour ta fidélité. Lorsque nous avons des problèmes, aide-nous à voir que tu es toujours à l’œuvre dans nos vies. Nous prions au nom de Jésus. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les personnes qui fuient la violence.

Guides spirituels - Matthieu 7.12-14

Mardi 11 Octobre 2016 

LIRE : Matthieu 7 : 12-14 (PdV)

Le résumé de la loi

12« Faites pour les autres tout ce que vous voulez qu'ils fassent pour vous. Voilà ce que la loi de Moïse et les livres des prophètes commandent. » 

Les deux chemins

13« Entrez par la porte étroite. En effet, la porte qui ouvre sur la mort est large, et le chemin pour y aller est facile. Beaucoup de gens passent par là. 

14Mais la porte qui ouvre sur la vie est étroite, et le chemin pour y aller est difficile. Ceux qui le trouvent ne sont pas nombreux. »

Le psalmiste a écrit : « Tu me conduiras par ton conseil, puis tu me recevras dans la gloire ».

- Psaume 73 : 24 

Ma femme, Megan, a organisé un concert dans notre maison pour recueillir des fonds destinés à un organisme de bienfaisance qui travaille à éliminer le trafic d’êtres humains. Puisque nous vivons au bout d’un cul-de-sac, nous étions préoccupés par le parking des visiteurs. Heureusement que nous avons un grand parc juste à côté, mais le seul accès passe à travers un espace étroit entre deux poteaux en bois à hauteur du genou. Notre solution a été, pour mon fils et moi, de nous tenir debout sur chaque côté pour guider les chauffeurs à entrer et à sortir. 

Pensée du jour

Pour qui puis-je agir aujourd’hui comme un guide spirituel ?

Cela m’a fait penser à l’étroit sentier qui mène à la vie éternelle. (Voir Matthieu 7: 13-14). Puis, je remerciais Dieu pour les nombreuses personnes qui ont agi en tant que guides spirituels pour me garder sur le chemin de la foi. 

Je pensais aussi à la façon dont il est important pour moi d’agir comme un guide pour ceux dont la vie m’importe. Je prie constamment pour rester sur ce chemin qui mène à la vie éternelle et pour amener aussi d’autres à Dieu. 

(M.) Bill Gosling (Western Australia, Australie) 

Prière : Notre Dieu, nous te remercions pour nos guides spirituels. S’il te plaît, aide- nous à agir comme des guides fidèles pour les autres. Amen. 

SUJET DE PRIERE : mes guides spirituels. 

Perdu et trouvé - Ephésiens 2.1-10

Lundi 10 Octobre 2016 

LIRE : Éphésiens 2 : 1-10 (PdV)

Dieu donne la vie avec le Christ

1Autrefois, vous étiez morts à cause de vos fautes, à cause de vos péchés. 

2Vous viviez dans le péché en suivant les forces de ce monde. Vous obéissiez au chef des puissances mauvaises qui règnent entre ciel et terre. Ce chef, c'est l'esprit du mal qui agit maintenant chez ceux qui désobéissent à Dieu. 

3Autrefois, nous aussi, nous faisions tous partie de ces gens-là quand nous vivions selon nos désirs mauvais. Nous obéissions à ces désirs et à nos pensées mauvaises. À cause de notre nature, nous méritions la colère de Dieu comme les autres. 

4Mais Dieu est riche en pitié et il nous aime d'un grand amour. 

5C'est pourquoi, à nous qui étions morts à cause de nos fautes, il nous a donné la vie avec le Christ. Oui, vous êtes sauvés grâce à la bonté de Dieu. 

6Avec le Christ Jésus, il nous a réveillés de la mort et avec lui encore, il nous a fait asseoir dans les cieux. 

7Ainsi, en montrant sa bonté pour nous dans le Christ Jésus, Dieu a voulu prouver pour toujours la richesse extraordinaire de ses bienfaits. 

8En effet, vous êtes sauvés grâce à la bonté de Dieu, et parce que vous croyez. Cela ne vient pas de vous, c'est Dieu qui vous donne le salut. 

9Ce salut ne vient pas de vos actions à vous, donc personne ne peut se vanter ! 

10Oui, c'est Dieu qui nous a faits. Il nous a créés dans le Christ Jésus pour que nous menions une vie riche en actions bonnes. Et ces actions, Dieu les a préparées pour que nous les fassions.

Si un homme a cent brebis, et que l’une d’elles s’égare, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres sur les montagnes, pour aller chercher celle qui s’est égarée ?

- Matthieu 18 : 12 

Je réserve une place spéciale dans mon cœur à ceux qui ont été reconnus coupables d’avoir enfreint la loi. Je dois l’avoir "hérité" de mon père. Il travaillait avec des gens qui étaient soit en probation soit incarcérés. Il était sévère avec eux, mais prenait soin d’eux. Il parlait avec eux et essayait de les aider à changer, à devenir "propres" et à commencer à mener une vie utile et productive. Mon père m’a dit que la plupart des gens avec qui il travaillait venaient de familles difficiles. Chacun d’entre eux, surtout les adolescents, veut désespérément être aimé. 

Pensée du jour

J’étais un jour perdu, mais maintenant je suis retrouvé*.

Peut-être qu’en plus de l’influence de mon père, j’ai hérité cette empathie de mon Père céleste. Bien que nous regardions les criminels comme indignes, Dieu prend soin d’eux; après tout, ils sont eux aussi créés à l’image et à la ressemblance de Dieu. Bien qu’ils soient sans scrupules, Dieu les aime et va les chercher. 

Le Ciel se réjouit quand les perdus sont retrouvés. Ma famille le sait personnellement; mon frère était l’un d’entre eux. Même si nous sommes tous capables de péché, Jésus nous sauve par son sang versé - un sacrifice qui nous apporte le pardon de Dieu. Ceux d’entre nous qui ont vécu en dehors de la loi de Dieu peuvent maintenant vivre dans la justice et avec un but. 

(Mme) Yulia Bagwell (Pennsylvanie) 

Prière : Dieu de compassion, nous te remercions pour ton cœur d’amour. Nous voulons t’aimer en retour en vivant conformément à ta volonté. Au nom de Jésus. Amen. 

SUJET DE PRIERE : Ceux qui ne se sont jamais sentis aimés. 

* "O quelle Grâce il a fallu" John Newton 1779. 

Confiance en Dieu - Esaïe 40.26-31

Dimanche 9 Octobre 2016 

LIRE : Ésaïe 40 : 26-31 (PdV)

26Levez les yeux au ciel et voyez : 

Qui a créé les étoiles ? 

Qui les fait défiler

en bon ordre comme des soldats ? 

Celui qui les appelle toutes par leur nom.

Sa puissance et son pouvoir sont si grands

qu'aucune étoile ne manque à l'appel.

Le Seigneur rend des forces à ceux qui sont faibles

27Israël, peuple de Jacob, 

pourquoi est-ce que tu te plains en disant : 

« Le SEIGNEUR ne voit pas ce qui m'arrive.

Il ne défend pas mon droit. »

28Pourtant, le SEIGNEUR est Dieu 

depuis toujours et pour toujours.

Tu ne sais pas cela ? 

Tu ne l'as donc pas entendu dire ? 

Il a créé toute la terre.

Il ne manque jamais de force, 

il n'est jamais fatigué.

Personne ne peut mesurer la profondeur de son intelligence.

29Il redonne des forces à celui qui en manque, 

il rend courage à celui qui est épuisé.

30Les jeunes eux-mêmes deviennent faibles et se fatiguent. 

Même les meilleurs tombent.

31Mais ceux qui mettent leur espoir dans le SEIGNEUR 

retrouvent des forces nouvelles.

Ils s'envolent comme des aigles, 

ils courent sans se fatiguer, 

ils avancent sans s'épuiser.

Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse; reconnais-le dans toutes tes voies, et il aplanira tes sentiers.

- Proverbes 3 : 5-6 

Récemment, ma femme a commencé des traitements de chimiothérapie pour la deuxième fois en quatre ans. J ’ai essayé de me satisfaire de notre situation et de compter sur Dieu pour trouver des forces. Ma supplication quotidienne à Dieu a pris cette forme : « S’il te plaît guéris-la rapidement, Seigneur ». Je m’attendais à des résultats immédiats. 

Pensée du jour

Je puise des forces dans la confiance en Dieu.

Je suis reconnaissant de ce que le Seigneur nous ait bénis, ma femme et moi, en nous permettant de passer de nombreuses années ensemble, et j’espère être avec le Seigneur un jour. Mais je suis toujours inquiet et compte toujours sur ma propre compréhension des choses en espérant qu’elle recouvre bientôt la santé. Le texte d’aujourd’hui me dit de regarder plutôt à Dieu pour comprendre ce qui se passe. Je suis en train de faire confiance à Dieu pour la guérison de ma femme et pour trouver la joie dans les promesses et l’encouragement dans les Saintes Écritures. 

Dieu promet que nous pouvons être contents même face à la mort du moment que nous nous appuyons sur le Christ pour être fortifiés. 

(M.) Gary Kiddie (Californie) 

Prière : Père céleste, donne-nous le courage d’affronter l’inconnu par notre foi en toi pendant que nous prions, «Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié. Que ton règne vienne. Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal: Car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles. Amen » (Matthieu 6: 9-13., LSG). 

SUJET DE PRIERE : les aînés qui font face au cancer. 

Dieu est proche - Psaume 42.1-5

Samedi 8 Octobre 2016 

LIRE : Psaume 42 : 1-5 (PdV)

Pourquoi me décourager ? Il vaut mieux compter sur Dieu

1Enseignement du groupe de Coré, pris dans le livre du chef de chorale.

2Comme une biche désire l'eau du ruisseau, 

ainsi je te désire, toi, mon Dieu.

3J'ai soif de Dieu, du Dieu vivant. 

Quand pourrai-je entrer dans son temple et me présenter devant lui ? 

4Jour et nuit, je passe mon temps à pleurer, 

car on me dit sans arrêt : « Et ton Dieu, que fait-il ? »

5J'ai des souvenirs qui me touchent le cœur : 

autrefois, je marchais en tête de la procession.

J'avançais vers la maison de mon Dieu dans la foule en fête, 

parmi les cris de joie et de louange.

Pourquoi t’abats-tu, mon âme, et gémis-tu au dedans de moi? Espère en Dieu, car je le louerai encore; Il est mon salut et mon Dieu.

- Psaume 42 : 5 

Une des premières choses que j’ai apprise en tant que moniteur de l’école du dimanche, c’est qu’un enfant pleurera toujours pour appeler ses parents. Dimanche après dimanche, un enfant au moins fond en larmes, quand les parents quittent la pièce après avoir constaté que leur enfant était en sécurité. 

J’explique doucement à chaque enfant que leurs parents sont à côté, et qu’ils les ont amenés en classe pour les aider à apprendre. Cela ne signifie pas qu’ils aient été abandonnés ni qu’ils soient séparés très longtemps. 

Pensée du jour

Je vais chercher la présence de Dieu dans tout ce que je fais.

Ainsi quand un défi particulier perturbe mon monde et me laisse un sentiment d’impuissance, je comprends la réaction des enfants. Quand je regarde en arrière, je me demande : Pourquoi avais-je eu peur ? Pourquoi la vie était-elle si difficile ? Pourquoi m’étais-je sentie seule ? Mon Seigneur est à côté de moi, il veille sur moi, mais me permet aussi d’apprendre et forge mon caractère. 

Maintenant, quand dans l’adversité je risque de me sentir loin de Dieu, je réfléchis à ces enfants en détresse au cours de l’école du dimanche. 

Avec une confiance renouvelée, je le répète : « Dieu est proche ».

(Mme) Esther Ruiz Saldana (Coahuila, Mexique) 

Prière : Dieu saint, Dieu d’amour, fortifie-nous par ta puissante présence dans nos temps de besoin. Amen. 

SUJET DE PRIERE: quelqu’un qui se sent abandonné. 

Interconnectés - 1 Corinthiens 12.12,21-26

Vendredi 7 octobre 2016 

LIRE : 1 Corinthiens 12 : 12, 21-26 (PdV)

La communauté chrétienne forme le corps du Christ

12Utilisons une comparaison. Le corps forme un tout, et pourtant, il a plusieurs parties. Malgré leur nombre, toutes les parties du corps ne forment qu'un seul corps. Pour le Christ, c'est la même chose. ...

21L'œil ne peut pas dire à la main : « Je n'ai pas besoin de toi ! » Et la tête ne peut pas dire aux pieds : « Je n'ai pas besoin de vous ! » 

22Au contraire, même les parties du corps qui semblent les plus faibles sont nécessaires. 

23Et les parties que nous jugeons les moins respectables, nous les respectons davantage. Celles qu'on ne doit pas voir, nous nous en occupons avec plus de soin. 

24Les parties de notre corps qu'on peut voir n'ont pas besoin de tous ces soins. Mais Dieu a fait le corps en donnant plus d'honneur aux parties les moins respectables. 

25Alors il n'y a pas de division dans le corps. Au contraire, toutes ses parties prennent soin les unes des autres. 

26Si une partie du corps souffre, toutes les autres parties souffrent avec elle. Si une partie est à l'honneur, toutes les autres partagent sa joie.

Ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres.

- Romains 12 : 5 

Mon fils est un missionnaire méthodiste uni. J’ai eu la chance de rencontrer beaucoup de chrétiens fidèles en voyageant avec lui ou en lui rendant visite dans d’autres pays. Par conséquent, je me sens tout aussi reliée aux croyants à l’étranger qu’à ceux de la ville d’à côté. 

Pensée du jour

En Christ, nous avons des frères et des soeurs dans le monde entier.

Je me sens proche de ces chrétiens parce que leurs visages, leurs voix et leurs sourires m’aident à me connecter. Andriy, Nastiya, Sergei, et Pavel sont de vraies personnes pour moi. Quand je lis une méditation de la Chambre Haute écrite par Pavel, je me souviens de lui et me réjouis qu’il soit mon frère en Christ. Quand je prie pour ces amis, je prie pour des gens que je connais personnellement. J’ai entendu leurs histoires. 

Tous n’ont pas la possibilité de voyager dans d’autres pays, mais chacun de nous peut trouver des frères et sœurs que Dieu nous appelle à aimer. Un voyage à la mission locale, un programme d’alimentation, un ministère pour les malades ou les personnes âgées, et d’autres ministères créatifs, tous nous aident à créer un lien dans le corps du Christ avec ceux qui étaient autrefois des étrangers. 

(Mme) Debbie Airgood (Pennsylvanie) 

Prière : Seigneur, aide-nous toujours à nous rappeler notre connexion à l’ensemble du corps du Christ. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les chrétiens de par le monde. 


Enterrer vos talents ? - Matthieu 25.14-30

Jeudi 6 Octobre 2016 

LIRE : Matthieu 25 : 14-30 (PdV)

L'histoire des trois serviteurs

14« Le Royaume des cieux ressemble à ceci : Un homme part en voyage. Il appelle ses serviteurs et leur confie ses richesses. 15Il donne à chacun selon ce qu'il peut faire. Il donne à l'un 500 pièces d'or, à un autre 200, à un troisième 100, et il part. 16Le serviteur qui a reçu les 500 pièces d'or s'en va tout de suite faire du commerce avec cet argent et il gagne encore 500 pièces d'or. 17Celui qui a reçu les 200 pièces d'or fait la même chose et il gagne encore 200 pièces d'or. 18Mais celui qui a reçu les 100 pièces d'or s'en va faire un trou dans la terre et il cache l'argent de son maître. 

19« Longtemps après, le maître de ces serviteurs revient. Il leur demande ce qu'ils ont fait avec son argent. 20Le serviteur qui a reçu les 500 pièces d'or s'approche et il présente encore 500 pièces d'or en disant : “Maître, tu m'as confié 500 pièces d'or. Voici encore 500 pièces d'or que j'ai gagnées.” 21Son maître lui dit : “C'est bien. Tu es un serviteur bon et fidèle. Tu as été fidèle pour une petite chose, je vais donc te confier beaucoup de choses. Viens et réjouis-toi avec moi.” 22Le serviteur qui a reçu les 200 pièces d'or s'approche et il dit : “Maître, tu m'as confié 200 pièces d'or. Voici encore 200 pièces d'or que j'ai gagnées.” 23Son maître lui dit : “C'est bien. Tu es un serviteur bon et fidèle. Tu as été fidèle pour une petite chose, je vais donc te confier beaucoup de choses. Viens et réjouis-toi avec moi.” 24Enfin, celui qui a reçu les 100 pièces d'or s'approche et il dit : “Maître, je le savais : tu es un homme dur. Tu récoltes ce que tu n'as pas semé, tu ramasses ce que tu n'as pas planté. 25J'ai eu peur et je suis allé cacher tes pièces d'or dans la terre. Les voici ! Tu as ton argent.” 26Son maître lui répond : “Tu es un serviteur mauvais et paresseux ! Tu le savais : je récolte ce que je n'ai pas semé, je ramasse ce que je n'ai pas planté. 27Donc tu devais mettre mon argent à la banque. De cette façon, à mon retour, je pouvais reprendre l'argent avec les intérêts ! 28Enlevez-lui donc les 100 pièces d'or. Donnez-les à celui qui a 1 000 pièces d'or. 29Oui, celui qui a quelque chose, on lui donnera encore plus et il aura beaucoup plus. Mais celui qui n'a rien, on lui enlèvera même le peu de chose qu'il a ! 30Et ce serviteur inutile, jetez-le dehors dans la nuit. Là, il pleurera et il grincera des dents.”  » 

J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre ; 

voici, prends ce qui est à toi.

- Matthieu 25 : 25 

Notre pasteur intérimaire a récemment prêché un sermon sur la parabole des talents (voir Matt. 25: 14-30) qui m’a aidé à comprendre son sens le plus profond. Parce que je n’avais toujours regardé cette parabole qu'en terme d’argent, je ne comprenais pas pourquoi le maître était autant en colère contre le serviteur qui avait caché son talent. Après tout, ce serviteur n’avait pas perdu l’argent. Mais ce sermon m’a rappelé que les «talents» pouvaient être nos dons que nous recevons de Dieu, et non seulement de l’argent. 

Pensée du jour

Où puis-je utiliser mes talents pour Dieu ?

Ma nouvelle compréhension de la parabole m’a fait penser au disciple de Jésus, André. Il était tous les jours, un pêcheur moyen. Mais il avait utilisé ce qu’il possédait pour amener de nouvelles personnes à Jésus. Il avait conduit son frère, Simon [Pierre] à Jésus (voir Jean 1:41) et il avait trouvé le jeune homme avec les cinq pains et les deux poissons, le jour où Jésus avait nourri les cinq mille. (Voir Jean 6: 7-9.) 

En réfléchissant ainsi à cette partie de l’Écriture, il devenait évident pour moi que nous pouvons utiliser nos dons reçus de Dieu pour faire avancer le Royaume de Dieu, peu importe s’ils paraissent petits. Dieu peut multiplier un tout petit talent en quelque chose de merveilleux. 

(M.) James C. Seymour, Jr. (New York) 

Prière : Seigneur, merci pour les dons et les talents que tu nous as donnés. Puissions-nous les mettre à profit pour ta gloire. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les ministères de proximité. 


Un semblant de pêche - Matthieu 4.18-22

Mercredi 5 Octobre 2016 

LIRE : Matthieu 4 : 18-22 (PdV)

Jésus appelle les premiers disciples

18Jésus marche au bord du lac de Galilée. Il voit deux frères : Simon, qu'on appelle Pierre, et André son frère. Ce sont des pêcheurs, et ils sont en train de jeter un filet dans le lac. 19Jésus leur dit : « Venez avec moi, et je ferai de vous des pêcheurs d'hommes. » 20Aussitôt, ils laissent leurs filets et ils suivent Jésus. 

21En allant un peu plus loin, Jésus voit deux autres frères : Jacques et Jean, les fils de Zébédée. Ils sont dans la barque avec leur père Zébédée. Ils réparent leurs filets. Jésus les appelle. 22Aussitôt ils laissent leur barque et leur père et ils suivent Jésus. 

Jésus dit : « Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes...» - Matthieu 4 : 19 

Pour mon dixième anniversaire, j’ai prié et reçu une canne à pêche flambant neuve. Lors de mon premier passage au ruisseau, j’étais dégoûtée d’accrocher le ver à l’hameçon. J’ai donc tranquillement décidé d’utiliser à la place le saucisson de mon sandwich. Mon frère se demandait pourquoi les poissons mordaient à son appât, mais pas au mien. Je levai juste ma canne, haussai les épaules et souris. Pendant que mon frère ramenait les poissons, et commençait à les nettoyer, j’ai eu une très brutale prise de conscience. Pour pêcher un poisson, j’aurais à faire la même chose. J’ai tranquillement embobiné ma ligne, enlevé le saucisson et jeté à nouveau la ligne sans appât. J’avais décidé que je n’aimais pas la pêche. Il était plus agréable de faire semblant de pêcher! 

Pensée du jour

Je ne veux pas faire semblant de suivre Jésus.

J’ai appris que, de la même manière, dans ma vie chrétienne,  j’avais fait parfois semblant. J’agis machinalement, mais sans aucun fondement. Je fais comme si je m’impliquais, mais en réalité, je ne donne que la moitié de mon cœur. Je sais que si nous devons suivre les enseignements de Jésus et offrir la Bonne Nouvelle aux autres, nous ne pouvons pas faire semblant – agir machinalement en omettant de nous engager pleinement. 

Jésus ne veut pas de chrétiens qui font semblant. Jésus nous appelle à prendre nos filets et à le suivre vraiment. 

(Mme) Avis Hoyt-O’Connor (Maryland) 

Prière : Dieu de grâce, aide-nous à être fidèles à toi, quand tu nous appelles, avec d’autres, dans le ministère. Aide-nous à te suivre avec courage et conviction. 

Amen. 

SUJET DE PRIERE : ceux qui ont des problèmes à suivre Jésus. 

La présence constante de Dieu - Psaume 139.7-12

Mardi 4 Octobre 2016 

LIRE : Psaume 139 : 7-12 (PdV)

7Où aller loin de toi ? 

Où fuir loin de ton regard ? 

8Si je monte au ciel, tu es là, 

si je me couche au milieu des morts, te voici.

9Si je m'envole sur les ailes du matin 

pour aller au-delà des mers, 

10même là, tu me conduis par la main 

et tu me tiens solidement.

11Je peux dire : « Je veux me cacher complètement dans l'obscurité. 

Que le jour devienne nuit autour de moi ! »

12Mais pour toi, même l'obscurité est lumière, 

et la nuit est claire comme le jour.

Obscurité ou lumière, pour toi c'est la même chose.

Ne crains rien, car je suis avec toi. 

- Esaïe 43 : 5 

En 2003, mon mari et moi, nous avons décidé de déménager de notre grande maison où nous avions vécu pendant 44 ans. La maison qui avait été idéale quand nos trois enfants y vivaient posait des problèmes importants à notre départ à la retraite. Nous nous posions beaucoup de questions. Où aller? Que faudra-t-il abandonner ? Comment réduire tous nos biens accumulés ? 

Pensée du jour

Partout où nous allons, Dieu est déjà là.

Nous n’avons pas trouvé de réponses faciles. Nous avons visité plusieurs maisons de retraite dans notre ville, mais aucune ne nous a convenu. Avec le temps, nous avons trouvé un village de retraités sur le haut plateau de Cumberland à l’Est du Tennessee. Tout semblait bien s’annoncer. Mais nous faisions encore face au défi déchirant du changement d’église, d’amis et d’activités, ainsi que l’énorme tâche de disposer de nos biens. Avec l’aide de nos filles, nous avons trouvé des réponses. Le grand piano conviendrait à notre nouveau petit salon. Nos enfants pourraient utiliser plusieurs de nos affaires. Nous pourrions faire une vente aux enchères pour liquider le reste. 

Pourtant, j’hésitais et je pleurais. Le changement n’a jamais été facile pour moi. Quand notre fille Betsy dit : « Ne t’inquiète pas du déménagement, Maman. Dieu est déjà là-bas ». J’étais en mesure d’aller de l’avant et de ne pas regarder en arrière. Ses paroles me reviennent chaque fois que je fais face au changement. 

(Mme) Carolyn Hodge Rogers (Tennessee) 

Prière : Dieu de grâce, rappelle-nous que tu es toujours présent pour nous aider à traverser les périodes de changement et de stress. Amen. 

SUJET DE PRIERE: ceux qui déménagent pour une nouvelle ville.

Servir avec foi - 2 Timothée 1.3-18

Lundi 3 Octobre 2016 

LIRE : 2 Timothée 1 : 3-18 (PdV)

Paul remercie Dieu

3Nuit et jour, quand je prie, je dis toujours ton nom. Et je remercie Dieu, que je sers avec une conscience pure, comme mes ancêtres l'ont fait. 4En me rappelant tes larmes, j'ai très envie de te voir pour être rempli de joie. 5Je me souviens de la foi sincère qui est en toi. C'était déjà celle de ta grand-mère Loïs et de ta mère Eunice, et cette foi est en toi aussi, j'en suis sûr. 

Le beau trésor confié à Timothée

6C'est pourquoi je te rappelle ceci : garde bien vivant le don de Dieu, que tu as reçu quand j'ai posé les mains sur ta tête. 7En effet, l'Esprit Saint que Dieu nous a donné ne nous rend pas timides. Au contraire, cet Esprit nous remplit de force, d'amour et de maîtrise de soi. 

8N'aie donc pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur, et n'aie pas honte de moi qui suis en prison pour lui. Mais souffre avec moi pour la Bonne Nouvelle avec la puissance de Dieu. 9Dieu nous a sauvés et il nous a appelés pour que nous soyons à lui. Il n'a pas fait cela à cause de nos actes, mais parce qu'il l'a décidé. C'est un don gratuit qu'il nous a fait dans le Christ Jésus, avant que le monde existe. 10Maintenant, ce don est devenu visible quand notre Sauveur, le Christ Jésus, est apparu. C'est lui qui a enlevé son pouvoir à la mort et, par la Bonne Nouvelle, il a fait connaître la vie qui ne meurt pas. 

11Dieu m'a chargé d'annoncer cette Bonne Nouvelle comme apôtre, et de l'enseigner. 12C'est pour cela que je souffre maintenant, mais je n'en ai pas honte. En effet, je sais en qui j'ai mis ma confiance. Et, j'en suis sûr, Dieu est assez puissant pour protéger jusqu'au dernier jour ce qu'il m'a confié. 13Prends comme modèle les paroles vraies que tu as reçues de moi. Tu les as reçues avec la foi et l'amour que le Christ Jésus nous donne. 14On t'a confié un beau trésor. Garde-le avec l'aide de l'Esprit Saint qui habite en nous. 

15Tu le sais, tous ceux de la province d'Asie m'ont abandonné, entre autres Phygèle et Hermogène. 16Que le Seigneur montre sa bonté à la famille d'Onésiphore. En effet, il m'a souvent encouragé et il n'a pas eu honte de moi, qui suis en prison. 17Au contraire, dès son arrivée à Rome, il m'a cherché partout et il m'a trouvé. 18Que le Seigneur Jésus lui donne de recevoir la bonté de Dieu le jour du jugement ! Oui, tu sais très bien tous les services qu'il m'a rendus à Éphèse. 

Gardant le souvenir de la foi sincère qui est en toi, qui habita d’abord dans ton aïeule Loïs et dans ta mère Eunice, et qui, j’en suis persuadé, habite aussi en toi.

- 2 Timothée 1 : 5 (TOB) 

En tant qu’adolescent, je faisais partie d’un groupe de jeunes engagé en divers services. Le groupe était composé de jeunes de 10 églises dans un rayon de 60 km. Des années plus tard, nous tous, nous continuons à servir le Seigneur avec nos capacités respectives. Nous continuons de travailler à apprendre et à servir avec foi. Certaines personnes sont restées dans leurs régions d’origine ; d’autres ont été envoyées à l’étranger par l’église. 

Pensée du jour

Que notre esprit de service soit un exemple à suivre.

Nous ne sommes plus jeunes. La plupart d’entre nous sont mariés et ont des enfants. Certains membres de notre groupe ont déjà des petits-enfants. Récemment, après 26 ans, nous avons tenu une réunion. Nous avons invité nos enfants à y participer afin qu’ils sachent ce que nous avons fait. Nous voulions qu’ils soient inspirés à suivre notre exemple de foi et de service. Lors de la réunion, nous avions insisté sur le service et la foi passionnée de Lois transmis à Timothée par Eunice et Eunice. De la même façon, nous voulons insuffler l’esprit de service et de foi à nos enfants. 

(M.) Iskandar MZ (Central Java, Indonésie) 

Prière : Notre Père qui es aux cieux, je te remercie de nous donner l’opportunité de faire ton travail. Fortifie-nous pour que nous continuons à te servir. Nous prions au nom de Jésus. Amen. 

La chemise de Dieu - Ésaïe 49.8-18

Dimanche 2 Octobre 2016 

LIRE : Ésaïe 49 : 8-18 (PdV)

8Le SEIGNEUR dit : 

« Au bon moment, je t'ai répondu.

Quand le jour du salut est arrivé, 

je suis venu à ton secours.

C'est moi qui t'ai formé.

En toi je réalise mon alliance avec le peuple.

Je vais relever le pays d'Israël, 

je vais de nouveau distribuer les parts

de cette terre maintenant détruite.

9Je dis aux prisonniers, 

à ceux qui vivent dans le noir : 

“Sortez, venez à la lumière ! ” 

Ils trouveront de la nourriture le long de la route, 

ils pourront manger sur toutes les collines.

10Ils n'auront plus faim, 

ils n'auront plus soif.

Ils ne souffriront plus du vent brûlant du désert

ni du soleil.

En effet, avec tendresse, je les conduirai, 

je les mènerai au bord de sources fraîches.

11Je changerai tous les chemins de montagne 

en chemins faciles, 

je referai les routes.

12Les voici ! Ils reviennent de loin : 

les uns du nord, les autres de l'ouest, 

d'autres du sud, de l'Égypte. »

13Ciel, applaudis ! 

Et toi, terre, réjouis-toi ! 

Montagnes, criez de joie ! 

Le SEIGNEUR redonne de l'espoir à son peuple, 

il a pitié des malheureux.

Le Seigneur est le sauveur de son peuple

14Sion disait : 

« Le SEIGNEUR m'a abandonnée, 

mon maître m'a oubliée. »

15Mais le SEIGNEUR répond : 

« Est-ce qu'une femme oublie

le bébé qu'elle allaite ? 

Est-ce qu'elle cesse de montrer sa tendresse

à l'enfant qu'elle a porté ? 

Même si elle l'oubliait, 

moi je ne t'oublierai jamais.

16Vois, j'ai écrit ton nom 

sur la paume de mes mains.

Je pense sans arrêt à tes murs de défense.

17« Jérusalem, 

ceux qui vont te reconstruire

se dépêchent d'arriver, 

ceux qui t'ont détruite et écrasée

vont s'en aller.

18Lève les yeux et regarde autour de toi : 

tous tes enfants se rassemblent, ils viennent à toi.

Je le déclare, moi le SEIGNEUR : 

Aussi vrai que je suis vivant, 

ils seront pour toi

comme un collier de perles, 

comme la ceinture qu'une fiancée

se met autour de la taille.

Moi je ne t’oublierai point. Voici, je t’ai gravée sur mes mains ; 

- Esaïe 49 : 15-16 

Je faisais mes études à temps plein, en essayant de garder un emploi à temps partiel en tant que pasteur. Mon épouse travaillait à temps plein. Un jour, mon plus petit fils s’était assis sur mes genoux à mon bureau. Il jouait avec son verre de jus de fruit. J’étais en plein appel téléphonique et tapais sur mon ordinateur. Quelques secondes avant l’arrivée d’un membre de l’église à la porte de mon bureau, mon fils a étalé son jus de raisin sur ma chemise. Quel gâchis – un enfant bouleversé, un appel téléphonique, un ordinateur, une chemise tachée, et maintenant quelqu’un à ma porte ! J’ai eu la présence d’esprit d’arrêter de taper, de dire : « Je te rappelle », et de raccrocher le téléphone. Quant au membre de l’église qui était à ma porte, elle s’est mise à rire quand elle m’a vu. Elle dit : « Tu devrais voir la chemise de Dieu ! » et elle me sourit, manifestant de la compréhension. 

Pensée du jour

Dans les moments difficiles, je rendrai grâce de ce que Dieu soit toujours proche.

Sa remarque ne m’a plus quitté depuis. Dieu prend tellement soin de nous - sur tous les plans – pour notre bien. Dieu écoute nos prières, sèche nos larmes, accueille nos plaintes, pardonne nos péchés, et apaise nos craintes. Dieu va certainement «salir sa chemise» en se rapprochant de nous et de nos pollutions. 

Nous pouvons avoir nos mains pleines, à chaque heure de chaque jour; mais nous sommes continuellement bénis, sachant qu’à travers tout cela, nous sommes toujours aimés et pleinement dans les mains de Dieu. 

(M.) Rob Fennell (Nouvelle-Écosse, Canada) 

Prière : Merci Seigneur, de nous aimer à travers nos saletés, nos difficultés et les moments douloureux de notre vie. Nous avons besoin de toi, et tu ne nous abandonne jamais. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les étudiants travailleurs. 


Voler Jésus - Psaume 119.1-8

Samedi 1er Octobre 2016 

LIRE : Psaume 119 : 1-8 (PdV)

Seigneur, ta loi fait toute ma joie !

1Ils sont heureux, ceux qui se conduisent parfaitement, 

qui respectent la loi du SEIGNEUR.

2Ils sont heureux, ceux qui obéissent à ses ordres, 

ils cherchent le SEIGNEUR de tout leur cœur.

3Ils ne font aucun mal, 

ils vivent comme le SEIGNEUR le demande.

4SEIGNEUR, tu fais connaître tes exigences, 

pour qu'on les respecte avec soin.

5Ah ! Si mes pas étaient plus sûrs, 

pour faire ce que tu veux ! 

6Alors je n'aurais pas honte 

en regardant tous tes commandements.

7Je te dirais merci du fond du cœur 

en étudiant tes décisions justes.

8Je veux faire ce que tu veux, 

ne m'abandonne jamais !

Heureux ceux qui gardent ses préceptes, qui le cherchent de tout leur cœur.

- Psaume 119 : 2 

Je pouvais dire que quelque chose n’allait pas chez mon amie, avant même qu’elle ne s’approche de moi. Son était  regard perplexe. « Tu ne devineras jamais ce que quelqu’un m’a fait », dit-elle. Je l’ai encouragée à me dire ce qui était arrivé. 

Pensée du jour

Jésus opère des transformations de manière inattendue.

Un livre d’inspiration chrétienne avait été volé sur sa couchette. Mon amie était bouleversée parce qu’elle avait été inspirée par ses lectures. Elle avait décidé d’en faire son livre de méditation quotidienne. Comme quelqu’un qui essaie de voir le verre à moitié plein dans la vie, gaiement, je lui ai demandé : « Tu veux dire que quelqu’un a volé Jésus sur ton lit ? » Ma question l’avait fait rire. Elle dit : « Je crois que tu peux le dire ».

Je ne suis pas partisan du vol, en particulier en prison. Mais j’espère que si quelqu’un vole la lecture inspirée de Jésus, peut-être que des vies changeront par la puissance de Jésus à l’oeuvre,  lequel fera un travail incroyable. 

Même si mon amie déteste toujours ce qui lui était arrivé, sa perception de la situation a changé en mieux. Nous avons tous deux l’assurance que la vie d’une autre personne changerait. 

(Mme) Tara Regina Lyle (Mississippi)

Prière : Seigneur, aide-nous à aider les autres quand ils sont dans le besoin. Amen. 

SUJET DE PRIERE : ceux qui sont en prison. .