2016

Une porte se ferme - Jacques 5.13-18

Dimanche 31 Juillet 2016 

LIRE : Jacques 5 : 13-18 (PdV)

La prière pour les malades

13Parmi vous, est-ce que quelqu'un souffre ? Il doit prier. Est-ce que quelqu'un est heureux ? Il doit chanter pour le Seigneur. 14Est-ce que quelqu'un est malade ? Il doit appeler les responsables de l'Église. Ils verseront de l'huile sur lui et ils prieront pour lui, au nom du Seigneur. 15S'ils prient avec confiance, cette prière sauvera le malade. Le Seigneur le mettra debout, et, s'il a péché, Dieu lui pardonnera. 16Alors reconnaissez vos péchés les uns devant les autres. Priez les uns pour les autres afin d'être guéris. La prière d'un homme juste est très puissante. 17Élie était un homme tout à fait comme nous. Il a beaucoup prié pour que la pluie ne tombe pas, et la pluie n'est pas tombée sur la terre pendant trois ans et demi. 18Puis il a prié encore une fois, et le ciel a donné de la pluie, la terre a produit ses récoltes. 

Soyez toujours joyeux. Priez sans cesse. Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus Christ.
- 1 Théssaloniciens 5 : 16-18 

Mon amie Doris, une artiste, a été diagnostiquée de la maladie de Parkinson. Elle a été profondément découragée, et notre ville a également été attristée. Doris ne pouvait plus mettre en exposition ses nobles portraits et ses belles peintures de cascades et de couchers de soleil. En désespoir de cause, Doris s’est écrié : « Dieu, de quelle utilité puis- je être pour quelqu’un ? » 

Pensée du jour

Dieu répond aux prières de façon inattendue.

En moins d’une semaine, un membre de l’université locale a demandé à Doris par téléphone si elle acceptait de donner des cours de peinture. Les étudiants se sont épanouis à la faveur de son enseignement qualifié, et le doyen a demandé à Doris de revenir le semestre suivant. 

Les Saintes Écritures nous invitent à prier pour tous les aspects de notre vie : les souffrances, les joies, les conflits, même la météo. Dieu entend et répond à nos prières – rarement de façon prévisible, mais Dieu répond tout de même. 

Combien nous sommes reconnaissants à Dieu, qui se soucie de nos défis et de nos victoires au moins autant que nous ! 

(Mme) Barbara Christwitz (Californie)

Prière : O Dieu, donne-nous la grâce d’accepter de nouvelles opportunités. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les personnes atteintes de la maladie de Parkinson. 


Avoir soif de Dieu - Psaume 42.1-11

Samedi 30 Juillet 2016 

LIRE : Psaume 42 : 1-11 (PdV)

Pourquoi me décourager ? Il vaut mieux compter sur Dieu

1Enseignement du groupe de Coré, pris dans le livre du chef de chorale.

2Comme une biche désire l'eau du ruisseau, 

ainsi je te désire, toi, mon Dieu.

3J'ai soif de Dieu, du Dieu vivant. 

Quand pourrai-je entrer dans son temple et me présenter devant lui ? 

4Jour et nuit, je passe mon temps à pleurer, 

car on me dit sans arrêt : « Et ton Dieu, que fait-il ? »

5J'ai des souvenirs qui me touchent le cœur : 

autrefois, je marchais en tête de la procession.

J'avançais vers la maison de mon Dieu dans la foule en fête, 

parmi les cris de joie et de louange.

6Pourquoi me décourager, pourquoi me plaindre de ma vie ? 

Il vaut mieux compter sur Dieu ! 

Oui, je vais encore le remercier, lui, mon sauveur et mon Dieu.

7Mon Dieu, je suis découragé. 

C'est pourquoi je pense à toi là où je suis, 

au pays du fleuve Jourdain, 

près du Mont-Petit, dans les montagnes de l'Hermon.

8Tout autour, tu fais rugir les torrents. 

De même toutes tes vagues et toute ton eau tombent sur moi, 

je suis complètement noyé ! 

9Pendant le jour, que le SEIGNEUR me montre son amour ! 

Alors la nuit, je chanterai pour lui, je prierai le Dieu qui me fait vivre.

10Je dis à Dieu, mon solide rocher : « Pourquoi m'as-tu oublié ? 

Mes ennemis m'écrasent et je dois vivre dans la tristesse. Oui, pourquoi ? »

11Mes adversaires m'insultent. 

Ils me disent sans arrêt : « Et ton Dieu, que fait-il ? »

C'est comme s'ils me brisaient les os.

Comme une biche soupire après des courants d’eau, ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu ! Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant.- Psaume 42 : 1-2 


Le Corça est une petite biche. Comme de nombreux animaux du désert, le Corça a un sens de l’odorat développé qui lui permet de sentir l’eau à des kilomètres à la ronde. Il est capable de détecter de l’eau plusieurs mètres au-dessous du sol. Même lorsque le Corça trouve une source d’eau, il ne reste pas sur le site pour des périodes prolongées; il continue de se déplacer. Dès lors qu’il a soif, le Corça doit chercher d’autres endroits pour étancher sa soif. 

Pensée du jour

Comment puis-je chercher Dieu par de nouvelles façons aujourd’hui ?

Parfois, nous pouvons nous sentir trop à l’aise dans la vie quotidienne. Nous pensons que tout va bien, mais si nous ne cherchons pas Dieu par de nouvelles façons, nous pouvons rater des occasions de continuer à grandir dans notre foi. Nous pouvons rater des expériences et des leçons que nous apprenons seulement quand nous sommes en communion avec Dieu, en buvant de l’eau vive (cf. Jean 4:14). 

Tout comme le Corça cherche constamment l’eau douce, nous pouvons quitter la zone de confort de notre vie spirituelle et chercher à grandir dans la connaissance et la grâce de notre Seigneur Jésus, en exprimant chaque jour notre soif de Dieu. 

(M.) Francisco de Castro Maria (Luanda, Angola) 

Prière : Tendre Père, mets-nous à cœur de te chercher dans de nouveaux endroits et de ne jamais développer la complaisance dans notre quête de ta présence. Renouvelle-nous avec ton eau vive, par Jésus-Christ. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les personnes privées d’accès à l’eau. 

Demeurer forts - Psaume 71.19-21

Vendredi 29 Juillet 2016 

LIRE : Psaume 71 : 19-21 (PdV)

19Ô Dieu, ta fidélité est aussi haute que les nuages. 

Ô Dieu, toi qui as fait des choses si grandes, qui est comme toi ? 

20À cause de toi, j'ai connu beaucoup de souffrances et de malheurs, 

mais tu viendras me rendre la vie.

De nouveau, tu me feras remonter du fond de la tombe.

21Tu me rendras mon honneur 

et de nouveau, tu me consoleras.

Tu nous as fait éprouver bien des détresses et des malheurs ; 

mais tu nous redonneras la vie, tu nous feras remonter des abîmes de la terre.

- Psaumes 71 : 20 


Regardant par la fenêtre qui donne sur mon jardin, j’étais fascinée par le flot continu de pluie qui tombait sur la verdure et les fleurs. Les feuilles épaisses plus robustes semblaient repousser la pluie. Les fleurs délicates par contre étaient agitées çà et là de façon saccadée, semblant lutter contre les gouttes de pluie qui frappaient contre leurs pétales. Leurs tiges se sont courbées comme la pluie avait persisté. 

Pensée du jour

Qui Dieu m’appelle-t-il à encourager aujourd’hui ?

Quand il a enfin cessé de pleuvoir, le soleil a percé et sa chaleur a commencé à évaporer l’humidité. Les délicates fleurs semblaient se secouer de leur engourdissement pour revenir à leur vigoureuse position verticale avec encore plus de beauté. 

Chacun d’entre nous traverse les tempêtes de la vie. Parfois, nous sommes forts face à ces épreuves ; d’autres fois, nous nous sentons faibles sous le poids des leçons de vie. Dieu sait toujours quand nous sommes fragiles et que nous avons besoin de la force divine. Nous pouvons manifester cette même compassion envers les autres. Bien que nous ne connaissions pas toujours l’ampleur des souffrances des autres, nous pouvons toujours offrir des encouragements. 

Nous pouvons offrir notre soutien affectueux et aider les autres à être un peu plus affermis pour traverser les tempêtes. 

(Mme) Rita J. Fleur-Opdycke (Florida) 

Prière : Père céleste, aide nous à réconforter les autres avec la force que tu nous donnes. Amen. 

SUJET DE PRIERE : Communautés frappées par la sécheresse. 

 

Chercher Dieu - Nombres 13.26-14.9

Jeudi 28 Juillet 2016 

LIRE : Nombres 13:26 - 14:9 (PdV)

26Ils vont trouver Moïse, Aaron et toute la communauté d'Israël dans le désert de Paran, à Cadès. Ils leur disent ce qu'ils ont vu et ils leur montrent les fruits du pays. 27Voici ce qu'ils racontent à Moïse : « Nous sommes allés dans le pays où tu nous as envoyés. Oui, c'est vrai, c'est un pays qui déborde de lait et de miel. Et voici quelques fruits de ce pays. 28Malheureusement, ses habitants sont puissants. Leurs villes sont très grandes et protégées par des murs. Là, nous avons même vu les gens de la famille du géant Anaq. 29Les Amalécites habitent la région du Néguev. Les Hittites, les Jébusites et les Amorites sont dans les montagnes. Les Cananéens habitent au bord de la mer Méditerranée et sur les bords du Jourdain. » 

30Caleb fait taire les Israélites qui critiquent Moïse. Il dit : « Allons-y ! Montons là-bas et prenons le pays ! Nous aurons la victoire ! » 31Mais les hommes qui sont montés avec Caleb disent : « Ce peuple est plus fort que nous. Nous ne pouvons pas l'attaquer. » 32Et, devant les Israélites, ils se mettent à dire du mal du pays sur lequel ils sont allés se renseigner. Ils disent : « Le pays que nous avons visité fait mourir ses habitants. De plus, tous les gens que nous avons vus sont très grands. 33Nous avons même vu des géants. Ce sont les gens de la famille d'Anaq. À côté d'eux, nous avions l'impression d'être des sauterelles. Et c'est bien ainsi qu'ils nous voyaient. » 

Le peuple refuse d'entrer en Canaan

1Toute la communauté des Israélites se met à pousser des cris. Ils passent la nuit à pleurer. 2Tous parlent contre Moïse et Aaron, et ils leur disent : « Ah ! Pourquoi est-ce que nous ne sommes pas morts en Égypte ou dans ce désert ? 3Pourquoi le SEIGNEUR nous conduit-il en Canaan ? Là-bas, nous allons mourir au combat. On va prendre nos femmes et nos enfants. Si nous revenions en Égypte, est-ce que cela ne vaudrait pas mieux ? » 4Ils se disent entre eux : « Nommons un autre chef et retournons en Égypte ! » 

5Alors Moïse et Aaron se jettent à terre devant toute la communauté d'Israël. 6Josué, fils de Noun, et Caleb, fils de Yefounné, deux des hommes qui sont allés se renseigner sur le pays, déchirent leurs vêtements parce qu'ils sont très tristes. 7Ensuite, ils disent à la communauté : « Le pays sur lequel nous sommes allés nous renseigner est un très très bon pays. 8Il déborde de lait et de miel. Si le SEIGNEUR nous veut du bien, il nous conduira dans ce pays et il nous le donnera. 9Ne vous révoltez donc pas contre le SEIGNEUR. N'ayez pas peur des habitants de ce pays. Nous les vaincrons très vite. En effet, les dieux qui les protègent les ont abandonnés. Mais le SEIGNEUR, lui, est avec nous. N'ayez donc pas peur d'eux ! »

Il dit : Montons, emparons-nous du pays, nous y serons vainqueurs ! 

- Nombres 13 : 30 


Lorsque Moïse envoya 12 espions pour explorer le pays que Dieu avait promis de donner aux Israélites, ces hommes ont fait un rapport unanime à leur retour sur ce qu’ils avaient vu : sur cette terre coulent le lait et le miel, mais des gens redoutables la gardent. Dix des espions conclurent qu’ils devaient renoncer à l’idée de posséder un endroit rempli de telles personnes menaçantes. Mais Caleb et Josué ont fait valoir qu’ils devaient entrer dans cette terre généreuse, selon la promesse de Dieu. Quelque chose a-t-il échappé à ces deux derniers ? Qu’en est-il des gardes dans leurs forteresses redoutables? Ce furent les 10, et non pas Caleb ni Josué qui ont raté quelque chose. Les 10 n’ont pas réussi à voir Dieu dans ce contexte-là, tandis que Caleb et Josué ont envisagé que Dieu déterminerait les résultats. Ils ont rappelé les actions passées de Dieu et fait confiance aux promesses de Dieu pour l’avenir. 

Pensée du jour

Aujourd’hui, je me souviendrai de la fidélité passée de Dieu.

Les problèmes généraux et les défis personnels exigent souvent notre attention. Mais comme les 10 espions, nous omettons souvent d’intégrer la présence de Dieu dans ces circonstances. Quand nous cherchons à voir Dieu à l’oeuvre, nous pouvons voir les choses plus clairement. Nous pouvons avancer en toute confiance dans l’avenir – même s’il peut paraître effrayant - - et faire confiance au Bon Berger pour nous conduire. 

(Mme) Cynthia Widmer (New York) 

Prière : Seigneur, quand les horizons devant nous semblent insurmontables, remplis-nous de la confiance en toi. Au nom de Jésus, Amen. 

SUJET DE PRIERE : la paix dans notre monde. 

Je trouve de la joie - Psaume 100.1-5

Mercredi 27 Juillet 2016 -

LIRE : Psaumes 100 : 1-5 (PdV)

Servez le Seigneur dans la joie !

1Psaume pour un sacrifice de remerciement.

Tous les habitants du monde, criez de joie pour le SEIGNEUR ! 

2Servez le SEIGNEUR joyeusement, 

approchez-vous de lui dans la joie.

3Reconnaissez que le SEIGNEUR est Dieu. 

C'est lui qui nous a faits et nous sommes à lui.

Il est notre berger, nous sommes son peuple, son troupeau.

4Entrez dans son temple en lui disant merci, 

allez dans les cours du temple en chantant sa louange ! 

Remerciez-le et rendez-lui gloire.

5Oui, le SEIGNEUR est bon. 

Son amour est pour toujours, 

et de génération en génération il reste fidèle.

Que tout ce qui respire loue l’Éternel ! 

-Psaumes 150 : 6 


Je travaillais en Malaisie, et mes parents étaient missionnaires en Sierra-Léone – leur dernier lieu de mission avant la retraite. J’ai reçu alors des nouvelles de mon père, disant que ma mère avait attrapé la maladie de la dengue et que ses jours étaient comptés. Son dernier message à mes sœurs et moi étaient : « Dites à tout le monde que je trouve de la joie ! » Puis, à l’hôpital missionnaire, elle a transité vers la vie éternelle. 

Pensée du jour

La vie chrétienne est une aventure avec le Christ.

Pour certains, ces derniers mots peuvent sembler étranges. Mais je savais que la foi de ma mère l’a amenée à regarder vers l’avenir avec une vive émotion. Ma mère a passé l’essentiel de sa vie à servir comme infirmière dans une mission méthodiste en Sierra-Léone. Elle avait toujours vécu sa vie avec passion et fidélité, et son dernier message m’a montré qu’elle se réjouissait à la perspective de mener sa vie au ciel. 

En tant que chrétiens, nous sommes remplis par l’Esprit Saint qui nous donne la passion de servir les autres. Notre vie sur terre est une aventure, et elle est excitante parce que nous avons Jésus comme Seigneur de notre vie. Notre foi nous donne la certitude que, même lorsque la tristesse nous envahit, nous savons que tout ira bien en raison de l’amour de Jésus. 

À l’instar de ma mère, nous pouvons trouver la joie en permettant au Saint-Esprit de nous conduire à servir les autres. Nous pouvons également envisager l’avenir en anticipant fidèlement notre vie céleste. 

(M.) Paul Juby (Norfolk, Angleterre) 

Prière : O Dieu, montre-nous la joie que nous pouvons avoir quand nous faisons ta volonté. Conduis-nous à travers cette vie vers la vie éternelle. Dans le nom de Jésus. Amen. 

SUJET DE PRIERE: les missionnaires en Afrique.


Terrasser les géants - 1 Samuel 17.31-37

Mardi 26 juillet 2016 

LIRE : 1 Samuel 17 : 31-37 (PdV)

31Tout le monde entend parler des questions posées par David. Le roi Saül lui-même apprend cela. Il fait tout de suite venir David. 32Celui-ci dit au roi : « Personne ne doit se décourager à cause de ce Philistin. Moi, j'irai me battre contre lui. » 33Saül lui répond : « Non, tu ne peux pas aller te battre contre lui. Toi, tu n'es qu'un jeune garçon, et lui, c'est un soldat depuis sa jeunesse. » 34Alors David dit : « Quand je garde les moutons de mon père, si un lion ou un autre animal sauvage vient et prend un mouton du troupeau 35je cours derrière lui. Je le frappe et j'arrache le mouton de sa gueule. Et s'il vient contre moi, je le saisis à la gorge et je le tue. 36Voilà comment je fais pour tuer les lions et les autres animaux sauvages. Je vais faire la même chose à ce Philistin non circoncis qui a insulté l'armée du Dieu vivant. 37Le SEIGNEUR me protège des griffes du lion et des autres animaux sauvages. Il va aussi me protéger des attaques de ce Philistin. » Alors Saül dit à David : « Pars donc, et que le SEIGNEUR soit avec toi ! » 

David dit encore : L’Éternel, qui m’a délivré de la griffe du lion et de la patte de l’ours, me délivrera aussi de la main de ce Philistin.

- 1 Samuel 17 : 37 


Peinture MELTAND Titre David vainqueur de Goliath Ecole Flandre 2e quart 16e siècle Lieu de conservation Dijon ; musée Magnin 

David était un jeune garçon dont la tâche était de protéger son troupeau de moutons contre les prédateurs. Il n’était pas un puissant guerrier. Ce qui lui manquait en taille physique, il le compensait par la foi. Maintenant, il était prêt à faire face au plus grand défi de sa vie : un géant. David ne s’est pas recroquevillé en sa présence, il était prêt à combattre Goliath en face-à-face avec rien qu’une fronde et quelques pierres lisses. Il n’a eu besoin de rien d’autre parce que Dieu était là, dans la lutte, avec lui. 

Nous sommes tous confrontés à des défis. Certains sont mineurs, et nous arrivons à les surmonter facilement. D’autres sont plus coriaces et bouleversants jusqu’à ce que nous fassions face à ce qui peut sembler être un obstacle gigantesque. Mais nous pouvons tenir ferme et l’affronter parce que Dieu est avec nous. 

Pensée du jour

Je peux faire face à tout obstacle avec l’aide de Dieu.

Peu importe les géants auxquels nous faisons face – le chômage, les problèmes de santé, la perte d’un être cher : Si nous détournons notre attention de la situation écrasante pour la porter sur Dieu, nous pouvons surmonter l’obstacle d’une manière inattendue. Dieu a aidé David à vaincre Goliath avec quelques pierres lisses, et Dieu peut nous montrer comment surmonter nos situations et être victorieux. 

(Mme) Christine Henderson (Texas) 

Prière: Père céleste, donne-nous courage et force. Aide-nous à te faire confiance lorsque nous faisons face à des obstacles insurmontables. Amen. 

SUJET DE PRIERE : quelqu’un face à un obstacle qui lui semble insurmontable. 

Apaisée par la Parole de Dieu - Psaume 46.1-11

Lundi 25 Juillet 2016 

LIRE : Psaume 46 : 1-11 (PdV)

Le Seigneur de l'univers est à nos côtés

1Chant du groupe de Coré, pris dans le livre du chef de chorale. Avec instrument de musique.

2Dieu est pour nous un abri solide et sûr, 

il est toujours prêt à nous aider dans le malheur.

3C'est pourquoi nous n'avons pas peur, 

même si la terre se met à bouger, 

si les montagnes tombent au fond de la mer.

4Son eau rugit et soulève l'écume, 

les vagues de la mer se dressent et font trembler les montagnes.

5Mais une rivière coule et réjouit la ville de Dieu, 

la plus sainte des habitations du Très-Haut.

6Dieu est dans cette ville, elle ne tombera pas. 

Le jour se lève, et déjà, Dieu est là pour l'aider.

7Des pays rugissent, des royaumes tremblent, 

Dieu élève la voix, et la terre disparaît.

8Il est à nos côtés, le SEIGNEUR de l'univers, 

il nous protège avec puissance, le Dieu de Jacob.

9Venez voir les actions du SEIGNEUR

ce qu'il a détruit sur la terre ! 

10Il arrête les combats jusqu'au bout du monde, 

il brise les arcs, il détruit les lances, 

il met le feu aux boucliers.

11Le SEIGNEUR crie : « Arrêtez et reconnaissez que je suis Dieu ! 

Je remporte la victoire sur tous les peuples, 

je remporte la victoire sur toute la terre. »

Dieu est pour nous un refuge et un appui, 

un secours qui ne manque jamais dans la détresse.

- Psaume 46 : 1 


Après avoir achevé une semaine de session de formation intense, j’étais impatiente de rentrer à la maison. Avec les embouteillages qui grossissaient sur l’autoroute, je devais trouver un trajet alternatif pour rentrer. 

Pensée du jour

Les lectures quotidiennes de la Bible m’aident à me rappeler la présence de Dieu.

Sur le chemin, j’ai découvert que mes pensées s’étaient apaisées. Je commençais à considérer la façon dont Dieu prenait  soin de nous. Alors que je conduisais le long de la route alternative, je commençais à découvrir de nouveaux et merveilleux sites. Dans un virage, j’ai aperçu une rivière bleue étincelante qui serpentait entre les falaises et disparaissait dans l’horizon. Je pensais au fait que Dieu nous appelle à être serein, même au milieu de la détresse. Je me suis souvenue que l’Écriture nous exhorte à renoncer à nos pensées confuses et à nous concentrer sur la présence et les promesses de Dieu. 

Quand nous prenons l’habitude de lire la Bible, de la mémoriser et de la rappeler, les paroles rassurantes de Dieu peuvent remplacer nos soucis. Elles sont toujours à portée de main lorsque nous avons besoin de réconfort ou d’assurance dans notre vie quotidienne. 

(Mme) Linda Jo Reed (Washington) 

Prière : Seigneur, permets que nos esprits se rappellent de tes paroles afin que nous puissions te faire confiance pour soulager nos angoisses. Merci pour ta sollicitude. Nous prions comme Jésus nous l’a enseigné, en disant : « Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal. » (Matthieu 6: 9-13.). Amen. 

SUJET DE PRIERE : ceux qui font de longs trajets pour se rendre au travail. 

Potier divin - Jérémie 18.1-11

Dimanche 24 Juillet 2016 

LIRE : Jérémie 18 : 1-11 (PdV)

Dieu donne une nouvelle chance au peuple

1Le SEIGNEUR a adressé sa parole à Jérémie en disant : 2« Jérémie, descends tout de suite chez le potier. Là, je te ferai entendre ce que j'ai à te dire. » 

3Je suis donc descendu chez le potier. Il était en train de travailler sur son tour. 4Mais le pot qu'il fabriquait à la main avait un défaut, ce qui arrive parfois. Alors le potier a fait un autre pot, comme cela lui plaisait. 5Voici les paroles que le SEIGNEUR m'a adressées : 6« Gens d'Israël, est-ce que je ne suis pas capable d'agir avec vous comme ce potier ? C'est moi, le SEIGNEUR, qui le déclare. Vous êtes dans ma main comme l'argile dans la main du potier. 7Quelquefois, au sujet d'un peuple ou d'un royaume, je parle d'arracher, d'abattre et de détruire. 8Mais si ce peuple abandonne le mal que j'ai condamné, alors je change d'avis au sujet du mal que je voulais lui faire. 9Quelquefois, à propos d'un autre peuple ou d'un autre royaume, je parle de construire et de planter. 10Mais si ce peuple ne m'écoute pas et fait ce qui est mal à mes yeux, alors je change d'avis au sujet du bien que j'ai promis de lui faire. 

11« Maintenant, Jérémie, parle aux gens de Juda et aux habitants de Jérusalem. Dis-leur : “Voici le message du SEIGNEUR : Je prépare un malheur contre vous, je forme des projets contre vous. Chacun de vous doit abandonner sa conduite mauvaise. Oui, améliorez votre façon de vivre et d'agir.” 

Ne puis-je pas agir envers vous comme ce potier, maison d’Israël ? 

Dit l’Éternel. Voici, comme l’argile est dans la main du potier, 

ainsi vous êtes dans ma main, maison d’Israël !

- Jérémie 18 : 6 

Dans le récit de la création trouvé dans Genèse chapitre 2, Dieu crée l’humanité de la poussière de la terre et insuffle le souffle de vie à l’humanité. Dieu est le créateur et le soutien de toute vie, et nous avons en nous l’image et le souffle de Dieu. 

Dans le livre de Jérémie, Dieu appelle Jérémie à la maison du potier où Jérémie trouve un potier travaillant sur son tour. Le potier prend un vase fissuré et le restaure en un autre vase impeccable. 

Pensée du jour

Je suis fait à l’image de Dieu

« La parole de l’Éternel fut adressée à [Jérémie] : Ne puis-je pas agir envers vous comme ce potier, maison d’Israël ? Tout comme l’argile est dans la main du potier, Ainsi vous êtes dans ma main, maison d’Israël ! » Ici encore, avec l’image de l’argile, Dieu nous donne un puissant message : « Ne puis-je pas agir envers vous comme ce potier ? » 

Nous sommes la bonne création de Dieu - mais nous ne sommes pas toujours bons ! Peu importe le nombre de fois où nous pouvons nous fissurer ou nous abimer, dans les mains de Dieu, nous pouvons redevenir impeccables à nouveau comme Dieu nous a formés, moulés, et créés à son image divine. 

(M.) Christopher Yopp (Virginie) 

Prière : Dieu d’amour, façonne nos vies de telle manière que nous puissions refléter la belle création que tu désires que nous soyons. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les artisans. 

Les voies de Dieu - Galates 6.6-7

Samedi 23 Juillet 2016 

LIRE : Galates 6 : 7-10 (PdV)

6Celui qui reçoit la parole de Dieu doit partager ses biens avec celui qui lui donne cet enseignement. 

7Ne vous trompez pas à ce sujet : Dieu ne permet pas qu'on se moque de lui. Chacun récolte ce qu'il a semé.

Il y a dans le cœur de l’homme beaucoup de projets, 

Mais c’est le dessein de l’Éternel qui s’accomplit.

- Proverbes 19 : 21 

J’attendais un jour que le vendeur trouve mon bon de commande, j’étais découragée à l’idée de perdre ma journée. J’avais encore beaucoup de choses à faire en un temps limité. Une petite voix en moi me dit: «Pourquoi ne pries-tu pas pour les gens autour de toi? » J’ai arrêté de regarder à ma montre et observé les clients qui se trouvaient à côté de moi. Certains semblaient stressés; d’autres étaient anxieux ou frustrés. J’ai commencé à prier pour les gens qui passaient et fait un grand sourire à ceux qui regardaient dans ma direction. Enfin le vendeur est revenu, s’excusant de n’avoir pas pu trouver ma commande. « Ce n’est pas grave » lui ai-je dit. 

Pensée du jour

Aujourd’hui, je vais faire attention aux sollicitations de Dieu à prier pour les autres.

Au lieu de me sentir frustrée ou stressée, je me sentais calme, assurée que j’avais utilisé mon temps de la façon que Dieu voulait. Pour ce faire, je devais abandonner mon propre ordre du jour. Plus tard dans la journée, j’ai achevé ma liste de choses à faire sans le moindre stress ou impatience. 

Maintenant, quand j’attends, que ce soit le passage d’un feu de circulation ou qu’un membre de la famille se prépare, je peux me détendre et prier pour les gens autour de moi. Je sens la joie et l’excitation d’être prête pour tout ce que Dieu a en réserve pour moi. 

(Mme) Donna H. Eliason (Washington) 

Prière : Merci, mon Dieu, pour les occasions inattendues que tu nous donnes de nous connecter à toi. Puissions- nous ne jamais être trop occupés pour t’écouter et te suivre. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les employés des magasins. 


Une consolation pour l’âme - Exode 14.5-14

Vendredi 22 Juillet 2016 

LIRE : Exode 14 : 5-14 (PdV)

5On dit au roi d'Égypte : « Le peuple d'Israël est parti. » Alors le roi et les gens qui l'entourent changent d'avis au sujet des Israélites. Ils disent : « Qu'est-ce que nous avons fait là, en les laissant partir ? Ils ne pourront plus être nos esclaves ! » 6Le roi fait atteler son char et il part avec son armée. 7Il prend avec lui ses 600 meilleurs chars, suivis de tous les autres chars d'Égypte. Sur chaque char, il y a une équipe de trois hommes. 8Le SEIGNEUR ferme le cœur du Pharaon, roi d'Égypte, et celui-ci se met à poursuivre les Israélites. Mais les Israélites sortent d'Égypte en levant la main en signe de liberté. 9Les Égyptiens les poursuivent avec leurs chevaux, leurs chars, leurs cavaliers et toute l'armée du roi d'Égypte. Et ils les rattrapent près de Pi-Hahiroth, devant Baal-Sefon, là où ils campent près de la mer. 

10Comme le roi d'Égypte approche, les Israélites lèvent les yeux : voici les Égyptiens qui avancent derrière eux ! Ils ont très peur, ils se mettent à appeler le SEIGNEUR avec force 11et ils disent à Moïse : « Tu nous as amenés ici dans le désert pour nous faire mourir ! Pourquoi donc ? Est-ce qu'il n'y avait pas assez de tombes en Égypte ? Pourquoi est-ce que tu nous as fait sortir de ce pays ? 12Quand nous étions en Égypte, nous t'avons dit : “Laisse-nous servir les Égyptiens ! Nous aimons mieux travailler pour eux que de mourir dans le désert ! ”  » 13Moïse répond au peuple d'Israël : « N'ayez pas peur ! Résistez ! Vous allez voir comment le SEIGNEUR va vous sauver aujourd'hui. En effet, les Égyptiens que vous voyez maintenant, vous ne les verrez plus jamais ! 14Le SEIGNEUR va combattre à votre place. Et vous, vous n'aurez rien à faire. » 

Quand je suis dans la crainte, en toi je me confie. 

- Psaumes 56 : 3 


Il y a plus de 50 ans, j’ai mémorisé mon premier verset de la Bible, le Psaume 56:3, à l’école du dimanche. Le moniteur a dit à notre petit groupe d’enfants que, lorsque nous avons peur, il était très important de faire confiance à Dieu, parce que Dieu prend soin de nous. C’était seulement plusieurs années plus tard que j’ai commencé à comprendre le vrai sens de ce psaume puissant. Comme nouveaux parents, mon mari et moi, nous avons observé que les mains et les jambes de notre premier enfant semblaient se mouvoir anormalement de temps en temps. Nous avons pris un rendez-vous avec notre pédiatre. Je craignais de connaître le diagnostic tout comme j’avais peur de ne pas le connaître. J’avais peur à cause de notre manque actuel d’expérience en tant que parents et peur de ce que le diagnostic à venir pourrait nécessiter l’expérience de parents chevronnés. La peur a commencé à me submerger. Mais je me suis rappelé le premier verset de la Bible que j’avais appris il y a plusieurs années : « Quand je suis dans la crainte, en toi je me confie » (Psaume 56:3). 

Pensée du jour

En périodes d’incertitudes, je peux compter sur les Saintes Écritures pour me réconforter.

Nous pouvons avoir peur de beaucoup de choses, des problèmes de santé, des préoccupations financières, des naissances, ou de l’approche de la mort. Quoi qu’il en soit, nous pouvons prier ce psaume et lui permettre de circuler à
travers nos âmes pour nous apporter la paix. 

Nous pouvons faire confiance à Dieu dans toutes les situations et pour toutes nos préoccupations. 

(Mme) Le-Ann Splawn Little (Alabama) 

Prière : Père céleste, je te remercie pour la paix qui inonde mon âme quand je place ma confiance en toi. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les parents en attente du diagnostic d’un enfant. 

Repartir à zéro - Matthieu 4.18-22

Jeudi 21 Juillet 2016 

LIRE : Matthieu 4 : 18-22 (PdV)

Jésus appelle les premiers disciples

18Jésus marche au bord du lac de Galilée. Il voit deux frères : Simon, qu'on appelle Pierre, et André son frère. Ce sont des pêcheurs, et ils sont en train de jeter un filet dans le lac. 19Jésus leur dit : « Venez avec moi, et je ferai de vous des pêcheurs d'hommes. » 20Aussitôt, ils laissent leurs filets et ils suivent Jésus. 

21En allant un peu plus loin, Jésus voit deux autres frères : Jacques et Jean, les fils de Zébédée. Ils sont dans la barque avec leur père Zébédée. Ils réparent leurs filets. Jésus les appelle. 22Aussitôt ils laissent leur barque et leur père et ils suivent Jésus. 

Il leur dit : Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. 

- Matthieu 4 : 19 


Chaque fois que nous prenons un nouveau départ, que ce soit pour une nouvelle carrière ou un nouveau mode de vie, nous avons besoin d’investir beaucoup de temps et d’attention si nous voulons que notre nouvelle voie soit couronnée de succès. 

Pensée du jour

Une nouvelle vie en Christ signifie un nouvel engagement.

Jésus-Christ nous offre un tout nouveau départ et nous invite spécialement à renoncer aux soucis du monde et à le suivre. Jésus a lancé cette même invitation à ses premiers disciples, à Simon et à André qui étaient pêcheurs. « Venez, suivez-moi », leur a dit Jésus, « et je vous ferai pêcheurs d’hommes ».

Je me souviens que le Seigneur m’a appelé à peu près de la même façon. Je commençais à me rendre compte que je ne pouvais pas gérer ma vie par moi-même; il me fallait un fidèle compagnon pour me soutenir dans les bons et les mauvais jours. C’est alors que Dieu m’a appelé - à travers mes étudiants qui m’ont invité chez eux et m’ont parlé de Jésus, le compagnon dont j’avais si désespérément besoin. Depuis lors, j’ai investi mon temps et mes soins dans le Royaume de Dieu. J’essaie de partager la Bonne Nouvelle de l’amour de Dieu avec ceux qui ont assurément besoin de l’entendre. 

Avec le Christ comme compagnon, nous pouvons jeter nos filets dans de nouvelles directions, et avec un profond dévouement commencer ou poursuivre notre vocation spéciale à gagner des âmes au Christ par une vie de compassion et d’amour. 

(M.) Ratna Chapagain (Katmandou, Népal) 

Prière : Tendre Père, transforme-nous en de véritables disciples. Apprends-nous à investir ce que nous sommes et ce que nous avons pour le bien de ton peuple partout dans le monde. Merci de nous avoir invités dans ton Royaume. Amen.

SUJET DE PRIERE : Ceux qui cherchent à prendre un nouveau départ. 

365 jour par année - Ecclésiaste 3.1-8

Mercredi 20 Juillet 2016 

LIRE : Ecclésiaste 3 : 1-8 (PdV)

Il y a un temps pour chaque chose

1Dans ce monde, il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose : 

2Il y a un temps pour naître 

et un temps pour mourir, 

un temps pour planter

et un temps pour arracher les plantes.

3Il y a un temps pour tuer 

et un temps pour guérir, 

un temps pour démolir

et un temps pour construire.

4Il y a un temps pour pleurer 

et un temps pour rire, 

un temps pour les chants de deuil

et un temps pour les danses joyeuses.

5Il y a un temps pour lancer des pierres 

et un temps pour les ramasser.

Il y a un temps pour embrasser

et un temps où il n'est pas bon de le faire.

6Il y a un temps pour chercher 

et un temps pour perdre, 

un temps pour garder

et un temps pour jeter.

7Il y a un temps pour déchirer 

et un temps pour coudre, 

un temps pour se taire

et un temps pour parler.

8Il y a un temps pour aimer 

et un temps pour détester, 

un temps pour la guerre

et un temps pour la paix.

Et tu as changé mes lamentations en allégresse, 

tu as délié mon sac, et tu m’as ceint de joie

- Psaume 30 : 11 

Il y a plusieurs années, quand j’ai remplacé ma Bible usée, déchirée en lambeaux par une neuve,  je décidais d’essayer quelque chose de nouveau. Chaque jour quand je lisais un passage dans la Chambre Haute, je marquais le passage et inscrivais la date dans la marge de ma Bible. Lorsque le passage m’apparaissait particulièrement significatif ou utile, je choisissais un verset que je surlignais. Cinq ans plus tard, je constatais grâce aux dates que j’avais lu les mêmes passages plusieurs fois. En ce temps de méditation quotidienne, je pense aussi aux événements qui se sont produits à ces dates ou autour de ces dates. Certaines dates sont tombées avant la naissance de mon fils. D’autres se sont produites quand j’avais des problèmes de santé, alors que j’étais en congé de maternité ou pendant les périodes d’anxiété ou de stress. 

Pensée du jour

Réfléchir sur le passé me donne de l’espoir pour les bénédictions de Dieu à venir.

J’aime méditer sur les hauts et les bas de ma vie quotidienne sachant que la parole de Dieu m’a soutenue à travers chacune de ces étapes. Les phases de ma vie et de mes préoccupations quotidiennes ont changé et affecté ma lecture de ces passages. Peu importe ce que je vivais à l’époque, je pouvais trouver un sens et puiser de la force dans les Écritures. Je suis reconnaissante d’avoir accès à la Parole de Dieu pour me bénir dans toutes les phases de ma vie. 

Que nous soyons heureux, tristes, reconnaissants, inquiets, malades, ou en paix, Dieu nous parle. Grâce soit rendue à Dieu ! 

(Mme) Marney White (Connecticut) 

Prière : Merci, Seigneur de nous parler à travers les Saintes Écritures. Donne-nous la grâce d’apprécier tes conseils dans nos vies. Amen. 

SUJET DE PRIÈRE : les personnes qui s’imposent une nouvelle discipline par rapport à leur étude biblique. 


Extrêmement brillants - Marc 9.2-13

Mardi 19 Juillet 2016 

LIRE : Marc 9 : 2-13 (PdV)

Pierre, Jacques et Jean voient Jésus dans la gloire de Dieu

2Six jours après, Jésus emmène avec lui Pierre, Jacques et Jean. Il les conduit sur une haute montagne, loin des gens. Là, ils sont seuls avec lui. Sous leurs yeux, Jésus change d'aspect. 3Ses vêtements deviennent extraordinairement brillants. Personne sur la terre ne peut rendre des vêtements aussi blancs. 4Les trois disciples voient aussi Élie et Moïse, qui parlent avec Jésus. 5Alors Pierre dit à Jésus : « Maître, c'est une bonne chose pour nous d'être ici. Nous allons faire trois abris, un pour toi, un pour Moïse, et un pour Élie. » 

6En effet, Pierre ne sait pas quoi dire. Il est effrayé et les autres disciples aussi. 7Un nuage arrive et les couvre de son ombre. Une voix vient du nuage et dit : « Celui-ci est mon Fils très aimé. Écoutez-le ! » 8Les disciples regardent autour d'eux, mais soudain, ils ne voient plus personne. Jésus est seul avec eux. 

9Pendant qu'ils descendent de la montagne, Jésus leur donne cet ordre : « Ne racontez à personne ce que vous avez vu, jusqu'à ce que le Fils de l'homme se relève de la mort. » 10Ils obéissent à cette parole, mais ils se demandent entre eux : « Qu'est-ce que cela veut dire, “se relever de la mort” ? » 11Ensuite ils demandent à Jésus : « Les maîtres de la loi disent : “Élie doit venir d'abord.” Pourquoi donc ? » 12Jésus leur dit : « Oui, Élie doit venir d'abord pour tout remettre en ordre. Mais dans les Livres Saints, on lit aussi : “Le Fils de l'homme doit beaucoup souffrir, et on le méprisera.” Pourquoi donc ? 13Pourtant, je vous le dis, Élie est déjà venu, et les gens lui ont fait tout ce qu'ils ont voulu, comme les Livres Saints l'ont annoncé. »

Il fut transfiguré devant eux ; ses vêtements devinrent resplendissants, et d’une telle blancheur qu’il n’est pas de foulon sur la terre qui puisse blanchir ainsi. 

- Marc 9 : 2-3 

La Transfiguration. Le Christ transfiguré entre Élie (le prophète) à sa droite et Moïse (la Loi) à sa gauche. En bas de gauche à droite les apôtres Jacques, Jean et Pierre. wikipedia


Mon arrière-grand-mère, Eliza Jane, a émigré d’Irlande en 1888. Elle a eu cinq enfants, mais seulement deux ont atteint l’âge adulte. En 1901, son mari, James, est mort de la variole. La vie était difficile pour Eliza Jane. Le seul travail qu’elle a pu trouver pour faire vivre sa famille – ses enfants et elle-même – était de faire le ménage pour les familles riches – laver les vêtements, nettoyer des vitres, laver les planchers, et battre les tapis pour les dépoussiérer. Ma tante Margaret, sa fille aînée, a déclaré que personne, nulle-part, n’était capable de blanchir les draps et le linge de maison comme Eliza Jane. Quand elle nettoyait et blanchissait des draps blancs, leur blancheur était trop aveuglante. 

Pensée du jour

L’amour de Dieu nous transforme en lumière du monde.

Quand je lis l’histoire de la transfiguration de Jésus, je pense à Eliza Jane. Jésus est sur la montagne avec ses amis les plus proches. L’apparence et les vêtements de Jésus changent; Jésus brille d’une lumière glorieuse – sa blancheur aveugle. Et Dieu parle à partir d’un nuage, affirmant l’amour du Père pour Jésus. Lorsque nous passons du temps à étudier les Écritures, un changement notable s’opère en nous. 

L’amour de Dieu peut briller à travers nos problèmes, et nous pouvons communiquer cette assurance aux autres en partageant nos expériences de l’amour de Dieu qui a le pouvoir de nous transformer. 

(M.) John Fischer (Washington) 

Prière : Seigneur Jésus, rends-nous lumineux grâce à la lumière de ton amour et de ta compassion afin que nous puissions partager ton amour avec les autres. Amen. 

SUJET DE PRIÈRE : les femmes de ménage. 

Nourriture pour l’âme - Jean 6.41-51

Lundi 18 Juillet 2016 

LIRE : Jean 6 : 41-51 (PdV)

41Les Juifs critiquent Jésus, parce qu'il a dit : « Le pain qui descend du ciel, c'est moi. » 42Et ils disent : « Cet homme-là, c'est Jésus, le fils de Joseph ! Nous connaissons son père et sa mère ! Comment est-ce qu'il peut dire maintenant : “Je suis descendu du ciel” ? » 43Jésus leur répond : « Ne faites plus de critiques ! 44Le Père, c'est celui qui m'a envoyé. Personne ne peut venir à moi, sauf si le Père l'attire. Et moi, le dernier jour, je le relèverai de la mort. 45Voici ce que les prophètes ont écrit : “Dieu enseignera tous les êtres humains.” Tous ceux qui écoutent le Père et qui reçoivent son enseignement, tous ceux-là viennent à moi. 46Personne n'a vu le Père, sauf celui qui vient de Dieu. Lui, il a vu le Père. 

47« Oui, je vous le dis, c'est la vérité : si quelqu'un croit, il vit avec Dieu pour toujours. 48Le pain qui donne la vie, c'est moi. 49Dans le désert, vos ancêtres ont mangé la manne et ils sont morts. 50Mais si quelqu'un mange le pain descendu du ciel, il ne mourra pas. 51Le pain vivant qui est descendu du ciel, c'est moi. Celui qui mange de ce pain vivra pour toujours. Et le pain que je donnerai, c'est mon corps, je le donne pour la vie du monde. » 

Jésus a dit: Je suis le pain de vie. 

- Jean 6 : 48

Chaque fois que j’entends l’expression «le pain de vie», je pense à la maison de mes grands-parents à Toledo, Ohio. Avec notre famille réunie autour de la table, mon grand- père avait pour habitude de terminer sa prière de bénédiction par ces mots  : «Bénis cette nourriture pour le bien de notre corps, et nourris nos âmes par le pain de vie ». Comme enfant, je me demandais toujours ce que Jésus avait à voir avec du pain. Le pain que je connaissais venait du magasin et était emballé dans du papier "Craft". Plus tard, en tant que jeune femme et mère, je cuisais mon propre pain pendant plusieurs années. Je peux encore sentir la pâte chaude dans mes mains et m’émerveiller devant le mystère de la levure qui faisait lever mon petit bout de pâte en un pain délicieux. Mais Jésus comme pain de vie –d’où cela vient-il? En revenant sur le chemin de mon pèlerinage spirituel, je me souviens des moments où j’ai imploré l’aide de Jésus et il m’a soutenue en me permettant de progresser à travers chaque phase de transition, de doute ou de perte. Ses paroles d’amour et de pardon ont nourri mon âme agitée tant de fois que je ne peux compter. 

Pensée du jour

Jésus est notre pain pour le voyage.

Voilà le lien entre le pain de vie et Jésus, n’est-ce pas ? Tout comme le pain terrestre remplit et nourrit notre corps, Jésus remplit et nourrit nos âmes. Voilà ce que mon grand-père voulait dire quand il disait dans ses prières « et nourris nos âmes avec le pain de vie ».

(Mme) Nancy J. Clark (Michigan) 

Prière : Source de notre détermination, je te remercie de nourrir notre corps avec les bonnes choses de la terre et de nourrir nos âmes avec ton amour généreux et ta promesse de salut. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les pâtissiers. 

Qu’il en soit ainsi ! - Esaïe 12.1-6

Dimanche 17 Juillet 2016 

LIRE : Ésaïe 12 : 1-6 (PdV)

Louange au Dieu qui sauve

1Peuple libéré, tu diras ce jour-là : 

« SEIGNEUR, je te remercie.

Tu étais en colère contre moi, 

mais ta colère s'est calmée, 

et tu me consoles.

2Voici le Dieu qui m'a sauvé, 

j'ai confiance, je n'ai plus peur.

Oui, ma force et mon chant, 

c'est le SEIGNEUR.

Il est mon sauveur. »

3Avec joie, vous puiserez de l'eau 

aux sources du salut.

4Ce jour-là, vous direz : 

« Chantez la louange du SEIGNEUR

dites à haute voix qui est votre Dieu.

Faites connaître à tous les peuples

ce qu'il a fait.

5Chantez pour le SEIGNEUR

car il a accompli de grandes choses.

Annoncez-les au monde entier ! »

6Toi qui habites Sion, 

pousse des cris de joie, crie avec passion ! 

Oui, il est grand, le Dieu saint d'Israël

qui est au milieu de toi ! 

Je serai plein de confiance, et je ne craindrai rien 

- Ésaïe 12 : 2 


La chanson « Let It Be», écrite en 1970 par Paul McCartney, m’a toujours apporté du réconfort. Dans ma vie, au fur et à mesure que je prenais de l’âge, cette chanson est devenue pour moi comme un rappel à l’ordre. Je suis aujourd’hui âgé de 88 ans et prends souvent conscience de ne plus être en mesure de faire toutes les choses que je pouvais faire dans le temps. Je me suis rappelé de cela presque tous les jours quand notre famille se réunissait pour notre "Semaine annuelle en famille" en juin dernier. Au cours des années précédentes, j’étais responsable de l’entretien de notre chalet et patrimoine  familial. J’appréciais ce travail, et tirais fierté des résultats. Cette fois-là, cependant, il est devenu évident que je n’étais plus en mesure de faire ce que je faisais dans le passé. Ce fut difficile pour moi de l’admettre. Encore et encore, mes enfants me disaient : « Papa, tu as fait un excellent travail, mais maintenant c’est à notre tour. Laisse faire! » Toute ma vie professionnelle, j’ai servi en tant que pasteur dans des églises locales. Combien de fois avais-je dit à quelqu’un face à une difficulté: « Nous sommes appelés à faire confiance à Dieu et à ne pas avoir peur »? J’ai essayé de les rassurer avec mes propres mots, «il y aura une réponse; laisse faire. » 

Pensée du jour

Quelle nouvelle responsabilité Dieu me demande-t-il de prendre ?

Mais aujourd’hui, il s’agit de moi et de ma vie! Face à des circonstances que je n’avais jamais connues auparavant, il est temps de mettre ma confiance à l’épreuve. Je découvris sous des angles nouveaux que les promesses par Dieu étaient tenues. Et de jour en jour Dieu me permet de « laisser aller (Let It Be) » en des mains qui sont beaucoup plus compétentes et bienveillantes que les miennes

(M.) David F. Knecht (Dakota du Nord)

Prière : Tendre Père, apprends-nous à lâcher prise et à te faire confiance dans le futur que tu nous réserves. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les membres de famille avec de nouvelles responsabilités. 

Un christianisme mobile - Matthieu 28.16-20

Samedi 16 Juillet 2016 

LIRE : Matthieu 28 : 16-20 (PdV)

Jésus se montre à ses disciples

16Les onze disciples partent pour la Galilée. Ils arrivent sur la montagne où Jésus leur a dit d'aller. 17En voyant Jésus, ils l'adorent mais certains hésitent à croire. 18Jésus s'approche et leur dit : « J'ai reçu tout pouvoir au ciel et sur la terre. 19Allez chez tous les peuples pour que les gens deviennent mes disciples. Baptisez-les au nom du Père, du Fils et de l'Esprit Saint. 20Apprenez-leur à obéir à tous les commandements que je vous ai donnés. Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.  » 

Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit.

- Matthieu 28 : 19-20 

En Jamaïque, il y a plus de téléphones par habitant que dans la plupart des pays du monde en dépit de notre économie délabrée. Nos concitoyens sont convaincus de l’importance d’être connectés les uns aux autres et souvent prêts à ajouter des minutes à leurs téléphones cellulaires pour s’assurer du maintien de leur connexion. 

Pensée du jour

Suis-je un chrétien de type « téléphone fixe »  ou un chrétien «mobile» ?

Un dimanche, un prédicateur laïc dans notre église a utilisé l’analogie du téléphone fixe par rapport au téléphone mobile. Il a suggéré que beaucoup d’entre nous étaient des chrétiens apparentés à des téléphones fixes ; nous ne vivons notre foi pleinement que dans le voisinage de nos maisons. Le téléphone mobile va partout avec nous. Ses diverses fonctions permettent la connexion avec les autres. Nous pouvons l’emporter au travail, à l’école, au magasin, partout. Et voilà ce que Jésus attend de nous en tant que chrétiens - être mobiles et partager notre foi avec tout le monde, partout. 

Jésus a beaucoup voyagé, enseignant et encourageant ceux qu’il rencontrait à s’aimer les uns les autres. S’il était resté en un seul endroit, l’Évangile ne se serait pas répandu à toutes ces personnes dans le besoin. 

Efforçons nous d’être des chrétiens mobiles afin de porter l’Evangile partout où nous allons. 

(Mme) Leila Vaughn (Jamaïque) 

Prière : Tendre Père, aide-nous à partager notre amour pour toi avec tous ceux que nous rencontrons, partout où nous allons. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les prédicateurs Laïcs.

Face à la mort - 1 Corinthiens 15.39-57

Vendredi 15 Juillet 2016 

LIRE : 1 Corinthiens 15 : 39-57 (PdV)

39Aucune chair ne ressemble à une autre. Il y a une différence entre la chair des humains et la chair des animaux, entre la chair des oiseaux et la chair des poissons. 

40Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres. Mais la beauté des corps célestes n'est pas la même que la beauté des corps terrestres. 41La beauté du soleil n'est pas la beauté de la lune, et leur beauté n'est pas celle des étoiles. Et même chaque étoile a une beauté différente de celle des autres étoiles. 

42Quand les morts se relèveront, ce sera la même chose. Ce qu'on met dans la terre comme une graine, c'est un corps qui doit pourrir. Mais quand il se réveille de la mort, il ne peut plus pourrir. 43Ce qu'on met dans la terre, c'est un corps qui ne vaut plus rien. Mais quand il se réveille de la mort, il est plein de gloire. Ce qu'on met dans la terre, c'est un corps faible. Mais quand il se réveille de la mort, il est plein de force. 44Le corps qu'on met dans la terre comme une graine, c'est un simple corps humain. Mais quand il se réveille de la mort, l'Esprit Saint lui donne la vie. Il y a donc un corps qui est un simple corps humain. Mais il y a aussi un corps qui reçoit la vie de l'Esprit Saint. 45Dans les Livres Saints, on lit : « Adam, le premier homme, c'est un simple être humain qui a reçu la vie. » Le dernier Adam est rempli de l'Esprit Saint, qui donne la vie. 46Ce qui vient d'abord, ce n'est pas l'être qui vit par l'Esprit Saint, c'est le simple être humain. L'être qui vit par l'Esprit Saint vient après. 47Dieu a modelé le premier homme avec de la terre. Cet homme-là vient de la terre, mais le deuxième homme vient du ciel. 48Ceux qui viennent de la terre sont comme celui que Dieu a modelé avec de la terre. Ceux qui viennent du ciel sont comme celui qui est venu du ciel. 49Nous avons ressemblé d'abord à l'homme modelé avec de la terre. Plus tard, nous ressemblerons aussi à l'homme qui vient du ciel. 

50Frères et sœurs chrétiens, voici ce que j'affirme : ce qui est fait de chair et de sang ne peut pas participer au Royaume de Dieu. Et ce qui doit pourrir ne peut pas posséder la vie qui ne finit pas. 

51Maintenant, je vais vous dire une chose mystérieuse : nous ne mourrons pas tous, mais tous, nous serons transformés. 52Cela se fera très vite, en un clin d'œil, quand la trompette sonnera le dernier jour. Oui, la trompette sonnera. Alors les morts se réveilleront pour une vie qui ne finit pas, et nous, nous serons transformés. 53En effet, ce qui pourrit doit recevoir la vie qui ne finit pas. Et ce qui meurt doit recevoir la vie qui dure toujours. 54Quand cela arrivera, ce qui doit pourrir recevra la vie qui ne finit pas. Et ce qui doit mourir recevra la vie qui dure toujours. Donc, tout se passera comme les Livres Saints le disent : 

« Une victoire totale

a fait disparaître la mort.

55Mort, où est ta victoire ? 

Mort, où est ton arme ? »

56L'arme de la mort, c'est le péché, et la loi rend le péché plus puissant. 57Mais remercions Dieu qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ.

Peu importe les circonstances, la foi dans le Christ nous donne chacun, la promesse d’une nouvelle vie. Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité,  et que ce corps mortel revête l’immortalité.

- 1 Corinthiens 15 : 53 


Quand le cancérologue m’a donné au téléphone son diagnostic d'un cancer de la prostate, je me suis senti anéanti, désorienté, seul et impuissant. En tant que pasteur, j’avais prêché des sermons sur le deuil et conduit de nombreuses entretiens sur la souffrance, le stress et la dépression. Cette situation était différente. Je vivais le chagrin de ma vie face à ma mortalité. J’ai eu pour réaction de demander une prière. J’ai aussi contacté mon pasteur, et il a organisé pour moi une séance pour que je bénéficie de l’onction d’huile. Mes lectures spirituelles incluent la Chambre Haute, les Psaumes, et 1 Corinthiens 13 et 15. Après la chirurgie et la radiothérapie, le cancer n’a pas récidivé. Bien que tous mes soucis ne soient pas dissipés, je m’appuie davantage sur la foi, l’espérance et l’amour que je ne me préoccupe de ma mortalité. 

Pensée du jour

Quand je fais confiance au Christ, je peux faire face à mes peurs.

Grâce à mon expérience du cancer, j’en suis venu à croire à la guérison spirituelle, même si la guérison spirituelle n’aboutit pas nécessairement à la guérison physique ni à la prolongation de la vie. Les prières, les soins médicaux, l’amour et la guérison par le Saint- Esprit m’ont donné une deuxième chance de partager les dons de cette vie avec ma famille, mes amis, et bien d’autres qui ont des besoins spirituels et physiques. 

(M.) Don Coleman (Virginie-Occidentale) 

Prière : Tendre Père, aide-nous face à notre propre mortalité à accepter ta promesse d’une nouvelle vie en toi. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les patients atteints de cancer.  

Faire du surplace - Matthieu 14.22-33

Jeudi 14 Juillet 2016 

LIRE : Matthieu 14 : 22-33 (PdV)

Jésus marche sur l'eau

22Tout de suite après, Jésus oblige ses disciples à monter dans la barque. Il veut qu'ils passent avant lui de l'autre côté du lac. Pendant ce temps, il veut faire partir les foules. 23Jésus les renvoie donc, puis il monte dans la montagne pour prier. Quand la nuit arrive, Jésus est là, seul. 24La barque est déjà assez loin de la terre. Le vent souffle contre la barque, et les vagues viennent la frapper. 25Vers la fin de la nuit, Jésus vient vers ses disciples en marchant sur l'eau. 26Quand les disciples le voient marcher sur l'eau, ils sont effrayés, ils disent : « C'est un fantôme ! » Et ils se mettent à crier, parce qu'ils ont peur. 27Mais Jésus leur parle tout de suite en disant : « Rassurez-vous, c'est moi ! N'ayez pas peur ! » 

28Alors Pierre lui dit : « Seigneur, si c'est bien toi, donne-moi l'ordre de venir vers toi sur l'eau. » 29Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre sort de la barque et il se met à marcher sur l'eau pour aller vers Jésus. 30Mais, en voyant qu'il y a du vent, il a peur, il commence à s'enfoncer dans l'eau. Alors il crie : « Seigneur, sauve-moi ! » 31Aussitôt, Jésus tend la main à Pierre, il le saisit et lui dit : « Tu n'as pas beaucoup de foi ! Tu n'as pas eu confiance. Pourquoi ? » 32Ils montent tous les deux dans la barque, et le vent s'arrête de souffler. 33Alors les disciples qui sont dans la barque se mettent à genoux devant Jésus en lui disant : « Vraiment, tu es Fils de Dieu ! »

Pierre lui répondit: Seigneur, si c’est toi, ordonne que j’aille vers toi sur les eaux. Et il dit : Viens !

- Matthieu 14 : 28-29 


Je n’ai jamais été un bon nageur. Quand je vais à la mer, je redoute les courants que je ne peux pas voir, mais je sais par expérience que la nage à contre-courant me laisse complètement épuisé. La mer s’apaise et devient agréable quand je sens où le courant me mène et que je lui permets de me déplacer progressivement en direction de l’autre rive. 

Pensée du jour

Jésus m’aide à traverser les tempêtes de la vie.

La même chose s’applique à la volonté de Dieu. Il nous arrive de lutter sans être en mesure de détecter où Dieu nous guide. Chaque fois que je lis l’histoire d’aujourd’hui, je suis frappé par le fait que les disciples ont compté sur leur propre force jusqu’à la quatrième veille (12 heures), avant de voir Jésus s’approcher d’eux. Cela me rappelle les nombreuses tempêtes dans ma vie au cours desquelles je me suis débattu apparemment seul, sans placer ma confiance dans le Seigneur. Lorsque je me suis confié au Seigneur, la paix est venue, souvent bien avant que la tempête se calme. 

Comme Pierre, nous pouvons tendre la main pour recevoir l’aide du Seigneur. Nous pourrions avoir à attendre, mais la paix vient à nous quand nous venons à Lui. 

Tout comme Jésus a aidé Pierre sur l’eau, lorsque nous perdons confiance, Jésus nous tendra toujours la main pour nous secourir. 

(M.) Mark H. Anderson (Pennsylvanie) 

Prière : Dieu, notre aide, rappelle-nous de venir à toi lorsque nous sommes confrontés à des luttes et à des tempêtes, et apporte-nous ta paix. Amen. 

SUJET DE PRIERE : Les sauveteurs. 

Avoir la volonté d’aider - 1 Corinthiens 12.12-27

Mercredi 13 Juillet 2016 

Lire : 1 Corinthiens 12: 12-27 (PdV)

La communauté chrétienne forme le corps du Christ

12Utilisons une comparaison. Le corps forme un tout, et pourtant, il a plusieurs parties. Malgré leur nombre, toutes les parties du corps ne forment qu'un seul corps. Pour le Christ, c'est la même chose. 13Tous, Juifs et non-Juifs, esclaves et personnes libres, nous avons reçu le baptême dans un seul Esprit Saint, pour former un seul corps. Nous avons tous bu à la source de cet unique Esprit. 

14En effet, le corps n'a pas qu'une seule partie, il en a plusieurs. 15Le pied peut dire : « Moi, je ne suis pas une main, donc, je ne fais pas partie du corps. » Pourtant, il fait quand même partie du corps. 16L'oreille peut dire : « Je ne suis pas un œil, donc, je ne fais pas partie du corps. » Pourtant, elle fait quand même partie du corps. 17Si dans le corps, il n'y avait que les yeux, comment pourrait-on entendre ? S'il n'y avait que les oreilles, comment pourrait-on sentir les odeurs ? 18Mais Dieu a placé chaque partie dans le corps, comme il l'a voulu. 19Si l'ensemble se compose d'une seule partie, il n'y a pas de corps. 20Il y a donc plusieurs parties, mais un seul corps. 

21L'œil ne peut pas dire à la main : « Je n'ai pas besoin de toi ! » Et la tête ne peut pas dire aux pieds : « Je n'ai pas besoin de vous ! » 22Au contraire, même les parties du corps qui semblent les plus faibles sont nécessaires. 23Et les parties que nous jugeons les moins respectables, nous les respectons davantage. Celles qu'on ne doit pas voir, nous nous en occupons avec plus de soin. 24Les parties de notre corps qu'on peut voir n'ont pas besoin de tous ces soins. Mais Dieu a fait le corps en donnant plus d'honneur aux parties les moins respectables. 25Alors il n'y a pas de division dans le corps. Au contraire, toutes ses parties prennent soin les unes des autres. 26Si une partie du corps souffre, toutes les autres parties souffrent avec elle. Si une partie est à l'honneur, toutes les autres partagent sa joie. 

27Vous, vous êtes le corps du Christ, et chacun de vous est une partie de ce corps. 

Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, 

chacun pour sa part.

- 1 Corinthiens 12 : 27 


Dans une église que je visitais pendant les vacances, on a fait appel à des tricoteurs prêts à raccommoder le tissu recouvrant l’autel. Étant donné que ce n’était pas ma propre église et que je n’étais pas douée pour la couture, j’avais pensé que cet appel ne me concernait pas. J’ai été  cependant invitée, je me suis alors présentée. 

Lorsque nous avons commencé à travailler, j’ai découvert que cette réparation était en fait une restauration complète de la nappe de l’autel. La dame qui m’a approchée avait une longue expérience de tels projets dans la plupart des cathédrales de notre pays. Je n’avais pas l’expérience de la couture, mais on m’a confié une tâche précise. J’ai passé les deux heures suivantes à tirer les fils errants du tissu avec des pincettes. Pendant ce temps, les tricoteuses expérimentées faisaient le choix des tissus, traçaient le gabarit sur lequel travailler et cousaient le tissu du support sur le gabarit – tout cela, sous la supervision de l’experte. 

Pensée du jour

Parfois, tout ce que Dieu demande, c’est ma volonté d’aider.

Bien que je n’aie pas la compétence pour la couture, mon travail a fait gagner du temps et des efforts aux tricoteuses expérimentées. J’étais heureuse d’être associée au projet de cette église, même si ma contribution pouvait paraitre négligeable. Cette expérience m’a montré que Dieu valorise notre service - même si ce que nous faisons semble insignifiant. Chacun de nous a un rôle à jouer dans le Royaume de Dieu. 

(Mme) Faith Ford (Hereford, Angleterre) 

Prière : Tendre Père, dispose-nous à faire du bénévolat pour aider les autres - même quand nous ne nous sentons pas qualifiés pour la tâche. Amen. 

SUJET DE PRIERE : la volonté de travailler partout où cela est nécessaire. 

Cache-cache - Genèse 3.1-10

Mardi 12 juillet 2016 

LIRE : Genèse 3 : 1-10  (PdV)

Le Seigneur Dieu chasse Adam et Ève du jardin

1Parmi les bêtes sauvages que le SEIGNEUR Dieu a faites, le serpent est le plus rusé. Il demande à la femme : « Est-ce que Dieu vous a vraiment dit : “Ne mangez aucun fruit du jardin” ? » 2La femme répond au serpent : « Nous pouvons manger les fruits du jardin. 3Mais pour l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : “Ne mangez pas ses fruits et n'y touchez pas ! Sinon, vous mourrez.”  »4Le serpent répond à la femme : « Pas du tout ! Vous ne mourrez pas ! 5Mais Dieu le sait bien : le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront. Vous serez comme des dieux, vous pourrez savoir ce qui est bien ou mal. » 

6La femme se dit : les fruits de cet arbre sont beaux, ils doivent être bons. Ils donnent envie d'en manger pour savoir plus de choses. Elle prend un fruit de cet arbre et le mange. Elle en donne à son mari qui est avec elle, et il en mange aussi. 7Alors leurs yeux s'ouvrent. Maintenant, ils voient qu'ils sont nus. Ils attachent ensemble des feuilles d'arbre, et cela leur sert de pagne. 

8Le soir, un vent léger se met à souffler. Le SEIGNEUR Dieu se promène dans le jardin. L'homme et la femme l'entendent et ils se cachent devant lui, parmi les arbres du jardin. 9Le SEIGNEUR Dieu appelle l'homme. Il lui demande : « Où es-tu ? » 10L'homme répond : « Je t'ai entendu dans le jardin. J'ai eu peur parce que je suis nu. Alors, je me suis caché. »

Il répondit : J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur, ... et je me suis caché.

- Genèse 3 : 10 


Un de mes jeux préférés quand j’étais enfant était le jeu de cache-cache. Parce que j’étais petit, je pouvais me glisser dans des endroits inaccessibles aux enfants plus grands. Parce que je savais grimper, je pouvais me percher en hauteur dans la cime des arbres, tandis que les autres enfants me cherchaient en bas. J’étais convaincu que j’étais le meilleur au jeu de cache-cache ! 

Des années plus tard, je compris que mon succès de l’enfance au jeu de cache-cache était directement lié au manque de passion de mes amis à me chercher. Après tout, il est facile de se cacher, quand personne ne vous cherche. 

Pensée du jour

Dieu n’a de cesse de me chercher.

Il y a eu des moments dans ma vie où j’ai essayé de me cacher de Dieu. Des accès de rébellion m’ont conduit à des endroits où je pensais que Dieu n’irait pas. J’étais comme Adam et Eve, blotti derrière les arbres ou comme Jonas fuyant vers des endroits que je croyais au-delà de la portée de Dieu. Même quand je me cachais, Dieu cherchait à garder un contact avec moi avec une passion que je ne pouvais pas comprendre. 

Je pense que le psalmiste décrit le mieux cette situation : « Si je monte aux cieux, tu y es ; si je me couche au séjour des morts, t’y voilà...Là aussi ta main me conduira, et ta droite me saisira. » Dieu cherche chacun de nous avec passion. 

(M.) Chuck Kralik (Missouri) 

Prière : Tendre Père, notre compagnon, pardonne-nous quand nous essayons de nous cacher de toi. Merci de nous chercher passionnément. Nous prions au nom de Jésus. Amen. 

SUJET DE PRIERE : les personnes qui se sentent abandonnées. 

On nous observe - Jacques 1.22-25

Lundi 11 Juillet 2016 

LIRE : Jacques 1 : 22-25 (PdV)

22Ne vous contentez pas de l'écouter, mais faites ce qu'elle dit, sinon, vous vous trompez vous-mêmes. 23Oui, celui qui écoute la parole et qui ne fait pas ce qu'elle dit, voici à qui il ressemble : il ressemble à un homme qui regarde son visage dans un miroir. Il se voit tel qu'il est, 24il se regarde, puis il s'en va et il oublie tout de suite comment il est. 25Au contraire, voici quelqu'un qui étudie avec attention la loi parfaite qui rend libre. Il reste attaché à cette loi, il écoute la parole, il ne l'oublie pas et il fait ce qu'elle dit. Cet homme-là sera heureux dans ce qu'il fera.

Mettez en pratique la parole, ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. - Jacques 1 : 22 


Lillian et son mari étaient en train de savourer tranquillement un repas dans un restaurant. Tout à coup, ils ont entendu un homme parler d’une voix forte. Plus il parlait, plus forte était sa voix. De toute évidence, il semblait insatisfait de la nourriture ou du service. Quand il a quitté le restaurant, les autres convives pouvaient lire au dos de sa chemise un message chrétien. Les mots disaient une chose, mais son comportement transmettait un message différent. 

Pensée du jour

Qui observe la manière dont nous vivons aujourd’hui ?

Il y a des années, j’avais reçu une note dans le courrier du matin. Elle émanait d’une femme de notre église, qui était depuis peu chrétienne. Elle avait écrit : «Je vous ai observée pendant une longue période, ne croyant pas que vous étiez authentique. Mais maintenant, j’ai compris que vous viviez ce que vous dites. » 

Je ne savais pas que quelqu’un m’observait pour voir si la façon dont je vivais correspondait aux paroles que je prononçais. 

C’était là un puissant rappel que, lorsque nous revendiquons le nom de «chrétien», nous prenons également la responsabilité de vivre en tant que chrétiens, vingt-quatre heures par jour, sept jours par semaine. 

(Mme) Norma C. Mezoe (Indiana) 

Prière : Seigneur Jésus, aide-nous à vivre nos vies de manière à toujours honorer ton saint nom. Amen. 

SUJET DE PRIÈRE : les employeurs de restaurant. 

À travers la Mer Rouge - Exode 14.19-30

Dimanche 10 Juillet 2016 

LIRE : Exode 14 : 19-30 (PdV)

19L'ange de Dieu qui marchait devant les Israélites va se placer derrière eux. La colonne de fumée qui était devant eux passe aussi derrière eux. 20Elle vient se placer entre le camp des Égyptiens et le camp des Israélites. Du côté des Égyptiens, le nuage de fumée est sombre, mais du côté des Israélites, il éclaire la nuit. C'est pourquoi les Égyptiens et les Israélites ne peuvent pas s'approcher les uns des autres pendant toute la nuit. 

21Moïse lève sa main sur la mer. Toute la nuit, le SEIGNEUR envoie de l'est un grand vent qui fait reculer la mer. La mer s'ouvre et il y a un chemin sec. 

22Les Israélites avancent sur le chemin sec au milieu de la mer. L'eau forme comme un grand mur à leur droite et à leur gauche. 

23Les Égyptiens suivent les Israélites. Tous les chevaux du roi d'Égypte, ses chars et ses cavaliers entrent derrière eux au milieu de la mer. 

24Vers la fin de la nuit, le SEIGNEUR, qui est dans la colonne de feu et de fumée, regarde le camp des Égyptiens et il met le désordre dans leur armée. 

25Il bloque les roues de leurs chars, qui n'arrivent plus à avancer. Alors les Égyptiens disent : « Fuyons loin des Israélites, parce que le SEIGNEUR combat avec eux contre nous ! » 

26Le SEIGNEUR dit à Moïse : « Lève ta main sur la mer. L'eau va revenir sur les Égyptiens, sur leurs chars et sur leurs cavaliers. » 

27Moïse lève la main sur la mer, et, au lever du jour, elle reprend sa place comme avant. Les Égyptiens qui fuient se trouvent tout à coup devant la mer, et le SEIGNEUR les fait tomber dedans. 

28L'eau arrive sur les chars, les cavaliers et sur toute l'armée du roi d'Égypte. Tous ceux qui sont entrés dans la mer derrière les Israélites se noient. 

29Mais les Israélites ont traversé la mer sur un chemin sec. L'eau a formé comme un grand mur à leur droite et à leur gauche.

30Ce jour-là, le SEIGNEUR sauve les Israélites du pouvoir des Égyptiens. Les Israélites voient les corps des Égyptiens au bord de la mer. 

31Les Israélites voient que le SEIGNEUR a agi avec puissance contre les Égyptiens. Alors ils reconnaissent que le SEIGNEUR est grand. Ils mettent leur confiance en lui et en Moïse, son serviteur. 


En ce jour, l’Éternel délivra Israël de la main des Égyptiens. 

- Exode 14 : 30 

Un dimanche, c’était mon tour d’enseigner la classe des adultes. Le texte biblique pour ce dimanche-là était tiré de l’Exode et parlait de la façon dont Dieu a démontré sa fidélité envers les Israélites. Il y a eu des moments dans ma vie où, comme le peuple d’Israël, Dieu m’a conduit à travers ma propre "Mer Rouge" ce qui, pour moi, symbolise la grâce infinie de Dieu. 

Pensée du jour

Qu’ai-je appris de mes propres expériences de « Mer Rouge »?

Pour exemple, quand j’avais 18 ans, un camion de carburant m’a renversé alors que je me rendais à pied à l’université. Je me rappelle que les gens criaient et que quelqu’un a dit : « Le gars est mort. Eloignons-nous vite de ces lieux avant que le camion n’explose ». Personne ne pensait que j’aurais survécu à cet accident. La vérité est que Dieu était toujours avec moi. Mes blessures étaient beaucoup moins graves que prévu. En moins d’un mois, j’étais sorti de l’hôpital. 

Dans les défis mêmes auxquels je fais face dans ma vie quotidienne, je peux voir comment Dieu ouvre la voie pour nous faire traverser la « Mer Rouge ». Dieu veut nous libérer de tout ce qui nous tire vers le bas, pour que nous ne perdions  pas espoir et que nous soyons en sécurité en sachant que Dieu est toujours avec nous. 

Jari R. Moreno (Puerto Rico) 

Prière : Tendre Père, libère-nous de tout ce qui nous tire vers le bas aujourd’hui. 

Comme Jésus nous a enseigné, nous prions: « Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation. Amen. » (Luc 11 : 2-4). 

SUJET DE PRIERE : Ceux qui se remettent d’accidents de la circulation. 

S’enraciner pour grandir - Luc 8.9-15

Samedi 9 Juillet 2016 

LIRE : Luc 8 : 9-15 (PdV)

Pourquoi Jésus utilise des comparaisons

9Les disciples de Jésus lui demandent : « Qu'est-ce que cette histoire veut dire ? » 10Il leur répond : « Dieu vous donne, à vous, de connaître les vérités cachées du Royaume de Dieu, mais les autres gens entendent seulement des comparaisons. Ainsi, 

“ils regardent, mais ils ne voient pas, 

ils entendent, mais ils ne comprennent pas.”  »

L'histoire de la Parole

11Jésus dit à ses disciples : « Voici ce que l'histoire veut dire : Les graines, c'est la parole de Dieu. 12Le bord du chemin, ce sont les gens qui entendent la Parole. Mais l'esprit du mal arrive, il enlève la Parole de leur cœur, pour les empêcher de croire et ainsi d'être sauvés. 13Le sol plein de pierres, ce sont les gens qui entendent la Parole et qui la reçoivent avec joie, mais la Parole n'a pas de racines en eux. Ils croient pendant un moment seulement, ensuite, quand il y a une difficulté, ils abandonnent. 14D'autres graines sont tombées dans les plantes épineuses. Ce sont les gens qui entendent la Parole. Mais les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie étouffent ce qui grandit en eux, et ils ne peuvent pas donner de fruits mûrs. 15D'autres graines sont tombées dans la bonne terre. Ce sont les gens qui entendent la Parole avec un cœur bon et sincère. Ils la gardent et ils donnent des fruits en restant fidèles. »

Ou dites que l’arbre est bon et que son fruit est bon, ou dites que l’arbre est mauvais et que son fruit est mauvais ; car on connaît l’arbre par le fruit.

- Matthieu 12 : 33 


Mon amie Elizabeth peut faire pousser n’importe quoi dans son jardin ; elle semble avoir juste la main verte. Lors d’une visite chez elle, je me suis émerveillée de voir comment les plants de concombre ont bien poussé grâce à ses soins, contrairement à ma propre récolte qui s’est avérée insignifiante. Quand je regardais son potager, je remarquais un haut treillis. « Les plants ont besoin d’un treillis sur lequel il peut s’accrocher », a expliqué Elizabeth. C’était donc ça ! Alors que mes plants pataugeaient sur le sol, les siens ont grimpé et se sont étalés. 

Pensée du jour

Nous sommes nourris par la Parole de Dieu.

Notre Seigneur veut la même chose pour nous. Dieu veut notre croissance et notre épanouissement, multipliant ainsi ses bénédictions. Comme les plants de concombre, nous avons besoin d’un treillis à quoi nous pouvons nous accrocher. L’Ecriture nous fournit les bases dont nous avons besoin : les Dix Commandements, la règle d’or, la prière du Seigneur, Les Béatitudes, et beaucoup, beaucoup plus. Lorsque nous nous enracinons dans la Parole – que nous l’étudions, la mémorisions et la mettions en pratique – alors nous pouvons librement partager la Bonne Nouvelle par la parole et l’exemple. 

(Mme) Monica A. Andermann (New York) 

Prière : Seigneur, merci pour le don des Saintes Écritures. Aide-nous à vivre par la parole et à grandir dans ta grâce. Amen. 

SUJET DE PRIERE : Les agriculteurs. 


Courir l'épreuve - Hébreux 12.1-3

Vendredi 8 Juillet 2016 

LIRE : Hébreux 12 : 1-3 (PdV)

Appel à avoir plus de courage dans les difficultés

1Cette grande foule de témoins nous entoure. Rejetons donc, nous aussi, tout ce qui nous empêche d'avancer, rejetons le péché qui nous enveloppe si facilement ! Courons jusqu'au bout la course qu'on nous propose. 2Regardons toujours Jésus. C'est lui qui fait naître la foi et qui la rend parfaite. Il a accepté de mourir sur une croix sans avoir honte. En effet, il voyait d'avance la joie qu'il allait recevoir, et maintenant, il est assis à la droite de Dieu. 

3Oui, pensez à Jésus. Les pécheurs étaient contre lui, mais il a tout supporté. Alors ne vous laissez pas vaincre par le découragement ! 

Oui, pensez à Jésus. Les pécheurs étaient contre lui, mais il a tout supporté. Alors ne vous laissez pas vaincre par le découragement ! 

- Hébreux 12 : 2-3 

Les lettres de refus font partie intégrale de ma carrière d’écrivain. Un écrivain chevronné m’a dit un jour : « Quand tu as assez de lettres de refus pour tapisser ton mur, alors tu es un véritable écrivain ». L’idée est qu’un "véritable" écrivain n’abandonne pas, mais persévère. Un vrai écrivain continue à faire sa course. 

Pensée du jour

Me concentrer sur Jésus me donne le courage de persévérer.

De la même manière, nous sommes appelés à persévérer dans notre foi. Hébreux 12 : 1 dit que, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans « la carrière qui nous est ouverte ». Certains de ces témoins sont de grands hommes de foi décrits dans Hébreux 11. Savoir comment ils ont surmonté les obstacles et maintenu leur foi en Dieu peut nous aider à ne pas nous lasser ni à perdre courage. Souvent, nous rencontrons  des obstacles et sommes tentés de renoncer, mais nous voulons achever la tâche ou la mission que Dieu nous a confiée. 

Nous ne pouvons pas surmonter le découragement ni persévérer jusqu’à la fin par nos propres forces. Mais nous pouvons nous concentrer sur Jésus – sur ce que nous avons appris de lui à travers la Bible, l’école du dimanche, et l’église – et lui faire confiance. Lorsque nous faisons cela, Jésus nous encourage et nous guide et nous aide à faire le travail auquel qu’il nous a appelés. 

(Mme) Judith Vander Wege (Iowa) 

Prière : Merci, Jésus, pour tes encouragements et de nous donner la force de courir l’épreuve qui nous est proposée. Amen. 

SUJET DE PRIERE : Ceux qui sont découragés dans leur travail. 

Une chanson d’amour - Psaume 96.1-13

Jeudi 7 Juillet 2016 

LIRE : Psaume 96 : 1-13 (PdV)

Chantez pour le Seigneur ! Il est plus grand que tous les dieux

1Chantez au SEIGNEUR un chant nouveau, 

chantez pour le SEIGNEUR, tous les habitants du monde ! 

2Chantez pour le SEIGNEUR, remerciez-le d'être votre Dieu ! 

Jour après jour, annoncez : Dieu nous sauve ! 

3Racontez sa gloire à tous les peuples, 

ses actions magnifiques dans le monde entier.

4Oui, le SEIGNEUR est grand, il mérite des louanges, 

il est plus terrible que tous les dieux.

5Les dieux des autres peuples ne valent rien, 

mais le SEIGNEUR a fait le ciel.

6Son visage brille de lumière et de beauté, 

sa puissance et sa beauté remplissent son temple.

7Peuples de la terre, 

reconnaissez la gloire et la puissance du SEIGNEUR

8reconnaissez combien son nom est glorieux ! 

Apportez vos offrandes, entrez dans les cours de son temple.

9Le SEIGNEUR est saint ! 

Quand il se montre, mettez-vous à genoux devant lui.

Tremblez devant lui, tous les habitants du monde ! 

10Dites à tous les peuples : « Le SEIGNEUR est roi. 

Oui, le monde tient solidement, il ne risque pas de tomber.

Le SEIGNEUR ne fait pas de différence entre les peuples. »

11Que le ciel se réjouisse, 

que la terre danse de joie, 

que la mer rugisse avec toutes ses richesses ! 

12Que les champs soient en fête avec tout ce qui s'y trouve ! 

Que tous les arbres de la forêt crient de joie

13devant le SEIGNEUR, car il vient ! 

Oui, il vient pour juger la terre.

Il jugera le monde avec justice, 

il jugera les peuples selon la vérité.

Le jour, l’Éternel m’accordait sa grâce ; la nuit, je chantais ses louanges, 

j’adressais une prière au Dieu de ma vie.

- Psaume 42 : 8 

Un dimanche après-midi, ma femme et moi, nous déjeunions dans un restaurant italien de notre ville. Pendant que nous mangions sur la terrasse extérieure, un musicien ambulant s’est approché, a gratté sa guitare et chanté des chansons d’amour. Sa voix de ténor, les paroles, et le mélange harmonieux de ses cordes de guitare ont éveillé mes émotions. 

Pensée du jour

Aujourd’hui, je vais chanter au Seigneur un cantique nouveau (Ps 96.1).

Pendant que je fredonnais les paroles de l’une des ballades, je me suis rappelé que la prière était semblable à une chanson d’amour adressée à Dieu, et la Bible est pleine de chansons adressées à Dieu ou à propos de Dieu. Certaines sont appelées psaumes et un certain nombre d’entre elles ont été composées lorsque le psalmiste ressentait de l’angoisse, des difficultés, ou de l’oppression. Ces chants qui portent notre prière nous rappellent notre dépendance à l’égard de notre Dieu souverain. Dans l’un de ces psaumes, l’auteur a écrit les paroles poétiques du verset du jour. Chanter les louanges de notre Dieu nous attire dans un temps intime d’adoration. 

Les psaumes nous enseignent qu’à tout moment, nous avons des raisons de louer notre Seigneur dans la prière. Nous pouvons sans cesse nous rappeler la fidélité et la présence agissante de Dieu dans nos vies. 

(M.) Michael Lewis (Virginie) 

Prière : Tendre Père, toi seul, tu es digne de notre louange. Aide-nous à trouver la joie en te louant. Amen. 

SUJET DE PRIERE : Les chanteurs. 

Un trésor qui mérite d’être transmis - Psaume 51.1-19

Mercredi 6 Juillet 2016 

LIRE : Psaume 51 : 1-19 (PdV)

Mon Dieu, pardonne-moi !

1Psaume de David, pris dans le livre du chef de chorale.2Le roi David a pris Batchéba, la femme d'Urie, et le prophète Natan va le trouver. David dit alors : 

3Ô Dieu, aie pitié de moi à cause de ton amour ! 

Ta tendresse est immense : efface mes torts.

4Lave-moi complètement de mes fautes, 

et de mon péché, purifie-moi.

5Oui, je reconnais mes torts, 

mon péché est toujours devant moi.

6Contre toi et toi seul, j'ai péché, 

ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait.

Ainsi, tu as raison quand tu décides, 

tu es sans défaut quand tu juges.

7Oui, depuis ma naissance, je suis marqué par le péché, 

depuis le ventre de ma mère, je suis plongé dans le mal.

8Mais tu veux la vérité au fond de mon cœur. 

À ma conscience, tu enseignes la sagesse.

9Enlève mon péché, et je serai pur, 

lave-moi, et je serai parfaitement purifié.

10Fais-moi entendre les chants et la fête. 

Alors je danserai de bonheur, moi que tu as brisé.

11Détourne ton visage de mes péchés, 

efface toutes mes fautes.

12Ô Dieu, crée en moi un cœur pur, 

mets en moi un esprit nouveau, vraiment attaché à toi.

13Ne me chasse pas loin de toi, 

ne m'enlève pas ton esprit saint.

14Rends-moi la joie d'être sauvé, 

soutiens-moi par un esprit généreux.

15Ceux qui ne t'obéissent pas, je leur apprendrai à faire ce que tu veux, 

et les coupables reviendront vers toi.

16Dieu, mon libérateur, délivre-moi de la mort ! 

Alors je crierai de joie parce que tu m'as sauvé.

17Seigneur, ouvre mes lèvres, 

et ma bouche chantera ta louange.

18Non, tu ne veux pas de sacrifice. 

Même si je t'offre un animal entier, il ne te fera pas plaisir.

19Mon sacrifice, ô Dieu, c'est moi-même avec mon orgueil brisé. 

Ô Dieu, tu ne refuses pas de regarder un cœur complètement brisé.

Cette parole est certaine : Si nous sommes morts avec lui, nous vivrons aussi avec lui ; si nous persévérons, nous régnerons aussi avec lui.

- 2 Timothée 2 : 11-12


Enfant, ma situation familiale était précaire, en sorte qu’il était très difficile pour moi de faire confiance en Dieu. Bien que je passe toute ma vie dans l’église, je me rappelle des jours de révolte où, soit j’étais en colère contre Dieu, soit je Le négligeais. Mon attitude découlait des souffrances de mon enfance, de mes insécurités, et de mon refus de laisser Dieu me guider. Dieu n’a toutefois pas ignoré ma situation. Malgré tout ce que j’ai vécu, Dieu m’est resté fidèle, m’aidant à comprendre qu’il insufflait en moi la motivation nécessaire pour rétablir ma vie.

Pensée du jour

Par Jésus-Christ, Dieu me donne la victoire sur la mort (1Co 15.57)

Croire en Dieu est une chose ; la fidélité à Dieu en est une autre. Même le roi David, « un homme selon le cœur de Dieu » (Actes 13:22), a commis de graves péchés. Mais quand il a finalement choisi de confesser ses péchés et de se repentir, Dieu lui a donné la force de sauver son royaume et d’être victorieux de tous ses adversaires. David a vu la fidélité de Dieu, et il a donc choisi de revenir à Dieu pour vivre fidèlement. 

Jésus est toujours prêt à nous soulager du fardeau du péché. À notre tour, nous pouvons prendre la résolution d’être fidèles et de laisser Dieu agir en nous et à travers nous afin que nous puissions trouver une vie nouvelle au service de Dieu. 

(Mme) Kathleen Faye Dela Calzada (Philippines) 

Prière : Tendre Père, aide-nous à savoir que nous pouvons avoir confiance que tu es avec nous et que tu nous guides. Amen. 

SUJET DE PRIERE : Les enfants connaissant des situations familiales difficiles. 


Lumière dans la forêt - Jean 1.1-5

Mardi 5 Juillet 2016 

LIRE : Jean 1 : 1-5 (PdV)

Jésus-Christ est la Parole qui vient de Dieu

1Au commencement, la Parole existait déjà. La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu. 2Au commencement, la Parole était avec Dieu. 3Par elle, Dieu a fait toutes choses et il n'a rien fait sans elle. 4En elle, il y a la vie, et la vie est la lumière des êtres humains. 5La lumière brille dans la nuit, mais la nuit ne l'a pas reçue.

Et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.

- Matthieu 5 : 15 


Je marche autour d’un petit lac pour mon exercice physique, j’effectue habituellement trois tours environ. Le lac est entouré d’une forêt dense. L’autre jour, en marchant le long d’une zone particulièrement dense de la forêt, je notais que le soleil couchant filtrait la lumière à travers les arbres, créant de superbes bandes de couleur. Différentes branches éclataient avec des couleurs orange, rouge et or. C’était réellement une vue magnifique. Mais quand je fais le tour du lac et reviens à nouveau à cet endroit, les couleurs avaient complètement disparu. Dans cet intervalle d’environ 15 minutes, la forêt était devenue complètement sombre. J’avais cependant encore dans mon esprit cette image très claire des couleurs. Il m’est alors apparu que notre foi en Dieu peut correspondre à cette expérience. Le verset cité ci-dessus m’est venu à l’esprit. 

Pensée du jour

La lumière de Dieu brille toujours.

La lumière de Dieu est toujours présente. Pourtant, elle semble parfois grisée ou disparaître entièrement dans les moments de deuil et de souffrance. On pourrait même être tenté de l’ignorer quand les choses vont mal, mais la lumière de Dieu est toujours là, prête à éclater avec couleurs, énergie et espérance. Chaque fois que je traverse ce secteur particulier de la forêt, je repense à cette lumière incroyable, et je rends grâce de ce que, bien qu’elle soit parfois difficile à voir, la lumière de Dieu est toujours présente. 

(Mme) Patricia M. Daniels (Florida) 

Prière : O Dieu, je te remercie pour ta lumière qui brille toujours, même quand la vie semble parfois dénuée d’espoir. Amen. 

SUJET DE PRIERE : Les gardes forestiers et les bénévoles. 


Espère en l’Éternel - Psaume 62.1-12

Lundi Juillet 4 2016 

LIRE : Psaume 62 : 1-12  (PdV)

Auprès de Dieu je connais le repos

1Psaume de David, pris dans le livre du chef de chorale. D'après Yedoutoun.

2Oui, auprès de Dieu seul, je connais le repos, 

mon salut vient de lui.

3Lui seul est mon solide rocher, lui seul me sauve. 

Il me protège avec puissance, je ne peux pas tomber.

4Jusqu'à quand vous jetterez-vous tous ensemble sur un homme ? 

Vous voulez donc le renverser comme un mur qui penche, 

comme une barrière qui tombe ? 

5Vous pensez seulement à lui faire perdre son honneur, 

et vous aimez mentir.

Vous dites des paroles de bénédiction, 

mais votre cœur est rempli de malédictions.

6Oui, je dois me reposer près de Dieu seul, 

c'est lui qui me donne espoir.

7Lui seul est mon solide rocher, lui seul me sauve. 

Il me protège avec puissance, je ne peux pas tomber.

8Mon salut et mon honneur viennent de lui. 

Mon protecteur puissant et mon abri, c'est lui.

9Vous qui êtes là, ayez confiance en lui, 

dites-lui ce que vous avez dans le cœur.

Dieu est pour nous un abri.

10Oui, les humains ne sont qu'un souffle. 

Les habitants de la terre savent seulement mentir.

S'ils montaient tous ensemble sur une balance, 

ils ne pèseraient pas lourd.

11— Ne comptez pas sur les moyens violents, 

n'attendez rien des biens volés.

Si votre richesse augmente, 

que votre cœur ne s'y attache pas ! 

12Voici ce que Dieu a dit, et souvent, je l'ai entendu : 

« C'est moi qui possède la puissance. »

Oui, c’est en Dieu que mon âme se confie ; de lui vient mon salut. 

- Psaumes 62 : 1 


Je me retrouve souvent en train d’attendre : debout dans les files d’attente de magasins, coincé dans le trafic, assis dans le cabinet du médecin. Je passe beaucoup de temps à attendre et ce temps-là me semble du temps perdu. J’aurais préféré être plutôt occupé. Mais tous les temps d’attente ne sont pas du temps perdu. Passages après passages, les Saintes Écritures nous exhortent à « espérer en l’Éternel. » Il m’est difficile d’accepter cette instruction. Patienter va à l’encontre de mon ADN et, me semble-t-il, n’a rien à voir au fait d’être debout et au travail. Mais l’attente du Seigneur est primordiale pour vivre une vie chrétienne intense. 

Pensée du jour

Le temps passé à attendre le Seigneur n’est pas du temps perdu.

Lorsque Dieu nous appelle à attendre, ce n’est pas simplement du temps perdu. L’attente du Seigneur implique l’intentionnalité. Pour moi, cette attente commence avec l’élimination des distractions et se poursuit avec la méditation d’un passage de l’Ecriture. Je peux ensuite implorer le Seigneur de me communiquer de la sagesse et des conseils avec l’assurance que Dieu répondra à mes demandes. Attendre le Seigneur peut être productif. Dieu nous a promis la force de relever les défis de la vie et de dépasser les difficultés actuelles (Esaïe 40:31). 

Le Seigneur se tient patiemment près de nous, prêt à nous utiliser. Nous devons venir et patienter pour connaître la bénédiction de Dieu. 

(M.) Wayne Greenawalt (Illinois)  

Prière : Seigneur Dieu, vigilant et bienveillant, donne-nous la volonté de prendre du temps sur nos horaires chargés pour être avec toi. Amen. 

SUJET DE PRIERE : Les personnes très occupées. 


Comment Jésus le fait-il ? - Esaïe 41.8-11.17-20

Dimanche 3 Juillet 2016 

LIRE : Ésaïe 41 : 8-10, 17-20 (PdV)

8Il n'était pas lui-même la lumière, mais il devait rendre témoignage à la lumière. 9Cette lumière était la seule lumière véritable, celle qui vient dans le monde et qui éclaire tous les hommes. 

10Celui qui est la Parole était dans le monde. Dieu a fait le monde par lui, et pourtant le monde ne l'a pas reconnu

17Dieu nous a donné la loi par Moïse ; mais la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. 18Personne n'a jamais vu Dieu. Mais le Fils unique, qui est Dieu et demeure auprès du Père, lui seul l'a fait connaître. 

Le témoignage de Jean-Baptiste

19Voici le témoignage rendu par Jean lorsque les autorités juives de Jérusalem envoyèrent des prêtres et des lévites pour lui demander : « Qui es-tu ? » 20Il ne refusa pas de répondre, mais il affirma très clairement devant tous : « Je ne suis pas le Messie. » 

- Ésaïe 41 : 10 

Le Seigneur dit : «  : Ne crains rien, car je suis avec toi ; ne promène pas des 

regards inquiets, car je suis ton Dieu ; je te fortifie, je viens à ton secours, je 

te soutiens de ma droite triomphante ». 

Il y a dix ans, ma grand-mère bien-aimée, Nan, était en train de mourir d’un cancer. Nous étions reconnaissants que sa souffrance fût brève et qu’elle soit morte à la maison entourée de sa famille. Nan avait passé la majeure partie de sa vie à prendre soin des autres, et, ses enfants et petits-enfants étaient ses plus grands sujets de joie. Nous avons été honorés d’être à ses côtés pour ses derniers moments. 

J’ai appris après la mort de Nan que mon père priait pour que le Christ puisse envelopper Nan dans ses bras. Il voulait qu’elle soit réconfortée, libérée de sa douleur. Il m’a dit plus tard qu’il savait que le Seigneur avait répondu très clairement à sa prière quand Nan lui a dit : « Je ne sais pas comment il fait. Je ne sais pas comment Jésus fait pour me garder au chaud ! » Mon père sut alors que le Seigneur lui disait : « J’ai entendu ta prière. » 

En tant que fidèles disciples du Christ, dans les moments de désespoir, nous avons parfois besoin de consolation et de nous rappeler que la promesse de Dieu de prendre soin de nous est toujours réelle. Dieu nous entend et nous répond encore bien réelle. Je repense à la prière de mon père et à la réponse du Seigneur à travers Nan. Cette expérience est un rappel à écouter et rechercher les messages qui nous disent que l’amour de Dieu et ses soins pour nous ne tarissent
jamais. 

(Mme) Lisa Gridley (Pennsylvanie) 

Prière : Seigneur, aide-nous à te rechercher et à t’écouter dans nos vies quotidiennes. Aide-nous à nous rappeler que tu nous aimes et que tu prends soins de nous, surtout dans les moments de détresse. Amen. 

SUJET DE PRIERE: Être reconnaissant pour la compassion de Dieu. 

Pensée du jour

Dieu m’envoie de l’amour et de l’affection, quand j’en ai le plus besoin.

Le pouvoir de la Parole de Dieu - Psaume 19.7-11

Samedi 2 Juillet 2016 

LIRE : Psaume 19 : 7-11  (PdV)

7Il se lève à un bout du ciel, 

il termine sa course à l'autre bout, 

et rien n'échappe à sa chaleur.

8La loi du SEIGNEUR est parfaite, 

elle redonne la vie.

Les ordres du SEIGNEUR sont clairs, 

ils donnent la sagesse aux ignorants.

9Les exigences du SEIGNEUR sont justes, 

elles rendent le cœur joyeux.

Les commandements du SEIGNEUR donnent la lumière, 

ils permettent de voir clair.

10Le respect du SEIGNEUR est une chose très belle, 

elle reste sans cesse valable.

Les décisions du SEIGNEUR sont vraies, 

elles sont toujours justes.

11Elles sont plus précieuses que l'or, que beaucoup d'or pur, 

elles sont plus délicieuses que le miel, que le miel le plus doux.

Les jugements de l’Éternel sont vrais, ils sont tous justes. Ils sont plus précieux que l’or, que beaucoup d’or fin ; ils sont plus doux que le miel, que celui qui coule des rayons.

- Psaumes 19 : 9-10

 

Après avoir travaillé pendant près de 20 ans dans la production et en particulier dans la relecture de livres, brochures et journaux chrétiens, je me considère parfois comme un expert de la Parole de Dieu. En effet dans l’exercice de mes fonctions, je lis la transcription de nombreux versets de la Bible, et corrige les erreurs grammaticales ou les interprétations erronées. Parfois, je crains que ma trop grande familiarité avec les versets de la Bible leur fasse perdre leur sens et leur effet sur moi. 

Pensée du jour

Les ordonnances de l’Éternel sont droites, elle réjouissent le coeur (Ps 19.8).

Alors, je lis des messages touchants, des témoignages personnels, ou des interprétations originales de la Bible ; et je me sens profondément émue. Résister à la puissance transformatrice des Saintes Écritures est impossible pour moi – même quand je travaille et ne suis pas en période de méditation. 

J’ai constaté que tout au long des années mon gagne-pain est devenu un temps de méditation continue. Dieu me trouve au milieu des mots et des lettres et me permet de voir au-delà de ces lettres et de ces mots. Je n’ai pas besoin de m’inquiéter, car la Parole de Dieu ne perd jamais de sa puissance. 

(Mme) Hideide Brito Torres (Minas Gerais, Brésil) 

Prière : Merci Seigneur pour ta parole écrite. Aide- nous à trouver de la joie dans la lecture des Saintes Écritures. Amen. 

SUJET DE PRIERE : Ceux qui travaillent dans l’édition. 


Le dauphin rose - Esaïe 43.1-7

Vendredi 1er Juillet 2016 

LIRE : Ésaïe 43 : 1-7  (PdV)

1Maintenant, Israël, 

le SEIGNEUR te dit ceci, 

lui qui t'a créé et formé : 

« N'aie pas peur, je te libère.

Je t'ai appelé par ton nom, 

tu es à moi.

2Quand tu traverseras l'eau profonde, 

je serai avec toi, 

quand tu passeras les fleuves, 

tu ne te noieras pas.

Quand tu marcheras au milieu du feu, 

il ne te brûlera pas, 

les flammes ne te toucheront pas.

3En effet, moi, le SEIGNEUR

je suis ton Dieu.

Moi, le Dieu saint d'Israël, 

je suis ton sauveur.

Pour payer ta libération, 

je donne l'Égypte, 

je donne l'Éthiopie et Séba

en échange de toi.

4Oui, je tiens beaucoup à toi, 

tu es précieux et je t'aime.

C'est pourquoi je donne des peuples à ta place, 

des êtres humains en échange de toi.

5« N'aie pas peur, je suis avec toi. 

De l'est, je vais faire revenir tes enfants, 

de l'ouest, je les rassemblerai.

6Je dis au nord : “Rends-les”, 

et au sud : “Ne les retiens pas.” 

Ramenez mes fils de ces pays éloignés

et mes filles du bout du monde.

7Ramenez tous ceux qui portent mon nom, 

tous ceux que j'ai créés, que j'ai formés, 

que j'ai faits pour qu'ils me rendent gloire. »

Ne crains rien, car je te rachète, je t’appelle par ton nom: tu es à moi ! 

- Esaïe 43 : 1 

Je pêchais avec un groupe au large des jetées Cameron, au sud de la Louisiane quand, une colonie de marsouins est apparue. Ces animaux très sociables nous ont divertis avec des sauts synchronisés effectués par paires pour ensuite retourner, dans la bonne humeur, vers les profondeurs. Nous pouvions entendre les éclaboussures et le dégagement de leurs évents quand ils tournaient autour du bateau. Ils nous apparaissaient tous comme identiques – gris sur le dessus avec le dessous blanc. Plus tard, sur notre trajet retour, comme nous remontions le canal, nous avons vu un dauphin albinos rare, faire des cabrioles devant un grand bateau commercial. Il était rose ! Il faisait un bond hors de l’eau en avant du bateau, brisant l’eau, disparaissait pendant quelques secondes, puis s’élançait à nouveau hors de l’eau. Comme je le regardais, je me suis aperçu que j’avais plus plaisir à regarder ce dauphin solitaire que je n’avais eu à regarder l’ensemble des dauphins. L’expérience m’a rappelé que Dieu voit l’unicité de toutes les créatures et trouve une grande joie en elles, même quand elles ne peuvent pas être facilement comprises et acceptées par les autres. 

Pensée du jour

Chacun de nous est unique aux yeux de Dieu.

Nous sommes tous des créatures spéciales de Dieu dont l’amour pour chacun de nous est inconditionnel. En tant que chrétiens, nous sommes appelés à montrer ce même amour et cette tolérance des uns pour les autres, même à ceux qui peuvent être très différents de nous. 


(M.) David McCain (Louisiane) 

Prière : Seigneur, merci pour ton amour inconditionnel. Aide-nous à célébrer le caractère unique des autres comme tu le fais toi-même. Amen. 

---------
* Les lectures de la Bible sont choisies avec beaucoup de soin, et nous vous invitons à inclure la lecture suggérée dans votre temps de dévotion. 

SUJET DE PRIERE : Conservateurs des océans.