Affamé et assoiffé - Jean 7.37-39

Mercredi 23 Novembre 2016 

LIRE : Jean 7 : 37-39 (PdV)

Jésus annonce l'Esprit Saint

37Le dernier jour de la fête est le plus important. Ce jour-là Jésus, debout, dit d'une voix forte : « Si quelqu'un a soif, il peut venir à moi et boire. 

38Celui qui croit en moi, “des fleuves d'eau couleront de son cœur, et cette eau donne la vie” . On lit cela dans les Livres Saints. » 

39Par ces mots, Jésus parle de l'Esprit de Dieu. Ceux qui croient en Jésus vont recevoir cet Esprit, mais, à ce moment-là, l'Esprit Saint n'est pas encore venu. En effet, Dieu n'a pas encore montré la gloire de Jésus.


[Dieu] a rassasié de biens les affamés, Et il a renvoyé les riches à vide. - Luc 1 : 53 

«Venez les enfants ; le repas est prêt ! » Ma fille a appelé ses deux jeunes fils à passer à table. Jacques est arrivé en courant et s’est assis pour voir quel plat délicieux sa mère avait préparé. Johnny est venu lentement, emmenant à table quelques unes de ses voitures. « Range-les maintenant, et viens manger », a dit maman. Johnny se tortillait sur son siège, mais ignorait ce que sa mère lui avait dit. « Jonny a mangé des friandises chez son ami. Il ne veut pas prendre le dîner », a révélé Jacques innocemment. "Il a mangé toute une boite de friandises". Johnny était arrivé à la fête déjà rassasié avec son casse-croûte. 

Pensée du jour

Qu’est ce qui distrait mon attention loin de Dieu ? 

Parfois, comme Johnny, il me faut plus de discipline dans ma vie. Il est si facile de remplir ma vie avec des livres, la télévision, et d’autres types de divertissements en sorte qu’il ne me reste plus beaucoup d’appétit pour Dieu. La plupart de ces passe-temps ne sont pas mauvais en eux-mêmes, mais ils me satisfont juste pour une courte période. Je veux venir affamé et assoiffé au festin d’amour que Dieu ne cesse de nous offrir. 

(Mme) Marion Turnbull (Liverpool, Angleterre) 

Prière : Seigneur, nous venons à ta table, affamés et assoiffés de toi. Nous te remercions de nous donner rien de moins que ta propre personne. Comme Jésus nous l’a enseigné, nous prions : « Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal, car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles. » (Cf. Luc 11 : 2-4). Amen. 

SUJET DE PRIÈRE : les parents de jeunes enfants.