3e Dimanche de l’Avent - Luc 2.25-32

Dimanche 11 Décembre 2016 

LIRE : Luc 2 : 25-32 (Parole de Vie)

Siméon remercie Dieu pour Jésus

25À Jérusalem, il y a un homme appelé Siméon. Cet homme est juste et fidèle à Dieu et il attend celui qui doit être la force du peuple d'Israël. L'Esprit Saint est avec Siméon 26et il lui a dit à l'avance : « Tu ne mourras pas avant de voir le Messie du Seigneur Dieu. » 27Alors, Siméon, poussé par l'Esprit Saint, va dans le temple. À ce moment-là, les parents de Jésus amènent leur enfant pour faire ce que la loi du Seigneur demande pour lui. 28Siméon prend l'enfant dans ses bras, il remercie Dieu en disant : 29« Maintenant, Seigneur, tu peux laisser ton serviteur mourir dans la paix, comme tu l'as dit. 30Oui, mes yeux ont vu le salut que tu nous donnes. 31Tu l'as préparé devant tous les peuples. 32C'est la lumière qui te fera connaître au monde entier, c'est la gloire de ton peuple Israël. »

Le Seigneur dit : « Et toi, Bethléem Ephrata... de toi sortira pour moi celui qui dominera sur Israël, et dont l’origine remonte aux temps anciens, aux jours de l’éternité. »
- Michée 5 : 2 

J‘attends souvent avec impatience les anniversaires, les sorties spéciales et les jours fériés. L’excitation grandit, puis le jour arrive. Parfois, j’apprécie l’événement autant que je m’y attendais, mais parfois l’événement ne comble pas mes attentes. De toute façon, cet occasion très spéciale passe; et nous nous retrouvons avec des souvenirs et peut-être quelques photos. Ce jour-là ne peut pas être vécu à nouveau. 

Pensée du jour

Dieu dépasse toutes nos attentes.

L’attente de la venue du Christ est différente ! A travers de nombreuses générations, sa naissance a été prédite par les prophètes, et pourtant, quand Jésus est né, il n’y avait pas eu de grandes célébrations. En fait, l’auberge n’avait pas de place pour lui. Mais certains bergers et les sages, Siméon et la prophétesse Anne (Luc 2 : 25-38) l’ont tranquillement célébré la première fois. Plus tard, d’autres ont reconnu Jésus-Christ comme le Messie longtemps attendu et sont sortis pour prêcher la Bonne Nouvelle. 

Aujourd’hui, nous sommes également impatients de célébrer à Noël la naissance de Jésus. Mais quand le jour de Noël sera passé, la réalité de l’incarnation et la promesse de la vie éternelle ne cesse de se poursuivre. Chaque année, la saison de Noël va et vient, mais ce que nous célébrons vraiment perdure pour toute l’éternité! 

(Mme) Elaine Chipps (Western Cape, Afrique du Sud) 

Prière : Dieu notre Père, merci d’avoir envoyé ton Fils sur terre pour nous donner l’espoir de la vie éternelle avec toi. Amen. 

SUJET DE PRIÈRE : expérimenter la joie de Noël tout à nouveau.