Vous ne vous souciez de rien ? - Marc 4.35-41

Mardi 22 septembre 2015 

LIRE: Marc 4: 35-41

« [Jésus] S'étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer : Silence ! tais-toi ! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme. »
- Marc 4:39

Pendant la conduite, j’ai eu une crevaison, et mon fils et moi avions dû faire un arrêt d'urgence. Immédiatement, la voiture derrière moi s’est écrasée dans ma voiture. Nous avons attendu en état de choc que la police fasse le constat de l'accident.

Deux semaines plus tard, quelqu'un a volé mon sac de mon bureau après notre culte. Sans les documents dans ce sac, je ne serais plus en mesure de servir dans l'église. Je dois aller à ma ville natale pour tout refaire – un processus qui prend six mois. « Pourquoi ces choses sont-elles arrivées ? » Me suis-je trouvé à demander à Dieu. «Ne te préoccupes-tu pas de ce qui m’arrive ? »

Pensée du jour

Le Seigneur attend à proximité pour répondre à nos requêtes.

Ma question sait fait écho à la question que les disciples ont posée dans la lecture d'aujourd'hui. Comme les disciples étaient des pêcheurs professionnels, nous pouvons supposer qu'ils ont fait tout ce qu'ils pouvaient pour sauver le bateau. Mais c’était peine perdue. Alors ils ont fait appel à Christ, qui dormait à côté d'eux.

Deux jours après que mon sac ait été volé, j’ai reçu un appel téléphonique. « J’ai retrouvé vos documents», a déclaré l'appelant. « Ils ont été éparpillés sur le sol, et la police avait votre numéro de téléphone à cause de votre accident de voiture. » La joie que je ressentais était indescriptible. Dieu se soucie de moi.

Le Seigneur Jésus est puissant. Il nous attend toujours.

(M.) Pavel Serdukov (Moscou, Russie)

Prière : Seigneur, aide-nous à faire appel à toi avant, après et pendant une crise. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : Ceux qui sont impliqués dans de graves d'accidents.