Un point de départ - Jacques 5.13-18

Vendredi 8 Mai 2015

LIRE: Jacques 5 : 13-18

La prière fervente du juste a une grande efficace.

- Jacques 5 : 16

Je travaille comme scénariste pour une organisation de mission. Un matin, mon superviseur m’a remis une lettre, en disant : « j’aimerais que vous répondiez à celle-là parce que vous écrivez de si belles lettres. » La lettre – provenant d’une femme du nom de Doris – comprend plusieurs paragraphes qui demandent de prier pour sa dégénérescence oculaire, un mal dévastateur qui abime les yeux. J’ai prié pour Doris et j’ai également demandé à Dieu de me donner les mots appropriés pour répondre à sa lettre. Dans ma lettre, j’’ai assure Doris que nous avions prié pour elle et je lui ai dit un peu plus en quoi consiste mon travail. Puis je lui ai demandé de prier pour mon mari, qui est handicapé à la suite d’un accident vasculaire cérébral.

Pensée du jour

Nous avons tous un travail que nous pouvons faire pour le Seigneur - la prière.

Quelques semaines plus tard, j’ai reçu une lettre de Doris - deux pages, soigneusement écrites et gaies. « Votre lettre a mis un sourire sur mon visage », écrit-elle : « Je serai certainement honorée de prier pour votre mari. » elle a écrit qu’après avoir atteint 93 ans, elle avait dit à Dieu, « il est temps pour toi de me ramener à la maison. » puis elle a poursuivi : « mais par les demandes de prières que je reçois, le Seigneur semble me dire : pas encore. »

La lettre de Doris m’a rappelé que lorsque nous pensons qu’il n’y a rien que nous puissions faire pour le royaume de Dieu, nous pouvons prier.

La prière n’est pas un dernier recours ; c’est un point de départ.

(Mme) Janet Seever (Alberta, Canada)

PRIERE : Tendre Père, merci de nous permettre de t’apporter nos prières et de prier pour les autres. Amen.

SUJET DE PRIERE : Les sujets âgés.