Un bébé baigné d’amour - Romains 8.35-39

Vendredi 28 août 2015

LIRE: Romains 8: 35-39

L'Éternel apparut à nous dans le passé, en disant : «Je t'aime d'un

amour éternel ; c'est pourquoi je te conserve ma bonté »

- Jérémie 31: 3

Jason frétillait blotti dans les bras de sa mère, parfois gazouillant et pleurant parfois. Les tantes et oncles affables, chatouillaient sa joue et caressaient ses petits doigts tendus. Les parents débitaient les monologues usuels adressés aux bébés, qui étaient incompréhensibles pour tout le monde, y compris le bébé. Mais quel que soit ce qui était dit ou babillé, une chose était sûre; le bébé était totalement aimé et adoré.

Pensée du jour

L’amour de Dieu pour nous est encore plus grand que l’amour d’un parent terrestre.

Jason n’avait rien fait pour mériter l'amour que sa famille lui démontrait. Il n’avait pas eu besoin, d’être astucieux, d’obtenir un diplôme, ou d’aider les pauvres. Leur amour était inconditionnel. Ils l'aimaient juste pour ce qu’il était ; il n’avait pas à faire quoi que ce soit.

Dieu nous prodigue le même type d'amour. Nous ne pouvons rien faire pour mériter l'amour de Dieu. Dieu nous a aimés depuis avant le commencement des temps et continuera à nous aimer pour l'éternité. Ni les bonnes œuvres, ni les sacrifices, ou les privations ne peuvent nous gagner cet amour. Tout ce que nous pouvons faire c’est d'accepter l'amour et la rédemption de Dieu.

(Mme) Carol Purves (Cumbria, Angleterre)

Prière : Merci, Père céleste, de ce que nous n’avons pas à gagner ton amour. Comme Jésus nous l’a enseigné, nous prions: « Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain quotidien; pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés; et ne nous soumets pas à la tentation *Amen. »

SUJET DE PRIÈRE : Parents de nouveau-nés. ---------
* Luc 11: 2-4 (SEG).