Toute son affection - Matthieu 17.1-13

Samedi 14 novembre 2015 

LIRE: Matthieu 17: 1-13

« Comme il [Pierre] parlait encore, une nuée lumineuse les couvrit.
Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection : écoutez-le ! »
- Matthieu 17: 5

Quand je regarde mes fils exécuter un récital ou représenter leur école dans une compétition sportive, je suis submergée par l'émotion. Souvent je deviens nerveuse à l’approche de l'événement.

J’ai les larmes aux yeux et je suis toute excitée quand ils s’en sortent bien mais je suis peinée quand ils n’ont pas été à la hauteur. Quand ils réussissent, je déborde de fierté. Je ne suis pas habituée à de telles émotions fortes et au sentiment que je peux à peine contrôler ces émotions.

Pensée du jour

Dieu se réjouit à notre sujet.

Ma réaction face à ces événements m’amène à me demander si Dieu ressent la même chose pour nous. On nous dit que nous sommes faits à l'image de Dieu, et le Nouveau Testament nous dit que Dieu mettait en Jésus « toute son affection » en tant que fils. C’est extraordinaire de penser que Dieu pourrait m’observer faire quelque chose et ressentir les mêmes émotions fortes que je ressens en tant que parent.

Méditer sur cette image de Dieu qui mettait en Jésus « toute son affection» m’encourage et me permet de réaliser que, tout comme mes enfants me procurent de la joie, ma vie ordinaire peut procurer de la joie à mon père céleste.

(Mme) Wendy Marshall (Tokyo, Japon)

Prière : Seigneur, aide-nous à nous épanouir en sachant que tu nous aimes. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : Ceux qui ont besoin d’encouragement.