Où nous ne voulons pas aller - Matthieu 26.36-46

Mardi 24 février 2015

LIRE: Matthieu 26 : 36-46

Quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas.
- Jean 21 : 18

Pensée du jour

Dans les moments difficiles, je me souviendrai de prier et d’avancer dans la foi.

Récemment ma mère a effectué plusieurs séjours à l’hôpital et un passage dans un centre de soins infirmiers pour la réhabilitation. Bien que faible, elle réussissait des étincelles d’humour ironique. Un après-midi lorsque j’attachais sa chemise d’hôpital, elle afficha un sourire et dit: «Je comprends très bien ce verset à propos de quelqu’un d’autre qui vous habillera et vous mènera où vous ne voulez pas aller. » Plus tard, je réfléchissais aux paroles de Jésus à Pierre dans Jean 21:18.Comme Maman, nous avons tous, de temps en temps, à faire face à des circonstances sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle. Que faisons-nous donc ? Les paroles suivantes de Jésus offrent la solution: «Suis-moi» (Jean 21: 19). Jésus nous a laissé un exemple à suivre (voir 1 Pierre 2:21.). Comment a-t-il géré la perspective des douleurs et souffrance inévitables? Qu’est-ce qu’il a fait quand il savait ce qui était nécessaire, mais espérait toujours un moyen de s’en sortir?

Pour répondre à ces questions Dieu m’a orienté vers Matthieu 26: 36-46. Le temps passé par Jésus dans le jardin de Gethsémané révèle quatre dispositions qu’il a prises et que nous pouvons suivre. Tout d’abord, nous pouvons prier, puis prier un peu plus. Ensuite, nous pouvons accepter ce qui ne peut être changé. Ensuite, nous pouvons demander à Dieu de prendre le contrôle. Enfin, nous pouvons avancer dans la foi, sûrs que Dieu nous accompagnera.

(Mme) Pamela Williams (Pennsylvanie)

PRIERE: Seigneur, dans les circonstances que nous sommes impuissants à changer, aide-nous à te demander de prendre le contrôle. Amen.

SUJET DE PRIERE : Les familles qui s’occupent d’une personne âgée.