Marquez un temps d’arrêt, Respirez, et Priez.

Mercredi 8 Avril 2015

 LIRE: Jacques 3 : 3-12

La langue est un petit membre, et elle se vante de grandes choses. Voici, comme un petit feu peut embraser une grande forêt.
- Jacques 3 : 5

Pensée du jour

Nous honorons Dieu quand, au lieu de bavarder,- nous nous arrêtons, respirons, et prions 

Récemment, dans une conversation téléphonique avec ma sœur, parlant de banalités notre conversation s’est rapidement remplie de remarques et commentaires désobligeants sur d’autres personnes. Cela semblait inoffensif au départ mais plus tard, j’ai remarqué que mon énergie avait été entamée.

Je savais que les commérages n’étaient pas une bonne chose aussi j’ai appelé ma sœur et lui ai demandé pardon d’avoir laissé la conversation devenir si négative. Elle a avoué ressentir la même chose. Elle m’a rappelé que lorsque nous étions petites, on nous avait appris à "arrêter, laisser tomber et avancer" si nos vêtements prenaient feu et suggéra que dorénavant, nous allions essayer quelque chose de semblable dans nos conversations. "Marquez un temps d’arrêt, Respirez, et Priez." ai-je dit ; et nous avons partagé un bon éclat de rire sur l’analogie. Nous avons réalisé que nous avions laissé un commentaire frivole allumer un autre jusqu’au point où nous avons été envahies par une auto indignation bien à propos.

Bien que nous nous soyons améliorées, nous dérapons encore parfois et devons nous rappeler l’une à l’autre de nous arrêter et réfléchir sur la direction que notre conversation prenait. Nous comprenons que parler négativement affecte non seulement notre relation avec Dieu et avec les autres, mais a aussi un effet néfaste sur nos esprits. Bien qu’ils puissent sembler insignifiants, les mots peu amènes peuvent déclencher un brasier. Mieux vaut empêcher le feu de commencer en premier lieu.

(Mme) Deanna Baird (Michigan)

PRIERE : Dieu de grâce, puissent nos mots être agréables, doux, et faire du bien par ta grâce. Amen.

SUJET DE PRIERE : Les Sœurs.